Sony rachète le service de streaming de jeux Onlive

Onlive vous connaissez ? C’est un des encore rares services de streaming de jeu vidéo existant. Sony vient d’en faire l’acquisition et devient ainsi propriétaire de 2 services de ce type puisque la marque avait racheté Gakai en 2012.

Ce n’était pas la grande forme pour Onlive, la marque flirtait entre dépôt de bilan et banqueroute depuis des années et ce rachat in extremis s’est fait avant que les propriétaires ne jettent véritablement l’éponge.

Minimachines.net 2015-04-03 09_41_32

Avec Gaikai et Onlive, Sony devient un des plus gros industriels sur ce nouveau type de service qu’est le jeu en ligne, un des plus gros avec Nvidia et son GRID.

Streamer un jeu, c’est la version interactive du streaming de vidéo. Lorsque vous lisez une vidéo sur Youtube, elle n’est jamais stockée entièrement sur votre machine. Le but du streaming de jeu vidéo est le même, laisser le jeu sur une machine distante qui non seulement le stocke mais l’exécute également.

Minimachines.net 2015-04-03 09_40_25

Pour un jeu de voitures par exemple, l’ensemble des éléments est calculé par une machine distante sur laquelle vous êtes connecté via Internet. Vous donnez un coup de volant sur votre machine locale, l’ordre est envoyé sur le réseau vers la machine distante qui l’applique sur le jeu, calcule le rendu et vous expédie la réponse  qui s’affiche alors sur votre écran. Avec une bonne connexion internet, c’est parfaitement jouable même si cela reste cantonné à des définitions plutôt maigres pour le moment.

Minimachines.net 2015-04-03 09_42_27

L’intérêt de ce type de technologie est énorme pour un éditeur comme Sony, riche d’un énorme parc de consoles connectées à Internet. Cela pourrait lui permettre de s’affranchir de nombreuses barrières dans le futur, à commencer par celle des langages de programmation employés sur différentes machines. Il est parfaitement imaginable d’offrir à un parc de Playstation récentes des jeux PC ou des vieux titres PSX et PS2 incompatibles avec la dernière génération de consoles. Un bon moyen de vendre des abonnements rémunérateurs.

Minimachines.net 2015-04-03 09_44_38

C’est également une méthode pour rendre compatibles des jeux Playstation avec le monde PC ou toute autre machine puisqu’il ne s’agit que d’afficher des contenus. Bref un élément très rentable pour Sony qui pourrait largement monnayer son catalogue. Enfin, et c’est ce qu’avait tenté Onlive, un moyen d’apporter le catalogue du monde PC sur tablettes.

Minimachines.net 2015-04-03 09_41_56

Un peu moins rentable pour les abonnés d’Onlive puisque le système offrait la possibilité de jouer en streaming mais également d’acheter des titres de la même manière que Steam de Valve. Or avec la fin du service – Sony ne poursuivra pas le Onlive actuel – ces titres ne seront plus jouables.

Chaque achat deviendra donc inopérant, à moins évidemment qu’il ne soit assorti d’une clé Steam ou d’un protocole de téléchargement indépendant. Auquel cas, il restera cette autre solution pour les joueurs qui ne pourront bientôt plus faire valider leur licence de jeu auprès des services d’Onlive. C’est enfin un désastre écologique puisque les consoles de jeu Onlive, aussi petites soient t-elles, finiront dans des poubelles dans les mois à venir. Il y a fort peu de chances que l’on puisse en faire quoique ce soit à l’avenir.

Dernière grande question donc, qui va gagner la bataille du jeu streamé ? Nvidia avec sa solution matérielle GRID ? Une solution qui fonctionne et qui proposera bientôt des services plus étendus, des jeux  à l’achat et sous abonnement . Sony  avec un service mêlant les technologies de Gaikai et de Onlive ? Ou Valve avec une offre qu’on devine de plus en plus étendue. Le systeme Steam est le plus riche en terme de joueurs, possède des fonctionnalités de streaming évoluées en local et ne demande qu’à glisser vers des systèmes d’abonnements à distance.

Un exemple de streaming local avec une minimachine.

Dans tous les cas, cela valide l’idée d’une minimachine de salon de plus en plus compacte et silencieuse ne servant qu’a se connecter en ligne et à recevoir les ordres de vos différents périphériques de jeu.

 

3 commentaires sur ce sujet.
  • 3 avril 2015 - 10 h 49 min

    Triste fin pour OneLive mais pour l’avoir testé…y’avait vraiment une impression de flou désagréable.

    Par contre j’approuve totalement le streaming de jeux mais depuis chez moi.

    Avec Gamestream de Nvidia sur mon PC (le truc utilisé pour la Shield) et Limelight sur ma tablette, que du bonheur. Skyrim depuis le boulot ( en pause hin :D ) en 4G, 1080 sans lag et sans cet effet de flou.

    Depuis mon PC est devenu mon “Service de streaming perso”. En extérieur, avec ma tablette sans perte de qualité et en local avec une box Android sous la TV, une manette et le canapé.

    Répondre
  • 3 avril 2015 - 16 h 23 min

    @Soviet Marmotte: Oui c’est encore un peu du bricolage mais on sent bien que l’avenir tend vers ce type de services

    Répondre
  • 14 mai 2015 - 14 h 20 min

    […] n’est néanmoins pas tout seul dans cette course, Sony est sur les rangs et ses récents rachats en matière de Stream Gaming peuvent trouver le même genre d’écho même si le constructeur ne gère pas entièrement la […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *