Kompanio 520 et 528, les nouveaux SoC pour Chromebooks

Les nouveaux Mediatek Kompanio 520 et Kompanio 528 sont deux nouvelles puces ARM a destination des Chromebooks.

Prévus pour le premier trimestre 2023, les Kompanio 520 et 528 sont deux nouvelles solutions visant a optimiser la fluidité, la capacité de calcul et l’autonomie des futurs Chromebooks.

Ces évolutions des Kompanio 500 proposeront des circuit graphique « double coeur »  qui proposeront une prise en charge du format vidéo H.265 autant pour sa décompression que sa compression. Le format VP9 sera quand à lui décodé matériellement uniquement. Les puces pourront prendre en charge des capteurs photo 32 MP capables de filmer en FullHD à 30 images par seconde.

Les Kompanio 520 et 528 sont des puces très semblables, si le 528 affiche quelques capacités a monter à une fréquence supérieure cela reste très marginal. Le Kompanio 520 est composé de deux coeurs ARM Cortex-A76 à 2 Ghz  qui pourront grimper à 2.2 Ghz sur le 528. Ces deux puces de base seront accompagnées par 6 coeurs non détaillés plus efficaces mais moins rapides. Il seront épaulés par un circuit graphique ARM Mali-G52 LC2 2EE à une fréquence non annoncée pour le moment. 

Leurs capacités d’affichage iront jusqu’au 2560 x 1200 pixels à 60 Hz et pourront également piloter un affichage externe FullHD à la même fréquence. Les puces seront toutes deux  compatible avec de la mémoire vive LPDDR4x-3733 et des stockages eMMC 5.1. 

Ces Kompanio 520 et 528 seront probablement au coeur de multiples solutions entrée de gamme sur le marché des Chromebooks en 2023. Calibrés pour intégrer de la mémoire vive et un stockage soudés, ils permettront sans doute de construire des engins au prix très bas… Quitte a ne pas proposer grand chose d’autre que l’expérience de base de ce type de solution. Mediatek n’a pas détaillé les possibilités de connexion de ses puces mais le précédent Kompanio 500 offrait uniquement un Wi-Fi5 et du Bluetooth en plus du GPS. Il est probable que ces nouveaux SoC proposeront un Wi-Fi6 et du Bluetooth 5.x mais pas de 4G ou de 5G.

Le gros point clé des machines équipées de ces SoC sera surement lié à une combinaison entre un bon affichage, de bons éléments de saisie, une solide autonomie et la réactivité nécessaire pour les tâches quotidiennes d’un engin sous ChromeOS.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Un commentaire.
  • 15 novembre 2022 - 14 h 49 min

    Du coup pas d’installation de windows ou de linux possible comme sur les autres Chromebooks x64 avec un bios modifié (coreboot) …

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *