PGS : Vendeur d’images 3D en crowdfunding depuis 2016

On a d’abord connu PGS pour sa campagne de financement participatif avortée sur Kickstarter. Proposant une solution de PC portable au format console de poche, la marque a fini par annuler sa campagne faute de prototype.

Après un début de campagne tonitruant, la PGS1 pourtant détaillée comme le plus merveilleux appareil jamais imaginé par l’homme juste après le trombone et la bicyclette, était annulée. Pourtant leur équipe de développement comprenait des véritables génies, capables d’enfoncer des portes ouvertes mais en se prenant quand même les pieds dans le tapis.

Le tout fût savamment mis en scène dans un drama épique à quelques jours de l’échéance à laquelle la plateforme de financement Kickstarter allait demander à la marque de montrer un début de prototype.

PGS Console PC

Entre temps, le produit était décrit sous toutes ses coutures, avec moult renforts d’imagerie 3D et d’auto-congratulation, voire même d’un peu de mise en scène prétextant une attaque de projets concurrents pour tenter de décrédibiliser tout ceux qui osaient mettre en doute la faisabilité de leur projet. Au lieu de faire plouf cependant, la marque rebondissait en proposant dans la foulée de son renoncement aux 300 000$ récoltés sur la plateforme2 un lien vers un site qu’elle gérait pour commander sa console portable PC.

PGS Console PC

Evidemment, ledit lien n’était plus du financement participatif protégé par un tiers mais un simple engagement contre la promesse d’une livraison future. Participer à ce nouveau projet en commandant ainsi était risqué, très risqué et je vous mettais immédiatement en garde contre la tentation d’y céder. 

J’ai plutôt bien fait puisque plus de deux ans plus tard, rien de concret n’a été présenté par PGS. Les rares personnes assez confiantes pour avoir misé sur une précommande de la console n’ont toujours pas vu la couleur d’un bout de plastique et je pensais le projet totalement avorté.

PGS 2018

Et là, boum, voila que PGS twitte des images d’un produit qui serait son dernier prototype de machine. Entre temps la concurrence a mis les bouchées doubles et des gens  comme GPD ou One Mix on lancé de vrais miniPC voir des formats de solutions proche d’une console sur le marché. Il n’empêche que la proposition de PGS reste alléchante de part son format.

PGS 2018

Et on découvre une solution ultracompacte censée embarquer l’ensemble des composants nécessaires à la réalisation d’une solution mobile complète. La marque a également mis à jour son site en évoquant des solutions processeur plus récentes puisque désormais, c’est un Core M3-8100Y tout juste sorti qui est censé être intégré dans le coeur de l’objet en lieu et place de l’Atom Cherry Trail Z8750 d’origine… La mémoire vive pourrait grimper à 16 Go de DDR3L et le stockage à 256 Go eMMC quand la campagne Kickstarter se limitait à 8 et 128 Go pour les deux postes.

Autre nouveauté, en plus du port USB 3.0 classique les versions Core M3 auraient une compatibilité Thunderbolt 3.0, la batterie passerait de 3120 mAh à 3500 mAh et, par contre, l’écran 6.7″ 2580 x 1440 IPS redeviendrait un 6″ FullHD bien plus sage et classique. L’écran secondaire, facçon Nitendo DS passe de 4.5″ en 2016 à 3.3″ en 2018 et la fonction GPS disparaît. Le format de la PGS passerait également de 16.4 cm sur 8.4 cm et 1.8 cm d’épaisseur en version d’origine à une bien plus imposante solution en 17.2 cm sur 9.1 cm de cotés et 2.1 cm d’épaisseur. Le poids restant le même, malgré tout, par manque d’imagination ou de compétences pour estimer à la louche de tels changements.

Vous l’aurez compris, entre les deux engins, plus beaucoup de points commun outre la forme particulière et l’emploi d’un système de double écran terriblement gourmand en énergie.

PGS 2018

On est passé d’un produit silencieux et résistant à l’eau en 2016 à un produit avec 2 ventilos !

PGS n’a jamais montré le moindre prototype viable et j’imagine que même si 100% des personnes ayant participé à la campagne de financement d’origine avaient reporté leur paiement sur le site – ce qui n’a pas été le cas évidemment – les 2 années d’exercice de la marque auraient déjà fini de manger la totalité des 300 000$ récupérés alors en taxes et salaires. Autrement dit, la PGS présentée aujourd’hui n’est probablement que du vent. Un prototype qui n’a pas du tout les moyens d’être produit.

D’ailleurs, le twitt de la marque ne trompe pas : “Nous considérons la possibilité d’utiliser un Core M3-8100Y avec un boost sur le GPU” ce qui semble très éloigné de la fiche technique qui semble déjà prendre pour acquis la présence de ce core M3-8100Y.

PGS 2018

La carte mère de la PGS Lite en Atom Z8750 présentée juin dernier.

Que dire ? Que proposer un engin double écran IPS avec une batterie 6500 mAh et un Core M3-8100Y est une très bonne idée si votre temps de jeu ne dépasse pas l’heure ? Que continuer à poster des images de prototypes en changeant continuellement le matériel mais sans livrer les personnes ayant investi depuis deux ans dans le projet n’est pas la meilleure façon de capitaliser de la confiance ? Que jamais aucun produit tangible n’a été présenté nulle part et que même si ce prototype venait à être viable, je doute fortement que de nouveaux internautes soient assez fous pour aider PGS à porter une nouvelle campagne  de financement alors que certains patientent depuis fort longtemps…

Je ne vois pas d’issue dans l’aventure PGS. Ou plutôt, j’en voie une seule et unique. Que la marque trouve un partenaire financier privé capable de financer le projet de manière autonome et propose à l’achat la console. Soit via des partenaires en distribution classique, soit via un magasin en ligne. Ah ! On me rappelle que c’est déjà ce que promettait PGS en 2016 avec la découverte sous leur paillasson d’investisseurs privés qui allaient lancer le produit. Bizarrement, on attend toujours..

 

Notes :

  1. Pour Portable Gaming System
  2. Bloqués par Kickstarter et qui n’allaient pas être versés à PGS quoi qu’il arrive si la marque ne présentait pas un prototype…
2 commentaires sur ce sujet.
  • Xo7
    30 novembre 2018 - 16 h 37 min

    Je ne comprends pas trop la nécessite de ce double écran…déja que dans les jeux pour les consoles DS Nitendo on a plus a faire a du remplissage qu’a une réelle utilisation… alors ici…

    Pourquoi pas le remplacer par un clavier ? Ah oui, zut, concept déjà pris !

    J’aime bien les bulles sur la protection d’écran…ils viennent juste de le déballer ?

    Répondre
  • 1 décembre 2018 - 23 h 33 min

    J’ai failli pré-commander la PGS quand ils avaient lancé leur site. Après quelques recherches, je tombais sur le billet de Pierre (entre autres) et j’avais compris : ne PAS pré-commander. Merci.

    Depuis, j’ai un GPD XD fanless et parfait pour mon utilisation, j’en suis extrêmement satisfait.

    PGS a-t-il été racheté ? Ont-ils besoin d’argent pour arnaquer ou rembourser des dettes ? Etrange retour d’une boîte connue pour être l’arlésienne des consoles, à l’instar d’Atari VCS.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *