T8 Plus N200 : le retour de la vengeance du MiniPC Alder Lake-N

On a déjà croisé ce MiniPC T8 Plus N200 sous différents noms et avec différents équipements, le voila qui revient avec une nouvelle puce.

Ce T8 Plus N200 signé Chatreey mais qu’on va retrouver très bientôt à toutes les sauces est une mise à jour d’un modèle que l’on connait bien. Sorti sous Celeron N5095 en début d’année 2023, il a ensuite été proposé avec une série de puces Alder Lake-N. D’abord sous Intel N100, puis sous Intel N95 et même Intel N97. Désormais il est vendu avec un Intel N200.

La fiche indique toujours N100 dans son descriptif

Qui dit passage au N200 dit augmentation du prix de cet engin apprécié en grande partie pour sa compacité mais également pour son tarif. A une époque, ce modèle était régulièrement sous les 150€ avec 16 Go de mémoire vive et 512 Go de stockage. Un rapport performances / usages / prix difficile à battre pour un engin de cette taille.

Ce nouveau modèle T8 Plus N200 compte bien remonter un peu son tarif avec une nouvelle gamme de minimachines positionnées beaucoup plus haut sur leur segment. Plusieurs marques lancent cette nouvelle version avec une puce Alder Lake N200 et font grimper la note à 220€ en version 8/128 Go et presque 270€ en version 16/512 Go.

Pour le reste, pas de changement avec un engin de 8.7 cm sur 8.7 et 4 cm d’épaisseur très compact et agréable à positionner sur son bureau.

La connectique est originale avec deux ports Ethernet Gigabit et trois sorties HDMI 2.0 en plus de trois ports USB 3.1 Type-A et d’un jack audio combo 3.5 mm. La mémoire vive est toujours de la LPDDR5-4800 soudée à la carte mère et le stockage est un module M.2 2242 NGFF (donc SATA) et également compatible NVMe. La partie sans fil est soudée avec un Wi-Fi5 et Bluetooth 4.2

Sur le papier, cette évolution est intéressante et les vendeurs comptent bien sur la logique mathématique des appellations d’Intel pour faire leur beurre. En pratique, passer d’un N100 à un N200 pour une telle évolution tarifaire n’a pas beaucoup de sens.

Le N100 est un quadruple cœur Gracemont avec 6 Mo de cache et une fréquence maximale de 3.4 GHz associée à 24 EU graphique qui atteignent 750 MHz pour 6 watts de TDP. C’est un excellent processeur capable d’énormément de choses dans une enveloppe thermique minimale. Le N200 est absolument identique au N100 sauf sur 2 postes. Il propose une fréquence maximale de 3.7 GHz, 300 MHZ de plus, en mode Turbo. Et embarque 32 EU au lieu de 24. Son TDP est toujours de 6 Watts. Ces évolutions ne doublent pas ses performances, loin de là. En pratique le passage d’un N100 à un N200 ne change pas grand chose aux performances des machines.

Pour être très très clair, passer d’un N100 à un N200 n’ouvre absolument aucun usage supplémentaire. Les outils logiciels accessibles au N100 le seront également au N200. Si ce dernier aura tendance à les exécuter un tout petit peu plus rapidement, on ne parle ici que d’une évolution mineure. Lancer une compression d’une série de centaines de fichiers sur N200 n’apportera qu’une poignée de secondes de bénéfice sur plusieurs minutes de calcul face à un N100. Lancer un jeu comme Rocket League en 720P passera le nombre d’images par seconde de 56 sous N100 à 62 sous N200. Un rendu sur DaVinci Resolve de 5 minutes avec des transitions simple et un réglage colorimétrique ne fait gagner que quelques secondes au final sur plusieurs minutes de calcul d’une puce à l’autre. Rien de révolutionnaire donc.

Le souci de cette évolution vers le N200 est qu’elle n’apporte rien de vraiment nouveau à la machine. Ce sera peut être un tout petit peu plus confortable mais en aucun cas il n’y aura un changement de paradigme avec cette nouvelle puce. On n’aura pas de nouveaux usages et surement pas un doublement des performances comme le suggère le nom « N200 » par rapport au « N100 ». Tout ce que le nouveau T8 Plus N200 sera également possible sur l’ancien modèle de MiniPC N100. Il vaut mieux acheter un N100 avec 16 Go de mémoire vive qu’un N200 avec 8 Go, l’impact pratique au quotidien sera sans commune mesure en faveur de la  solution 16 Go.

Le problème est qu’avec ces nouveaux tarifs au dessus des 200€, le jeu n’en vaut plus la chandelle. Certes le MiniPC est très compact et très mignon mais il est également assez limité en terme d’évolution. La mémoire vive est soudée, le stockage est confié à un module M.2 2242 NGFF et le Wi-Fi n’est pas évolutif. Il existe sur le marché des MiniPC certes un peu plus encombrants mais plus souples, mieux équipés et/ou moins chers.

Un MiniPC NoName en 16/512 Go sous Intel N100 à 189€ qui propose un Slot SODIMM et 512 Go de stockage SATA M.2 2280 associé à un emplacement 2.5″ SATA sera finalement plus pertinent que le T8 Plus N200 en 8/128 Go à 220€ ou une version 16/512 Go à 270€. Pour 250€ vous pouvez choisir un MiniPC N100 comme le Aoostar R1 en 16/512 Go avec deux emplacements de stockage SATA 3.0 3.5″ et des fonctions de sauvegarde de type NAS. Il sera certes beaucoup plus massif que ce T8 Plus N200 mais offrira beaucoup plus de compétences.

  CPU RAM Stockage 1 Stockage 2 Wi-Fi Prix
T8 Plus N200
8.7 x 8.7 x 4.2 cm
Intel N200 8 Go LPDDR5-4800 128 Go NGFF
M.2 2242
  Wi-Fi5 et Bluetooth 4.2 220€
AliExpress
T8 Plus N200
8.7 x 8.7 x 4.2 cm
Intel N200 16 Go LPDDR5-4800

512 Go NGFF
M.2 2242

  Wi-Fi5 et Bluetooth 4.2

269€
AliExpress

Aoostar R1 N100
16 x 16 x 20 cm
Intel N100

16 Go DDR4-3200
évolutif 32Go

512 Go NVMe
M.2 2280
2 x 2.5″ SATA3 Wi-Fi6 et Bluetooth 5.2 249.99€
Geekbuying
Noname N100
13 x 13 x 6 cm
Intel N100

16 Go DDR5-4800
évolutif 32Go

512 Go SATA3
M.2 2280
2.5″ SATA3 Wi-Fi5 et Bluetooth 4.2 189€
Geekbuying
Insoluxia N100
13 x 13 x 6 cm
Intel N100 16 Go LPDDR5-4800 512 Go SATA3
M.2 2280
2.5″ SATA3 Wi-Fi6 et Bluetooth 5.2

158.99€
Amazon

BMax B4 Plus
12.5 x 11.2 x 4.7 cm
Intel N100

16 Go DDR4-3200
évolutif 32Go

512 Go SATA3
M.2 2280
2.5″ SATA3 Wi-Fi5 et Bluetooth 5.0 144€
AliExpress
Nipogi AK2 N100
13 x 13 x 6 cm
Intel N100 16 Go LPDDR4 512 Go SATA3
M.2 2280
2.5″ SATA3 Wi-Fi5 et Bluetooth 4.2 189€
Amazon

Pour 160€, vous pouvez choisir une solution Insoluxia dont j’ai de très bon échos suite à ce billet. Un MiniPC très classique avec un N100, 16 Go de mémoire LPPDR5 soudée et un M.2 2280 NGFF SATA3 rapide. Le Nipogi AK2 N100 en 16/512 Go avec une baie 2.5″ vous coutera 189€ et avec un modèle calssique comme le BMax Plus toujours en N100 16/512 Go SATA3 avec une baie 2.5″ vous paierez moins de 144€ en importation.

Pour toutes ces machines sous N100, vous aurez à très très peu de choses près le même niveau d’efficacité que le N200 avec soit plus d’évolutivité, soit de meilleurs services, soit un bien meilleur prix. On parle tout de même de 125€ de moins entre le T8 Plus N200 16/512 Go et le BMax Plus N100 16/512 Go avec une baie 2.5″ en plus.

Les fabricants cherchent à augmenter leurs marges avec un N200 qui n’ouvre aucune clé vers de nouveaux usages et qui ne coute pas du tout la différence de prix proposée avec le N100, loin de là. Ne tombez pas dans ce piège. Autant les MiniPC N100 entre 145 et 200€ suivant leurs équipement ont du sens, autant un modèle N200 à 270€ n’en a aucun. Dans quelques semaines, le tarif de ce modèle en N200 va se tasser et il sera temps de le reconsidérer.


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

5 commentaires sur ce sujet.
  • 9 juillet 2024 - 15 h 13 min

    Bon alors du coup j’ai fait le calcul, c’est pas un N200, c’est un N(100 x 3,7 / 3,4) soit un N108,8 :)
    Même pas un N110.
    Et ça, c’est sans compter que les N vont plus vite quand la valeur est plus faible N97 > N100, non ?
    Quelle fabuleuse lisibilité, cette gamme.

    Répondre
  • 9 juillet 2024 - 15 h 24 min

    @IvanP.: N’oublie pas la variable TDP. Un N97 c’est 12 watts contre 6 watts. Là on parle de 2 puces à 6 watts et qui donc sont comparables.

    Répondre
  • PM
    9 juillet 2024 - 16 h 19 min

    @IvanP Ironie bien vue. Mais le marketing a des raisons… que la raison ignore. Dans l’automobile ils vendent des carrosseries différentes, mais pourvus du même moteur!
    Pour ce petit PC, ils ont repris la même boîte; mais un seul HDMI plus 2 USB C aurait été plus attirant.

    Répondre
  • 9 juillet 2024 - 23 h 11 min

    donc si ça ne change pas grand chose pierre, alors c’est inutile de payer plus cher ! N300 était plus judicieux avec des ports 2,5Gb intel

    Répondre
  • 10 juillet 2024 - 10 h 21 min

    @seba: Euh oui, c’est exactement le message de ce billet…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *