CES 2019 : MSI PS63 Modern et l’apparat des nouveaux 15.6″

En lançant Minimachines, je me suis fixé des règles qui étaient plus une manière de contenir mon attention qu’un vrai dictat sur ma conduite. Le MSI PS63 Modern fait partie des machines qui vont les bousculer.

Parmi les règles du blog, dans sa ligne éditoriale issue de feu Blogeee.net, une limite de diagonale pour les portables. A l’époque du premier billet du site, en 2012, les 15.6″ étaient des machines lourdes et encombrantes. Trop encombrantes à mon goût pour atterrir sur mes pages. Les mailles de mon tamis étaient donc calibrées pour être juste assez grandes pour laisser passer les 14″ mais contenir les 15.6″.

Du temps a passé, pas mal de temps même et les technologies mises en oeuvre pour fabriquer les engins ont évolué. Si, au départ, les constructeurs ont surtout misé sur l’affinement des machines – le point le plus simple à obtenir et probablement le moins utile – les dernières générations de machines se sont surtout attachées à réduire leur poids et leur encombrement.

De telle sorte que mon tamis s’est mis à laisser passer des 15.6″. Non pas que les pouces de diagonales auraient subi une certaine érosion au fil du temps mais bien parce que l’emballage de ceux-ci, la coque des machines, a réduit comme peau de chagrin. Les 15.6″ comme ce MSI PS63 Modern annoncé au CES 2016 sont finalement moins lourds et encombrants que les 14″ de 2012. Un mouvement qui me force à choisir entre une idéologie, décider de bouter le 15.6″ hors du site parce que sa diagonale dépasse celle d’un 14″. Ou de faire un constat d’évolution technique et d’en prendre acte en accueillant ces nouveaux venus sur le blog.

Pour vous donner une idée des mailles de ce tamis, un ultrabook de 11.6″ en 2012 mesurait 33 cm de large pour 23 cm de profondeur. Un 14″ classique de l’époque mesurait 34.8 cm de large pour 24.2 cm de profondeur…  Le MSI PS63 Modern, avec sa dalle de 15.6″, mesure 35.6 cm de large pour 23.37 cm de profondeur.

Ce n’est pas le premier dans son genre mais cela montre une évolution remarquable des machines et oblige à regarder d’un oeil nouveau le marché du portable de cette catégorie. Une évolution qui, je vous le confesse, me fait un poil peur car le raz de marée risque d’être brutal à gérer.

2019-01-11 18_51_51-minimachines.net

Ce MSI Prestige PS63 Modern affiche une épaisseur de 15,9 mm et pèse 1,65 kg. Le tour de passe passe de MSI est donc lié au rabotage des bordures d’écran. Celles ci mesurent 5.6 mm ce qui offre à la partie affichage 86% de l’espace disponible. Un joli score pour ce portable car créer un engin de ce type en 15.6″ est plus complexe que pour des plus petites diagonales. Les contraintes subies par une diagonale de cette taille étant plus importantes, ouvrir un portable par le coin supérieur droit a tendance à tordre toute sa structure et proposer un écran large peut donc provoquer plus de dégâts si il n’est pas correctement renforcé.

2019-01-11 19_13_26-minimachines.net

La dalle affiche en 1920 x 1080 pixels, il s’agit d’un modèle IPS que la marque qualifie de quasiment 100% sRGB1. Pas de fonction tactile, pas d’UltraHD, le MSI Prestige PS63 Modern offre donc une proposition d’affichage plutôt modeste et se concentre sur d’autres points.

Les processeurs embarqués grimperont jusqu’au Core i7 de 8e génération associés à un chipset graphique Nvidia GeForce GTX 1050 Max-Q avec 4 Go de mémoire dédiée. 32 Go de mémoire vive au maximum et une combinaison de SSD mélangeant un M.2 NVMe PCIe ou SATA et un second M.2 uniquement SATA.

2019-01-11 19_13_48-minimachines.net

On retrouvera une connectique assez large avec un port USB 3.1 Type-C, trois ports USB Type-A distribués en un Gen1 avec une compatibilité QuickCharge 3.0, un second Gen1 classique et un Gen2. Une sortie HDMI plein format apparemment 1.4, un lecteur de carte microSDXC et une sortie casque combinée à une entrée micro complètent le tableau. Pas de port Ethernet mais un Wifi5 et du Bluetooth de même calibre.

2019-01-11 18_46_31-minimachines.net

D’autres points sont mis en avant par MSI. La présence d’une batterie Li-Po de 4 cellules 82 WHr qui offrirait d’après la marque 16 heures d’autonomie au Prestige PS63 Modern. Une paire d’enceintes 2.2 watts, un clavier rétro éclairé de type chiclet sans pavé numérique – faute de place – mais surplombant un très large pavé tactile recelant un lecteur d’empreintes digitales.

2019-01-11 18_45_34-minimachines.net

MSI a également fait des efforts sur certains points techniques comme l’encombrement imposé par l’alimentation de l’engin. On notera également le gros effort fait sur l’esthétique de la machine. Si un dragon vient malencontreusement se positionner comme un blason sur la coque de l’appareil, il n’est plus aussi voyant qu’avant. On pourra sortir son portable en réunion sans avoir l’impression d’arriver en klaxonnant “La Cucaracha” sur le gravillon d’un hôtel trois étoiles.

On pourra par contre se donner l’illusion d’y prendre une chambre en regardant l’addition. Comptez 1299€ pour le modèle entrée de gamme de ce 15.6″. Disponibilité attendue pour ce trimestre.

Notes :

  1. Ce qui, avouons le, n’est pas des plus précis…
26 commentaires sur ce sujet.
  • JC
    11 janvier 2019 - 23 h 04 min

    Dell a montré la voie et j’aime beaucoup

    Répondre
  • 11 janvier 2019 - 23 h 05 min

    1299 euros… J’aurais du commencer par la fin !

    Répondre
  • 11 janvier 2019 - 23 h 14 min

    …mais à trop réduire le pavé numérique ne rentre plus, alors qu’il fait partie de l’intérêt des 15.6 pouces classiques ( enfin, selon moi ).

    Répondre
  • 11 janvier 2019 - 23 h 34 min

    @Alain: C’est tout à fait vrai mais je prend cela sous un autre angle puisque aucune des machines dont je parle n’a cette option. Cela dit j’ai trouvé en mode sédentaire des pavés numérique USB tout à fait convaincants.

    Répondre
  • 11 janvier 2019 - 23 h 44 min

    En même temps, pour le prix, on est dans la lignée des GS qui tarifent dans les 1600 facile (avec de meilleurs gpu certes mais probablement bien moins refroidi)

    Répondre
  • 12 janvier 2019 - 4 h 27 min

    C’est moi où cette année au CES, aucun constructeur de PC portable ne souhaite descendre en dessous des 14″ ?

    Répondre
  • 12 janvier 2019 - 7 h 50 min

    @prog-amateur: c’est certainement toi puisque Asus et Dell ont annoncé soit des refresh soit (xps 13 pour Dell et s13 notamment pour Asus)

    Répondre
  • 12 janvier 2019 - 8 h 35 min

    Quand on voit les résultats des efforts faits sur la largeur, on se prends à espérer le même type de design… dans un 10 ou 11″!

    Car en réalité, à l’instar des smartphones qui ont commencé dans le rognage des bordures au fur et à mesure que leurs diagonales grandissaient, malgré cet effort il n’y a quasiment plus rien qui rentre dans la poche (avant, pas envie de m’asseoir dessus) d’un jean. En dessous de 6″, point de salut et même en travaillant le design, c’est déjà de trop. Si un 5″ affiné pourrait rentrer là ou un 4/4.5″ d’il y a qq années allait, au delà cela na va plus.

    Les femmes avec leur sac à main s’en foutent un peu… Mais même dans des gammes durcies, pour les téléphones d’homme (et dont on peut toujours généralement toujours changer la batterie), l’inflation est là. Chez Samsung les gammes Xcover enflent au point que la gen précédente reste recherchée…

    Le problème c’est que les efforts de design ont une limite: Celle de la taille de dalle qu’on veut absolument nous vendre!

    En attendant, je garde mon tél.

    Côté laptop de voyage, je suis passé des 8.9″ de mon EeePC 901 poussé presque 10 ans dans ses derniers retranchements (mais qui reste le “PC de cuisine” de ma femme: Pour afficher une recette Marmiton ou autre ca la fait après l’attente initiale) aux 12.5″ d’un Lenovo X260 d’occase. C’est bien, mais déjà un poil gros qd même et c’est pour moi déjà limite malgré sa sacoche néoprène minimaliste encore plus “tendue comme un string” que celle d’origine du 901. Mais au moins on ne touche pas non plus aux limites de flexibilité des dalles: Ici, qqsoit la solution de rigidification, dans cette épaisseur je n’imagine pas cela durer même en faisant attention à ouvrir par le milieu. Pour avoir eu un 17″ Toshiba ouvert par le milieu par moi (et le côté par ma femme qui n’y pensait jamais) dont la dalle avait succombé au traitement juste après les 2 ans de garantie, j’aurais du mal à prendre le risque d’une telle finesse relative de bordure vs dalle.

    Alors c’est certes beau, mais perso j’achète toujours pas et je serais tenter d’inciter à rester en dehors du déluge à venir, qui risque d’être très chronophage… au delà de louer parfois, comme ici, certaines évolutions en extrapolant ce que cela donnerait d’intéressant à des diagonales vraiment portables. Ne parlons même pas du tarif! Visiblement pas de RJ en prime pour ce prix. Là on va carrément dans la machine pro neuve et on a mieux, évolutif et solide en 12 à 13″.

    Répondre
  • 12 janvier 2019 - 12 h 13 min

    @Pierre Lecourt: Le gigabyte aero 15 en a un et je pense qu’il peut rentrer dans la même catégorie au vu de ses bordures d’ecran, même s’il est un peu plus lourd (2.1kg) et possède une carte graphique plus puissante.
    Sinon, le risque d’être débordé par les 15′ est-il si grand quand les machines dont tu parles ne descendent jamais au-dessous d’un bon millier d’euros (et sont généralement nettement au dessus)

    Répondre
  • 12 janvier 2019 - 15 h 40 min

    @alegui: Débordé par le nombre de références… Si tout le marché du 15.6″ se met a sortir du tamis ça va être difficile a gérer.

    Et les machines dont je parle sont souvent bien moins chères. Entre les 12.5″ Xiaomi à 380€ et les ultraportables a 599/699€ il y a de la marge.

    Répondre
  • 12 janvier 2019 - 16 h 02 min

    A voir la solidité de l’appareil, parce que les machines qui se voilent et s’affaissent dès que l’on s’en sert non merci.
    Quand je vois certains pc qui dès que l’on ouvre l’écran se tord et que dès que l’on se sert du clavier on voit le tout s’enfoncer de plusieurs millimètres, ça fait peur.
    Surtout pour des machines à largement plus de 1000€.

    Répondre
  • 12 janvier 2019 - 16 h 42 min

    @Pierre Lecourt: En mode sédentaire autant avoir un bon combo clavier/souris. ^_^

    Mais s’il faut chercher du 17″ pour avoir un pavé tactile en mobilité ça va devenir compliqué … :/

    Répondre
  • 12 janvier 2019 - 18 h 59 min

    @Alain: je confirme !!

    Répondre
  • 12 janvier 2019 - 20 h 47 min

    un pavé numérique à côté du pavé tactile, peut-être une solution d’avenir vu la place qu’il reste autour

    Répondre
  • 12 janvier 2019 - 23 h 17 min

    @Solo: exact, j’aurais dû préciser 12 pouces qui pour moi est le début de l’ultra-mobilité. Cette année, même les Chromebooks semblent viser le format portable classique. Et on a pas encore eu d’annonce de produit inférieur au format A4, pas non plus d’annonce d’hybride 12 pouces comme ils en avaient l’habitude.

    Vu que le CES est un peu une vitrine pour les constructeurs, je me questionne sur leurs projets de produits inférieurs à 12 pouces, j’ai l’impression qu’ils laissent tomber et que le plus faible encombrement proposé devient le 13 pouces avec écran borderless.

    Répondre
  • 13 janvier 2019 - 0 h 09 min

    @DAVID: Asus a décidé de mettre le pavé numérique *dans* le pavé tactile

    Répondre
  • 13 janvier 2019 - 0 h 14 min

    @DAVID:

    Le pavé tactile me joue régulièrement des tours pendant la frappe.
    Quitte à supprimer le pavé numérique, j’aimerais autant qu’il soit remplacé par le pavé tactile et que la zone ainsi libérée serve de simple repose-poignets.

    Les goûts et les couleurs…

    Répondre
  • 13 janvier 2019 - 10 h 08 min

    C’est une transition cohérente, seul le prix ne l’est pas, pour le moment.

    Tu fais un bon choix je pense.

    Répondre
  • 14 janvier 2019 - 9 h 49 min

    @Pierre Lecourt: il te reste pas un alienware 14″ pour le confronter à un de ces nouveaux 15″ qui traversent les mailles de ton tamis? ^^

    Répondre
  • 14 janvier 2019 - 10 h 20 min

    A ce prix là, c’est hors de question sans pavé numérique.
    Allez, encore un p’tit effort, ya de la marge, et en déplaçant la dernière colonne de touches…

    Répondre
  • 14 janvier 2019 - 11 h 45 min

    J’ai essayé le nouveau portable Dell d’un voisin ce week end, la zone tactile est tellement grande qu’il faut conserver les mains en l’air quand on frappe sur le clavier !!!!!
    Je ne sais pas qui teste les machines avant la mise sur la marché, mais c’est anti ergonomique au possible.
    et pareil pour les remarques précédentes, il est garanti 3 ans, mais je ne sais pas s’il va durer cette période, tellement il est souple, au niveau de l’écran et du clavier.
    C’est bien la recherche de la finesse et du poids plume, mais si c’est au détriment de la durée de vie de la machine c’est quand même un gaspillage de ressources finies.

    Cdlt

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 5 h 08 min

    Toujours aussi mal écrit, c’est pénible à lire. Autre raison pourquoi il y a peu d’articles : comme dans tous les articles, les 50 premières ligns ne sont que pure vanité, auto satisfaction/contemplation de soi, ce qui n’apporte rien au lecteur sauf à savoir que le gars est un grand adepte de l’onanisme intellectuel, tout ça pour ne rien dire : va à l’essentiel mon garçon, va à l’essentiel et prends des cours d’expression écrite…

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 5 h 24 min

    @Bayard: tu préfèrerai du µbloging? avec juste une fiche technique? bof, j’aime avoir aussi son avis constructif quand il présente un produit, pas comme ton commentaire… tu tombe sur un des rares articles où il parle de sa ligne éditoriale et tu déverse ta haine? passe ton chemin ou tait toi :)

    Répondre
  • GdB
    15 janvier 2019 - 7 h 57 min

    Salut à toi, noble Bayard!
    Tu cherches à améliorer la rédaction de Pierre par pure altruisme? Ça semble bien noble. Pourtant, plusieurs mots de ton intervention sont inutilement condescendant. Pourquoi?

    Je ne vois pas bien quel est ton but en fait. Le rédactionnel de minimachines (et avant lui de blogeee) ne repose que sur Pierre … et sur son style depuis des années. Tu connais beaucoup de blog ayant cette longévité? Ça devrait suffire à te faire réfléchir sur tes propos.

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 9 h 09 min

    @Pierre Lecourt:
    merci de nous faire partager ton tamis Pierre.

    Pour ma part, cela doit faire plus de quatre ans que je me trimballe par monts et par vaux, un asus K551L.
    voir fiche : Fiche k551LN
    poids 2,4kg sans alim, encombrement 15″6 pouces, prix (<700€), connectique clavier complet (usb 3, usb 2, Ethernet(rasant).
    perf i7, 1To, wifi bgn .
    Évolutif (un peu, beaucoup de vis à démonter), ajout de ram, remplacement DD par SSD.
    En déplacement, tous les jours. C'est plus le dos et le sac à dos qui s'use que le PC. prévoir une chamoisine entre le clavier et l’écran pour protéger ce dernier.

    J'ai pu tester une surface pro en mobilité. c'est très sympa niveau encombrement et poids.
    Mais ça a un énorme inconvénient qui laisse un goût trop amer : c'est in-évolutif, irréparable au possible.

    Pour rendre grâce aux constructeurs tel qu'IBM/LENOVO DELL qui faisaient/font des machines évolutives/maintenables avec un seul tournevis, un de mes principaux critères seraient la maintenabilité.
    J'ai vu des Dell avec une/quelques vis et un ripage du boitier, on déverrouille la batterie puis on accédé aux entrailles du pc. C'est top.

    Je continue de lire ce blog en attendant la perle rare.

    voilà, merci.

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 13 h 23 min

    @Bayard: Surtout, faut pas te forcer hein :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *