MIT MoVR : Un autre protocole pour la VR sans fil

Après l’annonce d’un système de VR sans fil à 220$ rendant libre le casque HTC Vive, c’est au tour du Massachusetts Institue of Technology de communiquer sur une solution alternative. Le MoVR utilise des hautes fréquences pour piloter des casques de réalité virtuelle sans fil.

Des chercheurs au Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory (CSAIL) du Massachusetts Institute of Technology viennent d’annoncer le MoVR, un nouveau moyen de faire communiquer un PC classique avec un casque sans fil de réalité virtuelle.

Minimachines

Le prototype utilise de très hautes fréquences (EHF) pour parvenir à la bande passante suffisante pour piloter un casque VR sans avoir recours à un câble. Le défaut de ce type de fréquences est qu’elles ont besoin d’une voie de communication entre émetteur et récepteur sans obstacle sinon leur qualité baisse rapidement, ces fréquences ayant la fâcheuse tendance à rebondir facilement.

Dans le cadre d’une utilisation de type VR c’est un gros souci puisque le simple passage d’une main devant le récepteur peut bloquer le signal et interrompre la diffusion dans le casque. Le MoVR est un moyen de contourner ce problème en utilisant un système de double antenne et en utilisant les réflexions des hautes fréquences à profit. Chaque borne MoVR propose deux petites antennes qui s’ajustent de manière à diffuser en permanence le meilleur signal possible.

Le produit final est de la taille d’un smartphone et peut donc être multiplié dans une pièce de manière à couvrir la totalité des angles et éviter toute rupture dans un scénario  VR. Il est également possible de piloter, avec un seul déploiement, plusieurs signaux VR et donc de faire entrer plusieurs joueurs en lice dans le même espace.

Reste à savoir ce que coûterait ce type de solution, il m’est avis que blinder une pièce de mini antennes EHF sera surtout destiné aux professionnels et à réserver aux utilisateurs occasionnels. Je ne sais pas quelles implications sanitaires peut avoir un déploiement de ce genre dans un environnement fermé comme une chambre ou un salon. Avoir un hangar ainsi couvert pour faire des démonstrations techniques pour son travail en VR me semble une bonne idée mais je ne sais pas si cela aurait le même charme dans un lieu d’habitation…

Source : Techcrunch et MIT

2 commentaires sur ce sujet.
  • 15 novembre 2016 - 14 h 57 min

    Vivement l’annonce d’un protocole standard qui soit un “hdmi 4K wireless”, pour toutes sortes d’usages (et pas seulement la VR).
    Enfin, rappelons que plus la frequence d’un signal est elevee (disons >=60Ghz), plus la portee est courte. Il faut choisir entre bande passante et etre capable de traverser les murs. On ne peut pas tout avoir.

    Répondre
  • 15 novembre 2016 - 23 h 49 min

    “quelles implications sanitaires peut avoir un déploiement de ce genre dans un environnement fermé comme une chambre ou un salon (?)” cuire un poulet 🍗 virtuel en vrai 😁

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *