La Stadia Controller enfin compatible avec Android

La Stadia Controller que Google a lancé en même temps que son service est désormais compatible avec quelques solutions sous Android. Un fonctionnement compliqué qui ne donne pas vraiment envie de jouer.

Lorsque Google lance son service de jeu dématérialisé Stadia, la marque annonce une manette pour piloter ses jeux au travers de ses Chromecast. Le Stadia Controller. Une manette qui sert de signature visuelle au projet qui est, par nature, totalement impalpable. Hormis la griffe du logo Stadia, rien pour communiquer sur le service. La manette devient donc la “mascotte” du projet.

2019-06-08 16_43_21-minimachines.net

Vous souvenez vous de cette image ?

Je suppose que c’est pour cette raison que Google refuse le déploiement d’une compatibilité logicielle entre la Stadia Controller et d’autres solutions, en particulier Android, qui fait partie de la même famille. On se doute que cela n’est qu’une question de volonté de la part de l’éditeur. Le fait qu’il réserve la primeur de la manette, et de son design particulier, uniquement à son service de jeu dématérialisé permettait de mieux faire comprendre le fonctionnement de son service et ainsi de le commercialiser plus facilement.

Cela n’empêche pas le produit d’être frustrant, en particulier avec les solutions Android étant également compatibles Chromecast. Votre téléviseur propose les deux services ? Vous pourrez utiliser la manette pour Stadia sous Chromecast mais pas sur Android. Si en Mai dernier Google a lancé un patch pour jouer avec la manette sur PC via votre navigateur, il restait indisponible pour le reste des services. Un fonctionnement difficile à comprendre et à accepter.

Aujourd’hui, quelques mois après le déploiement du service, c’est l’heure du changement avec une mise à jour logicielle qui permet de piloter des appareils Android via Wifi depuis la manette. Il faudra donc connecter le Stadia Controller sur le même réseau Wifi que votre smartphone pour en prendre le contrôle. Mais attention, cela ne sera possible qu’en installant l’application Stadia sur votre appareil et il faudra également que celui-ci soit compatible. Et la liste des appareils qui prendront en charge la manette n’est pas énorme. Quelques modèles Google et Samsung, les ASus ROG Phone, des OnePlus haut de gamme et la gamme Razer Phone. 

2019-06-08 16_12_52-minimachines.net

Votre téléviseur, votre TV-Box et autres appareils servant éventuellement à piloter un grand écran de jeu ? Ils restent incompatibles pour le moment. Difficile de voir en Stadia et en ce Stadia Controller un service ouvert. L’éditeur reste totalement fermé malgré une implantation de son système de streaming pas forcément retentissante auprès du public. Il faut dire que le fonctionnement de l’ensemble fait parfois plus penser à une course d’obstacle qu’à une partie de plaisir. Et tant qu’à me creuser les méninges dans ce genre de processus, je préfère lancer un bon Factorio ou un Satisfactory plutôt qu’un service de streaming de ce genre.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
10 commentaires sur ce sujet.
  • 2 juillet 2020 - 11 h 45 min

    Sta quoi ?

    Répondre
  • 2 juillet 2020 - 12 h 14 min

    Plus le service avance, moins je le trouve pertinent. On a à faire à une console (car on est obligé d’acheter les jeux spécifiquement pour cette plateforme, comme une console) mais dont le catalogue est très faible (quelques dizaine de jeux à tout cassé) et dont l’ouverture à de multiple support montre de grave lacune alors que c’est censé être le but d’un service cloud. A contrario, je trouve les services comme Shadow ou Geforce Now beaucoup plus pertinent et beaucoup plus intéressant (on bénificie d’une bibliothèque déjà acquise). Bref, j’étais assez sceptique quand ils l’ont annoncé, mais plus le temps passe, moins je suis convaincu.

    Répondre
  • 2 juillet 2020 - 12 h 20 min

    @Gouglov: Je suis trop fier de cette illustration :

    Répondre
  • 2 juillet 2020 - 12 h 49 min

    Bonjour tout le monde, on voit de plus en plus dans la société de consommation cette tendance : pour profiter du “smart” service il faut condition 1 + condition 2 + … + condition x, avec souvent pas trop loin les fameux partenaires “compatibles”, sans oublier les données récoltées au passage pour plus de profilage.
    C’est très visible dans cet article intéressant.

    Répondre
  • 2 juillet 2020 - 12 h 59 min

    @Gouglov: Je n’ai testé aucun système de jeu en streaming (pas la connexion pour) mais ce que je lis sur les différents services me donne la même impression que toi

    Répondre
  • 2 juillet 2020 - 16 h 55 min

    [email protected]Raph:
    Ah oui, Stadia, j’en ai entendu parler. C’est un édulcorant qui a le goût de réglisse

    Répondre
  • 2 juillet 2020 - 18 h 46 min

    @Pierre
    MERCI pour cette vision qui ramène irl
    @Tabasco
    Essaie Shadow(FR).
    Je n’ai que 8Mo de co et malgré tout cela passe.

    Répondre
  • 2 juillet 2020 - 18 h 47 min

    @Pierre Lecourt : Magnifique illustration x) :bravo:

    Répondre
  • 3 juillet 2020 - 12 h 36 min

    Alors que Shadow, c’est français et ça marche… et on peut même faire autre chose. faut juste attendre 3 à 4 mois.

    Répondre
  • 4 juillet 2020 - 0 h 33 min

    Même constat, je vais rester sur geForce Nos pour le moment, même si je salue l’idée de Google qui a le mérite d’investir, Stadia a créé 1000 emplois ici a Montréal, on verra comment ils vont capitaliser leurs ressources et leur bibliothèque avec le temps

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *