Clover Trail : Les premières machines à sortir du support de Windows 10

Si vous avez une machine sous Atom Clover Trail et que vous comptez passer celle si sous la dernière mouture de Windows 10 “Creators Update”, vous n’en aurez pas la possibilité. Un détail ? Pas si sur car cela pourrait avoir des conséquences bien plus vastes.

Drôle et inquiétante découverte faite autour de la prochaine mouture de Windows 10 et des processeurs Intel Atom Clover Trail. Vous savez les Atom Z que l’on a rencontré dans pas mal de minimachines en  2013. Les deux éléments ne s’entendent pas très bien, à tel point qu’il est impossible d’exploiter Windows 10 CU sur ceux-ci.

Les Atom Clover Trail, cela ne  vous dit rien ? Ils ont été mis en avant par Intel et Microsoft sur 2013 comme la solution idéale pour Windows 8 en ultra mobilité. Présents dans différents types de machines, on a croisé ces Atom Z2760, Z2520, Z2560, Z2580 sur des solutions grand public de 2012 à 2014 chez Acer, Asus, HP, Fujitsu, Dell, LG, Samsung… avant que la gamme Bay Trail ne vienne les remplacer.

Acer Iconia Tab W510

Il s’agissait en général de tablettes et autres deux en un, des solutions ultra légères proposées sous Windows 8 qui sont passées sans trop de mal sous Windows 10 avec parfois de bonnes surprises en terme de performances pourvu qu’elles soient munies de 2 Go de mémoire vive et d’assez d’espace de stockage en eMMC.

Problème aujourd’hui, les acheteurs de ces engins qui comptaient passer sous Windows 10 CU en sont pour leurs frais. La mise à jour du système restera bloquée au mieux à la version 1607 de Windows 10. Testé par ZDNet sur un HP Envy X2 sous Clover Trail Atom Z2760, la vérification de compatibilité de la mise à jour ne laisse présager aucun souci… Mais après 3 Go de téléchargement et une tentative d’installation, le message de service est clair.

Windows 10 is no longer supported on this PC

Uninstall this app now because it isn’t compatible with Windows 10.

 

Il n’y a bien évidemment aucune application à installer, il y a juste une complète incompatibilité entre les Atom Clover Trail et cette dernière mise à jour. Il n’y a aucune solution pour contourner le problème et cela un vrai soucis à moyen terme.

La disparition des Atom Clover Trail, c’est l’arbre qui cache la forêt

Avec la nouvelle politique de Microsoft, les mises à jour sont considérées comme le point de départ d’un calendrier de mise à jour ne s’étendant pas au delà de 18 mois. Autrement dit, après cette mise à jour vers la version 1607, il ne reste plus que 18 mois de “sécurité” à l’engin ainsi patché. En 2018 donc, les machines Clover Trail seront toutes sujettes à des attaques non couvertes par les patches de sécurité de Microsoft…

 

 

En fouillant un peu sur le site de Microsoft, aucune mention de cette incompatibilité n’est mentionnée. Acer, par contre, à publié une petite note laconique à ce sujet : “Les processeurs Intel Clover Trail [cités ci-dessus] ne sont pas supportés pour le moment par Windows 10 Creators Update.” suivi par une petite note :

Microsoft travaille avec nous pour proposer des pilotes compatibles pour régler cette incompatibilité. Si vous installez la version Windows 10 Creators Update, les icônes et les textes pourraient ne pas apparaître du tout ou apparaître sous forme de barres colorées opaques . Si vous avez déjà installé Creators Update et que vous rencontrez des problèmes, vous pouvez utiliser l’outil de récupération de Windows 10 pour retourner à la précédente version du système.

Microsoft avait promis un support cumulatif de Windows 10 pour toute la durée de vie de chaque machine mais sous certaines conditions. La plus problématique étant liée à une petite phrase qui réduit cette durée de vie à peau de chagrin au final : “Un matériel pourrait ne pas être apte à recevoir de mises à jour si ses composants sont incompatibles, si il manque des pilotes ou si il sort de la période de garantie de son fabriquant OEM“.

Et cette disparition des Atom Clover Trail des écrans radar de Windows 10 est la première trace de cette nouvelle politique de Microsoft. Le revers de sa vision de “Windows as a service” et ses mises à jour automatiques sur une période de 18 mois.

windows-10-is-no-longer-supported

Pourquoi cette politique est inquiétante ?

En abandonnant Clover Trail, Microsoft vient de réduire  la durée de vie de milliers de machines à néant d’ici moins de deux ans. Il sera dangereux d’utiliser ces engins sous Windows 10 alors à cause d’une absence de suivi et de patches de sécurité. et ne croyez pas  que le fait que ce soient des machines sous Atom ait décidé de leur sort. Les engins n’étaient pas forcément low-cost ou mal considérés ni par Microsoft, ni par Intel ou leurs fabricants. Certains coûtaient plus de 700€ à leur sortie…

Si demain Microsoft décide de ne plus supporter un engin qui n’est plus sous garantie de son fabricant, en gros toutes les machines achetées en 2015, vous n’aurez alors plus que 18 mois de mises à jour de sécurité avant de vous confronter à des soucis potentiels en ligne. Votre PC tournera sans doute sans aucun problème mais la date de dernière mise à jour de votre Windows 10 signifiera le début d’un décompte de 18 mois de support logiciel.

Si demain Microsoft abandonne le support des puces Atom Bay Trail, cela poussera vers la porte de sortie des millions de machines sous 18 mois. Si on considère que les nouveaux processeurs ne peuvent faire tourner que Windows 10 et plus les anciennes moutures de Microsoft, on est en droit de se demander si l’industrie du PC n’a pas trouvé la parade au manque de renouvellement de son parc. Avec l’abandon programmé des patches de sécurité de Windows 8, l’impossibilité d’installer un autre Windows que Windows 10 et une durée de vie en sécurité limitée dans le temps par cette politique de service… Les machines viennent de découvrir l’obsolescence programmée.

 

27 commentaires sur ce sujet.
  • 18 juillet 2017 - 12 h 16 min

    Je regarde mon Iconia W4 sous Bay Trail et je commence à avoir peur.
    Certes, je commence à avoir envie de la remplacer mais j’aime pas être forcé.

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 12 h 23 min

    Microsoft et leur politique casse-b*rnes de première!
    Les CloverTrail étaient sortie sous la bannière Windows Only et le support correcte sous Linux est justement limite impossible… Double Impasse : On peut même pas recycler ces minimachines sous un OS viable du coup

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 12 h 27 min

    et est-ce qu’il y a au moins une vraie raison technique qui justifierait cette mise de côté des processeurs Clover Trail? Ou bien est-ce qu’en l’état des connaissances, tout laisse à penser que c’est purement stratégique?

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 12 h 58 min

    Intel dit que des drivers sont en attente…

    Répondre
  • gUI
    18 juillet 2017 - 13 h 02 min

    Le vrai soucis c’est “l’impossibilité d’installer un autre système d’exploitation que Windows 10”. J’ai pas vu passer de telles machines, mais si c’est le cas, c’est un scandale.

    Répondre
  • aem
    18 juillet 2017 - 13 h 11 min

    attendons les prochaines lois sur l’obsolescence programmée … mais je doute que cela change quoi que ce soit !

    De toute facon le rythme des mises à jours (aussi bien soft que hard) ne permet pas aux industriels de supporter autant de machines …

    ils ne disposent pas des ressources nécessaires / suffisantes pour le faire …
    une fois le budget de developpement d’un équipement dépensé, les ressources pour la maintenance passent entre d’autres mains, voire sous traitées … bref, y’a plus de sou !

    ils rognent sur tout … et ces pb en font parties …

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 13 h 12 min

    @Xanxi: Oui ils l’ont dit plusieurs fois pour les Atom Oak Trail également. Sans suite. Mais ce n’est pas le soucis.

    D’abord on a du mal a comprendre pourquoi le pilote de Win10 n’est pas compatible avec Win10CU. Maisil y a ptet une excellente raison.

    Surtout, cela met en lumière la possibilité pour Microsoft d’étendre le suivi logiciel d’un Windows 10 à 3 ans et demi max si ils le veulent au lieu du “Lifetime of product” promis : 2 ans de garantie d’abord puis une dernière maj qui datera le début des 18 mois de support derrière.

    Répondre
  • aem
    18 juillet 2017 - 13 h 13 min

    d’ou l’interet d’une archi independante hard et soft …

    mais ce n’est pas du tout le chemin pris par apple et microsoft …

    ils generent l’obscolscence par les moyens nécessaires pour maintenir l’edifice !

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 13 h 22 min

    “mais ce n’est pas du tout le chemin pris par apple et microsoft …”

    Alors pour prendre la défense d’Apple un peu quand même… ils supportent les machines un temps très raisonnable tout le même, en général:
    Un modèle ne passe Vintage qu’au bout de 5 ans minimum (6 à 8 ans même parfois) ce qui permets pendant assez longtemps d’avoir des pièces…
    Et même Vintage, le support d’OS tient encore un peu (mon MBP 15HD Mid-2010 a droit à High Sierra par exemple)

    Le souci d’obsolescence programmé réside, pour Apple du moins, dans l’accès aux pièces de rechange sans forcément passer par un APR/GB et une M/O parfois hors de prix (quoique, pas toujours), côté soft, ils font bonne figure

    Disclaimer: Apple est un de mes ex-employeurs, belle boîte mais piteux management local à l’époque (ça va mieux depuis)

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 13 h 29 min
  • 18 juillet 2017 - 13 h 52 min

    J’ai l’impression que les décideurs dans les grands groupes n’ont jamais eu ce genre de tracas sur leurs machines certainement plus grosses et performantes, or même sur du matériel récent vous faites bien de soulever la question, et pas que sur cette marque
    de matériel, c’est aussi cela la fracture technologique avec les nouvelles politiques commerciales, et qui en réalité ne luttent aucunement pour le développement durable.

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 14 h 00 min

    @cpenet:
    A mon avis, surtout ceux qui se sont fait baiser par la politique d’upgrade forcé de 7/8 vers 10 et se retrouvent sous 10 en situation d’avoir un support moindre n’ont plus qu’a se regrouper pour faire valoir leur droit à ce qu’au moins ces dates initiales soient respectées malgré l’upgrade.

    Mais ca ne concernera pas les machines livrées sous 10 ou les conditions étaient annoncées même si en pratique personne ne les lit… Là c’est assez simple en fait: Diffuser la nouvelle en espérant que les gens n’achètent plus. Il y a un moment ou il faut rappeler qui est le client.

    Sinon, agir de nouveau contre la vente liée en faisant valoir cette nouveauté parfaitement scandaleuse.

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 14 h 28 min

    Je rejoins cpnet, retour à 8.1 jusqu’à 2023. Ça fait 6ans tout de même. Et peut être que Microsoft/Intel/Linux permettrons de trouver une porte de sortie à ce moment là. Mais ça ne guéris pas ma méfiance du Windows as a service.

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 14 h 41 min

    Et ça ne vous mettait pas la puce à l’oreille “Windows 10 gratoooooos pendant 1 an les gars, foncez, promis y’a pas d’embrouille !” ?
    Pour l’instant je n’ai pas vu de pc portable avec uefi strictement bloqué sans moyen de passer en legacy ou désactiver secureboot. donc goooo linux.

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 15 h 52 min

    @Dimitri:
    Les atom Z étaient si mes souvenirs sont exacts ceux victimes de la passade Intel avec les GPU PowerVR.
    => On oublie Linux.

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 15 h 55 min
  • 18 juillet 2017 - 16 h 06 min

    @yann: Oui c’est ceux là… Et j’avais obtenu une version beta avec un excellent support vidéo : Youtube super fluide et tout mais les pilotes finaux étaient incapable du même résultat. bien sur j’avais delete les beta…

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 17 h 19 min

    @yann: Mon commentaire était davantage global. Ce qui arrive aujourd’hui avec l’atom Z va continuer avec des plateformes un peu plus récentes d’ici quelques mois/années : bay trail, cherry trail, etc… qui eux, heureusement, ont un meilleur support linux (kernel 4.11), il n’y a -quasi- plus besoin de hacks pour les faire fonctionner out of the box.

    Répondre
  • 18 juillet 2017 - 18 h 02 min

    J’ai un Intel Atom x5-Z8350 et j’ai aussi un Windows 10 dans les paramètres d’usine.
    Puis le downgrade c’est pas évident, on dirait que c’est voulu entre Microsoft et les fabricants afin que les gens ne puissent pas disposer de petites machines polyvalentes.

    Répondre
  • Max
    18 juillet 2017 - 18 h 16 min

    Moi je m’en fiche avec mon windows vista, je ne change pas de PC.

    Quand il va mourir, je vais me tourner vers ma tablette ou acheter une TV 81cm avec clé HDMI (200€ + 70€ = 270€).

    Mon PC sert quasiment à rien, seulement Word, Excel et Powerpoint me font le garder.

    Divisez par 4 le prix des PCs et voyons si les acheteurs vont renouveler leur PC.
    Les acheteurs mettront 200 à 800 € dans un smartphone ou tablette mais jamais sur un PC à mon avis.

    Répondre
  • 19 juillet 2017 - 1 h 56 min

    Question bête de ma part.

    Est-ce que l’absence de migration vers win10 CU empêche la diffusion de patch de sécurité sur la version actuelle de win10 ?

    Je me pose la question car j’ai un petit HP dm1 qui est sous win10 et sur lequel je n’ai pas fait la migration vers la 1511 et je reçois toujours des maj de sécurité (mais plus d’ajout de fonctionnalités ou de correction de bug).

    Répondre
  • 19 juillet 2017 - 4 h 23 min

    même plus envie de troller, deviens-je trop vieux pour ces conneries? x)

    Répondre
  • 19 juillet 2017 - 7 h 35 min

    @H2L29: pas mieux

    Répondre
  • aem
    19 juillet 2017 - 10 h 43 min

    @JaXX: je suis d’accord, seulement avec :
    – l’intégration d’ARM dans les mac (cf puce touchbar + touch id),
    – les composants soudés …
    – les maj OS tous les ans …

    Apple peut sortir une machine encore pleinement fonctionnel de son support …

    dixit toutes les machines en C2D avant 2010 qui pourraient très bien fonctionner avec 10.12 voire 10.13 …
    certes elles ne pourraient bénéficier de toutes les fonctions …
    mais une machine de 2009 est loin d’être obsolète …

    Le cout de possession d’un mac a explosé depuis que les machines sont intégralement soudées …
    à la moindre panne / casse, ca devient économiquement non réparable si pas d’assurance / garantie …

    Les OS chez Apple sont moins longtemps supportés que Microsoft … et Apple ne communique pas à ma connaissance de durée de support … Microsoft si …

    Loin de moi l’idée de générer un troll mais l’absence de réelle concurrence sur ces marchés ouvre à une dérive sur ces plans …

    Répondre
  • 19 juillet 2017 - 23 h 15 min

    si des machines expédiées entre 2012 et 2015 posent problème, la question, c’est combien de temps les Core2 et les premières générations de core ix vont elles tenir …

    Du coup merci microsoft de m’avoir convaincu de ne pas prendre de kabylake windows 10 only …

    Répondre
  • 20 juillet 2017 - 11 h 14 min
  • Def
    29 juillet 2017 - 22 h 19 min

    Salut Pierre et les lecteurs,

    Ça fait un moment que je voulais poster sur ton blog que j’apprécie beaucoup, c’est donc l’occasion ;-) (Et malheureusement, je vais probablement devoir te faire mettre à jour l’article ^^).

    Alors pour info, Win CU n’est pas impossible à installer et n’est absolument pas incompatible avec le Z2760 (au moins). Je possède une Iconia W510 et j’ai pu installer la Creators Update. J’ai aussi eu le message indiquant “windows 10 n’est pas supporté sur ce PC” en voulant mettre à jour par le Media Creation Tool car elle n’était pas encore disponible sur Windows Update. Je pensais à un problème de driver isolé (j’ai d’ailleurs été surpris quand j’ai vu avec ton article que le problème venait de “plus haut”). Me disant que c’était surement un message lié à une vérification en ligne de l’outil, j’ai testé de l’installer directement par clé usb au démarrage. Passé le temps d’installation et un redémarrage, je suis tombé sur une fenêtre Windows avec croix rouge indiquant que l’installation s’était arrêtée et qu’il fallait “redémarrer le programme pour finir l’installation”(qque chose du genre). Bien sûr, le relancer relance la procédure d’installation… j’ai alors réinstallé l’Anniversary update proprement et ensuite tenté de lancer la mise à jour CU par la clé USB et là miracle, elle s’est installé !
    J’ai testé un petit peu, tout fonctionne parfaitement et il ne semble pas y avoir de problème de drivers (mises à jour, graphique, alimentation, etc). Comme j’aime le travail bien fait, j’ai lancer l’outil de réinititilisation intégré (je voulais une installation clean de la CU à la base) avec l’option de tout supprimer et là aussi, tout s’est bien déroulé. A vrai dire, je pense même que mon pc n’a jamais aussi bien tourné que depuis que je l’ai acheté (autonomie monstre !)

    D’ailleurs, je trouve que Microsoft a vraiment fait du bon boulot avec Win10, tous les PC que j’ai passé sous Windows 10 retrouve une seconde jeunesse ! Et je trouvais déjà que la première version était largement plus stable, rapide et performante que toute les versions antérieures, mais la CU est vraiment top!

    A noter que j’ai généralement constaté qu’avec une simple mise à niveau venant du 7 ou du 8, l’ ordi garde généralement les même problèmes de performance et de stabilité qu’avant. Mais dès qu’on l’installe proprement, on fait revivre des veux PC (sous réserve de configurer finement le système bien sûr :-P )
    Je ne ressens même plus le besoin de mettre les mains dans le cambouis (configurer les services, utilisés les « astuces », etc) car je trouve qu’il utilise seulement les ressources dont il a besoin (finis les disques qui “grattent” constamment ou Firefox qui bloque à cause du disque à “100% d’activité”! et finis le processeur constamment en train de travailler alors qu’il n’y a aucune demande)

    En tout cas, le pc tourne comme une horloge là, aucun souci particulier. Il semble donc que ce ne soit qu’une simple limitation arbitraire sans réel fondement technique ? Ou une volonté de se dédouaner face à l’abandon des drivers par Intel ?

    Pour finir je voulais avoir ton avis. Je regarde toujours ce qui sort niveau hybride 10’ pour remplacer mon Iconia. Mais depuis que Microsoft a sorti sa surface, tous les concurrents semblent prendre le même chemin de design avec un clavier légér et un pliage pour tenir la tablette. Je ne vois quasiment plus d’hybride avec le même « form factor » c’est-à dire, un pc avec écran détachable mais avec un clavier « en dur » ; or c’est, selon moi, la meilleur solution : une batterie supplémentaire disponible (ça c’est le gros plus pour moi !), un angle libre avec possibilité d’avoir un angle >90% (quand on est allongé sur le lit avec le pc sur le ventre par exemple), meilleur stabilité avec le poids du clavier, et surtout, ça n’empêche pas d’avoir un clavier type « cover » en supplément. Il y a bien les Chuwi qui serait intéressant mais le clavier ne propose pas de batterie… (entre autres soucis). Penses-tu que c’est une tendance de fond de ne proposer plus que des hybrides avec cover ? J’aimerai avoir ton avis sur ce point.

    J’avais une dernière question, aurais-tu des infos sur la Mipad Pro 3 avec windows 10 ? elle ne m’intéressait pas vraiment car je n’ai pas vu de clavier en accessoire mais quand j’ai vu le poids (380 gr) je suis resté sur le cul oO’ surtout avec le matos embarqué je trouve le poids vraiment incroyable (parfaite pour lecture magazine/bd/manga/etc).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *