Le prix de la mémoire vive ne va pas s’assagir

La mémoire vive continue de flamber et les tarifs ne devraient pas chuter avant un moment. Nous sommes même rentrés dans une spirale dont il va être difficile de sortir.

Samsung et SK Hynix, fabricants de composants de mémoire, seraient en train de ralentir leur expansion. Si cette information n’est pas confirmée par les intéressés, elle semble logique au vu de l’état du marché actuel.

La demande de mémoire vive s’est tarie parce que les prix se sont considérablement envolés. De nombreux professionnels comme de particuliers ont décidé de reporter à plus tard toute extension de mémoire vive sur leurs machines. La raison est simple, payer deux fois plus cher qu’il y a quelques trimestres ne donne envie à personne. Si on n’est pas obligé de faire ces mises à jour alors on les évite. Du côté des constructeurs c’est le même scénario, les machines, même milieu et haut de gamme, se contentent du minimum. On découvre des engins pourtant situés sur des segments élevés entre 800 et 1000€ être livrés en 4 Go de DDR4. Un scénario impensable il y a quelque temps. Des variations plus souples en terme d’équipement ont également fait leur apparition, des ultraportables en 4 et 8 Go comme d’habitude mais également des possibilités d’acheter ces machines en 6 et 12 Go par exemple…

Bref, le marché subit comme il peut une situation où la demande est plus forte que l’offre et les prix en constante hausse. La gourmandise des nouveaux smartphones est pour beaucoup responsable de cet état de fait. De nombreux téléphones sortent désormais en 3, 4, 6 ou 8 Go de mémoire quand ils se contentaient rarement de plus de 2 Go il y a quelques années…

Pour contrecarrer cette évolution, il faudrait que les usines de fabrication de mémoire augmentent leur capacité… Mais le serpent se mord la queue car devant la faiblesse du marché actuel, les smartphones ont absorbé la consommation de celles du marché informatique traditionnel, les constructeurs traînent des pieds.

2018-09-07 13_08_15-minimachines.net

Samsung, par exemple, devait augmenter ses capacités dans deux usines Coréennes au troisième trimestre pour pouvoir fabriquer 30 000 wafers de mémoire vive par mois supplémentaires. Cette extension est au point mort. SK Hynix, autre fabricant de puces serait dans la même position et aurait stoppé toute velléité d’augmentation de fabrication.

2018-09-07 13_07_46-minimachines.net

Il faut dire que la conséquence d’une augmentation de production aurait comme effet premier de faire tomber les prix de la mémoire vive, ce qui aurait un impact sur les divisions de Samsung et de SK Hynix. Dépenser de l’argent pour augmenter la production afin de gagner moins d’argent semble être un calcul assez délicat.

Bref, si vous espériez une éclaircie sur les prix de la mémoire vive pour les mois à venir, ce n’est pas gagné.

Source : Digitimes

 

16 commentaires sur ce sujet.
  • 7 septembre 2018 - 13 h 57 min

    Tôt ou tard, cela va aiguiser les appétits et poussées à l’apparition de nouveaux entrants, faisant fi des investissements initiaux colossaux dans l’outil de production.

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 14 h 27 min

    Où en sont les fabricants et fondeurs Chinois ?

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 14 h 32 min

    @Raph:

    le souci est que sortir une usine de terre, ça prend quelques jours au bas mot.
    mais l’idée est bien là : si tu ne vas pas sur le créneau, je m’y mets !

    (mais euh, on a le même blaze !)

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 14 h 36 min

    Le truc qui m’énerve c’est que cette demande de mémoire est vampirisé par des smartphones ou tablette d’une duré de vie exécrable même pas 1 ans pour certains et hop poubelle, combien de gigaoctet de ram est rendu a la poubelle pour rien ?

    Répondre
  • Alx
    7 septembre 2018 - 16 h 07 min

    Peut-être aussi qu’il y a une “entente” entre ces fabricants ?

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 16 h 19 min

    @X3n0: Bonne remarque. Pierre avait fait un article sur les déchets électroniques. Si on y voyait un tas d’ordinateurs dans une mer de déchetterie, il y a de fortes possibilités qu’on y croise de plus en pus de smartphones.
    Les soudures sur la carte mère n’aident en rien à recycler ces composants.

    De mon côté, je suis sur un projet que je veux partager sur le forum de cMinimachines. Il me fallait de la RAM Dimm sur une carte-mère mini-ITX, j’ai acheté de la So-Dimm sans faire exprès (mauvais clic de souris). Persuadé que j’avais le bon modèle, je l’ai conservé dans sa protection plus de 14 jours… avant d’ouvrir et de comprendre ma douleur. Ca coûte cher ces ptits trucs, trop cher.

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 16 h 21 min
  • 7 septembre 2018 - 16 h 24 min

    @cerroni: PAs les mêmes puces (du tout).

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 18 h 44 min

    @Pierre

    Ok merci pour l’info.

    Pendant que je tiens ;-), je cherche désespérément à savoir si sur le mi Max 2, malgré les infos, il accepterait la Sandisk 400g?

    Lui ou une autre phablette/tablette 8 pouces max.

    C’est supe d’important et je n’arrive pas à avoir cette info.

    Il paraît que les devices doivent être récent pour accepter de dépasser les limitations des constructeurs…

    Autre part, on dit que ces micro sd grandes capacités peuvent s’installer partout…

    Même si elle est à 100€ en ce moment, j’aimerais être sur avant l’achat smartphone/carte.

    Merci d’avance Pierre

    Répondre
  • 7 septembre 2018 - 20 h 16 min

    C’est une situation entretenu par les fondeurs pour maintenir les prix haut tout simplement.

    Même sur les Nand pour SSD ils commencent à faire de même.

    J’espère qu’ils vont se prendre une amende par la suite (et même ça sera payer sur le dos du consommateur)

    Répondre
  • 8 septembre 2018 - 8 h 02 min

    @prog-amateur
    Parfois je me demande si il n’y aurait pas un marché de recyclage RAM possible, tous ses millions/Milliard de gigaoctet de jeté alors qu’ils sont parfaitement fonctionnel.
    Proposé des barrettes RAM a partir de puces recyclés cela doit certainement être possible, vu les tarifs délirant actuel pour le neuf

    Répondre
  • 8 septembre 2018 - 8 h 25 min

    La RAM, c’est un peu la came du secteur informatique…
    Ya toujours eu des scandales sur la ram aussi longtemps que je me souvienne (enfin, surtout au début de l’informatique populaire/grand public – l’air pentium pro/athlon).
    Entre les ententes sur la production pour maintenir les prix et autre magouilles…
    ils doivent etre bien content de pouvoir gerer le prix en maintenant la production faible oui

    Répondre
  • 8 septembre 2018 - 9 h 00 min

    @Will: L’amande est surement calculée dans le prix que tu payes, genre 1%, et largement compensée par l’augmentation du prix que permet une entente. Toujours pas d’amende sur l’entente manifeste sur les prix des HDD donc apparemment la composition d’un cartel n’est même plus puni. Ou alors cela doit ce jouer au niveau diplomatique pour faire pression sur les pays producteurs.

    Répondre
  • flo
    9 septembre 2018 - 10 h 40 min

    Et du côté de micron c’est pareil ?

    Répondre
  • Tof
    9 septembre 2018 - 22 h 11 min

    @Will:
    Amende de la part de qui ? La justice américaine, l’Union Européenne ?

    Ce sont des producteurs asiatiques.
    La justice américaine n’attaque que pour défendre/favoriser ses propres entreprises et intérêts (ex: Apple Vs Samsung).
    L’Union Européenne ne s’attaque qu’à des entreprises qui sont en lien direct et massif avec le grand public comme client final (peut-être par soucis de communication). Donc je les vois mal s’attaquer à SK-Hynix…

    @OCMan: Ouaip la RAM c’est funky… je me rappelle des vraie-fausses barrettes de RAM Samsung qu’on trouvait à foison à Montgallet à une époque… De vraies puces de RAM Samsung, mais qui ne passaient pas les tests de qualité des usines Samsung et devaient partir au rebus, et dont le sous-traitant devant les détruire les revendaient à des industriels au marché noir. Des barrettes étaient fabriquées avec ces puces, avec fausse étiquette Samsung dessus…

    Répondre
  • 10 septembre 2018 - 11 h 15 min

    SOuvenir des années 2000 avec le prix des barettes qui avaient flambées lol effectivement le secteur de la ram a toujours eu ses secousses.

    Cerroni : Pendant que je tiens ;-), je cherche désespérément à savoir si sur le mi Max 2, malgré les infos, il accepterait la Sandisk 400g?: réponse oui certainement ça passera pour avoir testé avec des xiaomis redmi note 5 ou redmi 4 (le S7 aussi accepte les micro sd 400 go).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *