HgTerm : un mini portable sous Raspberry Pi avec six heures d’autonomie

HgTerm, c’est le nom de ce projet fort bien documenté de construction d’un minuscule portable piloté par une carte Raspberry Pi. Si l’idée n’est pas nouvelle, la finition, le niveau de service, l’autonomie et surtout la somme d’informations sur la réalisation de l’objet sont incroyables.

L’idée du projet HgTerm est donc assez classique mais la réalisation étonnante. Une carte Raspberry Pi 3 est associée à un circuit Arduino Pro Mini autour d’une solution d’écran 4″ Hyperpixel4 en 800 x 480 dans un châssis imprimé en 3D. Le tout est connecté à un clavier Bluetooth très compact pour offrir une interface de type netbook.

2019-05-15 15_37_56-minimachines.net

Mais un netbook 4″ donc, avec un clavier qui s’utilisera du bout des doigts et surtout une tonnes d’usages Arduino, Linux et console de jeu. Le travail d’intégration est remarquable avec un énorme effort mené sur les différents composants pour optimiser l’espace qu’ils occupent tout en se préoccupant de la qualité de la dissipation thermique de l’ensemble.

2019-05-15 15_38_23-minimachines.net2019-05-15 15_38_54-minimachines.net

Le projet demande donc un certain doigté et ne sera pas spécialement accessible malgré la tonne d’informations proposées. L’alimentation du HgTerm est assurée par une batterie Xiaomi 5000 mAh qui sera rechargée par un circuit externe plus adapté à l’usage de l’engin. L’autonomie constatée varie entre 5 et 6 heures suivant les usages.

2019-05-15 15_39_11-minimachines.net

Enfin, cerise sur le déjà assez copieux gâteau, le châssis permet de déployer l’écran vers l’arrière en position “présentation” : Ce qui permettra de l’utiliser avec un appareillage plus confortable sans avoir le clavier de base devant l’écran/ Mais aussi de l’utiliser, par exemple, pour suivre des informations pendant que l’on travaille sur un autre appareil : L’évolution de la charge d’un serveur pendant que l’on opère dessus par exemple.

Trois vidéos du HgTerm ont été publiées : la première montre l’engin sous Arduino avec la possibilité de connecter directement un module externe.

Le seconde montre le HgTerm en action sous ULX3S, un outil Linux destiné à flasher les composants électroniques. Il permet ici de reprogrammer une carte externe directement avec la machine.

La dernière est plus classique puisqu’il s’agit d’un émulateur de Playstation lancé directement sur la Raspberry Pi via Emulation Station et piloté avec une manette externe. De quoi jouer à différents jeux où que vous soyez. Ici, l’option permettant de positionner l’écran en mode présentation prend encore une fois tout son sens.

Bref, le HgTerm est un excellent exemple d’un travail maitrisé de A à Z. Il reste à son auteur quelques points à parfaire mais ce que la machine est capable de faire est déjà impressionnant. 

Pour plus d’infos, le site Hyperglitch.com est une vraie mine d’or : Vous y trouverez tous les éléments employés pour mener à bien ce projet : Logiciels utilisés, informations techniques, composants, photos détaillés et même fichiers à imprimer ou schémas électroniques. C’est également un excellent point de départ pour mener à bien un projet identique. Tout y est présenté de manière didactique et intelligente.


Soutenez Minimachines.net !
6 commentaires sur ce sujet.
  • 15 mai 2019 - 16 h 10 min

    Joli ,et cela en jette aussi .
    Petit défaut c’est bien petit aussi .

    J’ai un écran de 7 pouces en 1280 * 800 qui ferait bien l’effort de se voir intégré a un projet de console ou mini PC .

    Reste a trouver le concepteur qui fera du Rasperry une sorte de GPD XD+ pour le jeu .

    Répondre
  • 15 mai 2019 - 17 h 07 min

    Pour se faire mal aux yeux, c’est parfait.

    Répondre
  • 16 mai 2019 - 18 h 37 min

    Oui ils auraient pu faire au moins en 7 pouces

    Répondre
  • 16 mai 2019 - 18 h 53 min

    @jeanmarc: C’est un guide, rien ne vous empêche de l’adapter en 7″.

    Répondre
  • 17 mai 2019 - 6 h 14 min

    Je trouve ça formidable. Ce projet est bien pensé. L’auteur a une opiniâtreté qui fait exemple. En plus, il partage son savoir faire sur un blog où il relate d’autres projets aussi (pas tous aussi aboutis mais qu’importe).

    L’écran est peut-être trop petit pour certains mais qu’est-ce que cela enlève au projet ? Si une recette de quiche est calibrée pour quatre personnes cette recette a-t-elle pour autant un défaut parce que certains cuisinent pour six ? Ben non, apprenons à calculer une proportion. J’ai parfois l’impression que les commentateurs de ce blog sont de plus en plus blasés et considèrent tous les projets présentés comme un catalogue qui leur est destiné.

    Je montrerai Hyperglitch à mes filles et je suis quasiment sûr qu’elle trouveront ça impressionnant. Et elles s’exclameront probablement “Stylé !” Ce qui en langage jeune de ma région signifie “Bravo. Ce que tu me montres est impressionnant nonobstant le fait que je ne m’intéresse pas à ce genre de projet en temps normal.” (Oui, je suis bilingue. Et oui, c’est une langue concise.)

    Répondre
  • 17 mai 2019 - 13 h 48 min

    @Kikimoo: d’accord avec toi, ce projet est parfaitement transposable a d’autres dimensions, comme la plupart du temps ;)
    La base est la et le mec la partage au plus grand nombre….gratuitement et généreusement !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *