The DoodleStation : l’étrange synthé de Love Hultén

Love Hultén, designer d’objets électroniques, présente The DoodleStation. Un synthétiseur aussi superbe qu’original.

Etrange engin, à mi chemin entre la farce et le synthétiseur mais avec une finition millimétrée absolument parfaite, The DoodleStation est une production assez extraordinaire.

Avec un écran LCD rond qui affiche un petit bonhomme vomissant des arc en ciels en réaction aux sons produits, un arc en ciel qui reprend des oscillations à la manière d’un multimètre, en fonction des fréquences de chaque sonorité. Coiffé d’un ensemble de jacks et de câbles rappelant les premiers synthétiseurs analogiques. Equipé d’un clavier original qui permet de jouer les différentes notes du DoodleStation en fonctions des choix d’un large ensemble de potentiomètres qui offrent de multiples possibilités de moduler les ondes sonores. L’objet ne ressemble à rien mais évoque 1000 choses à la fois.

Une bande magnétique est également manipulée par un moteur dont on aperçoit le mouvement au travers d’un engrenage. Elle s’affiche derrière un hublot, rappelant au passage les systèmes de sauvegardes magnétiques des IBM 3420 des années 1970.

Une sorte de theremin est également disponible sous la forme de deux antennes situées en haut du dispositif pour triturer les sons dans l’espace. Une manière de compléter ce que permet le clavier. Une boite à rythme semble également intégrée et diverses options proches de celles d’un Moog sont intégrées dans le dispositif.

Des enceintes intégrées permettent de profiter de l’engin sans avoir à le brancher à une autre solution. Le tout est évidemment parfaitement bien fini et particulièrement travaillé en terme de design et de couleurs. Les touches de clavier qui reprennent parfaitement le coloris du châssis et emergent ainsi rappellent également les consoles sur mesures où chaque ordinateur était fabriqué à la main par des artisans.

Comme d’habitude l’objet ne sera pas produit en série, The DoodleStation est un objet unique, totalement à part, que le designer fabrique probablement avant tout pour son propre plaisir.

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

7 commentaires sur ce sujet.
  • 9 juin 2022 - 22 h 22 min

    Comme je l’ai déjà écrit ici, ce qui m’épate vraiment à chaque fois, c’est le soin et la qualité des ajustements
    je n’ose même pas penser au temps qu’il faut pour arriver à un tel résultat

    Répondre
  • bob
    9 juin 2022 - 23 h 50 min

    Merci Pierre.

    Haaa, le Thérémine, un instrument inventé par un Russe exilé aux USA et peut être trop en avance sur son temps.

    Répondre
  • M
    9 juin 2022 - 23 h 58 min

    Thérémine, Ondes Martenot quels beaux synthétiseurs précurseurs.

    Répondre
  • 10 juin 2022 - 12 h 37 min

    De toute beauté !!!! J’adore l’echo a bande (qui a l’air de tourner en reverse), ça me donne une idée pour une future pedale….
    Boulot originale et super bien fini, comme d’hab ;)

    Répondre
  • 10 juin 2022 - 17 h 52 min
  • 11 juin 2022 - 8 h 33 min

    @eugene: Moi ce qui m’épate, c’est que ce gars parvienne à me faire aimer des choses qui ne sont pas de mon goût d’habitude… comme ce « vert passé » que je trouve bien choisi alors que je n’aime pas cette couleur !

    Je suppose que c’est une définition de l’art : quelque chose qui nous émeut sans raison apparente.

    Répondre
  • 12 juin 2022 - 23 h 29 min

    @dave: je ne connaissais pas du tout ce genre d’accessoire.
    L’intégration qui est est faite ici n’en est que plus belle si en plus c’est fonctionnel !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *