Une tablette HP Haswell sans ventilateur d’ici la fin de l’année ?

Est-ce que HP va réussir le tour de force de proposer une tablette Windows 8 performante et dénuée de toute ventilation ? La rumeur grandit d’une tablette HP Haswell à la fois totalement silencieuse mais également ultrafine sous processeur Intel Core de quatrième génération.

C’est Engadget qui vend la mèche d’une tablette HP Haswell en préparation et présentée d’ici la fin de l’année qui n’aurait à son bord aucun système de ventilation, la rendant ainsi parfaitement silencieuse. En plus des actuelles tablettes de la gamme actuelle sous Android et Windows, HP aurait bel et bien dans ses cartons un engin réellement différent du reste du marché.

 

HP SlateBook X2

Logiquement ce type de machine ne devrait exister qu’avec la génération d’après de pouces Intel : Les Broadwell qui devraient être gravés en 14 nanomètres au lieu des 22 des puces Haswell. Ces puces ne sont pas prévues  avant des mois et des mois, bien après l’arrivée hypothétique de cette machine signée HP.

La marque  déjà plusieurs modèles de tablettes en approche avec notamment les SplitX2 sous Windows 8 et la SlateBook X2 sous Android. Ce nouveau produit serait bien sous Windows 8, probablement Windows 8.1, mais à la différence de nombreux produis concurrent elle serait dénuée de tout système mécanique comme une tablette Android normale.

Un point positif non négligeable car personne n’a envie d’entendre sa tablette souffler quand il s’en sert. Cela éviterait également les possibles pannes du moteur de cette ventilation, un axe qui se dérègle et une tablette qui se met a devenir vraiment bruyante.

Pas beaucoup plus d’informations mais cela reste une bonne nouvelle car je ne doute pas un instant que si HP se met a proposer des solutions de type tablette Windows 8 performante sans ventilation, d’autres proposeront également des engins du même type et donc totalement fanless.

11 commentaires sur ce sujet.
  • uko
    10 juin 2013 - 11 h 20 min

    “Cela éviterait également les possibles pannes du moteur de cette ventilation, un axe qui se dérègle et une tablette qui se met a devenir vraiment bruyante.”

    Un axe qui se dérègle ! C’est donc ça le problème des ventilateurs qui perdent en liberté de rotation après un nettoyage et deviennent bruyant… des années de frustrations enfin expliquées, merci Pierre.

    Est-ce qu’il existe un moyen de remettre l’axe en place, si d’aventure on devait se retrouver confronté au problème ?

    Concernant cette tablette, je reste circonspect. 15W de TDP, ça me semble beaucoup à refroidir passivement dans une “tablette ultrafine”. Enfin, en hiver ça peut avoir ses avantages.. :)

    Répondre
  • 10 juin 2013 - 12 h 05 min

    @uko: Remettre l’axe en place ? Jamais réussi : pianoter la réf du ventilo sur Ebay donne de meilleurs résultats :D

    Pour les 15 watts de TDP, je suis d’accord, la solution est peut être de brider les performances de la puce pour descendre plus bas ?

    Répondre
  • 10 juin 2013 - 21 h 43 min

    @uko je ne crois effectivement pas qu’il s’agira des puces en 15W, déjà qu’avec celles de 11.5W je vois pas bien comment ce sera possible (à moins de les brider, effectivement ? – mais du coup pour quelles perfs au bout du compte ?) Je suis bien curieuse de voir ça en tout cas …

    Répondre
  • uko
    10 juin 2013 - 23 h 53 min

    @Pierre Lecourt: Arf, c’est bien ce que je craignais. J’espérais justement éviter la démarche fastidieuse de le remplacer ^^

    Un bridage, j’imagine oui. Mais vu les difficultés rencontrées avec des puces de 5-6W sur des netbooks fanless, je reste perplexe. Même une puce de 11.5W, il faudrait encore la brider de 50% pour obtenir un TDP exploitable ? A moins que la baisse de TDP n’impacte pas de manière linéaire celle des performances de la machine (ce dont je doute au souvenir de mes cours de physiques), le choix d’embarquer une puce aussi onéreuse pour la brider à ce point me semble discutable.

    A moins qu’ils puissent brider spécifiquement la partie graphique, bénéficiant ainsi d’un processeur performant bien que plus frugal en énergie. Ou qu’ils disposent d’un procédé révolutionnaire de refroidissement passif. Je vois bien le commercial présenter le produit sur un stand: “Alors vous voyez, vous insérez la cartouche de fréon ici et…”

    Je suis curieux de voir ça moi aussi. Après tout la Surface pro fait déjà très fort avec une machine relativement fine et silencieuse alors qu’elle ne bénéficie pas du Haswell.

    Répondre
  • 11 juin 2013 - 0 h 16 min

    @uko: Autre piste ? Une machine qui fonctionne en tres bas régime en mode tablette et plus conforatblement une fois dockée sur un clavier ?

    Répondre
  • uko
    11 juin 2013 - 1 h 05 min

    @Pierre Lecourt: Ça serait une solution intéressante pour l’autonomie, mais pour le refroidissement ? A moins que le dock ne soit équipé d’un système de ventilation qui se brancherait sur une ouverture de la tablette ?

    Mon idée de cartouche de fréon me semble à peine plus loufoque… Mais j’aimerais voir les constructeurs essayer ce genre d’approches originales. J’ai aussi envisagé la technologie de refroidissement par membranes vibrant à hautes fréquences que tu as présenté dans l’un de tes articles. Elle n’est pas vraiment passive, mais se passe de pièces mécaniques et se voulait silencieuse et moins intrusive.

    Répondre
  • uko
    11 juin 2013 - 1 h 58 min

    Ca m’a intrigué, j’ai creusé un peu plus du côté des processeurs Haswell. Visiblement, certains modèles peuvent s’avérer viables sur 6W, bien que leur TDP max soit de 11,5W:
    http://ark.intel.com/products/75988
    Scenario Design Power (SDP) 6 W

    Si j’en crois la définition du SDP donnée par Intel et rapportée sur le net, il serait prévu spécifiquement pour ce type d’usages:
    Scenario Design Power (SDP) is an additional thermal reference point meant to represent mainstream touch-first usages. It balances performance and mobility across PC and tablet workloads to extend capabilities into thin, thermally-constrained designs.
    Il s’agirait outre un coup marketing discutable de la part d’Intel, d’un mode fonctionnement prévu du processeur, qu’on peut donc se permettre d’espérer mieux optimisé qu’un simple underclocking.

    6W avec un système de refroidissement haut de gamme, ça serait jouable. Reste à voir la pertinence d’une telle solution face aux prometteurs Bay Trail qui doivent arriver pour la fin de l’année et dont le SDP n’est que de 2W (et donc 4W de TDP ?)
    http://www.tomshardware.fr/articles/Atom-Z3770,1-37907.html
    http://www.anandtech.com/show/7048/silvermont-to-sell-under-atom-celeron-and-pentium-brands-24ghz-z3770-leaked

    Ce qui est certain, c’est que ces évolutions me plaisent beaucoup. Cette nouvelle compétition performance/conso m’intéresse beaucoup plus que l’ancienne bataille pour le meilleur rapport performance/prix. Vivement la fin de l’année !

    Répondre
  • 11 juin 2013 - 8 h 11 min

    @uko c’est vrai que c’est un système fanless au sens propre du terme (et pis “piézoélectrique” quand t’as connu les 70′ c’est quand même la magie du progrès qui libère la femme en cuisine).
    Mais je crois que je vais rester sur l’idée d’une puce sous cadencée et encore allégée de tous ces trucs qui servent à rien mais qu’ils sucent drôlement,là, avec genre une powerVR machin dédiée, que s’appelerio Pentium plus. Logique de gamme.

    Répondre
  • 11 juin 2013 - 8 h 54 min

    @uko: Oula oula oula, le SDP c’est une invention marketing hein, c’est une moyenne !
    J’en,parlais ici quand c’est apparu : https://www.minimachines.net/actu/mobile-y-des-processeurs-core-basse-conso-en-appoche-chez-intel-2832

    Avoir un SDP faible ne dit pas que ton CPU restera à 6 watts mais qu’en moyenne, ca sera du 6 watts.? Si tu restes longtemps avec un jeu 3D ouvert ta bécane rebootera ^^

    @uko: La cartouche au fréon j’imagine bien les petit panneau facon GPL : Interdit d’entrer si votre tablette est au fréon ^^

    @minette: Ouai mais toi t’as pas connu les 70 non, t’es des années 90 non ? ^^

    Répondre
  • 11 juin 2013 - 9 h 37 min

    […] La rumeur grandit d'une tablette HP Haswell à la fois totalement silencieuse mais également ultrafine sous processeur Intel Core de quatrième génération.  […]

  • uko
    11 juin 2013 - 14 h 19 min

    @Pierre Lecourt:
    Oui oui, je me souviens de cet article et c’est là dessus que j’en étais resté.

    Mais deux éléments de mes recherches nocturnes m’ont amené à penser qu’au delà de l’argument marketing foireux, les nouveaux processeurs étaient peut-être optimisés pour fonctionner à différents TDP.

    Tout d’abord la définition même d’Intel:
    “an additional thermal reference point meant to represent mainstream touch-first usages. It balances performance and mobility across PC and tablet workloads to extend capabilities into thin, thermally-constrained designs.”
    La mention d’un “point de référence thermique” et de son intérêt pour les machines soumis à des “contraintes thermales” me laissent penser qu’ils est prévu qu’ils puissent être bloqués à cette fréquence.

    Impression qui s’est avérée confirmée par les explications d’AnandTech, qui mentionne des profiles de puissance configurés au niveau constructeur:
    “Keep in mind that SDP is a thermal rating based on a different set of benchmarks than Intel’s TDP ratings, so it’s entirely possible for the chip to peak (and sustain) at higher thermals depending on usage model and how the OEM has configured the power profile of the chip”

    Si des profiles sont effectivement prévus par Intel, j’ai espéré qu’il s’agisse de quelque-chose de mieux pensé qu’un simple underclocking, une optimisation des économies d’énergie pour limiter leur impact sur l’efficacité du CPU. Parce-que mettre une puce à 300€ dans une tablette pour la faire tourner à 50% de sa fréquence optimale… ouch.

    @minette:
    J’ai connu les années 70, mais pas pendant bien longtemps ;). Pourquoi, la femme est maintenant libérée de la cuisine ? ^^

    Oui, c’est aussi ma conclusion: Des puces qui tourneront à 6W avec un système de refroidissement passif un peu optimisé. Je crains tout de même que ça reste un peu chaud à l’usage, mais comme le disait mon prof de programmation en réponse aux questions sur la fiabilité d’une ligne de code fraichement pondue: “a tester” !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *