Shuttle DS57U : Un nouveau Mini PC Fanless sous Intel Broadwell

Pas l’engin le plus sexy de la terre, la machine est avant tout pensée pour un usage industriel, le Shuttle DS57U n’en est pas moins un excellent Mini PC qui allie performances et fonctionnement inaudible.

Compact et bien pourvu en connectique, trop même pour un particulier qui ne saura pas forcément quoi faire de certains de ses ports, cette nouvelle machine de la gamme DS chez le fabricant apporte surtout un nouveau type de processeur dans un châssis toujours dénué de ventilateur.

Shuttle DS57U

A la différence de bien des machines fanless dont nous parlons ces derniers jours, ce  Shuttle DS57U est un barebone, c’est à dire un engin qui compense son format plus massif par la possibilité d’ajouter des composants sur mesures. Stockage 2.5 pouces accessible pour y glisser un SSD ou un disque mécanique, ce qui serait franchement dommage. Mais aussi de la DDR3L sur 2 slots ce qui amène à un maximum embarqué de 16 Go de mémoire vive.

Le processeur est par contre coincé sous la carte mère, il profite ainsi du châssis en métal de la machine pour dissiper les 15 watts que le boitier a prévu d’encaisser. Il peut donc accueillir un Intel Celeron 3205U double coeur cadencé à 1.5 GHz avec un chipset Intel intégré cadencé de 100 à 800 MHz avec la plupart des technologies Intel intégrées (QuickSync, Widi, etc).

Shuttle DS57U

Assez compact, l’engin mesure 20 cm de haut pour 16.5 cm de profondeur et 3.95 cm de large. Une solution qui sera facilement manipulable, même si il faut absolument la positionner verticalement pour qu’elle puisse fonctionner sans dommages. Des pieds sont fournis ainsi qu’un Kit VESA pour la positionner au dos d’un écran.

 Shuttle DS57U    Shuttle DS57U

La connectique est très large avec 2 ports réseau Ethernet au format Gigabit, une sortie HDMI 1.4a, un Display Port1.2, 4 ports USB 2.0 en face avant, 2 ports USB 3.0 en face arrière, une entrée micro et une sortie casque, un lecteur de cartes SDHC et 2 ports séries RS232.

Shuttle DS57U

La machine est dénuée de Wifi mais un emplacement MiniPCIe demi format est présent pour en rajouter et Shuttle a prévu 2 petit trous a finir d’ouvrir sur le châssis pour ajouter 2 antennes externes. un slot mSATA est également présent pour un stockage supplémentaire.

Comme d’habitude, le système est vendu sans O.S ni mémoire vive ni stockage. Il sera facile d’ajouter un 2.5 pouces et/ou un mSATA et ensuite d’installer un système. Shuttle garanti son produit pour une compatibilité à 100% avec Windows et Linux.

Shuttle DS57U

A la différence de beaucoup de solutions entrées de gamme, ce Shuttle déploie des fonctionnalités issues du monde pro. L’engin est, par exemple, prévu pour fonctionner en permanence 24H/24 et 7J/7. Il dispose également de fonctions Wake On Line pour l’allumer à distance, ou d’une fonction permettant à la machine de s’allumer automatiquement après une coupure de courant.

Le Shuttle DS57U est attendu au prix public de 230€TTC.

Voir la fiche produit.

34 commentaires sur ce sujet.
  • 25 février 2015 - 11 h 35 min

    Arf, dommage tout allait bien sauf à la fin le prix : clairement pour un usage pro mais toutes ces caractéristiques en faisaient un produit vraiment bien pensé avec une très faible consommation… Bref, 50 euros de moins par odr et ça pourra le faire…

    Répondre
  • 25 février 2015 - 11 h 43 min

    230€ TTC pour ce type de configuration, c’est plutôt compétitif.
    La finition, ça se paie un minimum. Sinon, on reste sur du plastique et une dissipation moyennasse.

    Répondre
  • 25 février 2015 - 11 h 47 min

    On parle pas d’un truc chinois tout pourri la, 230€ c’est pas mal !

    Répondre
  • 25 février 2015 - 11 h 53 min

    @Balbylon:
    J’ai un DS47 et en suis très satisfait :-).
    Par contre, j’aimerai bien que soit tiré au clair cette histoire de métal parce que si la face avec les couvercles pour accéder au SSD et à la mémoire sont bien métalliques, la face opposée à tout du plastique : d’ailleurs elle casse comme du plastique lorsque vous confiez votre boîtier à la Poste pour une expédition et que vous n’avez pas prévu un emballage de type “fin du monde”.

    Répondre
  • 25 février 2015 - 11 h 55 min

    Il faudra voir ce que vaut ce processeur (il n’apparaît pas sur le site http://www.cpubenchmark.net/) par rapport au J1900 du shuttle xs35v4 ou aux processeurs des zotac ci320/ci321/ci520

    Répondre
  • 25 février 2015 - 12 h 25 min

    Je viens de faire l’essai avec un aimant : je suis au regret d’annoncer à la communauté que la face où le logo Shuttle est inscrit sur le DS47 n’est absolument pas métallique. Elle ne peut donc pas participer au refroidissement du CPU et casse comme du plastique.
    Comme les boîtiers ont l’air en tout point identiques, j’imagine qu’il en est de même pour les DS437 et ce DS557.
    Le refroidissement du DS47 est tout à fait satisfaisant, mais il ne se fait uniquement par convection sur son radiateur, absolument pas par radiation avec son boîtier.

    Répondre
  • 25 février 2015 - 12 h 39 min

    @Zeepnu
    Je te crois sur parole pour le côté plastique et cassant, mais pour ce qui est du test de l’aimant, ce n’est pas très convaincant : l’aluminium est un excellent dissipateur de chaleur et n’en est pas moins totalement indifférent à l’attraction exercée par un aimant (comme un grand nombre de métaux non ferreux).

    Voilà bien le genre de PC que je cherche pour remplacer la tour dans mon salon. Evidemment plus cher que le Pipo X7. Je serais curieux de pouvoir comparer leurs performances

    Répondre
  • 25 février 2015 - 12 h 57 min

    @Evillwin :
    L’aluminium est-il cassant ? Je n’ai pas l’impression…
    Et puis, pourquoi faire une face en ferreux et une autre en non ferreux (mais je crois que, l’aluminium est meilleur conducteur de chaleur que l’acier, donc peut-être) ?
    J’aimerai bien avoir le fin mot de l’histoire.

    En perfs par rapport à un Pipo X7, ce sera sensiblement au-dessus, autour de 50% j’imagine. En single thread, cela sera probablement un peu au-dessus du Celeron 1037u du DS437 et sensiblement au-dessus du Celeron J1900. Par contre, en multithread (multi-core ici), je ne suis pas du tout certain que cela dépasse le J1900, donc les XS3xv4.

    Répondre
  • 25 février 2015 - 13 h 10 min

    lol c’est quoi c’est 2 ports COM des années 80 sur un Pc de 2015 ?
    C’est une blague ou c’est sérieux ?????

    Répondre
  • 25 février 2015 - 13 h 12 min

    ‘LLo,

    “SSD ou un disque mécanique, ce qui serait franchement dommage”
    M’ouaip, mais ils existent encore, ces bons vieux mécaniques, comme “toutes choses inégales par ici”, les écrans non-tactiles & les claviers ;-)

    Répondre
  • 25 février 2015 - 13 h 24 min
  • 25 février 2015 - 13 h 28 min

    Pas mal, je trouve. Effectivement il faudrait voir ce que donne le processeur par rapport à celui du xs35v4. Mais ici on peut monter à 16go de mémoire ce qui pourrait aider.
    Quant à la matière, dans la vidéo Youtube, il est bien écrit : “Material : Steel”

    Répondre
  • 25 février 2015 - 13 h 42 min

    @poulpator:
    Merci bien pour la citation : je connais ce document (pour tous les produits Shuttle) mais cela m’avais échappé.
    Donc, fin de l’histoir : le côté CPU des Shuttle DS est bien en plastique et c’est même écrit par Shuttle dans ses documentations : donc, autant cesser de laisser entendre que le boîtier “en métal” participe au refroidissement.

    Encore merci Poulpator :-)

    Répondre
  • 25 février 2015 - 14 h 46 min

    @peter
    oui c’est sérieux dans certains secteurs pas mal de périphériques d’entrée ou de sortie sont au format série (exemple: douchette laser pour biper un code barre sur une caisse.)
    Changer tout cela par du USB revient très cher et n’est parfois pas possible.
    Gaffe aussi sur certain PC industriels dédiés à un segment particulier le ou les ports série peuvent avoir quelques particularités (genre une de broches fournit du courant de xx volts pour alimenter le périphérique…)

    Répondre
  • 25 février 2015 - 18 h 26 min

    @Peter: ben oui c’est sérieux quand du dédie la machine au pilotage d’un équipement industriel qui pour la plupart fonctionne avec ce type de port.

    Pourquoi ne pas utiliser un adaptateur usb…
    ben tout simplement parceque quand on veut faire de la gestion fine de ses IO , ben les ports natif, directement piloter au niveau du bios ( choix de l’IRQ etc) ben ça évite pas mal de bug..( oui parcequ’un adaptateur USB port COM, ben ça gère pas tout à fait les IO pareil en bas niveau, vu qu’on passe par la couche USB pour communiquer…. je sais pas si je suis clair)

    Répondre
  • 25 février 2015 - 18 h 29 min

    @Zeepnu:”donc, autant cesser de laisser entendre que le boîtier « en métal » participe au refroidissement.”
    c’est bon je crois que Pierre à compris et va modifier le billet, la j’ai l’impression de mater Rocky qui prend des gnons parce qu’il lève jamais ça garde…c’est fou comme le film parait nul d’ailleurs une fois que tu pratiques…
    :-)

    Répondre
  • 25 février 2015 - 20 h 09 min

    @OCMan:
    En fait, Je ne pense pas qu’à Pierre, mais aussi à la communauté autour du fanless qui répète à l’infini ce qu’elle à lu je ne sais pas où, sans vérifier.

    Répondre
  • 25 février 2015 - 23 h 15 min

    @Zeepnu:
    je me doutais bien et en plus pierre est pas susceptible avec les habitués^^

    Répondre
  • 25 février 2015 - 23 h 23 min

    Wifi ????
    A la lecture du pdf des spécifications, il y aurait bien une carte wifi.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 8 h 37 min

    Bonjour,

    Est-ce que quelqu’un saurait si une config comme celle-ci pourrait faire de l’encodage d’avi ou de mkv en DVD ? Ou bien est-ce trop faible. Ca m’arrive rarement mais comme c’est l’usage le plus violent de mon pc actuel, j’aimerais avoir une idée des limites.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 11 h 16 min

    @Jean-Philippe:
    Je fais de l’encodage de cassettes miniDV avec mon DS47 : X264 avec tous les curseurs à fond : environ 36 heures d’encodage par heure de rushes :-). Mais quand je dis tous les curseurs à fond de qualité, c’est vraiment tous, même ceux réputés être très consommateur de calcul pour un apport faible de qualité.
    Par contre, en termes de refroidissement, ces boîtiers sont royaux, même avec les 17 W du Celeron 847 (et malgès le plastique ;-)).
    Certains te répondront que ces machine ne sont pas faites pour faire de l’encodage vidéo : c’est probable, mais elles correspondent pourtant à certaines formes de et usage : celui où le temps n’est pas prioritaire. Dans la mesure où ces Shuttle DS n’apportent aucune nuisance sonore (et même visuelle, diode bleue est très discrète) et consomment peu, on peu leur laisser le temps qu’elles veulent :-).

    Répondre
  • 26 février 2015 - 12 h 33 min

    Merci Zeepnu
    Pour moi, c’est vraiment pas fréquent ces encodages vers dvd (1 fois tous les 2 mois, peut-être, et encore). Par contre j’utilise plus souvent avidemux pour incruster des sous-titres (avec ma config actuelle, ça me prend 30 ou 40mn pour un avi de 700mo).
    Donc, 36 heures, ça me fait un peu peur, pas tellement pour le temps mais plutôt pour le multitâche. Si la machine doit ramer quand je m’en sers pendant que ça encode, c’est moyen.
    Mais ça m’embête de renoncer au fanless pour des activités occasionnelles.
    Bref, pas simple de se décider…

    Répondre
  • 26 février 2015 - 13 h 48 min

    @Jean-Philippe:
    Je vais te répondre factuellement, sans interprétation :
    J’utilise également avidemux.
    J’ai 3 configurations fanless : une en 2 cores/2 threads, une en 2 core/4threads et une en 4 cores/4 threads. Ma machine principale est la 4 cores/4 threads et il n’y a aucun souci pour compresser en même temps que je navigue sur le web ou même remplisse un tableau OpenOffice. Je n’ai pas essayé sur la simultanéité sur les 2 autres machines, mais elles ont chacune un serveur VNC qui tourne en tâche de fond pour que je puisse les piloter depuis ma machine principale.
    De plus, Avidemux te permet de régler la priorité des jobs et si cela ne devait pas suffire, Linux te permet d’allouer une quotité de ressource CPU à la tâche que tu veux brider (je le faisais avec mon Core i5-650 de 73 W qui montait trop en température en fanless lors des tâches très lourdes).

    Répondre
  • 26 février 2015 - 13 h 49 min

    Pour info, ma machine 4 Cores/4treads est un Celeron J1900 (les 2 autres sont le Celeron 847 déjà cité et un Core i3 2367U).

    Répondre
  • 26 février 2015 - 14 h 20 min

    @Zeepnu: Tu utilises la même distribution Linux sur les trois machines, tu pourrais mesurer les perfs avec GeekBench et les publier pour avoir un comparatif ? Ma machine principale est actuellement dotée d’un Intel C2D L7500 (1,60 GHz, 4M cache) et j’ai franchement du mal à me rendre compte si les Atom, Celeron et compagnie récents sont plus puissants ou consomment juste moins.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 14 h 56 min

    Merci Zeepnu. Super intéressant.
    Le celeron J1900, c’est celui qui est sur le Shuttle XS35V4, non ? Justement j’hésite avec lui. J’utilise Mint 17 avec un AMD Phenom II X4 et 12go de mémoire. C’est largement sur-dimensionné pour mes usages et c’est pour cela que je cherche du côté des petites configs. mais je ne veux pas tomber trop bas non plus. C’est pour cela que ce test d’encodage me semble utile.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 15 h 38 min

    J’ai des distributions différentes mais proches (Ubuntu et Lubuntu).
    Pour le moment, et pour quelque temps encore, les machines font de l’encodage H24 et 7J/7 : tant que ce n’est pas fini, aucun test ne serait représentatif.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 15 h 39 min

    @Jean-Philippe:
    Oui, le Celeron J1900 est celui du Shuttle XS35V4 et XS36V4 aussi.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 16 h 02 min
  • 26 février 2015 - 16 h 09 min
  • 26 février 2015 - 17 h 37 min

    En fin de compte, il ne s’en sort pas mal ce petit J1900, je trouve…

    Répondre
  • 26 février 2015 - 18 h 12 min

    @Zeepnu:
    Voici mes résultats (en 32-bits seulement, démo):
    C2D L7500 : 1038/1724 (single/multi threads)
    http://browser.primatelabs.com/geekbench3/1986267

    Donc pour remplacer un vieux Core2Duo de fin 2006 il faut à minima un vrai Core i3, les Celeron de 2014 n’étant pas à la hauteur en single thread.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 18 h 44 min
  • 26 février 2015 - 19 h 16 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *