Lenovo présente un ordinateur portable à écran déroulant

Lenovo au travers d’une courte vidéo montre différents prototypes de smartphones et d’ordinateurs portables à écrans déroulants.

Je ne suis pas un grand fan des écrans pliants, leur technologie a certes bien évolué depuis la rédaction de ce billet à leur sujet en 2018 mais je reste sur ma position pour le moment. Parce que la pliure existe toujours et surtout parce qu’en pliant un appareil et bien on a deux fois son épaisseur en main. Un portable de 1.2 cm d’épaisseur passe au minimum à 2.4 cm. Un smartphone  gagne également en épaisseur ce qu’il perd en hauteur… 

Mais Lenovo propose une alternative intéressante avec l’écran déroulant. Elle corrige deux des trois plus gros défauts de l’écran pliant. D’abord la feuille OLED de l’écran n’est pas pliée et l’ensemble de l’appareil n’a donc pas à subir de contraintes mécaniques complexes. Tant au niveau de la charnière que de la dalle elle même. Ensuite et surtout, l’intégration de l’appareil est parfaite. Pas de système de clapet qui double l’encombrement de l’engin en épaisseur. Le système est intégré dans le châssis et semble se dérouler comme par magie.

Le smartphone ainsi présenté passe d’un format, d’ailleurs très séduisant, de 4 pouces, à un format de 6.5″ de diagonale. Parfait pour passer d’un usage de communication ou de lecture à une utilisation multimédia en vidéo, par exemple. L’objet ne prend pas de place dans la poche mais permet de profiter d’une excellente lisibilité au moment où cela est nécessaire. Bien entendu cela pose des soucis techniques. Par exemple comment faire pour ajouter une batterie en adéquation avec cette diagonale de 6.5″ ? Si on prend en compte la partie enroulée de l’écran il ne reste que très peu de place pour l’alimentation du dispositif quand un portable de grande diagonale fixe prend en compte tout ou presque du châssis pour embarquer une énorme batterie.

Autre problématique, la durée de la transition, si elle parait presque magique en vidéo, ce sera autre chose dans la vraie vie où personne n’a envie d’attendre 50 fois par jour, que la transition s’effectue. Dans cette optique, le système d’écran pliant est bien plus pratique.

Pour l’ordinateur portable à écran déroulant, c’est encore plus évident. Le dispositif est totalement intégré dans la partie écran et ne gène donc en rien l’usage classique de la machine. Il faudra attendre qu’il s’enroule avant de le plier mais c’est moins problématique que pour un smartphone puisque l’usage de ce type de machine est généralement plus posé qu’un téléphone. 

Passer d’un 13.3″ en mode paysage à un 17″ en mode portrait serait un luxe pour beaucoup de professions. Je pense aux rédacteurs de tous poils mais aussi aux programmeurs et même à des utilisateurs qui seraient ravis de partager deux écrans superposés.

Reste le troisième défaut, commun aux deux technologies pliant et déroulant: le tarif. Ces écrans souple OLED sont affreusement chers et les technologies employées pour les rendre efficaces tout autant. Monter un écran sur une charnière plainte est à la fois coûteux et complexe. L’intégrer avec un moteur permettant de le dérouler également. Ces prototypes ne sont donc pas pour tout de suite mais surtout, quand ils sortiront, ils seront probablement inaccessibles à la majorité des utilisateurs.

Source : Liliputing

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

16 commentaires sur ce sujet.
  • 18 octobre 2022 - 18 h 09 min

    La quantité de R&D qu’il aura fallu pour faire un truc qui ne me servira à rien ! La poussière va s’infiltrer de partout, les engrenages vont chuinter etc. Il n’y a qu’à voir les smartphones pliants disponibles après quelques mois (la pliure devient blanche et le film vidéo se décolle). Je suis un peu un ancien mais j’ai besoin de stabilité dans mes pratiques !

    Moi ce que j’aimerais, ce serait un pc portable dont l’électronique serait dans la base sous le clavier et la connectique à l’arrière. L’écran pourrait être détaché pour le remplacer par un grand écran en hdmi en mode sédentaire et reclipsé en mode portable.

    Ca me parait pas démentiel à faire et ça permettrait de n’avoir qu’une machine pour presque tous les usages.

    Hélas je ne vois rien venir…

    Répondre
  • hle
    18 octobre 2022 - 18 h 26 min

    Moi j’attends un iPad USB-C qui pourrait servir d’écran tactile à un mini PC par exemple.
    On peut maintenant afficher l’écran d’un Mac sur l’iPad, mais il faut toujours un logiciel. Pas de solution 100% matériels.

    Répondre
  • 18 octobre 2022 - 18 h 43 min

    @Da Doo: Je suis persuadé que les écrans souples ont un réel avenir. La R&D sera donc largement amortie car on va en voir partout dans une version fixe : dans nos véhicules, dans nos appareils à la maison, dans les boutiques, dans la rue… Pour nos appareils mobiles, il faut effectivement encore attendre car la techno est chère et la question de la fragilité n’est pas encore réglée mais ça finira par venir. Un écran rigide actuel va nous sembler aussi incongru qu’un volumineux tube cathodique (même à coins carrés)…

    Répondre
  • 18 octobre 2022 - 19 h 17 min

    « Le smartphone ainsi présenté passe d’un format, d’ailleurs très séduisant, de 4 pouces, à un format de 6.5″ de diagonale »

    Ça c’est un truc à casser le marché des fabricants de coques 😁

    Répondre
  • 18 octobre 2022 - 19 h 52 min

    @Da Doo:

    j’ai un zfold 3 depuis un an, aucune marque blanche au niveau de l’écran. s’il a fallu que je change le film protecteur, je te garantis que l’écran lui est intact. et en utilisation, si tu sens la pliure au doigt, elle ne ne voit très vite plus du tout.

    pour le tel deroulable, LG avait sorti un modèle de pré série vraiment abouti. une vidéo d’unboxing existe, c’est bluffant. la partie enroulée sert d’écran supplémentaire sur l’autre face (LG rollable)

    Répondre
  • 18 octobre 2022 - 21 h 34 min

    Déjà ils pourraient faire un ordi portable 4/3 avec écran dépliable à droite pour faire un 16/9. Ca serait pratique. Et pas besoin de moteur non plus.

    Répondre
  • 19 octobre 2022 - 11 h 16 min
  • 19 octobre 2022 - 12 h 03 min

    @Blotza: « Une vidéo d’unboxing existe, c’est bluffant. la partie enroulée sert d’écran supplémentaire sur l’autre face (LG rollable) »
    .
    https://youtu.be/UOLgPM6BQn8

    Répondre
  • sgt
    19 octobre 2022 - 12 h 36 min

    Avec ce genre d’écran je reste très circonspect sur les saletés parfois abrasives qui vont s’incruster et provoquer des rayures

    Répondre
  • 19 octobre 2022 - 13 h 03 min

    Y’a-t-il un moteur qui deplie nos laptop?
    Non.
    Alors il n’y a pas besoin d’un moteur pour dérouler l’écran.
    Une solution « low tech », manuelle me parait bien meilleur.
    On ouvre. 1 seconde, on deroule, une seconde.
    Cette manie de tout vouloir compliquer…

    Répondre
  • Luc
    19 octobre 2022 - 13 h 16 min

    Ah bah, je comprends qu’on puisse être impressionné par ce « truc », mais le sentiment global que cela me laisse est proche du ressenti exprimé par @Da Doo: tout ça pour ça ! Et pour quel tarif ? (sans doute du même acabit que les dernières nouveautés de chez Apple qu’a présenté Pierre depuis: exorbitant).

    Sans moi, c’est sur et certain !!

    Répondre
  • 19 octobre 2022 - 14 h 47 min

    @Sebastien: De ce que j’avais eu comme écho sur divers salons sur la technologie des écrans souples c’est qu’une bonne partie de leur fragilité était liée aux mouvements. Le fait d’avoir un mouvement fixe, toujours le même, avec une vitesse et une force contrôlée était bénéfique pour al durée de vie de ces appareils C’est pour cela que les télés a écrans enroulables, le prototypes, mettent 2 minutes a se déployer. Pour cela probablement que les constructeurs choisissent des moteurs en interne plutôt que la solution du déploiement manuel.

    Répondre
  • 19 octobre 2022 - 17 h 50 min

    Et pourquoi pas tout simplement un second écran avec une charnière à la Microsoft Duo intégrant un système permettant de masquer la bordure comme ce que proposait Asus il y a quatre ans déjà : https://www.youtube.com/watch?v=MFplhq7FhuI ?

    Répondre
  • 19 octobre 2022 - 19 h 14 min

    Moi je trouve ça impressionnant en termes d’intégration. Pareil pour l’utilité Grand public qui fait un peu gadget, mais pour le laptop pour un auteur ou développeur, j’y trouve une utilité.
    Pour la saleté, certains ici ont peut-être vécu les téléphones coulissants, les lecteurs CD, les plexiglass rétractables d’affichage tête haute, etc. C’est effectivement un risque (et une opportunité d’obsolescence programmée pour qui veut en profiter), mais je pense que ce soit possible de capitaliser sur l’expérience cinématique.

    Répondre
  • 20 octobre 2022 - 10 h 41 min

    @Pierre Lecourt:
    Oui, je comprends bien. Mais a mes yeux, cela signifie que le produit n’est pas craiment assez mature pour etre commercialisé. En tant qu’utilisateur, je n’ai evidemment pas la meme perspective que le fabriquant. Nul doute que ce va tout de meme se vendre.
    Perso, j’espere que la durabilité va s’ameliorer rapidement et qu’on aura,a terme, des ecrans a deroulement manuel…

    Répondre
  • 20 octobre 2022 - 14 h 25 min

    @Sebastien: Oooh ben rassure toi, c’est loin d’être mature. Les premiers prototypes d’écrans pliants datent de bien longtemps avant leur mise sur le marché. C’est pas prêt d’arriver. Encore moins d’être grand public.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *