Où l’on reparle du circuit graphique Intel ARC A730M

Il y a quelques jours on découvrait le portable Machenike Discovery, un 16″ chinois qui va proposer un circuit Intel ARC A730M.

Il y a quelques jours, on découvrait le portable Machenike Discovery, un 16″ chinois qui va proposer un circuit Intel ARC A730M. Aujourd’hui, ce sont des tests de performances qui sont remontés depuis cette machine.

Le Machenike Discovery est, semble t-il, disponible d’une manière ou d’une autre en Chine. Cet engin qui embarque un Core i7-12700H associé à un circuit graphique ARC, propose de premiers tests de performances assez intéressants. 

Machenike a également publié un relevé de ces tests afin de montrer la justesse de ces choix

Le test employé est classique, il s’agit de la suite 3DMark qui sert à analyser les performances globales d’un engin d’un point de vue purement performances. Sur ce terrain, le duo Intel semble très satisfaisant au vu des tests remontés. Suivant les notes des différents scénarios analysés on se retrouve avec une solution qui offre les performances d’une carte située entre les  solutions Nvidia RTX 3060 et 3070 Ti mobiles.

Bien entendu, ces tests  sont les premiers et il faudra les analyser face à une plus grande gamme de machines et dans divers scénarios d’usages. Ils ne tiennent pas non plus compte du reste de l’équation. On ne sait pas  ce que la puce réclame en énergie pour parvenir à ce résultat face à ses concurrentes. Pas plus que la ventilation nécessaire pour obtenir ce résultat. Ces informations, pourtant très pertinentes, ne sont jamais dégagées par ce type de test. Il faudra également comparer le circuit graphique au reste de l’offre logicielle actuelle, les tests synthétiques comme celui-ci sont parfois loin de la réalité des usages classiques.

Seule conclusion que nous pouvons donc tirer de cette première fuite ?  La proposition d’Intel n’est pas ridicule et correspond même assez bien à sa logique de gamme. Loin d’égaler AMD ou Nvidia sur leurs modèles les plus luxueux, le fondeur a définitivement une carte à jouer sur un moyen de gamme solide. Sachant qu’il va pouvoir parier sur la carte de l’homogénéité de son offre en combinant l’ensemble des circuits qu’il maitrise : processeur, chipset et circuit graphique. Mais également composants réseau et Wifi et autres éléments qu’Intel pourra vendre en package pour augmenter ses marges et baisser les coûts de chaque machine.

Intel a tout à prouver sur ce segment et pas mal de détails doivent être au rendez-vous. La gestion des pilotes, par exemple, n’est pas un mince chantier et ses concurrents que sont Nvidia et AMD ont énormément d’expérience sur ce terrain qu’il va falloir rattraper. Ces solutions ARC mobiles semblent performantes et c’est une excellente nouvelle pour une majorité d’utilisateurs qui ne vont pas forcément chercher une machine haut de gamme dédiée au jeu compétitif ou à la création professionnelle mais qui seront ravis de trouver un excellent prix pour un portable plus accessible et cependant capable de répondre à toutes leurs attentes.

Un premier portable sous Intel ARC A730M aperçu en Chine

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

8 commentaires sur ce sujet.
  • 7 juin 2022 - 21 h 10 min

    ATI et ses drivers mis à jour même pour les anciennes cartes, ok.
    NVIDIA, par contre… Comment dire… A par pour les citer en contres exemple je vois pas !

    Répondre
  • 7 juin 2022 - 22 h 45 min

    @Charly: Je suis très content de mes pilotes Nvidia et AMD en règle générale.

    Répondre
  • 8 juin 2022 - 2 h 11 min
  • 8 juin 2022 - 7 h 58 min

    Pas une surprise les drivers. 1- c’est compliqué en général, 2- on lit sans cesse a propos de jeux spécifiques qui ont des problemes et necessitent des fix spécifiques (cf Diablo sur Exynos ces jours-ci), 3- Intel a un historique douteux avec le soft en général et les drivers graphiques en particulier.

    Perso, je vais laisser les autres payer les pots cassés. Dans 4-5 ans je me poserai la question, mais la maintenant, pour mon prochain PC, AMD ou nVidia.

    Répondre
  • 8 juin 2022 - 9 h 01 min

    bonjour,
    intel ARC, j’aurais plutôt dit e-arc pour permettre le partage du son HD …
    avec un nom utiliser depuis 2009 dans l’audio-visuel avec la sortie du hdmi 1.4
    j’espère au moins qu’ils sont compatibles.
    (sinon j’étais pas bien réveillé ce matin et j’ai vraiment fait l’erreur en lisant le titre)

    Répondre
  • 8 juin 2022 - 9 h 17 min

    92W TDP (uniquement pour le GPU) dans Metro Exodus pour 70 FPS en FHD. Bon score de performance mais mauvais score de conso (et de chauffe, bruit et autonomie) !

    … Pourquoi ? A cette conso, ce n’est pas un proco pour portable, au mieux pour minimachine pas discrète ou orientée perf.

    Espérons des drivers réglables. A quand des drivers qui permettent de limiter la conso d’un GPU ou son nombre de fps max quelque soit les logiciels/jeux ? Ca, ça serait une belle avancée pour les minimachines.

    Perso, une enveloppe de conso de 50 w tout inclus pour une minimachine ou un portable perf devrait être la limite, surtout avec des batteries de ~50wh et des systèmes de refroidissement à peine capable d’encaisser plus sans un hélicoptère pour refroidir.
    J’attend de voir les perfs et conso des Arc A350M, voire des 370m

    Répondre
  • 9 juin 2022 - 15 h 17 min

    @Gepp:

    Il est déjà possible de limiter les FPS max sur Nvidia.
    Je le fais (j’ai bloqué à 100fps, pas besoin de plus je ne vois pas la différence).

    Répondre
  • 9 juin 2022 - 16 h 19 min

    @Gepp: et c’est aussi possible chez AMD ca s’appel Radeon Chill

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *