Lenovo Mozi : un étrange concept de PC projecteur portable

Le Lenovo Mozi est un engin portable qui propose un vidéo projecteur et un clavier intégré dans le même châssis.

Aperçu sur les pages du site de récompense du Red Dot Design, le Lenovo Mozi est un objet assez étonnant dont on ne sait pas grand chose pour le moment. Il n’est même pas sûr qu’il soit un jour commercialisé.

L’idée de base est de proposer un matériel d’ordinateur portable dans un châssis contenant un vidéo projecteur à courte focale. Le Lenovo Mozi serait donc dépourvu d’écran mais pourrait être placé directement devant une surface de projection afin d’afficher son contenu. C’est un format hyper spécifique – et à mon avis peu pratique – qui peut avoir du sens pour certains usages. Ce type de vidéo projection permettrait d’avoir une belle diagonale en étant assez proche d’un support. Evidemment, la place disponible sur l’appareil lui même n’autorisera pas forcément l’usage d’un système d’éclairage haut de gamme et donc une luminosité extraordinaire.

Cette partie d’affichage est combinée avec un clavier rétractable pour piloter la machine intégrée. Ce clavier enlève encore un peu d’épaisseur au système de vidéoprotection  mais doit permettre une meilleure aération de la lampe. Le tout est intégré au sein d’un châssis qui embarque des composants que l’on imagine assez classiques.

L’idée est donc simple : on se déplace avec le Mozi, on se place devant un mur ou un support quelconque et on projette son affichage dessus pour travailler. L’usage d’une souris ou d’un pointeur de présentation semble quasi obligatoire. Le clavier est maintenu en place par des aimants. Une gestion du son est assurée avec une prise en charge d’un traitement Dolby Atmos par l’appareil.

Je trouve ce concept fort peu pratique. Il est bien présenté comme un ordinateur portable et non pas comme un accessoire de projection, ce que j’aurais trouvé plus pertinent. J’imagine très bien cet objet comme « tout en un » de vidéo projection à courte focale que l’on relie à son smartphone, sa tablette ou un autre ordinateur afin de prendre le contrôle et d’afficher le contenu pour le partager. Mais l’usage en tant qu’ordinateur portable me parait fort alambiqué. 

En déplacement, l’usage du Lenovo Mozi risque d’être compliqué pour un encombrement sensiblement égal à celui d’un portable classique. En train, dans une salle d’attente, chez un client dans une salle de réunion hyper lumineuse, le Mozi ne répond au final qu’a fort peu de cas de figure. Un portable classique sera bien plus polyvalent. Et, au vu des produits de vidéo-projection hyper compacts disponibles aujourd’hui, l’ajout dans son bagage d’un petit vidéoprojecteur en cas de besoin a beaucoup plus de sens.

Le Lenovo Mozi est une production de Hefei LCFC Information Technology Co, le principal centre de R&D de Lenovo. Il est donc fort possible qu’il ne s’agisse que d’un prototype sans réelle valeur commerciale. Les Red Dot Award n’engagent en effet aucune obligation de production des produits récompensés.

Source : Liliputing

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

8 commentaires sur ce sujet.
  • 21 juin 2022 - 12 h 44 min

    Je ne pense pas que c’est le genre d(engin à transporter partout mais plutôt un système pouvant être intégré sur les tables de réunion ou de conférence permettant de limiter le câblage sur les tables.

    Sinon cela me rappelle un peu certains VAIO de bureau ou le clavier basculait devant l’écran pour le mettre en veille tout en en laissant une partie visible pour en faire une horloge ; produit non import » en France comme d’habitude.

    Répondre
  • 21 juin 2022 - 12 h 57 min

    @the puppetmaster: Je ne sais pas si ce n’est pas moins économique et pratique qu’un bête videoproj classique en salle de réunion.

    Répondre
  • 21 juin 2022 - 14 h 28 min

    Mouais, je partage l’avis de Pierre, suis dubitatif…
    Avec tout ce qu’il faut pour faire de la téléconférence, cela aurait peut être plus de sens ?

    Répondre
  • 21 juin 2022 - 17 h 33 min

    Lenovo nous a déjà surpris avec des trucs improbables, faute d’un eeekeyboard que personne n’ose produire à nouveau, cette « chose » peut avoir des usages.

    Répondre
  • 22 juin 2022 - 9 h 58 min

    Ca aura du sens pour tous les nomades de notre époque : allez chez des « jeunes » et constatez qu’un pico projecteur à 300€, une fire stick, et une enceinte bluetooth à 100€ sont suffisants pour du « cinéma » à la maison. Chez soi, chez les autres, en extérieur sur une toile de tente, dans un van, etc…

    Une table basse ou un pouf, un mur blanc lisse, et voilà.

    Pour l’absence de touchpad c’est dommage, les utilisateurs de Kodi feront sans.

    C’est le rapport au domicile richement équipé et spacieux qui bloque la compréhension des possibilités d’un tel design.

    Sans compter l’Asie, où la densité de population et le niveau de vie ne permettent pas forcément de s’encombrer de plus cher plus qualitatif.
    Dolby Atmos : qualité minimum des enceintes intégrées, donc ça va pour moi dans ce sens d’appareil autonome.

    C’est le même rapport que le PC de jeux et la Switch, Il y a le prix, l’usage, la qualité perçue, etc…

    Répondre
  • 22 juin 2022 - 12 h 34 min

    A voir à l’usage, et en particulier la qualité de l’image, mais contrairement à vous, je pense qu’il y a quelque chose à creuser sur le concept : en usage professionnel, avec le « flex office », tu arrives le matin sur un poste qui est parfois équipé d’un double écran, parfois rien, et tu te retrouves à travailler avec ton petit écran avec une inclinaison du cou qui n’est pas terrible d’un point de vue ergonomique.
    Pareil je suis chez moi, en télétravail, je peux avec ce concept avoir la même config « grand écran », sans avoir à garder de double écran chez moi.

    Alors bien sûr il y a des contraintes : mur blanc et plat, quid de la qualité de l’image. Mais pour les gens qui comme moi sont un peu frileux aux hybrides tablette avec clavier, je trouve la solution du tout en un intéressante

    Répondre
  • 25 juin 2022 - 17 h 00 min

    C’est rigolo parce que j’ai déjà pensé à mettre en place ce concept pour une toute autre raison que ce qui est évoqué ici : un écran projeté ne serait il pas moins fatigant pour les yeux qu’un écran classique avec la lumière émise directement vers les yeux ?

    Pour ça il faudrait un projecteur UST qui ne fasse pas trop de bruit, ne prenne trop de place ni ne chauffe trop, ce qui à ma connaissance n’existe pas. Ou du moins, n’existait pas. Pour le coup il est un peu dommage que le PC soit intégré à l’appareil, j’aurai préféré un format « moniteur ».

    Répondre
  • to
    25 juin 2022 - 17 h 54 min

    Le gros problème du truc (pour y avoir déjà réfléchi afin de réduire la fatigue visuelle – quand des mini projos à courte focale ont commencé à être dispos) c’est de trouver un mur plat, blanc, sans affiche, post-it, etc, où on peut mettre un bureau en face à bonne distance, pas dans le passage ; et bien même dans les locaux c’était galère alors en déplacement j’ose pas imaginer.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *