Le service de streaming Nvidia GeForce Now passe à 1000 jeux

Un point d’étape important vient d’être marqué aujourd’hui par le Nvidia GeForce Now. La barre symbolique des 1000 jeux vient d’être franchie.

Une augmentation régulière en titres pris en charge par le service qui listait deux fois moins de titres il y a 18 mois lorsque GeForce Now quittait sa phase bêta. Avec 1000 jeux en lice, la marque a mis les bouchées doubles et affirme sa volonté de couvrir tous les publics. 

Si le lancement de la phase commerciale de l’offre a été émaillée par des incompréhensions de certains éditeurs qui avaient décidé de ne plus accorder à Nvidia l’accès à leur catalogue, le temps semble avoir eu raison de ces problématiques. Pas question pour le joueur de payer deux fois un jeu déjà acheté. GeForce Now est désormais bien perçu comme un moyen dématérialisé pour pouvoir jouer, pas un abonnement comprenant une licence d’accès à 1000 jeux.

Pour rappel, le service GeForce Now permet, contre un paiement mensuel ou annuel, d’accéder à une centaine de jeux gratuits inclus dans votre abonnement. Ils seront exécutés sur les serveurs de Nvidia et joués sur votre machine. Qu’il s’agisse d’un smartphone, d’une Nvidia Shield, un Chromebook ou un PC sous Linux ou Windows, classique, les jeux seront calculés  à distance par des machines spécialisées. Seule la qualité  de votre connexion entrera en ligne de compte pour jouer. Mais en plus de ces 100 jeux, il y a désormais 900 autres titres qui sont jouables de la même façon sans faire partie de votre catalogue.

GeForce Now

900 titres qu’il faut acheter où bon vous semble en amont pour pouvoir y jouer ensuite sur le GeForce Now. Vous pourrez les obtenir sur Steam, Epic Store, GoG ou chez Ubisoft. Une fois payés, vous pourrez les activer sur GeForce Now et en profiter immédiatement sans avoir à les télécharger.

Nvidia ne compte pas s’arrêter là et va continuer à proposer de nouveau jeux chaque semaine comme ils le font depuis la création du service. L’idée étant de couvrir un vaste catalogue de titres en tous genre. Des jeux très populaires mais également des titres indépendants et quelques curiosités. Des aventures au long cours comme des titres arcade pour des parties rapides.

Les additions prévues pour cette semaine sont encore une fois assez nombreuses :

  • The Immortal Mayor (sortie le jour même sur Steam, le 15 juillet)
  • Lost at Sea (sortie le jour même sur Steam, le 15 juillet)
  • Obduction (gratuit sur l’Epic Games Store jusqu’au 22 juin)
  • Alchemist Adventure (Steam)
  • Retro Machina (Steam)
  • Space Colony : Steam Edition (Steam)
  • Tained Grail : Conquest (Steam)
  • Unity of Command II (Steam)
  • Warframe (Digital Extremes)
  • Wildermyth (Steam)
  • X3 : Albion Prelude (Steam)
  • Ys : Memories of Celceta (Steam)
  • Ys Origin (Steam)

GeForce Now est toujours accessible gratuitement en sessions d’une heure pour test afin de valider si votre liaison internet est suffisante pour jouer. L’abonnement mensuel pour un usage sans restriction est proposé à 9.99€ par mois. L’abonnement annuel tombe à 99.99€. Soit 8.33€ par mois… une bonne façon de pouvoir profiter d’une ludothèque récente sans investir dans une machine neuve. Au vu des tarifs des cartes graphiques en ce moment, reculer de quelques mois ce type d’investissement peut finalement être une assez bonne idée.


secret
7 commentaires sur ce sujet.
  • 15 juillet 2021 - 18 h 38 min

    Remarque : « 900 titres qu’il faut acheter où bon vous semble en amont pour pouvoir y jouer ensuite sur le GeForce Now. »

    Attention, ce n’est pas vrai. Il n’est pas possible d’acheter n’importe où. Il y a par exemple beaucoup plus de jeux depuis Steam que depuis les autres plateformes. Certains jeux sont disponibles depuis plusieurs plateformes. Mais c’est vraiment un point noir de GeForce Now, c’est qu’il faut réfléchir où acheter un jeu et il n’est pas possible de savoir facilement quels jeux nous pouvons exécuter depuis nos ludothèques : il n’y a pour le moment que Steam qu’il est possible de synchroniser.

    Pour savoir quel jeu est disponible depuis quelle plateforme, il faut se référer à la liste suivante : https://www.nvidia.com/fr-fr/geforce-now/games/

    Répondre
  • 15 juillet 2021 - 18 h 45 min

    @Bruno: Où bon vous semble dans le sens ou ce n’est pas le soucis de Nvidia. Ce n’est pas ça que Nvidia propose…

    Répondre
  • 15 juillet 2021 - 21 h 05 min

    @Bruno: Merci pour l’info !

    Répondre
  • 15 juillet 2021 - 21 h 38 min

    @Bruno: Pierre en avait déjà parler sa vidéo test de présentation de Geforce Now.

    Répondre
  • 16 juillet 2021 - 10 h 37 min

    Utilisateur « casual » depuis 18 mois, je suis conquis et je ne pense pas repasser à un pc fixe.

    Je suis en fibre/RJ45 et je joue sans soucis sur mon petit laptop et ma shield. J’ai parfois des soucis de lag (1 fois par mois environ) mais dans ce cas je fais autre chose.

    Concernant la problématique de disponibilité des jeux, j’ai pris mon partie de ne pas jouer aux jeux non dispo, et tant pis pour l’éditeur.

    Je me pose la question de l’impact environnemental de ce type de solution versus un pc chez toi, mais j’ai rien trouvé de concluant.

    Répondre
  • 16 juillet 2021 - 10 h 42 min

    On espère que cela aidera à faire revenir les éditeurs qui avaient retirer leur catalogue (Warner par exemple avec la série Batman ou Harry Potter lego par exemple)

    Geforce Now synchronise maintenant les jeux possédés sur Steam et Epic Games. On voit maintenant automatiquement ses jeux sans avoir besoin de les ajouter manuellement. Bien pratique

    C’est très bien pour jouer depuis la NVidia Shield

    Il manque encore la synchro avec le compte Ubisoft, GoG, EA.com, … et ce serait parfait ! :-)

    Répondre
  • 16 juillet 2021 - 15 h 30 min

    Hello Pierre, presque HS, mais comme ça parle de jeux vidéos : tu as vu l’info sur la console Portable de Valve ? (Steam Deck)
    Si l’info est fiable, ça pourrait être une bonne nouvelle pour le marché du jeux-vidéo (j’ai vu des tarifs plutôt corrects comparé aux concurrents).
    Bon week-end !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *