ODROID-XU4, une carte de dev sous Exynos 8 coeurs

Les cartes de développement continuent leur mutation avec de plus en plus de modèles et des versions qui s’améliorent sans cesse. Cette ODROID-XU4 prend la suite de la XU3 de 2014 et embarque un Samsung Exynos 5422 dans un espace encore plus réduit.

La dernière carte de chez Hardkernel est annoncée et la cuvée 2015 s’annonce un très bon cru pour les développeurs en tous genres. Gros plus de cette nouvelle mouture, sa taille ! La nouvelle ne mesure  plus que 8.2 cm sur 5.8 cm et 2.2 cm d’épaisseur !

Minimachines.net 2015-07-15 16_44_12

Et pourtant, à bord, on découvre de quoi faire de très grandes choses ! Tout s’architecture autour d’un processeur Samsung  Exynos 5422. Un SoC 8 coeurs en big.LITTLE comprenant 4 coeurs Cortex-A15 cadencés à 2.0 GHz et 4 coeurs Cortex-A7 à 1.4 GHz. La partie graphique est assurée par un Mali-T628 et le tout est accompagné de 2 Go de mémoire vive LPDDR3 directement intégré au SoC. Cette base peut être dissipée via une solution classique de ventilateur alimentée par la carte.

Minimachines.net 2015-07-15 16_34_28

Minimachines.net 2015-07-15 16_34_46

Cet ensemble de base sera capable de beaucoup de choses avec la prise en charge de nombreux formats mais sera surtout très bien secondé en connectique malgré la petite taille de la carte : Deux ports USB 3.0 et un port USB 2.0 sont présents. Un port HDMI 1.4a plein format et une sortie S/PDIF Toslink Optique via un module USB sont intégrés. Un port réseau Gigabit est également présent et  il est possible d’ajouter une interface Wifi de type 802.11 b/g/n via un USB.

Minimachines.net 2015-07-15 16_24_17

Toujours en USB, un module USB 3.0 permet de connecter un stockage SATA 3 pour rajouter un disque externe ou un SSD et un lecteur de cartes MicroSDXC (64 Go max) UHS-1 est présent. Mieux encore un socket eMMC permettra d’ajouter un module de stockage supplémentaire. Quatre capacités de modules seront disponibles  de 8 à 64 Go. Un petit interrupteur permettra de démarrer sur l’eMMC ou sur la carte MicroSDXC. Le tout est alimenté en 5V 4A de manière très classique via une prise dédiée. Des connecteurs GPIO classiques sont également présents.

L’ensemble supporte Android 4.4.2, Android 5.1 et Ubuntu 15.04 avec support OpenGL ES et OpenCL. Une batterie et une horloge interne permettent de garder la ODROID-XU4 à l’heure même lorsqu’elle est éteinte.

Le tout est proposé à 74$ en version de base sur le site de Hardkernel, un prix assez léger qui permettra de construire des solutions très variées et extrêmement intégrées.

14 commentaires sur ce sujet.
  • 15 juillet 2015 - 16 h 49 min

    Le modèle odroid xu-4 sera apparemment disponible la semaine prochaine d’après le revendeur UK qui livre en Europe. Il parle aussi d’une nouvelle version de la carte odroid c1 pour aout.

    Répondre
  • 15 juillet 2015 - 16 h 56 min

    hum…
    je reste circonspect sur le succès de ce genre de carte.
    Le plus gros problème c’est qu’il faut une communauté active pour arriver à avoir quelque chose d’exploitable. Parce que sinon on finit par avoir une carte qui ne sert finalement… à rien, sauf à geeker quelques soirées.
    Prenons l’exemple de la raspberry qui marche grâce à son prix. Au final il y a une énorme communauté au point qu’il est facile d’installer kodi dessus, et plein de service. Mais sur une carte de ce genre, il faut bien se rendre compte que si la communauté ne suit pas, on se retrouve avec un kodi partiel, 1 ou 2 codec supporté en hardware, et le reste à développer soit même…
    bof bof

    Répondre
  • 15 juillet 2015 - 17 h 06 min

    @Fuli: Regarde le site Hardkernel lié plus haut et ce que la communauté a fait avec le modèle précédent (en bas de la page) c’est assez édifiant…

    Répondre
  • 16 juillet 2015 - 0 h 00 min

    @aegiap: Oui, en effet.

    Avec la XU4, on reste sur du 32 bit, c’est dommage.

    Répondre
  • 16 juillet 2015 - 10 h 11 min

    d’après le lien de l’article, KODI est optimisé sous ubuntu 15.04 … bref, du très lourd !

    Le 4K HEVC risque de passer facilement sous ubuntu, ça serai génial. un vrai PC puissant avec usb3 et un réseau 1000 prometteur pour 80€.

    Répondre
  • 16 juillet 2015 - 10 h 52 min

    Il faut prendre ce genre de mini machines pour ce qu’elles sont : des cartes de développement.
    En aucun cas, on peut considérer que ce sont de vrais PC.

    Il y a toujours eu un gros déficit de support logiciel sur les processeurs ARM sous Linux malheureusement.
    Peut-etre que l’acceleration materielle du VPU fonctionne sous Kodi, mais ca ne veut pas forcément dire que ce soit le cas avec la lecture de video youtube sous firefox…
    Et qu’en est il du support GPU ? du Kernel ? etc…

    Bref, il y a encore du travail à faire de ce coté.
    Et ce serait bien que les fondeurs ARM se décident à s’y mettre.
    Mais il est probable que ce marché soit trop petit pour les intéresser.

    Répondre
  • 16 juillet 2015 - 11 h 10 min

    Odroid est un acteur très actif dans le domaine et par exemple, pour la C1 qui est récente, il y a un support d’Android alors que la promesse d’Eben d’avoir Android sur la Rasp n’a pas encore été tenue !

    Bien sûr ce sont des cartes de DEV, mais pour ceux qui développent, justement, les solutions d’Odroid sont plus puissantes que la solution Raspberry (je me dispense de faire la liste, mais au moins proco et gestion réseau / USB).

    Donc cela fait plaisir de voir qu’Odroid est toujours très actif. Pour vous faire une idée vous pouvez allez lire un peu du forum :
    http://forum.odroid.com/

    @Fuli : Odroid n’a pas un ENOOOORME succès mais ça fait quelques années qu’ils existent et ils font leurs affaires. On est loin des 5 millions de carte de Raspberry, je n’ai pas de chiffres pour Odroid mais le simple fait de continuer à exister, proposer du support, de nouveaux produits, une communauté grandissante, c’est bon signe.

    Répondre
  • 17 juillet 2015 - 14 h 38 min

    Pfff de retour de vacances ( ah le Fiesland et ses zones sans Wi-fi)

    Et que vois je enfin un article sur Odroid !!!

    comme le précise @aegiap en effet une nouvelle version de l’Odroid C1 arrive mi-août avec une prise HDMI Full Format et non plus Micro HDMI ainsi qu’un nouveau lecteur de carte SD.

    Pour infos je fais partie de ceux qui tente de persuader Hardkermel de proposer un Odroid C2 avec de l’Amlogic S905 (64 bits) pour 2016

    @Fuli tu ne connais apparemment pas la communauté Odroid qui est active et pour information Odroid existait quelques années avant le Raspberry ce n’est pas donc un clone comme le Bananapi mais bien un concurrent

    Répondre
  • 18 juillet 2015 - 22 h 12 min

    Les GPU Mali sont bien supportés en général via openGL ou openCL.

    Ce serait également bien que les fournisseurs de cartes de dev (Beagle, Panda) se décident à filer des boitiers qui vont avec.
    Ainsi on pourrait passer facilement du dev à de la présérie.
    Une fois que l’on a une Hardkernel qui fonctionne on fait quoi après ?
    Db

    Répondre
  • 25 janvier 2016 - 9 h 44 min

    Est-ce que cette platforme permet de faire d’un télé une télé connectée sans être un geek ( surf,youtube,streaming)…au fait existe-il des boitiers pour l’ahbiller ?
    Merci

    Répondre
  • 24 juin 2016 - 21 h 05 min

    Bonsoir
    Quelqu’un pourrait-il me renseigner sur ce qu vaut un Odroid XU4 vis à vis d’un ODOO X86 par exemple. Merci d’avance pour vos réponses.
    JM

    Répondre
  • 2 février 2017 - 11 h 49 min

    @Fuli:
    ???? il supporte ubuntu…. avec un apt-get tu fais ce que tu veux.
    pas besoin d’avoir un OS special Kodi….. –‘

    Répondre
  • 3 février 2017 - 9 h 55 min

    Depuis quelques temps j’utilise un Odroid C2 avec une eMMC. Pour surfer, c’est suffisamment rapide. Bien + rapide qu’une rPI2 et une PINE64. Un copain en utilise 1 pour remplacer son Mac Mini Intel 1er génération, il trouve l’Odroid + rapide que son Mac Mini !
    Il y a souvent des mises à jours, ça fait plaisir de voir que le developpement est dynamique. Très content, et très confiant dans l’avenir de la nano-informatique vu le prix et le niveau de perf de cet Odroid, surtout sachant qu’il y a une grosse marge de progression de perf vu d’autres ARM.

    Répondre
  • 2 mars 2017 - 11 h 44 min

    @Fuli:

    Le raspberry ne permet pas de lire correctement du h265, voila pourquoi je pense me diriger vers cette magnifique carte, qui est bien plus puissante.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *