THEC64 : une réédition du Commodore 64 prévue cette année

Après le Commodore C64 Mini sorti dans l’excitation nostalgique de 2018, Retro Games planche actuellement pour 2019 d’une “nouvelle” machine. Le THEC64 serait une réédition complète, à l’échelle 1 et fonctionnelle du Commodore C64 sorti en 1982.

La nostalgie étant une maladie assez rentable, Retro Games a proposé et vendu des C64 Mini en 2018. Devant le succès de leur petit appareil livré avec une poignée de jeux, la marque pense commercialiser le THEC64 un peu plus tard dans l’année.

2019-01-03 12_49_14-minimachines.net

En haut un prototype du THEC64, en bas le C64 Mini

Sur ce nouveau modèle, on sort du mini boitier faisant tourner un petit pack de jeux pour quelques dizaines de dollars. Exit le faux clavier décoratif posé sur la coque. La marque Retro Games veut respecter l’échelle d’origine de l’engin et proposer une véritable réplique fonctionnelle du Commodore C64.

2019-01-03 12_49_44-minimachines.net

On retrouvera donc un ordinateur très classique avec un châssis abritant une carte mère et les différents composants de la machine surmontés d’un châssis intégrant un clavier complet. Reste à savoir exactement ce que cette solution sera. Pour le moment, les images sont de simples prototypes d’une machine en cours de développement.

2019-01-03 12_50_04-minimachines.net

On reconnait le clavier typique de la machine de l’époque et le THEC64 a déjà une bonne touche rétro… Pour ma part, je serais ravi de voir un format de ce type embarquer une solution plus ou moins générique en x86. Une carte mère classique avec un processeur implanté de manière passive et la liberté d’installer de la mémoire vive, un stockage SSD M.2 2280 et la connectique habituelle. Un engin à la fois apte à faire tourner des solutions Windows ou Linux mais également capable de streamer des contenus externes : Des jeux et des vidéos. Je ne crois pas trop à une solution proposant exactement ce que proposait un C64 à l’époque.

Retro Games indique que ce THEC64 sera disponible cette année, ce qui est évidemment assez flou si on considère la date du jour. 

Source Guru3D

11 commentaires sur ce sujet.
  • 3 janvier 2019 - 14 h 36 min

    Au niveau “look”, j’aurais préféré le style Atari 520ST, beaucoup plus beau,
    et je suis comme Pierre autant utilisé une carte mère à base de x86,
    qui permettrait d’utiliser Windows, ainsi que d’émuler un grand
    nombre d’anciennes machines…

    Il faut simplement avoir du Bon Sens,
    et “roule ma poule…”

    Répondre
  • 3 janvier 2019 - 15 h 08 min

    J’ai commencé avec ça, il y a … 36 ans (!)

    Un ‘load “$”,8’ sur un SSD, ça doit dépoter un peu plus que sur un 1541 :-D (qui avait quand même un 6502 embarqué, c’est qu’ils faisaient pas les choses à moitié avec les lecteurs de disquette à l’époque ! ;-))

    Répondre
  • 3 janvier 2019 - 15 h 09 min

    ouhla, pas la même époque ! :p
    L’atari qui faisait face au C64 et l’atari800XL, lui aussi doté dune mémoire extravagante de 64Ko !
    L’atari ST avec sa mémoire se comptant en centaine de Ko n’était pas là :)

    Répondre
  • Koa
    3 janvier 2019 - 16 h 47 min

    Mouarf, si c’est juste pour faire le même boitier avec du pauvre hardware dedans et un emulateur …

    Allez, je suis critique mais c’est parce que mon C64 marche toujours ;) – je commence juste à me faire iech pour les cassettes :P

    Mon bloc alim est d’ailleurs plus vintage, taillé dans le même plastique jaunâtre que le boitier

    Répondre
  • 3 janvier 2019 - 17 h 41 min

    @Portnawak: Si j’avoue aussi une nostalgie du c64, ce n’est pas du tout le cas du 1541 qui était cher, lourd et peu fiable. J’utilisais comme beaucoup de monde un fastloader dans une cartouche modifiée qui permettait aussi au passage d’explorer la mémoire et d’apprendre plein de choses qu’on cherchait à nous cacher.

    Pour ma part je préfèrerais un c64 “d’origine” qu’une version embarquant de l’x86. Pour ceux qui veulent mettre un x86, je recommande les coques et claviers d’amiga qui sont disponibles en boutique sur le net, montage sans doute plus simple et très classe. Mais pourquoi pas en profiter pour sortir une machine plus avancée, comme le projet spectrum next, ou comme le c65 dont on a déjà parlé sur ce site, avec un effort d’évolution qui permettrait de relancer l’intérêt de la communauté des anciens jeunes qui s’en servaient.

    Le clavier n’était pas forcément une réussite en matière d’ergonomie, mais il était bien costaud et faisait un bruit très caractéristique qui participe pour une grande part dans ma nostalgie. Ce sera sans nul doute un point très difficile à imiter, d’autant que toute la forme du boitier de la machine accentuait ce son.

    Répondre
  • 3 janvier 2019 - 17 h 49 min

    @bridelice:
    Je sais que ce n’est pas la même époque, mais au moins que la machine soi belle !
    Pour faire vraiment ancestral, alors autant prendre un Goupil 1 bleu,
    c’est la première machine, que j’ai utilisé et c’était Français !!!

    Répondre
  • 3 janvier 2019 - 18 h 25 min

    Puisqu’on parle Goupil, lorsque j’ai passé mon oral de BTS info, j’avais amené un goupil Golf prêté par un voisin ex-cadre dans l’usine les fabricant.
    Ça avait fait très très forte impression aux deux profs du jury, il y a du y avoir moins de 3 min de présentation de mon projet contre 15 min pour le Golf :)

    présentation d’un goupil golf : http://www.silicium.org/site/index.php/catalogue/28-catalogue/france/188-s-m-t-goupil-10

    Un précurseur des mini machines ????

    Cdlt

    PS : je préfèrerais un atari ST new génération …
    Mais l’ergonomie de ces machines (clavier fixe épais) n’est pas forcément la meilleur idée …
    PS2 : avez vous vu ce que propose la boutique Emmaus : https://www.label-emmaus.co/fr/freewood-classique-15209059/#description
    PS3 : ça ne m’étonne pas qu’il devienne de plus en plus difficile de trouver des bons plans chez Emmaus …

    Répondre
  • 3 janvier 2019 - 19 h 57 min

    @portnawak le 1541 était une aberration, il embarquait plus d’electronique que le c64 car il n’embarquait pas de contrôleur… pour au final être plus lent qu’un lecteur de k7 :p

    Moi aussi je rêve d’un Atari ST évolué qui dépote (mais sûrement pas d’un amiga :p )

    Répondre
  • 4 janvier 2019 - 10 h 43 min

    @Blotza: Je me souviens de “copy parties” le samedi où, après avoir lancé le soft sur le C64, on pouvait éteindre le C64 et les deux 1541 terminaient ensuite la copie des disquettes sans problème.

    Essaie de faire ça aujourd’hui ! ;-)

    Répondre
  • 4 janvier 2019 - 13 h 24 min

    Les puristes ne seront pas d’accord, mais bon, un émulateur sur une Rasp, non ?

    Répondre
  • 4 janvier 2019 - 23 h 28 min

    hello
    il y avait pas une bidouille à l époque pour passer le lecteur de disquette c64 sur un bus parallèle pour le faire speeder un peu plus ?

    je me souviens avoir changé les eproms et soudé un câble parallèle entre le c64 et le lecteur de disquette.

    mais j ai vite vendu le c64 pour acheter un atari 520 st! La seule machine que je regrette d avoir vendu c est mon apple II avec ces 2 floppy et sa carte couleur chat mauve !!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *