Qualcomm Snapdragon 8180 : Un Soc 8 coeurs à 3 Ghz pour Windows ?

Il ne s’agit encore que de rumeurs, même si elles semblent solides, rien n’a été confirmé par Qualcomm pour le moment. Le Snapdragon 8180 serait pourtant bien le prochain SoC créé sur mesure pour lutter contre Intel et AMD sur le segment des PC.

Pour le moment équipées de puces Qualcomm Snapdragon 835, les machines sous Windows 10 version ARM n’ont pas vraiment réussi à convaincre. Les annonces de constructeurs se sont d’ailleurs taries et certains modèles qui devaient apparaître chez nous n’ont pas eu leur place en rayon chez les distributeurs. L’écosystème entier est frileux et ne veut pas subir la même douche froide qu’à la sortie de Windows RT.

snapdragon

Si Microsoft ne produit lui même toujours aucune solution employant un SoC ARM pour donner l’exemple, l’éditeur peut cependant compter sur Qualcomm qui ne semble pas relâcher ses efforts pour pénétrer ce marché des PC. Le Snapdragon 8180 serait sa future solution sur ce secteur. Une puce 8 cœurs fonctionnant jusqu’à 3 GHz et gravée en 7 nanomètres. 

La solution comprendrait deux clusters de quatres coeurs. Le premier “Gold” serait le plus performant à 3 GHz et le second “Silver” à 1.8 GHz serait employé pour les tâches subalternes. Ces 8 coeurs fonctionneraient ensemble en combinant leurs capacités pour proposer le meilleur ratio entre performances et consommation. La partie graphique serait, quant à elle, confiée à un circuit Adreno 680. Un autre circuit de calcul NPU dédié à la gestion d’une “Intelligence Artificielle” serait également intégré à la machine. 

Avec une compatibilité de mémoire vive LPDDR4X très rapide à 2133 MHz, la solution aurait donc de belles capacités dans une version avant tout pensée pour les ordinateurs personnels et non pas un dérivé de smartphones haut de gamme comme actuellement.

La cible toute trouvée est Intel avec ses gammes Intel Core de dernières génération qui pourraient trouver là un concurrent solide pour leur faire face. Mais, car il y a un gros mais, cette nouvelle génération de puces serait confrontée à une équation qu’Intel cherche à résoudre depuis de nombreuses années. Ainsi le Snapdragon 8180 aurait un TDP de 15 watts, largement au dessus des solutions habituellement intégrées aux tablettes ou smartphones et équivalent aux dernières génération d’Intel Core Whiskey Lake. Ce mythe d’une solution ARM capable de rivaliser avec une solution Intel en ne consommant que quelques watts en est un peu écorné. 

2018-10-16 16_22_14-minimachines.net

C’est un problème pour poursuivre l’argumentaire de Microsoft sur le bénéfice d’un SoC ARM offrant une meilleure autonomie. L’ensemble de la puce est certes plus complet avec des prises en charge de réseau par exemple puisque les Snapdragon 8180 embarqueraient des modems 4G. Mais cela reste un écart beaucoup plus restreint que ce que laissaient supposer les annonces lors de la sortie des premières machines sous Windows 10 pour ARM.

Autre problème majeur, la logithèque encore et toujours inférieure sous ARM que sous x86. Un vrai problème pour Microsoft qui ne peut pas continuer à affirmer que les plateformes sont équivalentes quand on voit la différence de possibilités logicielles qui existent entre les deux solutions. 

Est-ce que le grand public va préférer rester en x86 avec Intel et AMD ? Marques qui vont proposer 70 à 80% de l’autonomie annoncée d’une solution comme ce SoC de Qualcomm mais sans limitations dues à une émulation logicielle x86. Une émulation forcément moins performante et plus problématiques que l’usage des puces originales. On verra ce que le marché aura concocté pour sa sortie. Le Snapdragon 8150 pourrait avoir les honneurs d’un CES 2019 en Janvier. Avant une disponibilité réelle bien plus tard dans le cours de l’année prochaine…

Source Winfuture

22 commentaires sur ce sujet.
  • 16 octobre 2018 - 17 h 03 min

    Du ARM en 7 nanomètres avec un TDP de 15 watts,
    incompatible et déjà trop cher, beurkkk…
    je penses que c’est un processeur mort né !

    Mais du x86 en 7nm avec un TDP de 15 watts,
    il fait quoi ce ‘beau’ bébé ?!
    Qu’il est mignon !!!

    Un petit Ryzen en 7 nm avec un TDP de 7 watts,
    miam, miam… ça me donnes vraiment très faim !!!

    Répondre
  • 16 octobre 2018 - 18 h 46 min

    Ce sera à comparer avec Amber Lake/Elkhart lake.

    Répondre
  • 16 octobre 2018 - 20 h 04 min

    @J. DEBON: Moi je prends j’en peux plus du x86 en mobilité c’est horriblement consommateur en énergie, ça chauffe et ça vaut rien en perfs.
    La question c’est l’os, pourquoi ms ne se lance pas ds un fork de Linux bien plus populaire ds le milieu arm, ou alors un gros nettoyage du code de Windows qui en l’état des choses est complément naze en usage mobile.

    Répondre
  • 16 octobre 2018 - 22 h 10 min

    Si c’est pour nous sortir des PC convertible à plus 1000€ comme ils voulaient le faire avec le S850, quel intérêt ?!

    Répondre
  • 17 octobre 2018 - 8 h 28 min

    @Lorenzolalas:
    Lenovo Yoga C630 : Du Windows 10 ARM sous Snapdragon 850 à environs 1000 Euros !
    https://www.minimachines.net/actu/lenovo-yoga-c630-68879
    Y trouves-Tu vraiment ton intérêt ?
    Donc serais-Tu prêt à l’acheter ?
    Sachant qu’il est très cher et qu’il est bien plus lent en émulation qu’un x86…

    Ne pas oublier que graver en 7nm le très haut de gamme actuel,
    ça coûte 2 bras à Qualcomm !
    On va se retrouver avec des machines minimalistes à plus de 1000 Euros,
    ce qui pour la majorité d’entre nous est complètement irréaliste et illogique,
    je dirais même plus irrationnel !!!

    N’oublie pas qu’en gravant en 7nm, on peut faire des x86 dans les 3 à 4 watts de TDP,
    qui ne consommeront donc pas plus !
    Il faut toujours ramener les choses aux même échelles de valeur…

    Je peux me concevoir un portable x86 d’occasion bien supérieur pour moins de 500 Euros !

    Répondre
  • 17 octobre 2018 - 9 h 20 min

    J’attends toujours avec impatience la suite logique à tout ça ;)
    leur nouveau smartphone Win 10 :)

    Répondre
  • 17 octobre 2018 - 13 h 56 min

    @Lorenzolalas:
    Les solutions basses consommation sous X86 sont plus puissantes et consomment moins que leurs concurrents sous ARM…

    Côté chaleur je ne suis pas convaincu non plus que ARM fasse mieux, il suffit de se rappeler des soucis de chauffe du S810 par exemple.

    Répondre
  • 17 octobre 2018 - 17 h 57 min

    @Trouveur: ça c’est non et ça a été prouvé, essaie de trouver encore un smartphone en atom en état de fonctionnement, le x86 sur des petites surfaces de dissipation <8" c'est l'enfer.

    Répondre
  • 17 octobre 2018 - 18 h 02 min

    @J. DEBON: pas avec la même mobilité ton portable a 500 balles.
    Les transformer c’est des briques.
    X86 j’y crois plus pour le moment en mobilité, tout ce qui est accessible niveau prix c’est la même catastrophe que les bécanes arm niveau perfs, certes moins cher mais moins bien équipé et fini aussi.

    Répondre
  • 17 octobre 2018 - 20 h 04 min

    @J. DEBON: “Ne pas oublier que graver en 7nm le très haut de gamme actuel,
    ça coûte 2 bras à Qualcomm !”
    Un S845 coûte 48$, un S850 c’est 53$. Intel n’arrive pas à faire mieux que 2 fois moins fin en gravure (!!!), pourtant leurs puces ne sont pas moins chères (281$ le m3-7Y30U moins rapide qu’un S845 !!!)

    @Trouveur: tu es bien le seul à croire que les x86 consomme moins !
    Le S810 était “une erreur”, jamais un autre Sxxx n’a été similaire. Question chauffe, les Atom de smartphone étaient exemplaire (malgré leurs GPU à la ramasse) ?! Non, pas du tout ! C’était tellement pas bon qu’Intel n’a fait que perdre + de 10 milliards de $ pour finir en échec et mat face aux ARM.

    https://browser.geekbench.com/v4/cpu/compare/10105593?baseline=10092306

    Du ARM qui consomme très peu arrive à un niveau de perfs suffisant pour qu’Adobe mette du code desktop dans son Photoshop CC pour iPad. Et vu l’écosystème des ARM, c’est comme un lent tsunami qui s’étend de partout (il y a aussi du serveur et desktop en ARM).

    Répondre
  • 17 octobre 2018 - 21 h 54 min

    @Skwaloo: Souviens toi des anciens x86 Atom pour smartphones qui avec un cœur étaient plus performants que les 2 cœurs arm de l’époque en consommant plus ou moins la même chose, peut-être moins.

    Répondre
  • 17 octobre 2018 - 22 h 14 min

    @Skwaloo:
    Le Snapdragon 850 est en 10nm, passer au 7 nm c’est beaucoup plus cher !
    Quand à l’arrivée d’AMD pour les portables en 10 nm, puis 7 nm,
    ce n’est qu’une question de temps, ce qui devrait fortement
    relancé le marché du portable x86 et faire chuter les prix !!!

    “281 Usd, le m3-7Y30U” en 14 nm, c’est vrai qu’Intel abuse de sa position dominante,
    mais les choses vont bientôt changer et ses prix devront être fortement revus à la baisse !
    Disons qu’AMD n’a pas encore abordé le marché du processeur Ryzen
    à très faible TDP, inférieur à 8 Watts !
    Mais ce n’est qu’une question de temps avant que le rouleau compresseur AMD
    prenne aussi place sur ce marché…encore chasse gardé d’Intel !

    L’arrivé d’AMD sur ce marché avec des tarifs bien moins chers,
    va complètement relancer le marché du PC portable x86 ayant une grande autonomie.
    C’est pourquoi, je ne serai pas surpris de voir arriver des PC portables
    atteignant presque les 20 Heures d’autonomie.
    Dans ce cas de figure, l’intérêt des processeurs ARM devrait fortement diminuer !
    Non ?!

    Les processeur ARM, j’y croyais vraiment en 1987 avec l’Archimèdes,
    mais ils ont malheureusement raté le coche…
    Ensuite ils n’ont été réellement relancé qu’en 2008 par Google avec Android
    sur les smartphones et tablettes…

    Il faudrait bien un minimum de 10 ans avant que les processeurs ARM
    puissent s’imposer sur les x86, et cela dans le meilleur des cas…

    Répondre
  • 17 octobre 2018 - 23 h 37 min

    Bon, ça y est ! L’annonce est tombée aujourd’hui !

    Tous les Macs passeront sous processeur ARM en 2020 ou 2021 ! Je m’en doutais ! :)

    Apple a conclu un contrat avec TSMC pour la fabrication en masse de ses processeurs ARM (A14, A15, etc).

    Répondre
  • 17 octobre 2018 - 23 h 43 min

    @Sopilou: Quelle “annonce” Apple n’a fait aucune annonce. Par contre un analyste indépendant d’Apple a exprimé son sentiment pour dans 2 ou 3 ans… Ce qui est un écart de temps gigantesque en informatique…
    Qui sait ce quoi peut arriver pendant ce labs de temps ?

    Répondre
  • 18 octobre 2018 - 0 h 46 min

    @Sopilou: Non c’est clairement pas du tout annoncé. C’est plus proche du fantasme d’un analyste qu’autre chose. Apple utilise déjà des ARM sur les MAC, l’accord avec TSMC c’est pour ça, rien a voir avec le CPU “centrale”

    Répondre
  • 18 octobre 2018 - 1 h 34 min

    @Le Breton: Tu voudrais me faire croire qu’Intel à perdu + de 10 milliards de $ et a abandonné alors qu’il était meilleur que les autres ???!!! Hmmm, hmmm. Donc, maintenant que du ARM arrive sur Win alors le x86 va rapidement disparaître ???!!!
    Je ne connais pas de fabricants d’ARM qui a perdu autant d’argent, même des fabricants “sorti de nul part” ont eu de bien meilleures réussites.

    Ce que je me souviens c’est qu’il n’y a presque pas eu de smartphone en x86, je pense que ce n’est pas sans raison. La partie GPU était systématiquement à la ramasse, certainement pour laisser suffisamment de la place a un CPU pas trop loin des meilleurs ARM.

    Aujourd’hui il y a toujours des Snapdragon, mais les Atom en sont où ?…
    Intel vient de sortir un m3 à 281$, il est moins performant qu’un smartphone dont le SoC coûte 48$ : https://browser.geekbench.com/v4/cpu/compare/10178825?baseline=10200193
    Ce n’est pas glorieux !

    @J. DEBON: j’ai dû confondre avec le S855.
    “ce qui devrait fortement relancé le marché du portable x86″…je n’y crois pas du tout. Vu les années que le marché du pc baisse, ce n’est pas un problème de perf mais d’usage. Les ARM concurrencent déjà depuis plusieurs années les x86 dans le sens où le temps d’utilisation est (en moyenne dans le monde) + grand sur smartphone + tablette ARM, ce qui fait qu’il se vend env 1,5 milliard d’appareils en ARM quand il s’en vend moins de 0,3 milliard en x86. Sans même avoir été en concurrence direct sous Win, les ARM étouffent déjà les ventes des x86.
    Il n’est pas rare que des gens achètent leur pc sans même savoir ce qu’il y a dedans. Tout récemment j’ai vu une personne qui n’avait plus d’ordi. Elle vient juste d’en racheté un neuf uniquement pour refaire ses téléchargements elle-même et sa compta perso (des choses tout à fait faisable sur Android)…de ce que j’ai vu, il est + lent que mon Odroid-C2/Ubuntu MATE ! Au boulot, on nous a changé les pc parce qu’ils ont 5 ans mais pas du tout par manque de perf.

    L’écosystème des ARM fait que c’est difficile d’y résister économiquement. Aller sur les laptop, c’est un relais de croissance pour un fabricant d’ARM. Mais vu les volumes, ça ne sera certainement jamais un objectif principal. On le voit avec Apple, ces Mac sont très secondaires par rapport aux iBidules, ils ne représentent pas grand chose ni en volume ni en CA.

    Répondre
  • 18 octobre 2018 - 1 h 58 min

    @Skwaloo: Tu compares les choux et les ananas. En pratique les machines sous Windows ARM se comportent comme des Processeurs Celeron entrée de gamme avec des programmes émulés en x86.

    Intel s’est entêté sur le marché de la mobilité, ce fût une erreur; ils y ont laissé un gros paquet d’argent. C’est idiot mais cela ne remet pas en cause la pérennité de leur offre.

    Aujourd’hui qui perds de l’argent ? Et bien ce sont les constructeurs qui ont accepté de vendre des machines sous Snapdragon et windows ARM . Les ventes sont catastrophiques, les machines s’entassent et les revendeurs comme les clients n’en veulent pas.

    Il y a qu’un truc a comprendre. Les gens voulaient pas d’Intel dans leurs smartphones. Pour des raisons de compatibilité notamment. Et bien l’inverse est tout aussi vrai : Les gens ne veulent pas de Snapdragon dans leurs machines sous Windows pour des raisons de compatibilité…

    Si il faut 15 watts de TDP à Qualcomm pour concurrencer Intel, pour moi la partie ne va pas être facile. Parce que Nativement Intel peut proposer des puces moins gourmandes et compétentes et toute une gamme de processeurs supérieurs. La grosse erreur est peut être de singer le x86 alors qu’il aurait fallu proposer ce pourquoi sont fait ces architectures : Des OS autres que des trucs exploitant dans leurs entrailles le x86 des puces d’intel. Du Linux par exemple comme avec ChromeOS.

    Répondre
  • 18 octobre 2018 - 16 h 02 min

    @Skwaloo: Je crois que la plupart des applications android n’étaient pas compatibles x86 à l’époque où Intel était sur smartphone, l’échec n’est pas lié aux puces d’Intel mais au marché Android incapable de les exploités.

    Répondre
  • 18 octobre 2018 - 17 h 14 min

    @Skwaloo: Ton benchmark est complètement faussé : il compare 2 machines complètement différentes, pas seulement 2 processeurs, dont au passage, l’un a 8 cores et l’autre 2.
    Et le bench est sous Android, qui je pense est clairement plus optimisé pour ARM que x86.
    Et si on descend un peu dans le benchmark, là où on voit une grosse différence est sur la latence et la bande passante mémoire.
    Donc je vois pas vraiment comment on peut établir une quelconque supériorité d’un processeur sur l’autre. D’ailleurs dans le samsung c’est un Exynos 9810, et je sais pas où tu as trouvé ton prix de 48$ (d’ailleurs sur un téléphone à ~700€, j’ai du mal à croire que le SoC ne représent même pas 10% du prix, mais peut-être que je me trompe)

    Répondre
  • 19 octobre 2018 - 12 h 20 min

    @Pierre Lecourt: Merci pour cette précision. On sait tous qu’Apple ne fait jamais d’annonce, c’est toujours des cabinets d’expertise, des bloggeurs, etc. Mais là, je pense que c’est la bonne. ;) Pour moi, comme pour cet analyste (chinois), les Macs en 2020 seront sous proc ARM, c’est certain. ;)

    Si Microsoft est en pleine transition vers ARM, pourquoi Apple ne le serait-il pas ?!

    Répondre
  • 19 octobre 2018 - 12 h 49 min

    @Sopilou: Techniquement Apple aurait plus de chances de réussir que Microsoft sur ce secteur… Mais prévoir à 2 ans l’avenir d’Apple me parait toujours fantasque. Libre à toi d’avoir un point de vue et une analyse, je préfère juste relever le fait qu’il ne s’agit pour le moment que d’une projection.

    Pour Microsoft, je ne sais pas ce que cela va donner mais les échos que j’ai sont plutôt que si l’éditeur veut continuer il n’aura bientôt plus de constructeurs pour suivre cette stratégie. Ils n’aiment pas trop perdre de l’argent.

    Répondre
  • 30 octobre 2018 - 17 h 28 min

    […] pas encore la puce qui fera fonctionner Windows 10 au même niveau qu’un Intel Core. D’autres SoC sont en préparation et Qualcomm compte bien tirer un jour ou l’autre son épingle du jeu avec cet énorme […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *