LG Chem promet des batteries de formats libres plus autonomes

Des batteries hexagonales, en L ou trouées au milieu. Voilà la proposition de LG Chem pour le marché des montres connectées. Avec ces formes libres, la marque propose aux constructeurs plus de liberté de design mais également plus d’autonomie.

Une batterie de forme hexagonale, épousant mieux les contours d’une montre ronde et permettant d’offrir 25% d’autonomie en plus. Des batteries rectangulaires mais trouées au milieu pour faire passer le mécanisme d’une montre traditionnelle ou un capteur quelconque. Des batteries en L pour occuper plus d’espace autour des composants électroniques d’une montre connectée.

Minimachines.net 2015-06-30 13_59_55

Voila les propositions de LG Chem qui dévoile ses formes libres de batteries à destination des smartwatches. Les LG G Watch de l’année prochaine pourraient bien employer ce type de dispositif qui permettra de proposer plusieurs heures d’autonomie en plus.

LG_G_WATCH_R

On imagine aisément que plusieurs constructeurs vont se pencher sur la proposition, outre l’autonomie apportée en plus par une meilleure gestion de l’espace disponible, l’arrivée de ce type de design plus ouvert permettra d’intégrer des services différents sur la prochaine génération d’engins.

Source : Business Korea

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

2 commentaires sur ce sujet.
  • 30 juin 2015 - 14 h 46 min

    Vivement qu’un horloger intègre un système automatique. La batterie ne servira qu’à maintenir la charge pendant la nuit.

    La montre aux horlogers, l’électronique aux électroniciens.

    Répondre
  • VB
    30 juin 2015 - 21 h 50 min

    @sourioplafond: Absolument se serait formidable s’il n’y avait plus besoin de recharger sa montre.
    Ce qui m’étonne aussi c’est le peu d’innovation dans le format pourtant avec la mode des gros bracelets montres il y aurait certainement un marché pour une association entre un horloger, un acteur du luxe et un de l’informatique. Le pire c’est les montres rondes pour faire comme celles à aiguilles alors que le but est quand même d’afficher un peu de texte… sauf à écrire en courbe perso comprends pas.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *