En Bref : lisez vos disquettes depuis un Raspberry Pi

Qui n’a jamais rêvé d’ajouter un lecteur de disquettes à son Raspberry Pi ? C’est le genre d’outil absolument indispensable pour tout utilisateur digne de ce nom.

La Raspberry Pi Floppy Controller Board est une carte qui permet de prendre le contrôle de plusieurs types de lecteurs de disquettes. Une solution que Scott M. Baker a développée et partage sur son site pour que tout le monde puisse en profiter.

L’ensemble des ressources nécessaires pour parvenir à créer cette interface est partagé sur une page dédiée du site de Scott. Les schémas et informations indispensables pour créer votre propre interface autour de différents lecteurs de disquettes sont totalement documentés. Vous pourrez lire, formater et écrire aussi bien des disquettes de 360 Kb que 1.44 Mo.

2021-04-01 16_22_06

La carte proposée se présente sous forme de HAT facile à intégrer à une Raspberry Pi 4 Model B. Alors, je vous vois venir, qui voudrait s’encombrer d’un lecteur de disquettes sur une carte de ce type ? Quel intérêt peut avoir ce média quand on dispose de clés USB qui dépassent de très loin les capacités de ces outils ?

La réponse est finalement assez simple, la très grande majorité des utilisateurs n’aura que faire d’un lecteur de disquettes. Mais il existe probablement une toute petite partie de la population qui verra cette possibilité d’un très bon oeil. Je pense surtout à ceux qui n’ont plus aucune solution pour lire de vieilles disquettes et certains totalement coincés avec des systèmes allergiques aux solutions classiques. Je pense notamment aux propriétaires de certains matériels assez anciens qui se retrouvent souvent bloqués avec des solutions logicielles ingérables. Des outils professionnels, des synthétiseurs, des instruments de laboratoire… Des disquettes illisibles sur des PC classiques qui doivent forcément passer par des machines très anciennes et très encombrantes. Je me demande si ceux là pourraient profiter d’un Raspberry Pi et de ce petit HAT pour retrouver une solution de dialogue avec leurs instruments. Il doit y avoir  d’autres utilisateurs coincés dans des technologies des années 80-90 qui pourraient voir d’un très bon oeil ce développement. Si des outils se développent pour pouvoir copier secteur par secteur des disquettes en images avant de réinjecter ces images sur de nouveaux supports, je connais certains utilisateurs qui seraient ravis.

Merci à @Kled pour l’info.


Pas de Pub
11 commentaires sur ce sujet.
  • 1 avril 2021 - 20 h 58 min

    Merde pourquoi j’ai jeté mes disquettes

    Répondre
  • 1 avril 2021 - 21 h 33 min

    Posté un 1er avril, je pensais que c’était trop beau pour être vrai !
    Même pas !

    Répondre
  • 1 avril 2021 - 22 h 53 min

    @Nicolas:

    Pareil, ça fait longtemps que j’ai vendus mes disquettes lors d’une braderie lilloise, même si j’en ai encore quelques unes provenant d’Apple.
    J’ai aussi balancé tous mes vieux magnéto optiques.
    Il me reste quelques cartouches syquest 44 Mo, je les vérifiées et vidées vers 2015/2016
    J’ai des zip, 100 Mo dans le même carton, pareil vérifiées et vidées à la même date
    et dans une autre boite j’ai encore des cartouches canon Ion avec l’appareil photo :)
    Par contre ça fait longtemps que j’ai récupéré les photo, à l’aide d’un carte d’acquisition vidéo nubus sur un vieux Mac II Fx que j’avais … et qui m’a été dérobé :pleure:

    Je n’ai pas assez l’âme collectionneur pour conserver et vendre au bon moment ces vieux appareils !
    quand je vois une annonce pour un Lisa à 15 000€, ça me rappelle celui récupéré et revendu immédiatement 5000F pour cause de WAF négatif !

    Joli poisson quand même, qui me rappelle qu’étudiant en DUT, je me faisais de l’argent de poche en achetant des bulks de 100 disquettes 5″1/4 que je revendais à l’unité à des étudiants qui en avaient besoin.

    Répondre
  • 2 avril 2021 - 11 h 28 min

    J’en ai encore une boite vierge à la cave, juste ouverte y’a qq années pour montrer aux enfants la lente “clef USB” 1.44MB d’alors!
    Par contre, au boulot, on a en effet encore qq PC d’une quinzaine d’années (au moins) avec des lecteurs fonctionnels dans les lab. Ca devient rare, mais certains oscilloscopes n’avaient que cela pour y ajouter des capacités/extensions ou récupérer des mesures/captures par exemple.
    Ces PC tombent au rythme des limites de la cannibalisations, les HDD IDE sont désormais introuvables par exemple.

    Répondre
  • 3 avril 2021 - 11 h 52 min

    quand je vois qu’on roule encore avec un AS/400 au taf’ pour faire tourner toute la boutique, et que s’il nous lâche plus rien ne sort de l’entrepôt…

    Répondre
  • 4 avril 2021 - 1 h 36 min
  • 4 avril 2021 - 1 h 53 min

    @Alain: Il suffit de regarder la source pour comprendre que ce n’est pas un poisson d’avril.

    Répondre
  • 4 avril 2021 - 12 h 41 min

    @yann: Oh moi j’en ai plein je pense des HDD IDE… Ca intéresse quelqu’un ?

    Répondre
  • 5 avril 2021 - 10 h 22 min

    J’avais raté cette news. Et tant qu’on y est, j’ai un vieux lecteur ZIP sur port parallèle. Une idée pour lire les ZIPs sur windows 10 ?

    Répondre
  • 5 avril 2021 - 11 h 07 min

    @Roboc:
    Sur un vieux Mac en système 9 avec un lecteur SCSI sans aucune problème
    sur le même vieux Mac de type G4 avec une carte SCSI et Mac OS X il ça fonctionnait aussi
    Mais avec un PC W10 ???? aucune idée, il faudrait commencer par essayer et voir si le lecteur est reconnu

    PS : @Pierre : j’avais répondu à l’article sans lire la source, c’est pour cela que j’ai cru à un poisson d’avril

    Répondre
  • hle
    5 avril 2021 - 17 h 34 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *