Deux nouveaux NUC Bean Canyon Lite dans le cheptel d’Intel

Quel petit cachottier cet Intel, la marque vient de lancer sur le marché deux nouveaux NUC Bean Canyon Lite équipés de puces de huitième génération inconnues au bataillon. Une apparition qui ressemble fort à une demande de machine sur-mesures.

Deux nouveaux NUC et une nouvelle gamme donc, les NUC Bean Canyon Lite. Des machines qui ne ressemblent pas à une évolution de l’offre actuelle mais plutôt à un retour en arrière avec des processeurs moins performants que les dernières productions de la marque dans cette large gamme. 

nuc bean Canyon Lite

Le nouveau NUC8i3BEHS embarquera un Core i3-8140U, une solution double cœurs et quadruple threads dans des fréquences de 2.1 à 3.9 GHz pour un TDP de 15 watts. Le NUC8i5BEHS, quant à lui, un Core i5-8260U proposera quatre cœurs et huit threads, toujours en 15 watts de TDP pour des fréquences oscillant de 1.6 Ghz à 3.9 GHz.

Les NUC Bean Canyon originaux proposaient quant à eux des Core i3-8109U, Core i5-8259U et Core i7-8559U chips équipées de circuit graphique Intel Iris Plus 655. C’est à dire des puces proposant 28 watts de TDP et proposées autant sur le marché grand public que professionnel.

Ces deux nouveaux processeurs semblent être des Kaby Lake Refresh gravés en 14 nanomètres, ils proposeront des performances classiques pour ce genre de machines avec une gestion de mémoire vive pouvant aller jusqu’à 64 Go de DDR4-2400 et un circuit graphique Intel UHD 620. Les processeurs devraient prendre en charge un triple affichage.

nuc bean Canyon Lite

On retrouve une connectique classique et complète avec 2 ports USB 3.1 Gen2 en façade et 2 autres à l’arrière. Deux autres ports USB 2.0 sont également disponibles via des broches sur la carte mère. Un port Thunderbolt 3.0 est également présent au dos du châssis. Deux slots de mémoire vive DDR4 SoDimm sont présents et le stockage se fera sur un slot M.2 2280 SATA 3.0 et une baie d’extension 2.5″. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également intégré ainsi que deux microphones directement placés sur le châssis. Une sortie HDMI 2.0a est présente ainsi qu’un port jack combo casque et micro, un port Ethernet Gigabit est également intégré en plus de la carte Wifi5 et Bluetooth 5.0. Pour finir, on retrouve le capteur infrarouge en façade pour piloter l’engin à distance.

Ces machines comblent un tout petit creux dans la proposition pourtant très large de la gamme. Lancés en 2018, les NUC Bean Canyon ne semblaient plus vraiment d’actualité et pourtant Intel invoque cette appellation pour ces nouvelles machines. Le fait que la marque les fasse apparaître en catimini me laisse entrevoir plusieurs scénarios.

nuc bean Canyon Lite

Comme d’habitude, la partie supérieure peut être remplacée pour profiter par exemple des ports USB internes.

Si un industriel (ou des industriels) ou une administration demandait une machine sur mesure à Intel pour de larges commandes, plusieurs milliers de NUC Bean Canyon Lite, il est plus que possible que celui-ci ait répondu à cet appel d’offre avec ce genre de proposition. Revenant à des puces plus anciennes lui permettant de tirer les coûts vers le bas, de baisser son TDP et correspondre à ses capacités de production. Une fois la machine créée pour satisfaire cette demande, vu qu’il ne s’agit que d’un dérivé de solution existante, pourquoi ne pas la lister sur le site de la marque ?

Cela ne veut pas dire que l’engin sera disponible à l’achat pour des particuliers – ni même pour des professionnels d’ailleurs – mais cela permet d’en garder une trace précise. Autant pour les techniciens concernés que pour la gestion interne chez Intel. Cataloguer les machines est un point important pour en assurer le SAV. Il est également possible que cet engin sorte sur le marché comme une solution tout à fait classique, parce que le constructeur a détecté un besoin de ce type et que revenir à un format NUC Bean Canyon Lite permet de proposer une solution plus abordable.

On peut enfin imaginer, comme le fait FanlessTech, que ces sorties “à reculons” de nouveaux-anciens produits correspondent à une réponse d’Intel face aux soucis d’approvisionnement de machines équipées de puces 10 nanomètres.

 

 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
11 commentaires sur ce sujet.
  • 9 mars 2020 - 13 h 53 min

    “Deux autres ports USB 2.0 sont également disponible via des broches sur la carte mère. ” Sans doute je manque un truc mais comment se servir de ces broches internes ? Y a-t-il des ports externes qui permettent de s’en servir dans le nuc ?

    Répondre
  • 9 mars 2020 - 14 h 06 min

    @Toto: C’est tout l’intérêt du capot qui peut être modifié : Tu peux fabriquer un capot avec par exemple un chargeur sans fil, un lecteur de carte SDXC, une webcam ou un lecteur code barre intégré. Le tout relié en interne aux broches USB.

    Répondre
  • 9 mars 2020 - 14 h 26 min

    Merci de l’info. C’est pour les bricoleurs, donc pas pour moi.

    Répondre
  • cp
    9 mars 2020 - 16 h 13 min
  • 9 mars 2020 - 21 h 37 min

    Merci CP.Les branchement de la CM vers le capot sont fournis par Intel dans la boîte ? Sinon, comment trouver ceux qui vont bien ?

    Répondre
  • 9 mars 2020 - 22 h 23 min

    Ou sinon utiliser un autre boîtier.

    Certains monte la carte mère sur un autre support comme par exemple un rad positionné verticalement (pour utilisation fanless)

    Répondre
  • 10 mars 2020 - 0 h 04 min

    Euh… j’ai écrit deux commentaires qui n’existent plus. Je remerciais CP et je demandais si Intel livrait les branchements pour le capot.

    Répondre
  • 10 mars 2020 - 0 h 05 min

    Merci Will. Donc Intel ne livre aucun branchements ?

    Répondre
  • 10 mars 2020 - 0 h 33 min

    @Toto: Non, ce sont des broches USB Standard. Il suffit de trouver un adaptateur classique.

    Typiquement ce genre de truc : https://amzn.to/2xhCUiC

    Répondre
  • 10 mars 2020 - 6 h 44 min

    @Toto: Hi, hi ! Non, ils existent. J’ai aussi ce genre d’affichage. Ce site a été bâti sur un ancien cimetière indien : du coup il y a des commentaires fantômes… que tu rafraîchisses le cache du navigateur ou non.

    Répondre
  • 10 mars 2020 - 11 h 34 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *