Pipo W12 : une tablette Windows 10 sous Snapdragon 850

390€, c’est le prix demandé par pipo pour cette W12, une tablette Windows 10 à clavier détachable qui embarque un SoC ARM Snapdragon 850.

C’est une machine qui date, elle nous avait été présentée avant la Pandémie de Covid 19. En Octobre 2019 pour être précis. A cette date, la Pipo W12 n’avait pas encore de nom précis, elle était annoncée par la marque pour être commercialisée dans un futur incertain. Elle est aujourd’hui disponible à l’importation.

Pipo W12

Je ne sais pas si il s’agit d’une illusion d’optique mais le clavier semble… tordu.

Sur le papier, la Pipo W12 est intéressante. La solution propose un écran de 12.3 pouces en 2880 x 1920 pixels. Une dalle IPS tactile avec support d’un stylet actif. Le tout propulsé par une solution ARM signée Qualcomm associée à 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage.

C’est, littéralement, un clone des solutions Surface sous Windows 10 ARM de Microsoft. On retrouve le coloris de la coque, le clavier détachable, la béquille de la tablette, l’aspect global, le coeur logique et même les fonctions de l’engin avec un fonctionnement Wifi5 et 4G. Tout semble sortir des assemblages de Microsoft, mais il s’agit bel et bien d’un engin signé par Pipo. Marque que l’on connait depuis des années pour proposer des solutions qui oscillent entre le noname rebadgé1 et des solutions maison plus ou moins sérieuses et originales.

Pipo W12

Cette Pipo W12 singe donc la Surface avec des fonctions avancées comme le support d’un stylet actif avec 1024 niveaux de pression, un objet qu’il faudra penser à recharger de temps en temps puisqu’il n’utilise pas une technologie magnétique de type Wacom. Pipo indique cependant qu’il proposera jusqu’à 200 jours d’autonomie.

Pipo W12

La tablette mesure 28.9 cm de large pour 25.5 cm de haut et 9 mm de profondeur. Elle pèse 790 grammes nue, sans son dock clavier détachable. Sa connectique est limitée avec une alimentation de type mini jack 12V classique, un port USB Type-C, un port jack audio combo et un lecteur de cartes SIM et cartes MicroSDXC. Elle propose deux webcams avec un modèle 5 Mégapixels en façade et un autre en 13 MP au dos.

Pipo W12

Ce qu’il y a d’intéressant dans cette Pipo W12, ce n’est pas le produit lui même. Même si, à moins de 400€, cela ressemble à une bonne affaire. C’est l’approche de Microsoft et Qualcomm qui consiste à proposer cette solution à des fabricants OEM au lieu de se concentrer sur les grandes marques partenaires du marché comme Lenovo, HP ou Asus. Cela donne quelque chose d’étrange puisqu’on est habitué à des constructions de ce type vendues fort cher sur nos marchés. Avec son tarif low-cost, cet appareil dénote donc assez grandement.

Je ne mettrai pas en parallèle une machine comme ce Pipo W12 et une solution de grandes marques. Je manque d’informations pour juger la qualité de la tablette. Mais, en général, les productions ARM proposées par l’industrie classique sont très bien construites. C’est néanmoins un grand écart intéressant d’un point de vue tarif. La preuve qu’il est possible de construire des solutions de ce type sous Windows 10 qui ne démarrent pas à 800€…

Pipo W12

Reste que je ne miserais pas un Kopek sur cette Pipo W12. Les performances des engins de grandes  marques ne sont pas bonne sous Snapdragon 850 et je doute que cet assembleur ait trouvé une formule magique pour améliorer cet état. D’autres détails alertent mon sens d’araignée autour du produit. Le fait que la fiche technique indique, par exemple, une autonomie allant de 4 à 13 heures me fait un peu peur. L’euphorie habituelle de certains fabricants noname cumulée à ce grand écart d’autonomie me donne l’impression que la tablette ne sera pas aussi capable de tenir sur la durée  que cela. Or, c’est un des point-clés de ce type d’offre.

L’autre souci vient de l’irréparabilité de ce type d’objet cumulé au fait qu’il sera probablement totalement impossible de changer de système. Avec Pipo comme source de mises à jour techniques, je crains que cette Pipo W12 ne voit jamais l’ombre d’une OTA et reste figée dans ce début d’année 2021 comme dans une bouteille de formol.

Source : AndroidPC.es

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. Et je pense qu’il s’agit ici d’un modèle rebadgé, un détail a échappé à la sagacité de la marque dans la re-rédaction de la fiche technique. On peut en effet voir la mention d’un modèle Pinbo W12 sur une des images de la présentation. Lors de la présentation de la Pipo W12 en Octobre 2019, je soulevais déjà le fait que la tablette ressemblait beaucoup aux productions de Weibu…

Rivière
12 commentaires sur ce sujet.
  • 26 janvier 2021 - 14 h 35 min

    Un tablette équipée d’un ARM Snapdragon 850 mais avec un gros logo “Intel inside” à son dos?

    Il n’y aurait pas une erreur quelque part ?

    Répondre
  • fpp
    26 janvier 2021 - 14 h 59 min

    Berrkkk :-)

    Répondre
  • 26 janvier 2021 - 16 h 17 min

    Jolie tablette avec le gros défaut de se vendre sous Windows .
    Par contre ,si il est possible de vendre ce type de produit 400/500 euros comment font certain pour vendre beaucoup plus certaines tablettes pas mieux finies beaucoup plus .

    Perso ,je trouverai sympa que quelques revendeurs chinois te prêtes quelques tablettes Android en 10 pouces entre 180 et 350 euros .
    J’ai besoins de voir des test effectués sans vouloir vendre a tout prix .

    Répondre
  • 26 janvier 2021 - 17 h 04 min

    Je suis pas capable de commenter la partie technique. Mais l’investissement me semble bon pour équiper un pré ado qui commence à faire ses devoirs sur ordi. Pas besoin d’un pc bodybuildé pour aller surfer

    Répondre
  • 26 janvier 2021 - 17 h 22 min

    [Mode Troll ON]
    J’adore le nom de la marque en tout cas : on sent bien qu’elle n’est pas française ;)
    [Mode Troll OFF]

    Répondre
  • 26 janvier 2021 - 18 h 07 min

    Ça m’intéresserait pour mon soft de télécommande que je peux re compiler sans doute sans gros problème en Target arm… et dans ce cas pas besoin de grosses perfs et un maximum de natif donc probablement une bonne autonomie.

    Répondre
  • 26 janvier 2021 - 20 h 27 min

    Enfin, j’aimerais beaucoup un surface go like

    Le snapdragon 850 doit être OK pour usages basiques, après l’émulation de Windows laisse encore à désirer

    Répondre
  • 26 janvier 2021 - 22 h 37 min

    @Jujuk:

    Windows n’est pas emulé je pense.

    Répondre
  • 27 janvier 2021 - 9 h 18 min

    Bonjour à tous, en réponse à certains commentaires, je me permets de préciser:
    – Pipo est une marque chinoise déjà ancienne, innovante (cf sa box tablette)
    – J’ai cherché Pinbo W12 sur deux sites de recherche chinois: 360° et Baidu. Aucun résultat
    – J’ai cherché Pipo W12 sur deux sites de recherche chinois: 360° et Baidu. L’appareil présenté par Pierre apparait sur la page complète. Ce modèle est donc distribué en Chine.
    Je me suis donné à un test, essayez vous aussi. Placez 高通850方案!品铂发布W12_手机搜狐网 dans un traducteur automatique, et vous constaterez qu’apparait alors ce fameux “PINBO”! https://image.noelshack.com/fichiers/2021/04/3/1611734149-pinbo-erreur-de-robot-traducteur.jpg
    – Comme le souligne Pierre, une telle machine à ce prix est assez exceptionnelle pour qu’on s’y intéresse. Voilà un PC de type Surface visiblement distribué avec le clavier ainsi qu’un stylet, pour 400€! Un seul distributeur “SC Store” sur pour ce modèle sur Aliexpress: deux pages distinctes: l’un expédie par DHL (donc prévoir des taxes) et l’autre par “seller’s shipping method” (probablement sans taxes supplémentaires).
    Il y a deux ou trois ans, Jumper avait sorti un tel appareil: je le mets régulièrement à jour, ses fonctionnalités restent parfaitement actives, à la différence près qu’un stylet Wacom est compatible. Je l’avais testé en vidéo à l’époque.
    J’ai arrêté de promouvoir ces appareils chinois faute de partenariats, mais celui-là me tenterait bien. Problème, je suis complètement fauché! Plus tard peur-être! Bien à vous.

    Répondre
  • 27 janvier 2021 - 14 h 11 min

    Ceci dit si ça boote sous windows, y a peut être moyen d’installer un Arch linux RAM à la place, non ?

    Répondre
  • 28 janvier 2021 - 9 h 23 min

    @Rico: ARM pas RAM…
    ARMbian est pas mal aussi il parait

    Répondre
  • 28 janvier 2021 - 14 h 06 min

    Bel ovni, en tout cas.
    (juste en passant, ils pourraient mettre une recharge sans fil dans le stylo, lorsqu’il est dans le slot d’accueil).

    Je pense, comme Rico, qu’un passage sous Linux rendrait cette machine juste “super”.
    A l’image des nouveaux Macs, un snapdragon avec un linux qui utiliserait tout ses copros serait juste faramineusement puissant, pour un prix vraiment contenu.
    Ah, oui, on y revient toujours : il faudrait un linux supporté, et tenu à jour….

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *