Qualcomm annonce une compatibilité Linux de ses puces ARM

Les puces ARM Snapdragon X Elite de Qualcomm seront bien compatibles avec les distributions Linux et c’est une excellente nouvelle.

Jusqu’ici les puces ARM dédiées au monde PC sous Windows n’avaient pas l’ombre d’un début de support Linux. Un point noir pour de nombreux utilisateurs puisqu’après quelques années de bons et loyaux services sous Windows, certains voulaient basculer sous d’autres systèmes.

Quand Microsoft crée un goulet d’étranglement avec Windows, par exemple en créant des limitations liées au matériel pour installer la version 11 tout en indiquant la fin du support de la version 10, le recours habituel des utilisateurs est de basculer leur machine sous une distribution Linux. Des millions de PC sous processeurs x86 Intel ou AMD livrés sous Windows XP ou d’autres versions plus récentes fonctionnent ainsi toujours grâce à des distributions logicielles libres, gratuites et parfaitement maintenues question sécurité.

Mais pour toutes les machines vendues jusqu’ici avec des solutions ARM, les pilotes Linux n’étaient pas disponibles. Rendant le portages au mieux hasardeux, au pire impossibles. Et c’est assez logique, du moins chez Qualcomm. Son association avec Microsoft jusqu’en 2023 rendait les entreprises très liées. Microsoft s’était engagé a ne porter Windows sur ARM que pour ses puces. Et de son côté Qualcomm restait enfermé chez Microsoft.

Qualcomm annonce donc qu’avec la fin de son partenariat d’exclusivité, les puces Snapdragon X Elite vont s’ouvrir au monde Linux. Un support natif de différentes distributions sera assuré. Mieux encore, Qualcomm assure que ses puces seront compatibles avec un démarrage UEFI standard ce qui autorisera des utilisation s très classiques sans avoir a se casser la tête pour le contourner. Les pilotes des différents composants du SoC seront proposés : prise en charge de la partie audio et vidéo bien sûr mais également des éléments de stockage avec tous les raffinements du NVMe, la gestion fine des batteries et des réseaux filaires et sans fil. L’accélération vidéo dans chrome ou Firefox sera disponible et les fonctionnalités des cameras serot également prise en charge. 

Les utilisateurs pourront utiliser le système de boot Grub pour choisir quel système démarrer et donc avoir la possibilité de piloter un Windows et un Linux sur le même PC ARM. Une image expérimentale de Debian est d’ores et déjà disponible au téléchargement.

Ce projet de rendre les puces ARM complètement compatibles avec Linux est un vrai bon point pour Qualcomm. A terme cela ouvrira la porte au portage de tout système Linux vraiment facile. La portabilité se fera en deux temps avec une part des éléments pris en compte dans le noyau 6.10 de Linux et une autre dans le 6.11. Qualcomm indique que d’ici 2025 des processus d’installation grand public seront disponibles pour les PC sous Snapdragon X Elite.

C’est une excellente nouvelle qui va déverrouiller ces machines qui jusque là se comportaient plus comme des coffre forts que comme des PC classiques. La possibilité de choisir son système est une condition de base pour de nombreux utilisateurs avant de considérer ces engins à l’achat. Et cela même si pour le moment on reste toujours dans l’expectative des performances réelles de ces fameux nouveaux Snapdragon.


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

37 commentaires sur ce sujet.
  • 15 mai 2024 - 12 h 07 min

    cette annonce sent comme un aveu de flop commercial de windows arm auprès des oem, chats échaudés craignent l’eau froide :p

    pourrions nous voir apparaître chez dell et lenovo des solutions arm sous ubuntu?

    ‘fin les versions 6.10 et 6.11 c’est pas pour tout de suite non plus, ça laisse du temps pour le rêve ^^

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 12 h 14 min

    C’est une bonne nouvelle !!!
    Si seulement il en était de même pour des soc plus anciens…

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 12 h 17 min

    Ah excellente nouvelle !
    On peut espérer que le portage de distro linux sur les puces ARM Qualcomm se fasse bcp plus efficacement pour les puces Apple Mx (malgré la bonne volonté de la communauté linux avec un enorme travail de retro engineering sur Asahi Linux)

    Compatibel UEFI -> multiboot sur plusieurs distro ? :-)

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 12 h 32 min

    @calvin:

    Et surtout une ouverture sans devoir bidouiller le UEFI/BIOS des machines.

    Ca serait bien d’avoir la même chose pour les dev kit (Mini PC) que Microsoft avait sorti.

    Ily a des progrès intéressant avec les PCs à base d’Ampre Artra, si maintenant, joue le même jeu. C’est un plus pour tout le monde. Un petit serveur ARM (qui consomme peu et pratiquement silencieux) me plairait beaucoup. J’étais parti sur les Turing RK1 avec le Turing PI 2 pour faire un cluster Kubernetes sur ARM. Mais si maintenant Qualcomm arrive avec ces très bonnes puces, ça va amener des nouveautés intéressantes.

    Surtout si on peut avoir le décodage/encodage H264/H265/AV1 avec accélération matériel et donc pouvoir enfin avoir de vrai NAS performant sous ARM. Et pourquoi pas, on reprendrait bien une bonne d’IA et de NPU :)

    J’adore déjà les Mac Apple Sillicon pour leur performance, autonomie et silence.

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 12 h 34 min

    @H2L29: Je lance un morphing du petit dragon vers un pingouin sur un 486, ca devrait être prêt pour la mi 2025.

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 12 h 41 min

    C’est très bien, mais il faudrait que les prix soient revus à la baisse !!!

    Parce que demander 2’000 € pour un ThinkPad X13s dont le CPU Qualcomm® Snapdragon™ 8cx Gen 3 SC8280XP est à peine plus puissant qu’un Intel core 3 d’entrée de gamme, franchement c’est du grand n’importe quoi…

    Cela décrédibilise totalement Qualcomm avant même qu’ils se soient fait un place sur le marché.

    Un ThinkPad X13s à CPU Qualcomm® Snapdragon™ 8cx Gen 3 SC8280XP ne devrait pas se ventre plus de 500 € au vu des performances de son CPU !!

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 12 h 50 min

    Je reste dubitatif, il ne s’agit que de promesse.
    On sait ce qu’il en ait avec le couple Microsoft et Qualcomm pour ce qui est des promesses.

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 13 h 21 min

    @Cinos: Ils ont divorcé justement.

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 13 h 23 min

    un steamdeck ARM :)

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 13 h 26 min

    héba, c’est pas trop tôt ! Un gros problème des solutions ARM pour moi : le fait que les fondeurs puissent verrouiller leurs systèmes en liant les architectures matérielles et logicielles. Si ça reste monnaie courante sur les GPU, sur les cpu X64 et x86, on n’en a plus l’habitude.

    Répondre
  • Luc
    15 mai 2024 - 13 h 27 min

    @H2L29: acutellement sur kernel.org, la dernière stable est la 6.8.9 et la mainline 6.9 donc c’est une affaire de mois. 6 d’après le communiqué de Qualcomm.

    In short, our roadmap for the next six months includes work in these areas:
    * End-to-end hardware video decoding, on Firefox and Chrome
    * Implementation of the libcamera-SoftISP camera solution
    * GPU and CPU performance optimizations
    * Power optimizations (Suspend/DCVS)
    * Making our firmware openly available (in Linux-firmware)
    * LiAccess to easy installers (Ubuntu and Debian)

    Le plus remarquable c’est l’ouverture du firmware

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 13 h 46 min

    « Surtout, cela permettra à Qualcomm de démontrer la performance de ses processeurs, car cette fois, les utilisateurs pourront profiter à la fois d’un système optimisé pour ARM et de toutes les applications qui pourront être recompilées et modifiées pour devenir  »natives ».

    Peut-être qu’avec ces changements, ces anciens PC deviendront enfin intéressants et plus performants qu’un Core i3 d’entrée de gamme. »

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 14 h 07 min

    Tiens, coïncidence, Linus Torvald semble communiquer sur le fait qu’il a acquis un système AArch64 (ARM64) de la société Ampere et va donc tester et développer plus pour cette archi, en plus de son threadripper AMD pour X64.

    mail du 2024-05-12 21:34 Linus Torvalds sur la liste Kernel

    Répondre
  • Jle
    15 mai 2024 - 15 h 30 min

    @H2L29: Dell a déjà annoncé des xps 13 et 14 sous ces cpus :-) Bon, les xps sont devenus super chers pour ce qu’ils sont, en plus de leur touchbar à la noix et de leur connectique rachitique, mais d’autres gammes pourraient suivre.

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 15 h 39 min

    Perso j’ai arrêter les arm vu que les drivers sont propriétaire des qu’il arrête de les faire on reste bloqué ça me l’a fait sur les 32 bits maintenant je suis full Intel comme ça plus de problème avec les n100 par exemple

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 16 h 11 min

    @Tutule:

    @Tutule

    Malheureusement, on ne peut pas faire de miracles avec du matériel peu performant…

    Voici le test du CPU Qualcomm Snapdragon 8cx gen 3 qui est vendu 2000€ chez Lenovo

    https://browser.geekbench.com/v5/cpu/search?q=snapdragon+8cx+gen+3

    Le test de mon RPi 5 qui coûte 80 €…

    https://browser.geekbench.com/search?q=Raspberry+Pi+5

    Et celui d’un AMD Ryzen 7 7700 à 8 cores tout comme le Qualcomm Snapdragon

    https://browser.geekbench.com/processors/amd-ryzen-7-7700

    Les résultats parlent d’eux même, en single core le Qualcomm Snapdragon 8cx gen 3 fait à peine mieux qu’un RPi 5, en multi-cores il fait tout juste 3x mieux qui le RPi 5. Ça ne justifie pas la différence de prix…

    Le AMD Ryzen 7 7700 qui possède 8 cores tout comme le Qualcomm Snapdragon 8cx gen 3 est 3 fois plus performant que le Qualcomm dans toutes les situations. On trouve à l’achat des laptops équipés de CPU’s AMD 8 cores en version mobile pour +/- 700 €.

    On ne parlera même pas de la solution graphique intégrée à ces Qualcomm Snapdragon 8cx gen 3 qui est moins performante que ce que Intel fait de meilleur marché…

    Je te laisse lire l’excellent article ci-dessous à ce sujet

    https://www.notebookcheck.net/Lenovo-ThinkPad-X13s-G1-Laptop-review-Introducing-the-Qualcomm-Snapdragon-8cx-Gen-3.665008.0.html

    L’idée est bonne, il y a surement une niche commerciale à occuper pour ces CPU ARM, mais uniquement pour le moment dans l’entrée de gamme à 500 € maximum…

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 16 h 38 min

    Malheureusement, on ne peut pas faire de miracles avec du matériel peu performant…

    Le Qualcomm Snapdragon 8cx gen 3 qui est vendu 2000€ chez Lenovo est en single core à peine plus puissant qu’un RPi 5 à 80 € sous Geekbench (Single-Core Score 1109 pts / Multi-Core Score 5764 pts versus Single-Core Score 895 pts / Multi-Core Score 2107 pts). Cela ne justifie pas la différence de prix…

    On trouve à l’achat des laptops Lenovo ThinkPad E16 Gen 1 équipés de CPU’s AMD 8 cores pour +/- 700 € (Single-Core Score 1666 pts / Multi-Core Score 6521 pts)

    On ne parlera même pas de la solution graphique intégrée à ces Qualcomm Snapdragon 8cx gen 3 qui est moins performante (41.9 pts) que ce que Intel fait de meilleur marché soit avec leur Iris Xe Graphics G7 80EUs (52.9 pts).

    L’idée est bonne, il y a surement une niche commerciale à occuper pour ces CPU ARM, mais uniquement pour le moment dans l’entrée de gamme à 500 € maximum…

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 16 h 40 min

    J’attends une version de proton ARM et je serai conquis….

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 16 h 53 min

    @Phil
    Ce que tu me montres, ce sont des tests sur des logiciels en mode émulation forcément… Ce que j’ai tenté de dire avec mon message, c’est que maintenant qu’il va y avoir des pilotes libres et optimisés pour Linux, on va pouvoir utiliser des versions natives, et là les performances seront tout autres (puisque plus d’émulation).

    Reste à savoir, bien sûr, ce que ça va donner, mais cela ne peut être que mieux.

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 17 h 32 min

    Donc ça concerne que la nouvelle plateforme, mais quid des anciennes ? Parce que ça fait quelques années que MS tente du ARM avec Qualcomm et on a quelques parpaings dans la nature à cause de ça. Mais vu la propension de Qualcomm à ne donner que 3/4 ans de durée de vie à leurs plateformes (ce qui est un des cancers dans le monde Android), ça fait toujours pas envie. Après bon, Linaro, donc normalement, ça devrait rester dans le noyal ce qui garantit quand même une durée de vie supérieure à ce qu’ils font jusqu’à maintenant…

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 17 h 39 min

    @Phil:

    Sauf incompréhension de ma part, il me semble que les futurs Snapdragon X Elite est une nouvelle architecture bcp plus performante que les Snapdragon 8cx gen 3 datant de 2022.

    Ils intègrent des core « Haute performance » développé par la Nuvia racheté par Qualcomm pour developper justement des cpu arm vraiment dédié à un usage laptop/desktop.
    Si Qualcomm n’a pas ‘boosté les résultats de leur benchmark on peut enfin espérer un compétition intéressante en terme de ratio perf/watt avec les puces Apple

    Mais je crains comme toi que les constructeurs/intégrateur sous prétexte de marketing axé sur l’IA ne proposent des arifs délirangts sur les premiers produits

    Répondre
  • Luc
    15 mai 2024 - 17 h 55 min

    @yoann: bonjour, à propos de N100 sous Linux: c’est sûr et certain qu’il n’y a aucun blob binaire made by INtel dans un dépôt genre « linux-firmware-nonfree » ? Je suis vraiment curieux de le savoir.

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 18 h 05 min

    @Tutule:

    Non ce n’est pas de l’émulation mais du natif…

    Tu confonds semble-t-il la notion de pilotes propriétaires, pilotes libres et d’émulation.

    Les pilotes servent à rendre un matériel donné utilisable. L’émulation elle permet elle de faire tourner un soft par exemple pour Windows sous Linux, Mac OS ou autre.

    Un pilote propriétaire créé par un fabricant comme Nvidia est beaucoup plus performant qu’un pilote libre tel que le pilote « Nouveau » qui a été développé par des bénévoles. AMD par exemple créent dès le départ des pilotes libres.

    Le pilote libre pour le GPU (carte graphique) de mon RPi 5 à été fusionné dans Mesa avec le kernel 6.8. Il a aussi été quelque peu amélioré. Du coup je peux maintenant lire des vidéos Youtube en 1440p de manière fluide alors qu’avant je devais me limiter à du 1080p. Mais il ne faut pas rêver les performances des CPU’s (processeurs) restent elles les mêmes, ça n’évolue pas.

    Donc, désolé de te décevoir, mais non il n’y aura pas d’améliorations de performances pour ces Qualcomm Snapdragon 8cx gen 3. Tout ce que l’on peut espérer au mieux c’est des baisses de prix, parce que là il nous prennent un peu pour des imbéciles…

    PS J’ai posté une seconde fois car mon premier message en le modifiant car il avait disparu du site web avant de préretraite tout aussi mystérieusement ?! J’avais pensé que les URL’s externes en étaient peut-être la cause mais vraisemblablement le problème est ailleurs…

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 18 h 15 min

    @calvin:

    On verra ce que donnera la prochaine génération… mais je suis peu optimiste. En effet les CPU’s ARM hyper optimisés de la société Ampere Computing ne font pas beaucoup mieux en single core.

    Par contre j’ai lu hier que ARM voulaient lancer leur propre gamme de CPU à la vente dès 2025. A voir ce que cela donnera, mais là il y a un réel espoir que l’on obtienne des performances supérieures.

    Quand au ratio performances par Watts, pour une entreprise qui a par exemple des Data Center ça réduira vraiment ses coût en électricité. Mais en tant que clients privés comme nous, ça ne change pas grand chose… sauf que ça chauffe un moins mais qu’en contre partie c’est beaucoup moins performant.

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 18 h 17 min

    @Luc:

    Intel tout comme AMD développent de base des pilotes libres pour Linux. Donc tout est dans les dépôts free…

    Répondre
  • Luc
    15 mai 2024 - 18 h 23 min

    Ce qui est sur, c’est que l’argument Linux, toute réjouissante que soit l’annonce faite par Qualcomm, ne va pas booster les ventes de qui que ce soit. Je ne vois pas les conducteurs se lancer tête baissée là dedans sauf si, effectivement, on tombe dans les 500$ max.

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 19 h 19 min

    Est-ce que les pilotes graphiques seront aussi « libérés » parce que c’est quand même le gros problème des soc sur base ARM. Y’a jamais de bon pilotes pour décoder des formats style h265 ou av1 et encore moins de l’encode hardware….

    Répondre
  • 15 mai 2024 - 21 h 05 min

    @Strik9:
    Il suffit de lire le post de blog pointé par Pierre…
    In short, our roadmap for the next six months includes work in these areas:
    – End-to-end hardware video decoding, on Firefox and Chrome

    Mais bon c’est pas fait, et ça ne parle pas d’encoding…

    Répondre
  • 16 mai 2024 - 11 h 44 min

    @Luc:
    Avec le noyau 6.8, tout les intel Nx tournent sans pb ;)

    Répondre
  • 16 mai 2024 - 12 h 00 min

    Merci pour l’info Pierre, c’est une bonne nouvelle.
    Reste à espérer que Qualcomm tiennent ses promesses et que le prix des machines ne soit pas stratosphérique.
    Mais perso, ce que j’attends, c’est que les constructeurs sortent des tablettes/hybrid à base d’Intel Nx. Un successeur du T100 avec une quantité de ram décente, un stockage ssd confortable pour un dualboot et une dalle fhd+ de qualité me suffirait amplement, le tout à un tarif humain ;)

    Répondre
  • Luc
    16 mai 2024 - 14 h 17 min

    @Phil, @sidero: Merci pour les réponses

    Répondre
  • 16 mai 2024 - 14 h 47 min

    @simon remis:
    Box64 ? Une recherche youtube sur les RK3399 faisant tourner des jeux windows à l’aide de box64 sous Linux devrait aider à se faire une idée.

    Répondre
  • 16 mai 2024 - 16 h 40 min

    @Cinos: Sans oublier Box64droid pour appareils Android…bon, je dis ça mais je n’ai pas encore testé, sûrement pendant ce week-end avec une appli genre ToneLib GFX.

    Répondre
  • 16 mai 2024 - 16 h 55 min
  • 16 mai 2024 - 17 h 49 min

    A ce propos, j’ai lu une fois que le Rasperry Pi 4 s’est vu concevoir une espèce de bios non officiel (« emulation » de bios ?) pour démarrer n’importe quelle distribution arm ?
    Mais j’ai pas réellement d’informations concrètes

    Répondre
  • 17 mai 2024 - 15 h 06 min

    Bon je viens de voir les puissance de ces « Elite X », 45 watts !
    Autant dire que ça ne peut pas vraiment se comparer aux Rockchip, ces Snapdragons sont des monstres.
    Quand je vois ce qu’un RK3588 peut faire alors ça devrait être la fête ce CPU sous Linux, si on cherche un portable a 45W.

    Du coup il faudrait comparer cet Elite X à un X86 de puissance équivalente et là j’ai bien peur que le X86 l’écrabouillera.

    Répondre
  • Luc
    17 mai 2024 - 15 h 55 min

    @Le Breton: il faut regarder du côté d’Armbian. En utilisant une partition UEFI (eh oui !) on a grub et donc la possibilité d’avoir plusieurs systèmes sur le même poste.

    Je ne sais pas toutefois si toutes les solutions à base d’architecture Arm supportent cette fonctionnalité et notamment le RBPi.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *