Shuttle XPC Slim XH510G2 : un LGA1200 pour un PC de 4.7 litres

Le Shuttle XPC Slim XH510G2 est un engin compact qui permet d’intégrer des processeurs Intel de 10 ou 11e génération et d’intégrer une carte graphique secondaire.

La marque ne perd pas ses habitudes, le Shuttle XPC Slim XH510G2 propose dans un volume très compact de quoi construire une machine à la fois discrète et performante. Outre son Socket LGA1200 qui autorisera l’emploi d’un processeur Intel de 10e ou 11e génération, le boitier propose un slot PCIe 4.0 X16 qui permettra l’ajout d’une carte graphique secondaire.

Il y a bien entendu des limitations techniques à ce que le XPC Slim XH510G2 peut intégrer. Du fait de sa taille, les puces Intel choisies ne doivent pas dépasser les 65 watts de TDP. Ce qui laisse tout de même une belle amplitude de processeurs et de quoi construire un ordinateur performant et efficace. Surtout en combinaison avec l’extension PCIe 4.0 X16 qui va permettre l’intégration d’une carte graphique secondaire très puissante dans le petit châssis.

La dissipation du processeur est assurée par une solution classique chez Shuttle. Un système de caloducs qui distribue la chaleur vers des ailettes et le tout est ventilé activement pour pousser l’air vers l’extérieur au travers ces ailettes.

Les limitations physiques de la carte d’extension PCIe sont de 20.5 cm de long pour 12 cm de hauteur et 4.5 cm d’épaisseur. De quoi choisir parmi plusieurs solutions double slot mais pas forcément la totalité des solutions du marché. A noter que le XH510G2 ne fournira pas forcément assez de puissance pour les alimenter et qu’il sera peut être nécessaire d’ajouter au système une alimentation secondaire pour certaines cartes très gourmandes en watts.

Pour le reste, on retrouve deux slots SoDIMM de DDR4 pour accueillir jusqu’à 64 Go de mémoire vive et pas moins de trois options de stockage. Un M.2 2280 au format NVMe PCIe, un second M.2 2280 pour du SATA III et une baie d’extension 2.5″ SATA III. Un port M.2 2230 est également disponible pour ajouter une solution Wi-Fi/Bluetooth au sein de l’engin.

La baie d’extension 2.5″ et le M.2 2280 SATA 3.0 sont tous deux accessibles depuis le dessous du châssis, protégés par des plaques métalliques vissées. On pouyrra donc y accéder sans ouvrir la totalité de l’engin. Le M.2 2280 NVMe est quant à lui situé dans la machine.

Un second slot PCIe 3.0 X1 sera également présent et pourra être également employé pour des solutions supplémentaires comme une solution audio ou autre. Mais il ne sera plus accessible si vous employez une carte double slot sur le port PCIe x16.

Sur la face avant, on retrouve deux ports USB 2.0, deux USB 3.2 Gen 1, des prises audio casque et micro jack 3.5 mm séparées et un bouton de démarrage primaire accompagné d’une LED bleue de mise sous tension. Une seconde LED jaune signalera les accès aux données.

La connectique arrière du barebone complète l’offre. Outre les connecteurs vidéo d’une éventuelle carte secondaire on retrouve deux sorties UltraHD avec un DisplayPort 1.4 et un HDMI 2.0. Un Ethernet Gigabit est également présent, deux USB 3.2 Gen.1 et deux USB 2.0 type-A, un port d’alimentation pour le bloc secteur externe 180 watts 19.5 volts et un connecteur pour déporter le bouton de démarrage de la machine facilement vers un interrupteur extérieur. Parfait pour déporter ce genre de machine vers un endroit plus discret ou derrière une cloison afin de ne plus l’entendre. On note également des orifices pré-percés à plusieurs endroits pour des antennes Wi-Fi, l’alimentation optionnelle de la carte graphique et même un port au format COM/VGA pour des usages industriels.

Un port antivol type Kensington Lock est également présent. Il ancrera le XH510G2 à un point d’attache et empêchera au passage l’ouverture du capot de la machine.

Au final, ce châssis Shuttle de dimensions très compactes avec 25 cm de long pour 20 de large et 9.5 cm de hauteur permet d’imaginer des solutions très complètes et performantes. Il est livré avec un support VESA pour l’accrocher facilement à un meuble ou derrière un écran. Le XH510G2 est pensé pour fonctionner sans discontinuer, 24H/24 et 7J/7 avec des options de redémarrage automatique en cas de coupure.

Le produit est très bien décrit sur le site du constructeur avec beaucoup d’informations techniques. La marque emploie d’ailleurs une fonction sympathique d’intégration dans un espace virtuel en utilisant un lien depuis votre smartphone : https://bit.ly/3cgLxyk . 

Le Shuttle XPC Slim XH510G2 est annoncé à 314€.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • 17 juillet 2022 - 23 h 20 min

    « Le Shuttle XPC Slim XH510G2 est un engin compact qui permet d’intégrer des processeurs Intel de 10 ou 11e génération et d’intégrer une carte graphique externe. »

    « Carte graphique INTERNE » tu voulais surement dire j’imagine @Pierre ^^

    Répondre
  • 18 juillet 2022 - 0 h 16 min
  • 18 juillet 2022 - 7 h 29 min

    Dépositaire d’un XH270 toujours vivace, je note que si la solution de refroidissement de la série des « XPC Slim XH » (le segment qui comprend les machines au format 3,0l et plus récemment 5l chez Shuttle) n’a pas évolué étant qualifiée pour les processeurs marqués à 65W de TDP (ce qui n’a pas les mêmes implications selon les générations, merci Intel); elle avait beaucoup de marge sur les XH270.
    La réelle nouveauté date des XH410G et du port PCIe x16 mais avec une liste de compatibilité limitée. Le modèle XH510G2, ici présenté, innove en étendant le format vers 5l, en incluant un second port PCIe x1, le budget en courant, constant de 180W, ne permettant pas vraiment d’étendre le champs des produits graphiques supportés.
    Une meilleure vocation pour la machine aurait pu être un serveur de fichier d’agence avec l’intégration de 4 SSD NVMe sur une carte mais le gestionnaire UEFI ne supporte vraisemblablement pas la bifurcation PCIe… en espérant que cela viennent mais ils ont du mal avec les micrologiciel riches en fonction configurable chez Shuttle, dommage leur machine sont excellent et novatrice.

    Répondre
  • 18 juillet 2022 - 14 h 26 min

    Dernière info et au-delà des fautes de grammaire et orthographe du précédent commentaire. Les cartes-mères de ces modèles sont au format mini-ITX et donc remplaçable si on trouve une configuration de ports identique (pas évident sauf dans la gamme); les caloducs du radiateur se cintrent facilement autour d’un tube (déjà pratiqué).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *