Honor MagicBook View 14 2022 : un superbe 14″ certifié EVO

Il y a quelques jours, j’ai pu prendre en main le dernier Honor MagicBook View 14, un ultrabook certifié EVO bien équipé et très bien construit.

Le Honor MagicBook View 14 est sorti en fin d’année dernière en Asie et débarque en 2022 en Europe. Cela explique certains éléments intégrés à la machine et en particulier son choix de processeur. J’ai pu prendre en main rapidement cet engin lors d’une présentation presse suite au MWC 2022. Petit retour sur une machine très séduisante.

Honor MagicBook View 14

Que dire sinon que cet engin est superbe ? Son écran 3:2 fait toute la force de son design aux lignes épurées et classiques. C’est difficile à traduire en images mais la première impression donnée par cette machine est vraiment forte. Le fait de recourir à ce type de dalle marque, probablement parce qu’elles sont encore trop rares, quelque chose de vraiment dépaysant. Le rapport entre l’affichage et le châssis bas est évident, c’est une solution plus carrée, plus compacte, dont on devine le confort à l’usage dès l’ouverture du capot.

Honor MagicBook View 14

C’est probablement une sensation qui naît parce que cet écran est techniquement très bon. Sans « sauter aux yeux » comme peu le faire un affichage AMOLED, il propose une belle image stable et lumineuse. Outre une occupation de l’espace très positive, avec 90.5% de la partie haute de l’engin occupée par l’image, la dalle offre une définition de 2520 x 1680 pixels. De quoi afficher plus en hauteur des documents lisibles, des pages web, du code ou autre usages qui profiteront de ce ratio particulier. La technologie d’affichage choisie est le LPTS et la dalle offre donc des angles très larges avec aucune baisse de luminosité visible même à plus de 170°. 

Honor MagicBook View 14

Je n’ai bien entendu pas pu apprécier les détails les plus techniques de l’écran. Le Honor MagicBook View 14 propose un traitement colorimétrique avec une certification sRGB de 100% et un rafraichissement de 90 Hz. Il m’aurait fallu plus de temps, un logiciel de retouche d’images et quelques photos que je connais bien pour apprécier toute la subtilité de cet affichage. La luminosité est, par contre, très bonne, elle monte à 400 nits au besoin, ce qui rend la dalle brillante capable de lutter avec l’ambiance lumineuse de la pièce. On n’y voit des reflets évidemment, et les lumières ambiantes se retrouvent dans l’image, mais sans bavures ni zones aveuglantes.

Cette machine est tactile avec une couche capacitive multipoint. Il sera donc possible de poser ses doigts sur ce superbe affichage. Pas vraiment ce qui colle le mieux, à mon goût, sur ce type d’engin qui me semble plus orienté productivité que loisir… A voir si les clients s’en serviront au final. La marque se dit à l’écoute des retours utilisateurs et pourrait faire évoluer ce point sur les prochaines générations.

Honor MagicBook View 14

Mais ce qui fait mouche avec le 3:2 de l’écran, ce n’est pas que l’affichage en lui même, c’est le format que cela donne à l’engin au global. Le ratio proposé ne laisse pas de place perdue et condense l’ensemble de l’engin en une solution très ramassée. Très compacte, qui donne une très bonne impression en tant qu’outil du quotidien. Avec 31 cm de large pour 22.66 cm de profondeur pour 14.5 mm d’épaisseur, le Honor MagicBook View 14 pèse 1.48 Kg. Un encombrement des plus réduits qui laisse la place à un équipement très complet autant en interne que pour la partie externe du dispositif.

Honor MagicBook View 14

Sous le capot, on retrouve un processeur Intel Core i7-11390H, une puce de onzième génération. Un choix de puce qui s’explique par la sortie de l’engin avant l’apparition de la douzième génération de solutions du fondeur. Ce processeur est un quadruple cœur développant 8 Threads entre 3.4 et 5 GHz. Il embarque 12 Mo de mémoire cache et fonctionne dans un TDP de 35 watts. A bord de cette puce, on retrouve un circuit graphique interne Intel Xe tournant jusqu’à 1.4 GHz et déployant 96 Unités d’Execution.

Une puce que la marque maitrise parfaitement avec une dissipation active pilotée par deux ventilateurs et un système de caloducs pour refroidir les composants. Je n’ai pas pu entendre la ventilation en action pour la simple raison qu’en  mode inactif comme pour cette présentation, elle était tout simplement inactive. Honor indique un comportement très silencieux avec 22 dB en usage classique. L’emploi du mode haute performance, qui pousse le processeur à 45 watts avec l’appui sur les touches Fonction + P, pousse évidemment la ventilation plus haut mais il est à conseiller en mode sédentaire et sur un support permettant un excellent refroidissement. En usage standard, à 35 watts de TDP, la machine reste dans une enveloppe de bruit très acceptable autour de ces 22 dB. Un résultat qui s’explique également par la densité du châssis en métal. Le recours à un ouvrage en aluminium permet de maitriser la dissipation des composants et accessoires.

Autour de ce processeur un choix de composition unique : 16 Go de mémoire vive LPDDR41 et un SSD PCIe NVMe de 512 Go. Pas d’options en 8 Go de ram ou en 1 To de stockage. La même recette pour tout le monde. C’est un choix différent des offres de structures plus établies comme Dell, HP ou Lenovo qui proposent en général des options plus variées. Mais c’est un choix qui a du sens pour Honor qui veut limiter les dépenses et proposer une configuration unique au meilleur prix. C’est un choix clair et qui a le mérite de proposer une alternative intéressante.

Plutôt que de présenter des versions « low cost » et « haut de gamme » qui ne satisferont au final que peu de monde, le constructeur propose un engin convenable pour tout le monde. Le passage à 32 Go de mémoire vive n’a pas vraiment de sens pour ce portable. Pas plus que des versions 4 ou 8 Go n’en aurait, au final. Economiser quelques dizaines d’euros pour avoir une machine en 8 Go de mémoire vive baisserait tout le potentiel de l’offre. Et le gain économique de n’avoir à gérer et stocker qu’une seule référence doit rattraper de beaucoup ce choix d’équipement unique. Le recours à un SSD de 512 Go permet également de contenter un maximum de scénario d’usage. Ce sera trop peu pour certains mais c’est dans tous les cas suffisant pour la très grande majorité en mobilité. L’ajout d’un stockage externe en mode sédentaire grâce à la connectique rapide de l’appareil permet de régler les éventuels besoins d’un énorme stockage de masse.

Honor MagicBook View 14

La batterie embarquée est une 60 Wh, un modèle 3 cellules qui promet, certification EVO oblige, une bonne autonomie. La marque indique 11 heures d’emploi effectif et 15 heures en lecture vidéo FullHD locale. Des scores corrects pour un engin de ce gabarit mais que je n’ai évidemment pas pu vérifier. Le constructeur propose un chargeur 65 Watts plutôt compact avec une rapidité de charge appréciable. Il faut une demie heure connecté à une prise pour retrouver 45% de l’autonomie de l’engin. En 90 minutes, la machine retrouve la totalité de son autonomie. La partie réseau est confiée à un module Wifi6 et Bluetooth 5.1, des solutions classiques et efficaces qui seront pilotées par une puce Intel. 

Honor MagicBook View 14

La connectique est propre aux solutions EVO. Le recours au Thunderbolt 4 est donc obligatoire. Deux ports USB Type-C sont disponibles sur la partie gauche de l’appareil, le premier en Thunderbolt 4 et le second en USB Type-C disposant tout de même des fonctions data, Ethernet et vidéo et charge. Avec un port jack audio 3.5 mm pour casque et micro du même côté. Cela offre à la machine un accès à une charge rapide mais également à des transmissions de données rapides et à des affichages très haute définition. 

Honor MagicBook View 14

De l’autre côté du châssis, la marque n’oublie pas ses fondamentaux avec deux ports plus classiques. Un USB 3.2 Gen1 de Type-A et un HDMI 2.0 plein format permettront de connecter des accessoires USB ou un écran externe sans avoir recours à un adaptateur. Comme quoi, il est parfaitement possible de glisser ce genre de ports même sur un châssis fin. Ici avec 14.5 cm en tout d’épaisseur, l’engin propose une alternative concrète au « tout USB type-C ». Je regrette pour ma part l’absence d’un lecteur de cartes SDXC qui est pour moi un vrai plus, sur  ce type d’engin. Mais c’est probablement lié à mon usage personnel et au fait que je fasse beaucoup de photos et de vidéos avec des appareils utilisant ce support.

Honor MagicBook View 14 Honor MagicBook View 14

D’autres détails sont bienvenus comme cette paire de haut-parleurs qui permettent de profiter d’une première source audio au niveau du châssis. Un second duo de haut-parleurs est situé dans le bas de l’enfin de manière plus classique pour augmenter le volume sonore de l’ensemble. Je soupçonne également ces ouïes d’aération de participer activement au refroidissement de la machine qui doit aspirer de l’air frais au travers d’elles. De l’autre côté du clavier, on découvre un bouton de démarrage qui embarque un lecteur d’empreintes pour une connexion rapide et une identification biométrique de l’utilisateur.

Honor MagicBook View 14

Autre changement majeur lié à l’évolution de la marque, son éloignement de Huawei, la webcam a réussi à se faire une place dans la bordure haute de l’écran. Une évolution qui autorise l’emploi d’un module de 5 mégapixels capable de filmer en FullHD sur cet engin. Accompagné d’un quatuor de micro pour enregistrer le son, le constructeur promet une excellente restitution de l’image et du son en vidéo conférence. Accessoirement, ce placement permet d’utiliser une solution de reconnaissance faciale. Le fait que la webcam filme en frontal et non plus depuis le clavier autorise Windows Hello à analyser la forme de votre visage pour vous identifier.

Honor MagicBook View 14

La partie clavier est confortable. Le format 14″ permet d’intégrer une solution de taille classique sur 6 rangées. On retrouve une disposition habituelle avec un touché assez ferme et  silencieux. Les touches fléchées haute et basse sont, comme d’habitude, sacrifiées en demi format. L’ensemble offre un format standard qui est immédiatement apprivoisé. On n’est pas dépaysé par les choix de la marque qui a fait ici un copié collé des solutions habituelles. Cela semble anecdotique mais pour quelqu’un qui écrit beaucoup, qui a « ses habitudes » sur un format bien apprivoisé de clavier, ce genre de détail permet de ne pas perdre en productivité.

Honor MagicBook View 14

Le rétro-éclairage est bien présent avec un liseré de lumière visible autour de  chaque touche et un texte lisible sur celles-ci. Le fort contraste entre le fond de touches sombre et le texte permet une bonne utilisation du clavier même lorsque le rétro-éclairage est éteint.

Honor MagicBook View 14

Le pavé tactile est vaste, réactif et doux. Il correspond bien aux besoins d’une utilisation sous Windows ou Linux. Son positionnement est très bon et il profite également du format 3:2 de l’affichage pour se déployer en profondeur. Avec un rapport d’écran plus haut que les solutions 16:9 classiques, la machine est très confortable dans sa disposition de clavier comme de repose poignet.

Détail intéressant, le pavé tactile abrite un capteur NFC qui permet de connecter un smartphone à l’engin et donc de transmettre des infos d’une machine à l’autre sans fil. Une fois identifié, le smartphone peut s’afficher sur l’écran du PC en format miroir et on peut ainsi contrôler des applications à distance. Il est également possible de récupérer des contenus du smartphone directement sur PC comme une image ou une vidéo.

Honor MagicBook View 14

La construction du Honor MagicBook View 14 est des plus réussies, l’engin est dense et efficace avec, au final, aucun point noir particulier à remonter. Si le design manque peut être d’originalité et se réfugie dans une solution très sobre, cela n’affecte en rien son efficacité potentielle. Le poids comme l’encombrement sont vraiment intéressants, avec 1.48 Kg le 14.2″ propose une belle alternative aux solutions existantes sur le marché. Un châssis solide et efficace, une bonne réserve de performances pour des usages non joueurs et une autonomie plus que correcte pour naviguer d’un point à un autre.

Le MagicBook View 14 est annoncé à 1499€ par Honor en France mais pour son lancement, il est proposé à 1099.99€ pour les jours qui viennent.

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. Et donc non extensible.

 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

11 commentaires sur ce sujet.
  • 15 mars 2022 - 12 h 03 min

    Bonjour Pierre: le lecteur d’empreinte est gérée sius Linux? Des infos?

    Répondre
  • 15 mars 2022 - 12 h 32 min

    @Christophe Caralp: Aucune info et je n’avais pas vraiment de quoi le vérifier sur place. Je demande.

    Répondre
  • 15 mars 2022 - 17 h 17 min

    Le Honor 16 pouces est à 800 euros ! Y’a un os !

    Répondre
  • 15 mars 2022 - 18 h 17 min

    @mirko: Non c’est une super affaire :)

    Répondre
  • 16 mars 2022 - 0 h 04 min

    859€ avec un sac à dos offert et une montre, au lieux de 849€ seul en promo… c’est très tentant.

    Besoin:0
    Envie:1
    Moyens:1
    Total score BEM:2/3, je ne craque que si >=2,5/3… mais c’est pas passé loin!

    Répondre
  • 16 mars 2022 - 4 h 24 min

    1099 €, c’est bien trop cher par rapport à la concurrence.
    Même avec un sac à dos et sa montre !

    Répondre
  • 16 mars 2022 - 11 h 12 min

    @mezicart: Tu penses à quelle machine concurrente ?

    @Neurobioboy: C’est la version précédente à ce prix.

    Répondre
  • 16 mars 2022 - 15 h 20 min

    Concernant le support Linux j’ai contacté Honor par mel.
    Réponse : Nous ne recomandons pas de changer de systèmes d’exploitation sur le Magicbook View 14
    Donc, pas d’achat pour moi.

    Répondre
  • 16 mars 2022 - 20 h 17 min

    Et toujours pas de variante AMD sur les versions les plus haut de gamme des constructeurs pour ne pas faire d’ombre à lntel, ça bouge pas.
    Faudrait pas se faire ridiculiser sur les perfs, l’échauffement, l’autonomie et la partie graphique…quitte à se prendre une amende d’un milliard par la CE qui de toute façon sera effacée avec la promesse de construire forte usine en europe en ces temps de géopolitique tendue…enfin je digresse, je digresse.
    Me souviens d’un Zenbook 13 oled l’année dernière qui atteignait les 18h d’autonomie sur le Ryzen là où il peinait à toucher les 10 heures avec un proc Intel.
    Pour 799€ avec une telle connectique j’aurais dû sauter dessus mais le format 16/9 me rebute. 16/10 c’est vraiment la limite en terme de ratio pour moi.
    Ce modèle aurait été vraiment attractif en Ryzen aux alentour de 1000€ car mon Surface Laptop 13″ commence à montrer ses limites. Un port USB c’est vraiment castrant et encore plus en nomade qu’en sédentaire où on peut toujours coller un hub usb et le laisser branché mais en voyage c’est vite saoulant ces histoires de dongles a se trimbaler.
    Un port MicroUSB aussi ne serait pas de trop vu la place que ça prend et le confort que ça apporte.
    Vivement du HdG avec du Ryzen 6xxx en tout cas.
    La prochaine gen peut-être…en espérant qu’on se prenne pas une séance radiologie globalisée d’ici là vu comme c’est parti…sigh!!!

    Répondre
  • 17 mars 2022 - 9 h 34 min

    Je vous fais un retour sur le LG gram 16 pouces.
    J’ai longtemps hésité avant d’acheter un pc portable, j’avais essayé puis renvoyé un lenovo machin carbon en 14 pouces (« haut de gamme »), car le clavier était dégueulasse (course de touches bcp trop faible) et bruit de ventilateur permanent (et batterie de merde).

    Les défauts du LG sont les suivants : écran pas suffisamment lumineux pour contrebalancer l’effet miroir de la dalle brillante. Gênant à côté d’une fenetre.
    Pavé tactile mal placé car non centré sur le clavier principal. Cependant c’est bcp moins genant que ce que je pensais. Et il resterait la possibilité d’en recouvrir une partie. Mais bon, vraiment pas gênant au final pour écrire.
    Haut parleur ridiculement faiblards, surtout pour un 16 pouce.

    Bruit de ventilo : j’ai failli le renvoyer pour cette raison, malgré que TOUS les test du net indiquait qu’il était hyper silencieux comparativement à tous les autres ordi portables.

    Finalement j’ai trouvé la solution : après avoir passé quelques heures à virer toutes les merdes de windows, ET les programmes installés par LG censés donner plus de controle sur les ventilos (entre autres), le pc est bien devenu totalement silencieux…
    Il n’y a que lorsque je le pose sur les genoux (sans livre en dessous) que le ventilo se démarre de temps en temps en mode très léger. Rien à voir avec le bruit avant d’avoir dégager tous les bloatwares.

    L’ayant obtenu en promo à 1000 euros, même s’il n’est pas parfait je le garde donc.

    Ah, et l’autonomie : en situation réelle, compter entre 6 et 8h suivant les options d’affichage que vous choisissez, en mode wifi perpétuel, pour une utilisation bureautique internet et vidéo. On est très très loin de la plupart des tests qui parlaient de 11H…
    Cependant c’est tout de même confortable.
    Je précise qu’il s’agit de la version i5 (pas le i7 qui est plus cher et plus couramment vendu) qui est normalement légèrement moins énergivore et qui produit aussi légèrement moins de chaleur.

    Considérant que j’aurai eu bcp de mal à trouver mieux pour le prix, je le garde.

    La seule alternative actuelle est le nouveau huawei 16 pouces, mais il a 2 inconvénients : il utilise un processeur bcp plus énergivore (donc doute niveau autonomie et bruit), et il a une bien moins bonne connectique. (par contre il a une bonne batterie également, et on peut l’avoir à un prix très attractif en promo).

    Répondre
  • 17 mars 2022 - 10 h 25 min

    Merci du retour.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *