PiFinger : un HAT biométrique pour Raspberry Pi

Le PiFinger est une extension au format HAT qui permettra à votre Raspberry Pi de faire de la reconnaissance d’empreintes digitales.

Le PiFinger est un HAT, une de ces extensions qui se branchent directement aux broches de votre carte Raspberry Pi. Il offrira la possibilité de reconnaitre des empreintes digitales au travers d’un capteur capacitif.

PiFinger

Je parle au futur parce que le PiFinger est un projet en cours de développement qui cherche du soutien sur Kickstarter au travers d’une campagne de financement participatif. Le développement est encore en cours puisque le projet semble assez complexe à mettre en place. L’équipe derrière PiFinger compte en effet proposer une certaine sécurité à l’engin avec l’emploi d’une solution ARM Cortex-M23 TrustZone et une solution de chiffrement ultra rapide.

Le HAT est proposé à 50€ environ en financement participatif, il devrait être vendu un peu plus cher dans le commerce une fois le projet abouti. La livraison des cartes est prévue pour le mois de Février de l’année prochaine et le travail encore à mener semble sur de bons rails.

PiFinger

Parmi les points forts du projet, il y a une très faible consommation d’énergie, une grande capacité d’analyse pour donner des résultats rapides et une robustesse d’emploi qui autorisera le montage à fonctionner dans de grandes plages de températures. Le capteur offrira un capteur de 176 x 176 pixels pour 508 DPI sur une surface active de 8.8 x 8.8 mm.

PiFinger

L’extension permettra aussi bien de connecter un écran externe pour un affichage précis de vos droits d’accès et d’éventuelles étapes à suivre mais pourra également se contenter de son petit écran OLED pour fonctionner. La partie logicielle sera fournie de manière Open-Source pour piloter le projet.

PiFinger

Le PiFinger peut avoir de multiples usages, de l’accès simple à la carte elle même pour pouvoir modifier des scénarios domotiques en passant à l’identification d’utilisateurs jusqu’à une solution de sécurisation de serveur embarqué. La solution permettra dans tous les cas de s’assurer que des utilisateurs disposent bien des droits nécessaires pour utiliser la carte. Ce qui peut être une solution intéressante pour sécuriser des outils comme une graveuse laser ou une imprimante 3D en accès libre en couplant le Raspberry Pi à un système de relais électriques, par exemple.


secret
Un commentaire.
  • 30 novembre 2020 - 10 h 57 min

    Super intéressant ! Je vais pouvoir rajouter un joujou à ma collection DIY maison connectée pour le prochain confinement ! (Vu l’avancement du projet, peut être le prochain-prochain confinement…)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *