Snapdragon 850 et Windows 10 : Mieux mais pas suffisant

La sortie de la Samsung Galaxy Book 2 nous donne un aperçu des performances du Snapdragon 850 sous Windows 10. Si la puce est plus performante, elle reste encore trop en retrait face à la concurrence x86.

Le Snapdragon 850 est la seconde tentative de puce ARM de Qualcomm sous Windows 10. Après un Snapdragon 835 aux performances très en retrait sur le système d’exploitation de Microsoft, cette nouvelle version devait améliorer largement les performances des machines. En pratique, ce n’est pas vraiment le cas.

2018-10-19 12_31_37-minimachines.net

Le Samsung Galaxy Book 2 est un très beau spécimen de ces nouvelles machines voulues par Microsoft et Qualcomm. Comme les modèles sous Snapdragon 835 sortis précédemment, l’engin hybride de Samsung a la double particularité d’être vendu à un tarif élevé tout en proposant des performances équivalentes à un milieu de gamme plutôt faible chez Intel.

999.99$, c’est le prix public de cet engin dans une version qui ressemble à une solution basique de fabricant noname : 4 Go de mémoire vive et 128 Go de SSD jugé “pas très rapide” avec environ 120 Mo/s de débit et un processeur ARM Snapdragon 850 censé creuser la différence avec son prédécesseur. 

La volonté de Samsung c’est de conjuguer l’impossible : 20 heures d’autonomie annoncées et des performances équivalentes à son précédent modèle Core i5 sous Windows 10. Comment parvenir à ce résultat ? En émulant les performances d’un x86 au travers de Windows tout en utilisant une puce issue du monde mobile et des smartphones. Plusieurs tests outre atlantique nous donnent une idée du résultat de cette tentative.

2018-10-29 14_42_55-minimachines.net

20 heures d’autonomie, c’est génial pour un ordinateur ultra mobile aussi fin et léger que ce Galaxy Book 2 mais ce score est simplement gâché par les performances globales de l’engin. Si les 20 heures annoncées sont tenues, elles ne le sont que sous Windows 10 S, une version du système de Microsoft qui limitera les applications à des programmes du Store de Microsoft et qui n’utiliseront pas l’émulation x86.

Un très bon exemple de ce que donne le Galaxy Book 2 dans le monde réel nous vient d’Engadget qui teste la machine face à des concurrents chez Intel.

Lancer un traitement par lot de 10 images sur le Snapdragon 850 avec une application x86 comme  Faststone Photo Resizer prend ainsi 2.5 minutes. Ce qui est beaucoup mieux que la même opération réalisée sur l’ancien Snapdragon 835 et qui demandait 3.5 minutes pour la même tâche. Problème, sous processeur Intel Core i5, la même opération avec le même programme ne prend que… 10 secondes. 

Vous voyez le souci ? Les 20 heures d’autonomie annoncées ne sont au mieux, en réalité, que 15 heures une fois le mode “S” de Windows remisé aux oubliettes. Mais même en considérant ce très joli score, l’autonomie accumulée ne sert qu’à vous faire perdre votre temps.

En prenant en compte des autonomies respectives de 15 et 8 heures pour un engin sous Snapdragon 850 et un autre sous Core i5 dans la même gamme de tarif. Épuiser toute la batterie disponible à traiter des photos par lot en mode x86, le Galaxy Book 2 ne saura en gérer que 3600 au bout de 15 heures de travail. Quand au Core i5, il pourra en gérer 28800 en 8 heures… Vous voyez le problème ? Vous allez vous offrir un engin avec une plus forte endurance mais qui prendra tout simplement plus de temps pour vous mener au même résultat.

2018-10-29 14_18_38-minimachines.net

Autres test intéressant, celui de PCWorld qui explique que la Surface Go de Microsoft est parfois légèrement devancée par la tablette hybride de Samsung. Il s’agit de tests de performances en usage web et notamment sous Octane 2.0. L’avance prise par la solution Snapdragon 850 est limitée mais réelle. Mais il s’agit de comparer un engin à 999.99$ chez Samsung avec une tablette hybride à 498$ avec son clavier vendue sous processeur Pentium 4415Y avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. 

2018-10-29 14_18_14-minimachines.net

Le point qui fait tâche dans cette nouvelle offre, c’est quand on compare la solution précédente de Samsung. Le Galaxy Book premier du nom, sous Core i5-7200U, qui met totalement à l’amende la solution Snapdragon 850.

Et là où le sort s’acharne sur la puce de Qualcomm, c’est quand on compare son SoC avec des solutions récentes chez Intel. Par exemple, le match Snapdragon 850 contre le Core i5-8250U de la Surface Pro 6 fait extrêmement mal. 

2018-10-29 14_47_43-minimachines.net

D’un point de vue loisirs par exemple, le jeu Dirt 3 tournera à 24 images secondes sur le SoC Qualcomm contre 81 images par seconde pour le Core i5. Des chiffres qui ne parlent pas vraiment à tout le monde mais que LaptopMag complète avec des commentaires édifiants. Extrait : 

Pire, avec 14 onglets ouvertes, j’ai pu noter des ralentissements quand j’essayais de pianoter dans Google Docs. Et les choses se sont empirées quand j’ai lancé une vidéo YouTube sur le côté droit de l’écran tout en écrivant à gauche. Le système gèle par moment, ce qui n’arrive pas sur une Surface Pro.” Il ne s’agit pas là d’usages délirants mais du B.A.BA classique que l’on demande à une machine entrée de gamme en 2018.

Autre exemple ? “Nous avons aussi trié 65000 noms et adresses sous Excel. La Galaxy Book 2 a demandé 2 minutes et 18 secondes pour compléter cette tâche. La Surface Pro 6 a été une minute plus rapide avec 1 minute 12.

Enfin, concernant l’autonomie réelle de l’engin, en surf continu au travers de son Wifi avec une luminosité à 150 nits, la Galaxy Book 2 tourne 10 heures et 41 minutes. Soit une heure et 20 minutes de plus que la Surface Pro 6 de Microsoft en Core i5. 

2018-10-29 14_47_20-minimachines.net

Pourquoi Samsung est t-il allé proposer un engin pareil en 2018 ? Je ne connais pas la réponse à cette question. Je sais juste que les ingénieurs de la marque ne sont pas des imbéciles, et au moment même où l’engin sortait de leurs usines, ils savaient que les résultats et les caractéristiques de leur machine ne valait pas le prix demandé. Le choix de ne proposer que 4 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage est également incompréhensible pour un engin à ce prix. C’est comme si Samsung avait voulu saborder son propre produit en le limitant d’un côté tout en lui proposant, suivant les dires de tous les testeurs, un des plus extraordinaires écrans du marché.

Ce que je sais par contre, c’est que le Snapdragon 850 n’est pas encore la puce qui fera fonctionner Windows 10 au même niveau qu’un Intel Core. D’autres SoC sont en préparation et Qualcomm compte bien tirer un jour ou l’autre son épingle du jeu avec cet énorme marché qu’est le monde PC.

Le problème actuel de Microsoft et Qualcomm, c’est qu’ils veulent qu’on utilise leurs machines comme des tablettes avec un système de tablette. Or, l’acheteur d’un PC sous Windows veut… Un PC sous Windows. Et les performances qui vont avec.

28 commentaires sur ce sujet.
  • 29 octobre 2018 - 16 h 35 min

    A quand un PC de ce genre sous Linux ?

    Certes, cela demanderait probablement un peu de support du fabricant côté drivers, mais une grande partie des applications sont disponibles nativement pour ARM, ou devraient être compilables (merci l’opensource !).

    Cela permettrait d’éviter ces “solutions” à base d’émulation peu performantes.

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 16 h 57 min

    Et dire que je me souviens d’annonces disant que le 850 ne commettrait pas l’erreur du 835. Et les annonces des marques disant pour chacun de leur modèle qu’il est une tuerie avant les tests réels ^^

    Encore une fois, on joue avec les conditions : 20 heures oui mais avec Windows 10S, la luminosité réglée, et le Snapdragon au ralenti.

    @Adrien a soulevé une bonne idée avec Linux (et les applications versions ARM). Peut-être qu’un constructeur chinois s’y risquerait ?

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 16 h 59 min

    C’est clair que c’est un crime inqualifiable que de mettre un écran amoled aussi réussi ds une un hybrid aussi lolesque. Franchement, a quoi pensait Samsung?

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 17 h 01 min

    @prog-amateur:
    De tte façon, rien que le fait que la gamme Surface de MS ne comporte aucun device en ARM est une indication en soi que ce genre de device est voué à l’echec. Si même MS n’y croit pas…

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 18 h 52 min

    J aime bien le dernier paragraphe, pour bosser vaut mieux voir ce qu on fait (ecran 15,6), avoir plein de ports usb dispos, un bon vrai clavier, et pourquoi pas la possibilite d augmenter sa ram apres achat (quand le portefeuille s est remis du choc de l acquisition).
    Bref les hommes et les petits garcons quoi

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 20 h 08 min

    3 minutes pour resizer 10 pauvres images, s’ils croient que les gens vont rester 20 h devant ce genre de bouze à 1000 euros…

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 20 h 16 min

    Le sd850 est malheureusement trop, beaucoup trop cher… Même pas possible de faire un produit qui se rapproche en tarif de la gamme surface Go.
    Et Samsung l’a intégré dans un écrin assez “haut de gamme” qui pèse aussi son pesant d’or.
    Dommage… En attendant de voir la suite avec le prochain sd8xx

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 20 h 24 min

    @sidero:
    Conclusion qui n’engage que son auteur, les 6 mois qui viennent donneront des éclairages supplémentaires.

    Répondre
  • Gab
    29 octobre 2018 - 21 h 14 min

    Je suis surpris par le prix de ces engins. On voit pleins de Smartphone avec S845 autour de 300-350€ (pokophone, Xiaomi…). Est ce que Qualcomm vend son S850 pour laptop beaucoup plus cher ? Ça serait surprenant car ça n’est pas le meilleur moyen de créer un nouveau marché…
    Les machines seraient à 500€, ça serait nettement plus acceptable.

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 21 h 44 min

    @Mouve92:
    Microsoft n’y crois pas, autrement ils auraient aussi sorti ce genre de machine en ARM,
    surtout qu’en principe, ça serait à Microsoft de préparer le chemin de Windows 10 S
    sous processeur ARM, et ne pas ‘imposer’ ou laisser ce rôle à d’autres…

    @Pierre LECOURT: “C’est comme si Samsung avait voulu saborder son propre produit en le limitant d’un côté
    tout en lui proposant… un des plus extraordinaire écran du marché.”
    C’est tout à fait ça, une forme de suicide commercial !
    Pourquoi ?

    “Or l’acheteur d’un PC sous Windows veut…
    Un PC sous Windows, avec les performances qui vont avec.”
    C’est une Lapalissade, surtout au prix où est vendu ce Samsung Galaxy Book 2,
    car c’est excessivement cher pour ce que c’est !!!

    Microsoft, Tu voudrais arrivé à changer de modèle économique,
    en faisant comme Google avec Android et Google Play,
    et personne n’en veut !
    Et ben Oui, on n’en veut pas de ton Windows 10 S,
    déjà que Google nous a imposé le ‘viol’ de nos vies privées avec Android et Google Play,
    la première fois, on n’avait pas compris, ou consentant pas ignorance,
    mais là, c’était vraiment trop gros !!!
    On veut simplement du compatible Windows x86,
    un point et c’est TOUT !

    Ras le bol du Non, respect et du ‘viol’ de nos vies privées…
    ça devrait être purement et simplement interdit pas nos Gouvernements,
    car nous ne sommes pas des marchandises !!!

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 21 h 47 min

    je me demande où se place le galaxy book 1 avec le processeur core M3-7y30

    par contre le galaxy book 2 moins cher sous Android ou chrome-os pourrait être une tuerie

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 21 h 49 min

    Je pense que ce type de machine ferai un excellent CHROMEBOOK .
    C’est sur que le prix de ce type de machine devrai pas dépasser 500/600 euros .

    Répondre
  • 29 octobre 2018 - 22 h 11 min
  • 30 octobre 2018 - 0 h 05 min

    @J. DEBON:

    J.Debon, pourquoi voudrais tu que nos gouvernements s’occupent de notre vie privée ?
    c’est au consommateur de choisir le produit qu’il veut

    as tu déjà essayé de demander autour de toi comment les gens se protègent avec les technologies modernes ?
    * oh tu sais, moi je n’ai rien à cacher

    sans parler de matériel, est-ce que les consommateurs n’en on pas rien à battre de leur vie privée en utilisant Facebook, Google ou Windows (ou autre)?

    Répondre
  • 30 octobre 2018 - 8 h 25 min

    Personnellement, je ne trouve pas le produit si mal que ça.
    Le prix parait un peu élevé mais pas complètement injustifié.

    De plus s’il faut le comparer avec une Surface Pro, ce serait avec le modèle LTE (donc pour l’instant le seul modèle est une Surface Pro 5 core i5) et vraiment pas la GO dont beaucoup trouveront l’écran trop petit, pas Oled HDR et n’a pas de LTE (en tout cas pas encore et pas au prix plancher de 499~$).
    La surface Pro n’a pas non plus de port usb-c ni d’écran Oled HDR.

    Perso, je prefère la technologie Wacom à la techno N-Trig pour dessiner ou la prise de note, le petit avantage du stylet MS c’est l’utilisation du bluetooth grace à la pile pour lancer à distance des actions mais rien d’indispensable.

    4Go/128SSD c’est un peu juste mais parfaitement utilisable pour de la bureautique standard ou du multimédia surtout pour faire tourner des applis 32bits.
    La performance par watt n’est pas toujours extraordinaire mais cela dépend du type d’application (native ARM ou pas)

    Si on la compare avec la Galaxy Book 1 4Go/128 SSD LTE(core i5 qui existe en 8Go/256 LTE) c’est je crois le même prix qu’à sa sortie avec une autonomie bien supérieure, un lecteur d’empreinte pour windows Hello, pas de ventilateur!,pas de chauffe, une béquille intégrée.

    On peut très bien passer au mode Windows 10 normal et garder la même autonomie tant qu’on utilise les applications du store, les applications X86 c’est juste du bonus.
    Sur le commentaire de performance d’engadget sur l’appli de traitement d’images, je ne comprend rien à ce que le journaliste a testé, ce n’est probablement pas juste 10 photos à traiter qui ont mis 2 minutes à s’exécuter le journaliste n’a pas non plus essayé de voir si une application similaire optimisée existe dans le store.
    “Nous avons aussi trié 65000 noms et adresses sous Excel. La Galaxy Book 2 a demandé 2 minutes et 18 secondes pour compléter cette tâche. La Surface Pro 6 a été une minute plus rapide avec 1 minute 12.”Mais par rapport à une surface Pro 5 core i5 on mettrait combien de temps???

    Ok on ne l’utilisera pas pour faire du montage vidéo, ni traiter +2000 photos dans la journée …ce n’est pas mon usage.

    Enfin, sans que ce soit spécifique à cette machine, il existe pas mal de service de cloud computing si on a besoin de plus de puissance.

    Le seul truc que je lui reproche ce sont les bordures encore trop imposantes quand dans le même châssis on pourrait mettre du 12.5 ou 13 pouces, donc au final vivement un Galaxy Book 3 avec une puce(mobile) plus puissante et une plus grande surface d’affichage.

    Répondre
  • yan
    30 octobre 2018 - 11 h 03 min

    Qualcomm me parait un peu utilisé en lièvre afin de réveiller Intel sur les aspects mobilité au delà du laptop traditionnel… et l’intégration de la téléphonie.
    Maintenant, je ne suis pas certain que ce soit une priorité côté acheteur à l’heure ou presque tout le monde a un smartphone en poche capable de partager sa connexion. Mais bon, Microsoft s’est déjà un peu loupé avec windows mobile/nokia… alors ils essaieraient de revenir autrement sur la mobilité?
    Je pense que cette tentative est encore plus vouée à l’échec que la précédente.

    Répondre
  • 30 octobre 2018 - 12 h 58 min

    @Joe75: Personne ne pense qu’il s’agit d’une mauvaise machine en tant que tel. C’est juste que pour 1000€, sous Windows, tu as les perfs d’un engin classique à 300-350€. Et ce n’est pas ce qui était promis par Qualcomm.

    Evidemment on peut trouver des applications issues du Store qui vont faire le job de redimensionner des images… Mais là Microsoft se retrouve confronté au problème de Linux : Personne ne veut changer ses habitudes. Si on accepte de changer son appli de traitement photo par lot sur 1 machine de son univers, on imagine alors qu’on pourra changer toutes ses autres habitudes… Et c’est exactement pourquoi les gens ne passent pas à une Debian ou un Ubuntu Linux aujourd’hui et pourquoi les Microsoft, Google et Apple investissent les écoles. Une fois que l’on maîtrise un outil informatique il est très dur de changer sa pratique.
    Personne ne va avoir envie de changer son habitude d’un certain niveau de perfs pour avoir en plus l’obligation de rester cantonner à Windows S et de retrouver un équivalent ( et je suis sympa de pas écrire Ersatz à la place d’équivalent) à chacun des programmes qu’on a patiemment appris a utiliser.

    En gros ici on a une machine qui serait plus pertinente sous un Linux optimisé au poil, le parcours qu’a fait Samsung avec ses montres qui sont passées de Android Wear à Tizen, mais qui reste médiocre sous Windows parce que le public ne veut pas se cantonner à Windows S 32 bits en émulation x86…

    @yan: En lièvre je sais pas, cela fait des années que Microsoft indique une voie qui se rapproche de la basse conso et de l’ultramobilité. Entre les puces type Core M3-7Y30 à 4.5 watts de TDP qui savent tout faire en 32 et 64 bits avec des capacités complètes sous Photoshop CC et Qualcomm qui annonce une réponse au core i5 avec un SoC qui va consommer 15 watts on se demande qui est le chef de la stratégie chez Qualcomm. L’effort dans le silicium est déjà fait pour Qualcomm, il leur manque un effort dans le software. Effort qui a été mené par Intel et Microsoft qui se sont épaulés depuis tant d’années que le divorce semble impossible (et d’ailleurs ni Microsoft ni Intel ne le souhaitent).

    quand tu vois un Amber Lake-Y Cor i7-8500Y qui se profile avec ses 5 watts de TDP et ce qu’il a dans le ventre, tu te dis que pour Windows l’avenir est plié. Il faut passer à autre chose pour Qualcomm si il veut avoir une chance sur ce marché. Une chose comme le rachat de Red Hat ? Ah !? Trop tard, on me dit que c’est IBM qui a racheté 34 milliards de dollars cette opportunité…

    Répondre
  • 2 novembre 2018 - 6 h 33 min

    @Adrien: je suis énormément pour une solution Linux. Pour les lenteurs avec l’émulation, je pense que ça devrait s’améliorer quand l’IA sera utiliser pour faire des versions ARM.

    @sidero: si Crimo$oft ne croyait pas en ARM alors il n’aurait pas passer des années à faire un Win pour. Pour sa dernière Surface, il se dit que c’est Intel qui est allé convaincre Crimo$oft.

    @Samsung Magician: ils croient certainement que très peu de gens utilisent du traitement par lot d’images, et non certainement pas tord.

    @J. DEBON: “On veut simplement du compatible Windows x86,
    un point et c’est TOUT !”
    Windows x86… ça fait 35 ans que je m’en passe en perso et aujourd’hui je n’en veux toujours pas. Au boulot, c’est uniquement mail et web, aucun problèmes si c’était en WinARM avec Edge. Dans mon entourage 80% de gens qui ne font que du web, réseaux sociaux, films et musiques. Là encore du WinARM ne pose pas de problème.
    Alors ta soif pour la dictature Wintel, tu te la garde et merci de ne pas nous mêler pas à ça !

    “Ras le bol du Non, respect et du ‘viol’ de nos vies privées…
    ça devrait être purement et simplement interdit pas nos Gouvernements,
    car nous ne sommes pas des marchandises !!!”
    Alors tu ďevrais aussi en avoir raz le bol de Windoz et il devrait aussi être interdit !!!…

    Répondre
  • 2 novembre 2018 - 11 h 02 min
  • 2 novembre 2018 - 14 h 53 min
  • 3 novembre 2018 - 19 h 53 min

    @pipou:

    Je ne vois pas bien le rapport avec l’article en question, oui il est possible à des puces dites pour “mobiles” d’être plus performant que les puces intel…

    Répondre
  • 3 novembre 2018 - 20 h 05 min

    @Pierre Lecourt:
    Merci Pierre, je pense comprendre ton argument.Pour moi, cette machine s’adresse à des personnes qui veulent rester sous Windows pour une utilisation basique avant tout et qui ont les moyens.

    Il y a pas mal d’applis Windows X86 pour lesquelles je n’ai pas besoin de beaucoup de performance mais de m’assurer qu’elles tournent suffisamment bien pour le reste une appli optimisée du store pour surfer…Ce n’est pas cela qui me ferait quitter Windows pour Linux :)

    Si on faisait le tour des personnes qui ont acheté la Surface GO (4Go/8Go) Ram, Je pense que leur utilisation principale c’est du surf, facebook & compagnie, un peu de mail, regarder des vidéos, YouTube et Netflix, peut être un peu de bureautique.
    La Go peut dépanner à l’occasion pour de la retouche photo également.

    La faiblesse de la Galaxy Book 2, ce serait par contre d’utiliser et d’avoir besoin d’un programme incompatible avec le snapdragon 850.
    Un peu comme sur Android, ou certaines tablettes avec processeur intel n’étaient pas compatibles avec des applications du Google (plantage à répétition)

    Répondre
  • 5 novembre 2018 - 11 h 04 min

    @joe75:
    C’était juste pour illustrer les commentaires ci-dessus : le problème de cette machine, ce n’est pas le snapdragon 850, c’est l’émulation du x86 sur windows10. Un processeur comparable (c’est le cas du a12x, même si certains peuvent dire qu’il est un peu plus puissant) peut faire jeu égal avec un i7 de dernière génération sur un OS optimisé.

    Répondre
  • 5 novembre 2018 - 13 h 28 min

    Est ce qu’avec un :
    * Microsoft Office adapté ARM (Microsoft l’avait bien fait pour la surface 2, pourquoi ne pourrait ils pas le refaire)
    * Google chrome adapté ARM (des rumeurs sont apparus a la fin du mois dernier, pour une version specifique au second semestre 2019)

    cela ne pourrait pas couvrir 80% des usages de ce type d’engin (à condition de redecendre à un prix raisonnable, je dirais 400/600 €) ?

    Répondre
  • 5 novembre 2018 - 14 h 32 min

    @oursgentil: heureusement, Chrome n’est pas le seul pour aller sur le Net. Sur PCWorld : “Samsung bets that you’ll take massive battery life and tolerate good-enough performance for web browsing and office work”.
    Dans une précédente réponse : “Au boulot, c’est uniquement mail et web, aucun problèmes si c’était en WinARM avec Edge. Dans mon entourage 80% de gens qui ne font que du web, réseaux sociaux, films et musiques. Là encore du WinARM ne pose pas de problème.”

    Donc ce type d’engin correspond déjà à 100% des usages de certains publics. Les prix actuels…ça pique, mais ce n’est pas rare de voir des personnes qui achètent sans savoir ce qu’ils achètent réellement. Ex., ma copine n’utilise que ses iPhone et iPad Pro sauf pour les torrents. Alors pour voir des séries dans son lit et récupérer des torrents (Transmission est suffisamment léger sur Odroid-C2 pour que sur je n’ai aucune inquiétude sur WinARM même en code x86) elle s’est achetée un ordi portable sans avoir aucune idée de ce qu’il y a comme SoC. Que ce soit un ARM ou pas n’aurait pas changé son achat.

    Répondre
  • 8 novembre 2018 - 9 h 19 min

    Franchement je suis dubitatif sur les tests, faire tourner des benchmarks foireux c’est bien mais personne ne s’amuse à redimensionner 3000photos d’un coup ou jouer en 3D sur un ultrabook.

    Sur ce genre d’appareil l’important c’est l’autonmie vs les perfs “javascript” (Facebook, cloud apps..) là j’ai aucun doute que ça fait aussi bien que du x86 (encore qu’avec 4go de ram!!!), l’émulation x86 est un plus pour pas se retrouver bloquer à ne pas pouvoir ouvrir des pièces jointes Windows. L’objectif de ce genre de CPU n’ai pas (ne sera jamais) d’émuler du x86 plus vite que l’original.

    Le pire c’est sans doute les tests qui utilisent Chrome (x86 sans doute) sérieusement comparez le navigateur par défaut : Si Edge fonctionne sur tous les sites, aucun utilisateur ne va s’amuser à bidouiller pour installer Chrome.

    Ça me fait beaucoup penser à Wine sous Linux : oui on peut lancer à peu près n’importe qu’elle appli windows, sauf que ça un intéret presque nul, au quotidien tout le monde utilise ce qui est proposé dans le gestionnaire de paquets. c’est seulement quand l’option native n’est pas dispo qu’on réflechit à lancer la version Wine

    Répondre
  • 8 novembre 2018 - 9 h 33 min

    @oursgentil Microsoft Office adapté ARM (Microsoft l’avait bien fait pour la surface 2, pourquoi ne pourrait ils pas le refaire)
    => Les Webapps Office 365 marchent quasi parfaitement

    * Google chrome adapté ARM (des rumeurs sont apparus a la fin du mois dernier, pour une version specifique au second semestre 2019)
    => Pourquoi toujours ramener le web à Chrome les utilisateurs Lambda ne passent pas leur vie dans une console web.
    Attention aux “sites” qui disent que Chrome est #1 suivi de Safari, ça veut surtout dire qu’en 2018, il y’a beaucoup plus de surf sur mobile, que sur fixe, ça ne signifie pas que Chrome est installé sur 60% des PCs ;-)

    Répondre
  • 8 novembre 2018 - 22 h 00 min

    @fofo: Chrome sur WinARM est forcément, pour l’instant, en x86. Je suis bien d’accord avec toi que ça n’a pas de sens de lui accorder une importance pour l’instant alors que Edge est prévu pour et fonctionne bien. Google a annoncé qu’il va prochainement sortir une version ARM, ce n’est qu’a ce moment là qu’il sera réaliste de se pencher dessus.
    Heureusement, il y a une vie en dehors de Chrome. ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *