Les MiniPC Intel NUC Tiger Canyon en détail

La nouvelle génération de NUC est en approche, ces machines “Tiger Canyon” vont proposer les solutions Tiger Lake à leur bord. Une génération NUC 11 Pro qui devrait faire réunir beaucoup, beaucoup d’éléments positifs.

La génération de NUC Tiger Canyon d’Intel va proposer une panoplie de services assez étonnante. Avec des performances en hausse du fait de la présence de circuit graphiques Intel Iris X mais également parce que les avancées des solutions du fondeur vues dans les portables vont se retrouver pour beaucoup dans ces nouveaux engins.

NUC Tiger Canyon
Si l’on en croit le document apparu sur le compte Twitter @9550Pro hier, les NUC 11 Pro Tiger Canyon seront déclinés en 3 modèles. Le premier mesurera 11.7 cm de large pour 11.2 cm de profondeur et  5.4 cm d’épaisseur. Il proposera plusieurs solutions de stockage avec la présence d’un emplacement 2.5″.  Le seconde sera moins épais avec 3.7 cm de haut et se contentera de stockage en format M.2. La troisième solution enfin sera vendue sous la forme de cartes mères de 10.4 cm de large pour 10.2 cm de profondeur. Un format “hors norme” qui pourrait permettre des intégrations très abouties et développer le marché des châssis construits sur mesures par des marques tierces.

NUC Tiger Canyon

Quatre processeurs proposant un circuit graphique Iris X semblent prévus pour ces engins, tous issus de la nouvelle génération Tiger Lake d’Intel. Du Core i5-1135G7 au Core i7-1185G7 en passant par une puce de onzième génération également mais en Intel UHD seulement, le Core i3-1115G4.

Un processeur comme le Core i7-1185G7 est une puce assez impressionnante. Avec une enveloppe de 28 watts seulement, elle propose 4 coeurs et 8 threads, 12 Mo de cache, un fonctionnement oscillant de 3 à 4.8 GHz et pas moins de 96 EU graphiques. Elle prendra en charge le vPro ainsi que toutes les fonctions inhérente à sa génération. Celles mise en avant par la gamme EVO comme le Thunderbolt 4 ou le Wifi6 et l’Ethernet 2.5 Gb.

Ces solutions pourront toutes embarquer jusqu’à 64 Go de DDR4-3200 en double canal. Le stockage sera assuré par un port M.2 2280 PCIe NVMe x4, un second slot en M.2 2242 sera quand à lui exploitable en SATA 3.0. On retrouvera évidemment du Wifi6 et du Bluetooth 5.0 et, suivant les versions, des fonctions vPro ou non sur ces postes.

NUC Tiger Canyon

La connectique sera également déclinée de plusieurs manières puisque suivant les modèles les NUC Tiger Canyon proposeront 1 ou 2 ports Ethernet en Intel 225-LM. On retrouvera systématiquement trois ports USB 3.2 Gen2 Type-A et un port USB 2.0 et deux brochages USB 2.0 internes. Pour les versions double réseau Ethernet deux ports USB 2.0 supplémentaires seront également ajoutées. Un port Série RS232 sera également présents sous la forme d’un brochage sur la carte mère. Comme les autres séries et ce depuis quelques générations maintenant, ces NUC pourront changer de capot supérieur pour adapter des versions tirant parti de ces broches internes.

L’affichage sera géré par deux sorties vidéo HDMI, le premier en HDMI 2.1 capable d’afficher une définition 8K à 60 images par seconde. Le seconde en 2.0b en 4K au même rythme. Chacun de ces port disposera de son propre circuit CEC pour piloter facilement des écrans compatibles. Mais les NUC Tiger Canyon seront également capables de piloter deux écrans supplémentaires (pour un total de 4 donc) grâce à deux ports Thunderbolt 4.0  proposant à la fois du DisplayPoort et d l’USB 3.2 Gen2. La partie son sera prise en charge en 7.1 ou canaux via les ports HDMI ou le DisplayPort des port Thunderbolt.

NUC Tiger Canyon

Parmi les autres fonctionnalités intéressantes on peut noter plusieurs éléments qui montrent une vocation industrielle de ces machines. A commencer par la possibilité de les laisser tourner 24H/24 et 7 Jours sur 7 annoncée par Intel. On retrouve également d’autres fonction comme le fonctionnement sans écran le reset CMOS programmable ou différents moyens d’alimentation.

NUC Tiger Canyon

Ces engins sont prévus pour tourner au choix sous un Windows 10 classiques ou dans ses versions IoT et Server. Intel indique également une compatibilité  avec divers distributions Linux. La marque devrait distribuer ces machines en version Barebones mais également en systèmes complet. Difficile de voir sdi la carte mère nous sera accessible, si ASRock prépare de son côté également une carte sous Tiger Lake, ces solutions Intel ont de sérieux atouts dans leur fonctionnalités et leur connectique. Sans même parler de leur garantie 3 ans…

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
2 commentaires sur ce sujet.
  • 25 septembre 2020 - 10 h 43 min

    “Parmi les autres fonctionnalités intéressantes on peut noter plusieurs éléments qui montrent une vocation industrielle de ces machines.”

    Tout à fait, ce Tiger Canyon est le successeur des Dawson Canyon et Provo Canyon, à destination des professionnels. Les NUCs Tiger Lake à destination du grand public ne devraient pas tarder…

    Répondre
  • 25 septembre 2020 - 20 h 47 min

    “A commencer par la possibilité de les laisser tourner 24H/24 et 7 Jours sur 7 annoncée par Intel.”
    Oui mais pas longtemps vu qu’il n’y a pas de filtre et d’une ventilation active va apporter beaucoup de poussière à l’intérieur.
    A moins de les enfermer dans une salle blanche

    La petite équerre qui permet de personnaliser les entrées/sorties est le bienvenue.

    PS :
    Sinon Pierre,
    “proposant à la fois du DisplayPoort et d l’USB 3.2 Gen2.”
    Il n’y a pas des lettres en plus ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *