Acer Travelmate Spin B1, un 11.6 pouces qui marie souplesse et rigidité

L’Acer Travelmate Spin B1 est un 11.6 pouces qui réussit le tour de force d’embarquer à la fois une charnière souple et un corps semi durci. C’est également un engin à la connectique complète qui vise le marché de l’éducation mais qui pourrait séduire bien au delà ceux qui cherchent dans un PC portable avant tout un outil pratique et efficace.

Ses atouts ne s’arrêtent pas là et à lire la maigre fiche technique de ce Travelmate Spin B1, on comprend que ce design “à l’ancienne” a quand même du bon. Certes, le châssis de ce 11.6″ est plus épais et moins sexy que celui des ultraportables classiques, mais il apporte pas mal de confort à ses futurs utilisateurs.

Acer Travelmate Spin B1

L’engin devrait embarquer un processeur Intel Pentium de nouvelle génération, une solution basique tout à fait convenable pour l’usage proposé par le Travelmate Spin B1. Il est avant tout pensé pour un marché éducatif qui n’a pas forcément besoin d’une gamme de puces surpuissantes. Pas d’infos sur la quantité de mémoire vive ou de stockage, on imagine que la machine saura, au gré des besoins, s’adapter sur ces points précis.

Acer Travelmate Spin B1

Il propose un wifi de type 802.11AC et du bluetooth 4.0 et une connectique plutôt complète : trois ports USB dont deux en USB 3.0 et un en USB 2.0, un port jack 3.5 mm stéréo, une sortie HDMI et un lecteur de carte SDXC. Rien d’exceptionnel mais une bonne base pour utiliser cet engin en mode sédentaire.

Acer Travelmate Spin B1

Là où le Travelmate Spin B1 se démarque, c’est dans les éléments annexes à ses caractéristiques de base. Il propose, par exemple, une coque renforcée par des éléments absorbants et résistante aux chocs. Un élément indispensable pour les salles de classe agitées.  Son écran est résistant à la pression et compatible avec un stylet actif qui gérera Windows Ink. Le clavier résistera, quant à lui, aux projections d’eau… Bref tout ce qu’il faut pour tenir le choc face à une armée d’utilisateurs peu scrupuleux.

Acer Travelmate Spin B1

L’autonomie annoncée est impressionnante pour un 11.6 pouces : 13 heures d’usage en continu pour un engin sous Windows 10 Pro de ce calibre, c’est assez rare sur le marché.

Avec un Pentium de base, le Travelmate Spin B1 pourrait être proposé à un tarif attractif et  dérivé dans plusieurs configurations suivant les capacités de mémoire et de stockage mais également avec un affichage décliné en définitions différentes. Il est prévu pour le second trimestre aux US, pas d’informations pour l’Europe et la France pour le moment… Difficile de savoir si ce type d’engin pourrait dépasser les programmes classiques de distribution sur le marché de l’éducation pour venir s’immiscer dans un circuit plus traditionnel. suivant le prix demandé, l’engin pourrait y trouver une bonne place.

Source : Acer via Liliputing.

7 commentaires sur ce sujet.
  • 24 janvier 2017 - 16 h 30 min

    Bonjour Pierre et merci pour tous les articles. Je ne suis pas d’accord avec ce qu’on entend de nos jours par connectique complète. Dans les établissements scolaires et dans beaucoup d’entreprises le réseau n’est pas en wifi mais en RJ45 et les connections videos bien souvent en VGA. Du coup une sans ces 2 connecteurs me semblent déjà handicappée.

    On me répondra sans doute qu’il suffit d’avoir des adaptateurs et je réponds d’avance, alors pourquoi avoir un ordi 11″ si il faut se trimballer 2 adaptateurs.

    Sinon ça a l’air d’être une bonne machine pour le public visé.

    Répondre
  • 24 janvier 2017 - 17 h 04 min

    À voir la solidité de la coque, les tarifs, et surtout la réparabilité :)
    @Pierre : t’es en mode Teaser en ce moment ! Tu es dans l’attente d’une machine en particulier? Ou t’as déjà ton bonheur?

    Répondre
  • uko
    25 janvier 2017 - 0 h 07 min

    @Pyopillot:
    Quelque-chose me dit qu’en bon geek Pierre est déjà suréquipé, mais qu’il est aussi toujours dans l’attente d’une nouvelle machine ^^

    Ce modèle me plait beaucoup, et conviendrait certainement à ma compagne qui ne fait que de la bureautique et aime malmener ses machines (vous savez tout ce que ça contient, un sac à main ? O.O).

    Répondre
  • 25 janvier 2017 - 9 h 00 min

    Parfait pour celui qui veut un laptop pour son enfant

    Répondre
  • 25 janvier 2017 - 12 h 02 min

    Ça semble assez intéressant comme machine. À voir le prix.

    Répondre
  • 25 janvier 2017 - 19 h 52 min

    @toureiffel:
    Gros +1.

    Mon HP DM1 de 2011 propose dans un chassis d’une épaisseur contenue trois ports USB, un port HDMI, un port VGA, un port ethernet et un lecteur de carte SD.

    Je ne comprends pas qu’en 2017 cette configuration soit devenue impossible à produire !

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 19 h 55 min

    Toujours surpris de voir les idées marketing des ingénieurs .

    Perso ,je vois pas bien l’intérêt d’un 11 pouces dans une école ,un 14 ou un 15 de modèle économique doit normalement faire le JOB .

    De plus ,ce serai moins bête de fournir une machine utilisant une carte mère et un écran grand public dans un boitier plus renforcé .

    La connectique ,me fait rire aussi .
    Je pense qu’un simple USB 2 et voir un USB 3 assortis d’une prise réseau et un port HDMI suffirai .
    Il me semble plus simple le cas échéant de partir d’un adaptateur externe HDMI vers VGA si on ne dispose pas de moniteur VGA .

    C’est vrai que le marché éducatif reste une cible pour ce type de machine chère sous prétexte d’être faite pour l’éducation .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *