Fin de vie (forcée) pour la Odroid-H2+

Hardkernel ne parvient plus à obtenir suffisamment de processeurs Intel Gemini Lake pour continuer de commercialiser sa carte Odroid-H2+.

Malgré une demande toujours vivace, Hardkernel est obligé d’achever la carrière de sa carte Odroid-H2+ plus tôt que prévu. La carte mère qui a le bon goût d’être à la fois ultracompacte et fanless ne sera plus fabriquée.

ODROID-H2+

Le responsable ? Le manque de disponibilité de processeurs Intel Celeron J4115 et Gemini Lake en général. Rendant impossible la production de la carte. Difficile de stocker les composants nécessaires lorsque la pièce centrale n’est pas forcément disponible. Devant la complexité du problème, le fabricant a décidé de stopper la carrière de cette excellente petite carte mère qui permettait de construire des engins de tout type assez facilement. Avec deux slots So-Dimm, un port M.2 PCIe NVMe, deux ports Ethernet Gigabit, un HDMI, un DisplayPort et deux SATA 3.0 à bord, cette solution à 119$ était une fondation très pratique pour construire tout type de solutions.

Cette nouvelle est très inquiétante pour le marché des MiniPC. Avec une crise de composants qui pourrait perdurer jusqu’en 2022, elle pourrait faire disparaitre des gammes entières de machines abordables et à faible consommation.

 ZBOX CI331 nano

FanlessTech indique que certaines gammes de cartes mères de ce type pourraient être annulées comme les solutions ASRock sous Intel Jasper Lake. Tout comme les MiniPC Jasper Lake pourraient n’être proposés qu’en toutes petites quantités. Le MiniPC Asus PN41 ou le Zotac CI331 seraient ainsi sur la sellette. A vrai dire, toute la chaine MiniPC est impactée puisqu’il est quasiment impossible de trouver la majorité des références de NUC sous Core de 11e  génération sur le marché aujourd’hui,


Pas de Pub
4 commentaires sur ce sujet.
  • 15 octobre 2021 - 12 h 53 min

    On serre les fesses le temps que les ryzen embedded débarquent (peut être) en grande quantité.

    Les équivalents de celui du steam deck, et les vieux v1605B.

    Il y aura bien des constructeurs pour en faire du compact.

    Répondre
  • 15 octobre 2021 - 12 h 57 min

    @Arpenteur: Leurs problématiques semblent être les même. Je pense pas qu’on puisse mettre la main sur une puce du type Steam Deck avant un looooooooong moment :/ Et/ou alors à des prix pas forcément très intéressants.

    Répondre
  • 15 octobre 2021 - 23 h 43 min

    Gemeni Lake, contrairement à la gen d’avant produite en quantités monstrueuses (enfin mis en rapport), c’était déjà difficile à trouver à la « grande époque ».

    Répondre
  • 18 octobre 2021 - 13 h 48 min

    Une solution est peut être dans le recyclage

    J’avais acheté à l’époque un prodesk mini G1 400 (il était en promo miniM), j’avais juste rajouté un peu de ram à l’époque

    Le taff était pas mal mais bon dans la durée le proco g3250T était un peu lent

    Pour une station d’appoint, j’ai décidé de le mettre à jour:

    On ouvre la bête, on change le proco par un i7 4785T d’occaz, au démontage on trouve un slot NVME planqué sous le dissipateur thermique, tant qu’à faire on le bascule en nvme

    Un remontage et une migration d’OS plus tard…. la puissance initiale a été multipliée par 4

    https://www.cpubenchmark.net/compare/Intel-Pentium-G3250T-vs-Intel-Celeron-J4125-vs-Intel-i7-4785T/2461vs3667vs2260

    Un upgrade qui aura couté autant qu’un odroid H2 mais pour deux fois plus de puissance et on maintient l’enveloppe thermique initiale

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *