PiPo Snapdragon 850 : Une tablette hybride sous Windows 10 ARM

La Pipo Snapdragon 850 est une tablette hybride sous SoC ARM très proche dans la forme d’une Microsoft Surface. Un engin original qui devrait être commercialisé autour des 400$.

Les grands constructeurs se sont cassés les dents avec la formule Windows 10 et ARM . Les ventes n’ont pas été au rendez-vous. Il faut dire que les tarifs demandés pour certaines des machines étaient assez élevés. De quoi dissuader même les plus téméraires de tenter l’aventure. La marque Chinoise Pipo semble vouloir tenter l’aventure d’une solution beaucoup plus abordable avec son Pipo Snapdragon 850.

Vous ne devinerez jamais la puce employée par le constructeur dans ce Pipo Snapdragon 850 ? Si ? Bravo. La marque a décidé de reprendre la formule Microsoftienne d’un système d’exploitation Windows 10 pour ARM avec la puce de Qualcomm. La particularité de sa proposition, c’est qu’elle devrait être proposée sous les 400$.

Pipo fabrique des MiniPC et des portables depuis fort longtemps avec une qualité assez en dents de scie. Certains modèles sont très travaillés tandis que d’autres semblent parfois réalisés opportunément et avec moins d’attention. Ici, la marque semble avoir mis pas mal de temps à concocter cet engin. Il faut dire qu’il faut convaincre un public plutôt récalcitrant. Trouver la bonne formule entre le prix, la qualité globale et les services proposés pour avoir une chance de vendre sa machine.

2019-10-15 10_05_23-minimachines.net
On retrouve donc dans ce prototype des spécifications assez intéressantes avec un SoC Qualcomm Snapdragon 850 équipé de ses huit coeurs Kryo 385 cadencés à 2.96 GHz et un circuit graphique Adreno 630 et un DSP Hexagon 685. La mémoire vive grimpe à 8 Go et le stockage à 256 Go. Il semble qu’il s’agisse d’un eMMC mais on ne sait pas encore de quel type.

2019-10-15 10_05_37-minimachines.net

L’affichage se fait au travers d’une dalle IPS de 12.3″ proposant une définition de 3000 × 2000 pixels. Elle est bien entendu tactile avec 10 points de contact. Cette partie tablette peut se positionner debout grâce à une béquille arrière et un clavier peut venir se fixer à sa base pour améliorer la saisie. L’ensemble rappelle donc fortement la proposition Surface de Microsoft.

2019-10-15 10_07_17-minimachines.net

La connectique est sobre, faute de place pour s’épanouir : Un port jack audio stéréo, un USB Type-C compatible avec données, vidéo et Power Delivery servira à communiquer et à recharger la machine. On retrouve sur la tranche les habituels boutons de démarrage et de volume.

La Pipo Snapdragon 850 proposera, bien entendu, tous les avantages liés à la puce embarquée. En plus d’un module Wifi5 et de Bluetooth, un modem 4G LTE sera bien entendu proposé. C’est l’un des principaux avantages de la machine de proposer une connectivité  de qualité. Ajoutez à cela une batterie de 5000 mAh en 7.6 volts qui devrait permettre de retrouver une bonne autonomie à l’ensemble. La puce de Qualcomm prendra également en charge deux modules camera avec un capteur 5 mégapixels en façade et un 13 mégapixels au dos.

2019-10-15 10_05_32-minimachines.net

Pour 400$, cette proposition est intéressante même si il reste beaucoup d’inconnues autour d’elle. La qualité de fabrication et de finition pour commencer. Il y a beaucoup de pièges à éviter dans la construction d’un tel engin : Gestion de la batterie, prise en charge de la 4G, dissipation de l’ensemble, qualité des composants et notamment du stockage. Si la qualité est bonne, avec l’écart de tarif des propositions de grandes marques pour ces engins sous Windows et ARM, il y a peut être un marché à conquérir.

2019-10-15 10_06_58-minimachines.net

Microsoft a toujours poussé les constructeurs à proposer des solutions haut de gamme pour son Windows 10 ARM, des solutions qui rassuraient sur la qualité de l’ensemble. Malheureusement, ces propositions faisaient rimer leur prix élevé avec des performances proches de l’entrée de gamme classique en matière de calcul. Un cocktail qui n’a jamais vraiment su séduire. La plupart des utilisateurs préférant se tourner vers une machine classique aux performances supérieures situées dans une fourchette de prix milieu de gamme.

A suivre donc pour savoir si l’idée de Pipo de proposer une tablette 4G sous Snapdragon 850 plus abordable peut infléchir le marché en trouvant un public qui n’a pas eu le courage de sauter dans le train de la solution Microsoft/Qualcomm.


Soutenez Minimachines.net !
26 commentaires sur ce sujet.
  • 15 octobre 2019 - 11 h 15 min

    Machine aux caractéristiques intéressantes (stockage confortable pour Windows).

    Par contre, la conception du système de béquille me semble inadaptée à un usage réel car elle conduit à une position très haute de la connectique : la tension des câbles (PD en particulier qui a été placé tout en haut apparemment) risque de faire basculer l’écran.

    Mes 0.02 cents

    Répondre
  • 15 octobre 2019 - 11 h 26 min

    J’ai un Surface Pro 3 avec le Surface keyboard gris alcantara de la version Suface pro 4 : quand je regarde la vidéo, de face c’est Ctrl+c – Ctrl+V !

    De loin, ça a l’air pas mal pour le prix, j’attire quand même l’attention sur l’absence de port USB grand format (je trouve déjà qu’un seul port grand format sur ma machine est trop peu si on veut utiliser une souris avec un dongle USB et une clé USB pour transférer des fichiers).

    Mieux vaut attendre les tests donc (et surtout prêtez attention au couple clavier/touchpad et la béquille car c’est très important dans ce genre de machines).

    En tout cas au premier abord c’est un produit intéressant.

    Répondre
  • 15 octobre 2019 - 11 h 39 min

    C’est pas inintéressant, mais c’est cher pour ce que c’est. Pour environ 400$-450$ on a un bon ordinateur ou une surface de Microsoft sous Pentium … On perd tout l’intérêt de windows sa biblio gigantesque d’applications x86 ou 64bits.
    C’est pas inintéressant, mais c’est plus une curiosité, parce que techniquement possible, qu’une solution me paraissant cohérente. Avec la pénurie de certains cpu intel, je comprends le besoin de developer ce genre de choses, mais pour l’instant à mes yeux c’est pour un public de niche.
    (Pierre merci beaucoup pour ton billet vu les difficultés actuelles avec ton débit internet)

    Répondre
  • 15 octobre 2019 - 11 h 47 min

    Je me pose surtout cette éternelle question….. Pourquoi Windows ARM?? Cela avait l’air déjà bancale (voir les différents billets de Pierre sur ce sujet et les divers articles sur d’autres, ainsi que des avis d’utilisateurs,vendeurs,etc…) sur des machines HDG de grand constructeurs réputés sérieux….
    D’ailleurs, une autre question, vue que l’on est sur de l’arm, quid des mises à jours dans le temps?? Cela pourrait il se retrouver dans le même schéma qu’android/chromeOS, limité dans le temps ? 2 a 5 ans grand max?

    Répondre
  • CHP
    15 octobre 2019 - 11 h 49 min

    Fuyez PIPO, fuyez.

    Je ne sais pas si c’est dans leur ADN mais ils n’ont aucun SAV, aucun suivi et ils ne répondent jamais aux mails. Quand à leur site WEB, comment dire…. Le chinois et moi… ça fait 2.

    J’ai eu 2 Pipo X9(s) et les 2 sont dans l’armoire car bloqués suite à des problèmes de reboot et aucun moyen de les re-activer.

    Et bien-sûr Pipo ne répond pas… même sous garantie

    Répondre
  • Alf
    15 octobre 2019 - 12 h 18 min

    @Neuro: “On perd tout l’intérêt de windows sa biblio gigantesque d’applications x86 ou 64bits.”
    L’intérêt de “Windows 10 on ARM” comparé à Windows RT, c’est surtout qu’il y a maintenant un émulateur x86.

    Il y a quelques limites dans l’émulation :
    – perte de performance
    – x86_32 uniquement, pas x86_64 (mais bon les quelques programmes dispo uniquement en 64 bits sont soit trop lourds pour ce petit CPU, soit ils auront probablement une version ARM disponible prochainement)
    – Pas d’OpenGL/Vulkan, la 3D doit obligatoirement passer par DirectX

    Mais globalement c’est un gros bond en avant en matière d’utilisabilité par rapport à WinRT.

    A ce prix là ça peut être intéressant, surtout le combo écran+RAM+stockage+batterie assez grosse en théorie (à voir ce que ça donne en pratique).
    Selon les applications (émulées ou non), le Snapdragon 850 devrait être plus puissant que ce que proposent les tablettes à base d’Atom.
    Après faut voir la qualité finale de l’objet.

    Répondre
  • 15 octobre 2019 - 12 h 41 min

    Sous Windows 10 x86, c’est OUI !

    Sous Android ou Chrome OS, c’est OUI !

    Sous Windows 10 ARM, c’est NONNNNNN !
    Il serait peut-être temps d’arrêter les bêtises, et de continuellement répéter les mêmes erreurs…
    L’entre 2 chaises ne fonctionnes pas et n’a jamais fonctionné !
    Sans parler que pour ce prix, on est sur du Pipo, du 1ier prix Chinois,
    probablement avec du stockage eMMC…
    La garantie et le suivi sont minimalistes !

    Donc à ce prix, je peux vous dire que je suis en mesure de m’acheter,
    un beau ‘Ptit Monstre’ d’occasion sous Windows 10 x86,
    qui va renvoyer cet “entre 2 chaises”, dans les tiroirs
    d’où il n’aurait jamais du sortir !
    Et il n’y aura même pas photo…
    C’est le Jour et la Nuit,
    et c’est même incomparable !!!

    Le marché attend depuis longtemps des Tablettes Hybrides ou pas de Qualité,
    sous Windows 10 x86, ou Android ou/et Chrome OS, à prix raisonnables…
    et pourtant quasiment aucuns choix !
    C’est à se demander si les fabricants Chinois savent réellement
    ce que veulent les consommateurs ?!

    Répondre
  • 15 octobre 2019 - 13 h 22 min

    @Alf: Tu dis (à raison):
    “Il y a quelques limites dans l’émulation :
    – perte de performance
    – x86_32 uniquement, pas x86_64 (mais bon les quelques programmes dispo uniquement en 64 bits sont soit trop lourds pour ce petit CPU, soit ils auront probablement une version ARM disponible prochainement)
    – Pas d’OpenGL/Vulkan, la 3D doit obligatoirement passer par DirectX”

    Problèmes que l’on a pas, pour un prix comparable avec les petits Pentiums dans les surfaces Microsoft (ainsi que dans la kyrielle de clones existant sur le marché chinois). Un pas dans la bonne direction, oui sûrement, mais vu d’où ça part Win 10 ARM, pour moi on est plus sur une course de fond que sur “aller chercher le pain”, alors un pas de plus ou de moins… ;-)
    Je suis monsieur tout le monde, à prix égal j’ai un truc experimental/bancale, ou un truc qui marche correctement… Jamais je prends Win 10 ARM!
    Je comprends bien l’enthousiasme que ce genre de bécane peut susciter, mais sans jouer les rabats-joie, je ne pense pas que les enthousiastes seront nombreux pour une tablette sous Win 10 ARM.
    Sans parler de ceux (dont je fais parti) qui ont besoin de softs proprios pour des usages pro. L’émulation, là j’y crois vraiment pas.
    Dernière chose qui me refroidit, l’EMMC, ça vieillit vraiment mal… j’ai peur que ce truc soit d’une lenteur catastrophique après 3 ans d’usage quotidien.
    Pour la batterie, vu la taille de l’écran, je suis assez peu optimiste. J’ai du mal à croire que ça tienne une journée de travail normale (environ 8h-9h sans les transports) d’un.e employé.e en vadrouille (dommage car ça aurait été une cible crédible pour ce genre de solution).

    Répondre
  • 15 octobre 2019 - 13 h 42 min
  • 15 octobre 2019 - 13 h 44 min

    Pour rester sur un format/prix/fabrican comparable, il est plus sure de prendre une bécane type teclast f5 ou x4 voir x6 pro et pour moins cher, tbook 10s, ou moins, c’est du “vrai” Windows x86….voir linux

    Répondre
  • 15 octobre 2019 - 16 h 06 min

    @Madwill: Tu soulèves un point intéressant : sauf erreur de ma part, pas de Linux populaire possible à installer sur cette Tablette (peut être Debian ? mais aux risques et périls de ne pas trouver les bons firmwares wifi, graphiques etc.). Il m’a été très difficile d’avoir un Debian totalement fonctionnel sur ma Surface Pro 3, et pourtant les Surface Pro ont une grosse communauté Linux.

    Et je n’avais pas pris toute la subtilité du Windows ARM. Hormis pour des personnes n’utilisant que des appli Microsoft (Skype, Office, etc. et encore je suis pas sûr que ce soit pris en charge), je suis bien plus dubitatif maintenant.

    Répondre
  • 15 octobre 2019 - 16 h 20 min

    @prog-amateur: Il existe des disrto Linux ARM (Arch ARM, Manjaro ARM, Debian ARM…). Mais je n’ai pas la moindre idée de si il est ou non facile de les installer sur ce genre de bécanes, ni de la complexité de trouver des drivers pour l’intégralité des composants… Je ne suis même pas sur qu’il soit simple tester en live, on a peut être même pas le droit de booter depuis une clé l’usb…
    Peut être est il plus facile de tenter un chrome os si on ne veut plus de windows? (même si Chrome os a des points faibles certains)

    Répondre
  • 15 octobre 2019 - 16 h 21 min

    @prog-amateur: Sur ta surface, si tu le peux, essais fedora 30, voir 31, tu risques d’être surpris ;) même une mint et la dernière Ubuntu gnome (sous wayland) tout fonctionne sur ma tablette atom au périphériques plutot exotiques.
    J’ai aussi vu que pour des teclast f5 et autres, depuis le kernel 5 beaucoup de choses sont prises en charge sans se casser la tête.

    Répondre
  • 16 octobre 2019 - 7 h 41 min

    “Il semble qu’il s’agisse d’un eMMC mais on ne sait pas encore de quel type.”
    eMMC 5.1 : 250MB/s(lect.) – 125MB/s(ecr.) au mieux !!!
    Non, il s’agit de 256GB UFS Flash Memory mais on ne sait pas encore de quel type.
    UFS 2.1 ou UFS 3.0 ? A ce prix : UFS 2.1 hèlas !

    Répondre
  • 16 octobre 2019 - 10 h 44 min

    @Neuro: merci, c’est exact, j’ai déjà essayé des distros Linux ARM sur des Raspberry Pi like (genre Banana Pi), mais c’était très dur d’avoir un système totalement fonctionnel. Ca s’est peut-être amélioré depuis.

    @Madwill: merci, tu viens de me donner une idée : j’aimerais tenter un live USB Fedora pour voir comment ça marche.

    Répondre
  • 16 octobre 2019 - 11 h 51 min

    @prog-amateur: De rien, j’ai testé fedora 30 en dure sur une lenovo miix 3 830, un peu faiblarde avec ses 2g de ram mais tout fonctionnait impeccable, le clavier virtuel, wifi, Bluetooth, son, rotation écran et tactile, etc…. mais bien démarrer sous wayland et non Xorg ;)

    Répondre
  • Alf
    16 octobre 2019 - 12 h 15 min

    @J. DEBON:
    “Donc à ce prix, je peux vous dire que je suis en mesure de m’acheter, un beau ‘Ptit Monstre’ d’occasion sous Windows 10 x86, qui va renvoyer cet “entre 2 chaises”, dans les tiroirs”

    Le “petit monstre” d’occasion à ce prix avec un écran en 3000×2000 je demande à voir.
    Tout le monde n’a pas la même utilisation d’une machine, mais pour de la consommation de média (vidéo, bande dessinées, livres ebook, PDF, et même consultation du web en général) je pense que ça en fait un appareil assez imbattable : VLC est dispo pour ARM et pourra utiliser l’accélération matérielle, les applis pour lire PDF/ebook/CBZ natives pour ARM ça doit exister dans le store Microsoft (bonus, ce sera plus adapté pour le tactile qu’un vieux logiciel x86), et les navigateurs web tourneront en natif pour ARM.

    Pour comparer avec de l’x86, sur des applis ARM natives c’est un peu en dessous d’un Core i5, mais c’est nettement au dessus d’un Atom.

    “Sans parler que pour ce prix, on est sur du Pipo, du 1ier prix Chinois, (…) La garantie et le suivi sont minimalistes !”

    Ça par contre oui, c’est le seul gros défaut que je vois au produit.
    Quand j’avais acheté ma tablette Chuwi pour 200~250€, l’écart de prix était suffisamment conséquent avec les Surfaces de Microsoft pour tenter l’aventure. A 400$ l’engin, ça fait bien plus réfléchir.

    Répondre
  • Alf
    16 octobre 2019 - 13 h 13 min

    @mouve92: Si j’ai bien compris ce que je vois par ailleurs, UFS 2.1 fait déjà 600Mo/s, c’est l’équivalent d’un SATA 3, donc c’est déjà pas mal !
    Mon gros PC de bureau utilise encore des SSD en SATA 3 parce que le NVMe était encore un peu trop cher quand j’ai changé les SSD la dernière fois, et j’ai vraiment pas à m’en plaindre, donc si la tablette peut faire pareil, c’est déjà bien.

    Répondre
  • 16 octobre 2019 - 13 h 22 min

    @Alf: “Ptit Monstre”, je pensais à ce genre de petite machine d’occasion :
    LENOVO x1 Carbon, Intel Core i5-3337u, 8 Go RAM, 240 Go SSD, 14″ Touch Screen 1600 x 900
    pour 265 Euros TTC, port inclus sur EBAY.
    Niveau qualité d’écran, on es réellement sur du TOP !!!
    J’en possède UN, et c’est vraiment extraordinaire de Qualité…

    Donc désolé, je ne ferai pas confiance à la marque Pipo…
    et comparativement, je te dirai que c’est beaucoup plus et trop cher !

    Répondre
  • Alf
    16 octobre 2019 - 13 h 43 min

    @Neuro: Pour la Surface Go, seul le prix d’entrée est comparable : à 450€ tu as 4Go de RAM et 64Go de stockage (en eMMC aussi d’ailleurs).

    Pour une comparaison plus équitable, il faut le modèle supérieure : 8Go de RAM (identique), 128Go de stockage (2x moins), 4G (équivalent) : 730€. C’est plus vraiment la même gamme de prix.

    Et à côté de ça il y a les différences d’écran : 10″ contre 12.3″, 1800×1200 contre 3000×2000 (presque le triple !).

    Côté performance, d’un côté 2x coeurs Kaby-Lake a 1.6GHz et de l’autre 4x coeurs Cortex A75 à 2.95 GHz, et pour la 3D 370 GFLOPS contre 737 GFLOPS. Je connais pas l’impact de performance de l’émulation ARM, ni la conversion d’IPC entre Kaby-Lake et Cortex A75, mais le Snapdragon 850 a des cartes en main face au Pentium Gold, surtout sur les applications qui seront recompilées pour ARM.

    Concernant la batterie, ma tablette Chuwi Hi12 (12″ c’est dans le nom) sait faire 9-10H, donc si Pipo fait bien son boulot c’est tout à fait envisageable.

    Pour les softs proprios, sauf s’ils sont uniquement en 64bit, ou qu’ils utilisent OpenGL, c’est CENSÉ fonctionner parfaitement. Quand j’ai vu dans les premiers tests de WoA que les testeurs arrivaient à faire tourner Google Chrome (c’est un gros paquet de code donc ça doit être assez coton à émuler), je pense que ça doit fonctionner correctement.
    Je pense pas que Microsoft ait fait autant de communication sur cette fonctionnalité si ça marchait mal.
    Mais je comprends tout à fait la frilosité, surtout si c’est une partie importante de ton utilisation quotidienne (perso je pourrai survivre “façon ChromeOS”, les seuls programmes à risques que j’ai c’est les jeux vidéos, et de base jouer sur une tablette c’est pas gagné d’avance, donc pour moi le risque est faible).

    Je pense que côté “expérimental/bancal”, le risque est plus côté fabrication avec Pipo que côté software avec Microsoft.

    Répondre
  • Alf
    16 octobre 2019 - 14 h 23 min

    @J. DEBON: Ma question mentionnait bien explicitement la résolution d’écran en tant que critère principal, tu passes complétement à côté du coup.

    J’ai aucun doute qu’en occasion tu puisses trouver plus puissant avec un meilleur clavier pour moins cher.

    Mais un PC “2 en 1” et un portable traditionnel c’est pas du tout les mêmes usages.

    Pour te donner une idée des différences d’usage :

    – J’aurai l’air bien malin avec un PC portable en mode portrait (oups, écran TN, ça vas être sympa d’avoir des couleur différentes pour chaque oeil) dans un train pour lire mes bandes dessinés ou livres.
    – La précision de l’image en lecture ça va être sympa avec 1600×900 comparé à 3000×2000 (pour info je trouve que ma tablette actuelle en 2160×1440 manque de finesse)
    – Le poids aussi, ça compte dans le sac à dos.
    – Et la durée de la batterie ça donne quoi sur une machine de 2012 ?

    Après pour ce qui est de la qualité de fabrication, je l’ai déjà écrit plusieurs fois dans mes autres commentaires, j’ai aussi quelques doutes.
    Si une marque un peu plus réputée qui faisait un juste milieu entre ce Pipo Snap850 et la Surface Pro X (celle qui est en ARM), je me laisserais bien tenter, mais là ça me semble risqué d’y mettre autant.

    Répondre
  • 16 octobre 2019 - 15 h 06 min

    @Alf: Ce qui me paraît le plus risqué, c’est le suivi des mise a jour d’un Windows arm, si il identique a un Windows x86,why not mais si c’est sur la même ligne qu’android et a plus forte raison sur du matos “chinois” qui n’ont souvent aucun suivis, aucun intérêt pour ce prix….

    Répondre
  • 16 octobre 2019 - 15 h 36 min

    @Alf:
    Sur le papier, le snapgradon est gagnant en puissance brut, assez haut la main.
    Depuis le Rasberry pi 3 et sa kyrielle de copie, je ne peux m’empêcher de me dire que la puissance brut ça veut pas dire grand chose, par exemple: le pi3B+ est tellement plus simple, agréable et fluide à l’usage que le asus thinker board S qui a plus de 2 fois sa puissance de calcul. A l’inverse, depuis que j’ai passé mon petit notebook Asus vivo book n4000 sous linux que c’est fluide et agréable! Win 10 était une catastrophe dessus. J’ai peur de la même chose avec ce modèle, puis les cpu snapdragon sont devenus très puissants, mais des cpu ARM y en a des tas, et je pense que l’écosystème ne suit pas encore. Window n’a jamais brillé par son optimisation. Sur le pentium gold de la surface (que j’ai pas manipulé très longtemps je te l’accorde), le multitask était pas fout, mais possible (plusieurs onglet dans edge, de la musique et word ouvert, y compris les soft proprios de mon labo, dont je ne peux malheureusement pas me passer…). Je demande à voir pour cette petite machine, je ne demande même qu’à avoir tord!

    Répondre
  • CHP
    17 octobre 2019 - 13 h 20 min

    @RAVIDO:

    Intéressant. Je vais tenter de le contacter pour voir s’il peut re-flasher les BIOS de mes PIPO X9(s)

    Répondre
  • 20 octobre 2019 - 22 h 23 min

    Pierre petite update mais https://www.youtube.com/watch?v=BR4YQvMApGo
    J’ai l’impression que c’est un OEM que pipo utilise (thomson aussi vraisemblablement)

    Moi je suis hypé, si ca arrive en europe, que c’est supporté, pour pas trop cher, ca peut être excellent !

    Répondre
  • 22 octobre 2019 - 11 h 53 min

    […] de même diagonale en 12.3 pouces. La première est une 3000 x 2000 pixels. Une solution qui colle donc exactement à la proposition de Pipo en terme de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *