Razer Edge 5G : une formule de console de streaming viable ?

La console mobile Razer Edge 5G vise un public de joueurs mobiles en s’appuyant sur un SoC Qualcomm et une connexion 5G.

La Razer Edge 5G semble proposer une formule de jeu mobile intéressante avec l’appui de deux partenaires de poids aux US. La marque connue autant pour ses portables que ses casques ou ses périphériques de jeu s’est associée avec Qualcomm et l’opérateur US Verizon pour  annoncer ce nouveau produit.

La solution Logitech G Cloud présentée il y a quelques jours ne proposait que du Wi-Fi, la Razer Edge 5G proposera ce type de connexion locale mais également de la 5G. A vrai dire, la proposition de Razer ressemble pour beaucoup au prototype de développement présenté l’année dernière par Qualcomm autour de sa puce Snapdrgon G3X Gen 1. Un prototype codéveloppé avec Razer pour qui il ne manquait probablement qu’un partenaire pour assurer la transmission des données en 5G. Partenaire trouvé avec l’opérateur Verizon qui rentre ici dans la boucle.

La console annoncée était censé accueillir un écran tactile de 6.65″ de diagonale en FullHD employant une dalle OLED HDR. Un affichage très haut de gamme qu’il n’est pas sûr de retrouver dans un produit commercial, avec un rafraichissement de 120 Hz ce type d’écran aurait tendance à augmenter drastiquement le tarif de l’engin. Pour le reste, la promesse de Qualcomm était une prise en charge d’un module Wi-Fi6E et d’un modem 5G. 

Si les engins se ressemblent dans les fonctionnalités de communication, il est fort possible que Razer ait revu les ambitions de Qualcomm à la baisse. La marque qui propose son Snapdragon n’est en effet pas forcément concernée par les ventes réelles de ses clients qui sont les fabricants comme Razer.

Sortir un engin aux compétences très élevées suppose un prix de vente difficile à accepter. Sur la vidéo parue sur Twitter, on peut voir des différences subtiles  entre le design de travail de Razer et Qualcomm et le produit présenté. Le voile complet sur ce nouveau produit sera levé à la Razer Con 2022 le 15 Octobre prochain.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

3 commentaires sur ce sujet.
  • 30 septembre 2022 - 6 h 55 min

    Franchement j’ai du mal à suivre cet engouement pour le streaming (même si Stadia va s’arrêter).

    De nos jours, on a des soc ultra performants et qui ne consomment quasiment rien.

    Sur un smartphone, le facteur limitant c’est le gameplay, pas la puissance !

    Et quand j’entends les joueurs choisir l’écran avec le plus faible temps de réponse et faire du streaming ensuite… je ne comprends pas.

    Répondre
  • 30 septembre 2022 - 11 h 02 min

    @mr_pyer: Quel autre choix ? Les jeux Android sont dans leur immense majorité des bouses lassantes et répétitives. La minorité de qualité est liée à des achats « in game ».

    L’écosystème ne se prête pas à des jeux de qualité.

    Répondre
  • 4 octobre 2022 - 8 h 48 min

    Le choix du format d’écran smartphone extra large est étrange pour une machine pensée pour faire tourner des jeux pc/console au format 16/9.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *