Sony XPeria 1 IV : un smartphone très orienté gaming

Le Sony XPeria 1 IV est un smartphone très haut de gamme qui, à mon humble avis, se trompe sur toute la ligne en visant le marché gaming.

D’habitude, je ne parle pas trop des smartphones mais le Sony XPeria 1 IV a un côté hybride avec la console de jeu qui le rend intéressant à analyser. Parce que les Consoles PC sont arrivées et que des pistes pour des solutions de streaming sont également en cours d’élaboration, ce nouveau venu semble choisir une voie alternative.

Sur le papier, le Sony XPeria 1 IV est un monstre mais le constructeur vient d’annoncer encore mieux avec une version encore plus musclée baptisée Gaming Edition. Ce nouveau modèle propose toujours un SoC Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1 bien rapide, un stockage de 512 Go et pas moins de 16 Go de mémoire vive. Le modèle de base n’en proposait que 12. Des composants mémoire qu’on peine encore à retrouver sur les ordinateurs portables grand public aujourd’hui. Et tout cela au sein d’un smartphone à la diagonale de 6.5″.

Pourquoi une telle débauche de matériel ? Parce que Sony vise les joueurs. Et il vise les joueurs sur smartphone, donc les joueurs qui ont envie d’avoir en main l’engin qui va piloter des jeux Android. Une voie originale puisque, je suppose, très peu de développeurs ont pensé à de telles possibilités matérielles. Le marché de ce type de smartphone suréquipé doit être vraiment infinitésimal. Personne ne développe de jeux capables d’être exploités pour ce genre de composants. Et donc les 16 Go de mémoire vive ne serviront qu’à lancer en mémoire plusieurs applications en même temps mais ne devraient pas améliorer leurs performances de manière significative.

L’autre aspect pris en compte par le constructeur est le streaming, le Sony XPeria 1 IV visera les plateformes de jeux dans les nuages. Je ne sais pas vraiment si il y aura alors le moindre intérêt à avoir plus de mémoire embarquée dans l’appareil. La seule nécessité pour le streaming est de pouvoir lancer une sorte d’outils permettant de communiquer en temps réel de la vidéo. Il n’y a même pas à gérer de mémoire tampon puisque le flux réagit en conséquence des mouvements du joueur. Si votre Smartphone sait lancer un lecteur vidéo, il saura lancer un lecteur de jeux vidéo… Passer de 4 à 16 Go de mémoire vive ne devrait rien y changer.

Mais ce n’est pas tout, le Sony XPeria 1 IV sera livré avec un accessoire original… Une sorte de coque lui offrant une « meilleure » ergonomie et de la connectique. J’ai mis des guillemets à meilleure parce que le papa de la PS Vita n’a pas jugé bon de placer des joysticks et des boutons, pas plus qu’une croix directionnelle ni même des gâchettes sur l’accessoire. Rien de tout cela n’est proposé et il faudra donc se fier au 100% tactile pour jouer. A moins de connecter une manette à cette coque ?

Le gros point fort de l’accessoire est sa connectique… Avec un port HDMI plein format, un port jack, un Ethernet et un USB Type-C, on pourra streamer via réseau filaire et afficher sur grand écran tout en branchant un casque et en chargeant l’appareil. Autre point « positif », la présence d’un petit ventilateur à l’arrière de l’ensemble pour refroidir les composants du smartphone.

Pardon mais c’est un design complètement con.

Tout cloche dans les choix de design du Sony XPeria 1 IV. Absolument tout. Ici il est mis en avant des compétences qui se marient mal et qui sont exploitées de manière ridicule. La débauche de composants n’a aucun sens, comme je viens de l’écrire. Si il s’agit de jouer sur Smartphone, les jeux les plus gourmands ont été pensés pour des solutions bien moins équipées et les 16 Go de mémoire vive ne servent à rien. Si il s’agit de jouer en streaming les 16 Go de mémoire vive ne sont pas utiles.

La coque supplémentaire ne propose aucune interface de jeu. C’est ridicule quand on voit tout ce que propose aujourd’hui le marché. Pas de joysticks, pas de boutons, pas de gâchettes… Cette coque n’est en fait qu’un gros ventilateur pour refroidir un SoC très performant. Pire, cette absence de contrôleurs classiques ne colle absolument pas avec la prise HDMI. Puisqu’on joue en tactile, on ne peut pas quitter des yeux l’écran, il sera très difficile de jouer avec le smartphone en main en regardant un téléviseur. 

On pourrait considérer alors que le HDMI est là pour déporter un signal vidéo plus classique vers la télé ? Pourquoi pas mais tous les téléviseurs de Sony proposent déjà des interfaces logicielles permettant cela sans passer par un câble… L’intérêt de streamer un film depuis sont téléphone vers sa télé est désormais assez limité. Un simple Cast fera la même chose sans attache.

Reste l’Ethernet qui est une nouveauté mais, là encore, je ne suis pas sûr que le public soit si énorme à se dire que, puisqu’il est à la maison, il va se détendre sur  son canapé avec un smartphone qui chauffe et qui fait un bruit de ventilation relié à un câble réseau… Autant se servir de son PC ou de sa… console de jeux de salon ? 

Le port jack est là pour la bonne et simple raison que les ingénieurs de Sony n’ont pas pensé à percer la coque de cet accessoire pour continuer à exploiter la prise déjà existante sur le smartphone… Le placement de toute cette connectique est également assez étrange, sur le bas du dispositif, il empêche de poser l’appareil pour le recharger pendant qu’il diffuserait un flux sur un téléviseur. Au cas où quelqu’un serait assez motivé pour jouer sur son Sony XPeria 1 IV avec une manette Bluetooth.

L’argument proposé par Sony pour vendre le tout est le streaming rendu plus… simple. Premier constat, mal jouer à un jeu à cause d’une interface 100% tactile et capacitive sur un écran de 6.5″ ne devrait pas attirer les foules pour votre stream. Mais surtout, est-ce qu’un des concepteurs de cette machine a entendu parler des hubs ou des docks USB Type-C ? Avec un simple dock de base, on récupère un HDMI, un Ethernet, un USB Type-C pour la charge, des ports USB pour brancher une manette – au hasard de Playstation – et on fait la même chose ? 

Non, je ne vois rien à sauver dans cet appareil. Le prix devrait être placé au dessus des 1300€, ce qui n’en fait même pas une solution abordable pour jouer. Navrant. Le papa de la PS Vita pourrait tellement faire mieux en la matière.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

9 commentaires sur ce sujet.
  • 13 septembre 2022 - 11 h 19 min

    Certes ce mobile + coque n’est absolument pas orienté joueur, mais bel et bien uniquement pour les streamers de jeu mobile, la présentation de Sony montre même une interface écran dédiée à la gestion du chat de la communauté en plus du flux vidéo.
    Alors la cible est une niche très particulière c’est vrai, et je pense que Sony répond à une demande qui existe.

    Répondre
  • 13 septembre 2022 - 11 h 45 min

    Pas d’accord. La horde du esport en MOBA va déferler et c’est du 100% tactile. I’ y a un marché, et plus que les bobos avec leur iPhone 14 max plus pro x je sais pas quoi

    Répondre
  • 13 septembre 2022 - 11 h 51 min

    @GasteropodeKiller: Mais cette interface existe déjà et s’appelle Twitch non ? Avec la myriade d’outils développés autour, du multi cam et autres. Cette communauté existe déjà et arrive a fabriquer du contenu sans se lier à une marque et un modèle pour exister. Pourquoi changer ?

    Répondre
  • 13 septembre 2022 - 12 h 38 min

    Ils ont fait au moins un truc de bien par rapport à la Razer Kishi par exemple: permettre la recharge et l’utilisation d’un casque filaire (sans lag) en même temps.

    On va finir par y arriver un jour à la manette smartphone parfaite…

    Répondre
  • PY
    13 septembre 2022 - 13 h 48 min

    @benoitb:

    Et en utilisant un dongle USB-C vers sortie jack + USB-C femelle ?
    J’ai ça à la maison mais ça ne fonctionne pas avec tous les appareils.

    Répondre
  • 13 septembre 2022 - 23 h 42 min

    l’article est un peu trop sévère je trouve, sony n’est peut être pas parfait, mais qu’il est de nos jours ?

    Répondre
  • 13 septembre 2022 - 23 h 56 min

    @seba: Ben c’est pas vraiment une excuse. Là il y a quand même énormément de trucs qui n’ont aucun sens dans cette histoire…

    Répondre
  • 14 septembre 2022 - 13 h 48 min

    @GasteropodeKiller:

    tu veux dire que Sony ferait un smartphone « publicitaire » pour faire des partenariats avec des streamers de jeu mobile ? et que si d’autres en achètent, tant mieux ?

    parce que si c’est pas ca, je suis d’accord avec Pierre :

    « Pardon mais c’est un design complètement con. » LUL

    Répondre
  • 16 septembre 2022 - 11 h 16 min

    Je me dis que certains streamers spécialisés dans les jeux mobile (souvent de type gatcha ou casino) peuvent y trouver leur compte plutôt que de passer par des émulateurs encore que, en terme d’ergonomie j’ai de gros doutes.
    D’un point de vue économique pour le constructeur cela ne semble pas avoir de sens, et plus relever de la vitrine technologique.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *