Dell XPS 15 2020 et XPS 17 2020 : des machines d’exception

Les Dell XPS 15 2020 et Dell XPS 17 2020 sont difficiles à décrire, ils ressemblent à des aboutissements techniques mais c’est déjà ce que l’on disait des modèles 2019. La grande question en suspens reste étrange, pourront t-ils faire mieux dans le genre ?

Attention, je ne dis pas que ce sont les machines parfaites pour tous. Mais dans leur genre, celui d’ultraportable à grandes diagonale, ce sont des engins d’exception. 

Dell XPS 17 2020

Commençons par le Dell XPS 17 2020 pour  éliminer beaucoup de malentendus. Ce n’est pas une minimachine. La diagonale de l’appareil force évidemment l’engin à prendre ses aises sur un bureau. Pourtant, ses dimensions restent étrangement proches de nombre de machines 15.6″ du marché. L’engin mesure 37.4 cm de large pour 24.8 cm de profondeur et 2 cm d’épaisseur. Il pèse entre 2.11 et 2.51 Kg. C’est large, c’est assez imposant et c’est lourd… comme un 15.6″ de 2017. Dell a réussi à tasser une dalle de 17″ dans un châssis de 15.6″.

Dell XPS 17 2020

Sa recette est toujours celle inaugurée sur le Dell XPS 13, une machine qui est sortie du lot grâce à une finesse de bordure qui a rendu l’ensemble des concurrents ringards pendant 6 à 12 mois. Dell est probablement l’acteur qui a  le plus influencé le design des PC portables ces 5 dernières années avec cette course aux grands écrans dans des châssis plus petits. Désormais toute l’industrie suit, pour le plus grand bonheur des utilisateurs, et rogne millimètre par millimètre l’encadrement de ses dalles.

Dell XPS 17 2020

Sur ce 17″, c’est flagrant, avec un écran qui occupe toute la partie supérieure de la machine. Et quand je dis toute, c’est vraiment toute. La partie inférieure de la dalle qui était l’année dernière encore de quelques centimètres d’épaisseur, se retrouve entièrement ouverte sur l’écran. La webcam ou plutôt les webcams, puisque la machine propose un capteur infrarouge, sont intégrés dans une bordure d’écran millimétrique.

Dell XPS 17 2020
La dalle passe du 16:9 au 16:10 et sera déclinée en FullHD (1920 x 1200 pixels) et en UltraHD (3840 x 2400 pixels) HDR400 et couvrant 100% du profil sRGB. On retrouvera à bord de 8 à 64 Go de DDR4 à 2933 MHz et des processeurs Intel. Une belle panoplie de 4 puces seront déployées :  Core i5-10300H, Core i7-10750H, Core i7-10875H et Core i9-10885H. La partie graphique sera confiée à des chipsets Nvidia avec au choix un GeForce GTX 1650 Ti 4 Go GDDR6 ou un GeForce RTX 2060 Max-Q. Le stockage sera évidemment confié à des SSD, uniquement des PCIe NVMe x4 de 256 Go à 2 To.

Dell XPS 17 2020

On peut donc s’attendre à un niveau de performance très élevé. L’objectif de ces engins étant probablement d’offrir une belle pérennité à l’utilisateur pour valider son investissement. Il faudra compter sur un ticket d’entrée de 1999€ pour la machine entrée de gamme en 17″. Un montant élevé qui ne se justifiera que par une vision à long terme de son choix.

C’est probablement pour cela que Dell a fait certains choix, d’ailleurs. Si le Wifi6 avec un module Killer AX1650 2×2 et du Bluetooth 5.0 est simplement logique du fait des Core Intel de dixième génération, d’autres éléments sont résolument orientés vers le futur. On note, par exemple, l’absence de toute connectique hormis des ports USB Type-C. 4 ports Thunderbolt 3.0 seront disponibles et offriront une belle panoplie d’usages. Pas de prise HDMI ni même une bête prise USB Type-A. Il sera nécessaire de passer par le Bluetooth pour une souris ou alors d’employer l’adaptateur USB Type-A vers USB Type-C fourni par la marque. Il reste quelques survivants connectiques tout de même avec un lecteur de cartes SDXC et un port jack 3.5 mm. Des vestiges toujours pratiques et souvent indispensables.

Dell XPS 17 2020

D’un point de vue ergonomique, certains choix vont poser soucis. Pourquoi ne pas intégrer un pavé numérique dans un 17″ de cette largeur ? Dell a préféré proposer une paire d’enceintes sur les côté du châssis. Je n’ai aucune idée de leur qualité pour le moment mais l’espace disponible est impressionnant et la marque a ici les moyens de proposer une solution audio de très bonne facture. De ce fait, le clavier se retrouve au centre du dispositif, les utilisateurs de pavés numériques se tourneront vers une solution externe en USB. Le clavier est évidemment rétro éclairé et la marque a mis les petits plats dans les grands avec un énorme pavé tactile de 15 cm sur 9. Le châssis est réalisé en alliage d’aluminium et le repose poignets en fibre de carbone. Un petit lecteur d’empreintes digitales est également présent.

L’autonomie n’est pas annoncée mais on ne peut pas s’attendre a des miracles avec ce type d’équipement : deux batteries seront disponibles, une 56 Wh et une seconde en 97 Wh. Le Dell XPS 17 2020 sera de toutes manières plus rarement utilisé en déplacement même si son encombrement est faible…. A moins que le résultat obtenu par ces composants suivent le rythme et proposent un nombre d’heures de travail suffisant ? Si c’est le cas, l’engin sera probablement pris d’assaut par un bon nombre de professionnels. 

Dell XPS 17 2020

Dell ne s’y trompe pas et avec ces configurations, il y a peu de programmes qui seront refusés à la machine même si elle n’est pas affublée des apparats du PC de Gamer classique. Le Dell XPS 17 2020 est un petit monstre au design aérien qui pourra aussi bien servir pour monter de vidéos de manière efficace que pour jouer ou piloter des calculs. C’est une machine très complète, assez chère mais probablement très bien construite et assemblée avec, semble t-il, un gros travail d’ingénierie. A t-elle sa place sur Minimachines ? Oui et non. 

Oui si on la considère comme le PC escamotable d’un bureau ou d’une maison. Au même titre qu’un duo MiniPC et écran USB Type-C par exemple. Si vous cherchez une solution à intégrer dans un endroit dont la vocation n’est pas d’être un bureau toute la journée, ce type d’engin a du sens. C’est également le plus petit 17″ que j’ai pu voir et on est très proche d’un 15.6″ classique voire largement en dessous des solutions d’il y a seulement quelques années… Pour certains métiers qui ne peuvent pas passer à des dalles plus petites, c’est bel et bien une minimachine.

Non si on reste froidement attaché aux dimensions et au poids de l’objet. Ce n’est pas une machine à considérer comme un engin ultraportable et surement pas le plus pratique pour quelqu’un cherchant avant tout la mobilité.

Dell XPS 15 2020

Le Dell XPS 15 2020 reprend les grandes lignes du 17″, avec un noyau dur identique : La machine proposera les quatre mêmes puces Intel, les mêmes capacités en mémoire vive et les mêmes capacités de stockage. Seule la Nvidia RTX 2060 Max-Q ne lui sera pas accessible par rapport au modèle supérieur.

Dell XPS 15 2020

La philosophie globale du Dell XPS 15 2020 est également identique avec une dalle qui vient lécher la charnière sans laisser d’espace sur la partie inférieure. Je me demande quel travail d’ingénierie est derrière ce montage. La diminution des bordures d’écran a demandé un gros travail d’optimisation des châssis. Il a fallu renforcer leur structure globale qui était avant maintenue en sandwich. Le dos de l’appareil d’un côté, le retour de la bordure de l’autre. Le tout enfermant la dalle et la structure nécessaire à la solidité de l’appareil. La simple fermeture d’un engin de cette diagonale en saisissant un coin de l’écran engendre une tension assez forte. Le renfort structurel de l’armature pour le supporter a été un des gros défi pour Dell pour son premier appareil du genre.

Dell XPS 15 2020

Le nouveau défi pour cette version 2020 a été de marier cette structure renforcée qui doit rester peu épaisse pour garder la ligne globale de l’appareil à une charnière suffisamment solide pour la supporter convenablement. Une charnière qui doit désormais composer avec une dalle d’écran qui ne lui laisse aucun espace où s’arrimer.

Dell XPS 17 2020

Ce n’est qu’une supposition mais je suppose que ce tour de force n’est possible qu’en intégrant une partie de la charnière directement dans la structure de l’écran. Les images suggèrent que la partie supérieure qui accueille le clavier et le support de l’écran sont une seule et même pièce. Un ensemble suffisamment rigide pour tenir la dalle avec de si petites bordures. Le résultat est en tous cas remarquable avec une exploitation totale de l’espace disponible.

Dell XPS 15 2020

Le Dell XPS 15 2020 a un aspect quasi magique pour qui a connu les premiers portables de cette diagonale grand public. Non seulement leur structure était lourde et épaisse mais on pouvait glisser la totalité du Dell XPS 15 2020 dans la seule partie écran de ceux-ci…

Dell XPS 15 2020   Dell XPS 15 2020

Son châssis mesure 34.5 cm de large (2.9 cm de moins que le 17″ donc) pour 23 cm de profondeur et 1.8 cm d’épaisseur. Il pèsera entre 1.83 pour l’engin livré avec une batterie 56 Wh et jusqu’à 2.05 Kg pour le modèle en 86 Wh.

Dell XPS 15 2020

Le Dell XPS 15 2020 proposera une anatomie comparable à son grand frère. On retrouvera également une webcam infrarouge pour la reconnaissance faciale, toujours un lecteur d’empreintes, un port jack audio, un lecteur de cartes SDXC mais deux ports USB Type-C Thunderbolt 3.0 au lieu de 4 et un port USB 3.1 type-C plus classique. Son prix devrait débuter à partir de 1799€. 

Dell XPS 15 2020

Je ne sais pas si j’arriverai à mettre la main sur ces engins, mais je dois vous avouer qu’aucun 15″ ne m’avait fait cet effet depuis un bon moment.

La grande question qui me taraude désormais, qu’est-ce que Dell va pouvoir améliorer désormais ? La partie écran ne laisse plus vraiment loisir à évoluer. Si l’engin pourra toujours gagner en capacité de calcul, en stockage et en affichage, il semble difficile d’aller au delà des choix proposés ici ? Que va faire Dell pour nous surprendre ?

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
41 commentaires sur ce sujet.
  • 14 mai 2020 - 15 h 10 min

    UNE CONFIG AMD ! ALLEZ DELL !

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 15 h 20 min

    Le nouveau XPS me tente énormément, il correspond à ce que je recherche un 15 pouces compact, puissant et évolutive (RAM & SSD).
    Le plus recharge en USB-C, écran de fou (j’ai testé le xps 9300 en 16/10) c’est de la folie…
    J’attends un peu les tests mais je pense que je vais craquer.

    Au niveau amélioration en effet ça commence à être compliqué, mais Dell peut jouer sur la puissance, le stockage et aussi l’autonomie.
    Niveau design et ergonomie je la trouve parfaite cette cuvée 2020 des XPS.
    Ils concentrent la modernité et la praticité de l’USB-C et du thunderbolt, le lecteur de SD et la prise jack.

    Pour moi c’est la VRAI alternative au mac.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 15 h 30 min

    Pour moi, a améliorer, c’est accessoire mais … c’est le design. Je ne suis pas fan du look arrondi de partout.
    Je préfère les angles vifs.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 15 h 35 min

    De belles machines, mais si la rigidité de la coque écran pose problème c’est la dalle en dessous qui va travailler avec des pb de fiabilité a moyen terme. J’avais eu le pb sur un 17″ pas assez rigide…
    C’est joli à noël ces lignes lumineuses erratiques!

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 15 h 39 min

    Il y a une énorme différence entre les 2 modèles : le 17 pouces embarque une chambre à vapeur pour le refroidissement.
    Ce qui devrait changer pas mal pour la tenue des performances.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 16 h 08 min

    @yann: Vu les choix qui sont faits, je suis plutôt confiant.

    @REMI BOSQUET: Je crois que c’est surtout le combo 2060 / Core ix qui va nécessiter cet ajout. Pas mal de configurations GTx / Core fonctionnent de manière classique (ici avec une combinaison de 2 caloducs croisés et 2 ventilos.). Si l’objectif est le calcul lourd, le jeu UHD ou l’édition vidéo, le recours à des échangeurs thermiques semble pertinent pour ce type de design de 2 cm.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 16 h 23 min

    @Pierre Lecourt:
    Ok, je pensais que c’était systématique sur la version 17″. Parce qu’on va pas se mentir : ayant le cousin pro du XPS ( Precision ), la gestion thermique des plus gros CPU est quand même problématique et on ne s’en sort pas trop sans undervolté le CPU.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 16 h 36 min

    A vue de nez ça m’a tout l’air d’être super fragile.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 16 h 46 min

    Faire l’impasse sur un pavé numérique… Pfff..
    Difficilement acceptable sur des machines à 400 balles. Alors là !! Surtout sur le 17″.

    Mais c’est plus une gamme “Apple staïle” que vraiemnt utilisateur 8h/jour.

    Sinon, un ou deux usb type A, genre sous une trappe pour un dongle (genre souris Logitech) ?

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 16 h 55 min

    @OuiDocteurBob: Ca m’a surpris mais la dernière fois que j’ai vu quelqu’un utiliser un pavé numérique réellement activement (pour du calcul), il utilisait un pavé numérique USB type méca. Il n’arrivait pas a exploiter les pavés chiclets des portables qu’il ne “sentait” pas.

    Pour l’USB type-A je suis d’accord, il y a probablement la place sur le châssis pour en mettre 1 de chaque côté.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 17 h 25 min

    Quitte à dépenser 2000€, autant prendre un gigabyte aero 15 oled kb ou SD. on est aussi autour de 2 kilo mais on a un pavé numérique, des cartes allant de 1660 ti maxq à la RTX 2080 super. on a les même proc voir plus (i9-10980HK) et il ya des port usb A, hdmi etc… et la dalle Oled UHD, HDR et calibrée.
    Quitte à avoir un truc transportable et vu qu’on trouve des prises partout, autant avoir quelque chose de complet.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 18 h 56 min

    @Pierre Lecourt:

    C’est vrai que pour de la saisie “au kilomètre”, la préférence va souvent vers un “bon” clavier (mécanique ?) en usb.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 20 h 23 min

    Cette machine est une très belle machine…
    Mais il y a heureusement encore quelques erreurs de conception, de compromis,
    Quand Tu mets que les prix devrait débuter à partir de 1799 Euros,
    pour la version minimaliste… et combien, pour la version maximaliste ?
    Probablement dans les 3500 Euros, donc ce n’est vraiment pas pour tout le monde !

    Ce sont des machines d’exceptions, Oui, mais je crois personnellement qu’il est
    très important, si ce n’est essentiel des pousser les choses à leur perfection !!!
    Et ça ne serait pas, obligatoirement plus cher !

    Il existe tellement de technologies extraordinaires disponibles,
    et non obligatoirement chers, qui pourraient être incluses,
    et faire La et Les Différences !!!

    Une perfection par rapport à ce qui à l’existant,
    peut-être ?!

    Mais une Perfection par rapport à ce qu’il est possible de faire
    en innovations technologiques, c’est NON…
    Dell ne s’est globalement pas foulé, comme on dit si bien,
    au royaume des aveugles, les borgnes sont rois…

    Je connais un très grands nombres de technologies et solutions intéressantes,
    et si Dell ou d’autres sont intéressés, pas de problèmes…
    Mais pour cela, il faut payer !

    Quand j’écris, je partage souvent gratuitement des solutions, bien sûr,
    mais il est important de ne pas donner les points clés, mais seulement
    des points secondaires, même s’ils ont aussi de l’importance,
    dans le tableau et pour faire un chef d’oeuvre !

    Quand je dis que je peux me comparer à Elon MUSK ou Léonard De VINCI,
    je ne peux malheureusement être jugé que par des personnes qui
    ont déjà un très bon niveau de compréhension globale !
    Et honnêtement, ce genre de personnes sont rares…

    Car pour 95% des autres, c’est du Chinois, de l’Hébreu, ou
    même une langue totalement incompréhensible pour eux…

    Je me suis parfois autoriser à mettre des gens face à leurs contradictions,
    leurs erreurs, mais dans la grande majorité des cas, ils s’en foutent,
    à moins de prendre des témoins connaissant le ou les domaines !
    Mais dans ce cas, ils sont vexés, mais ce n’est pas pour
    cela que cela changera quoi que cela pour eux…
    la persévérance dans l’erreur, les erreurs !

    Confronter les hommes à la vérité vis à vis d’eux même,
    même gentiment, c’est souvent la meilleur voie pour
    s’en faire des ennemis…

    La question n’étant pas qui a raison, ou qui a tort,
    mais le fait de réalisé, que l’autre puisses être
    le miroir de nos propre lacunes, manquements,
    et incompétence…

    D’une façon, on a tous des domaines de prédilections différents, et de faits,
    nous sommes tous complémentaires, car on ne peut pas tout faire,
    ni être le meilleur en tout… c’est comme cela,
    c’est la vie !

    Personnellement, je ne suis en compétition avec personnes,
    autrement je créerais ma propre entreprise, afin de prouver
    que j’ai raison… Je l’ai fait 2 fois dans ma vie !!!
    Mais même si ça marche, bien, très bien, la gestion d’une entreprise
    au quotidien, est plus un fardeau, qu’un plaisir…
    Pour moi, c’est chiant, lent et ennuyeux…
    je suis un concepteur, un créateur, je dois rêver…
    Mon plaisir, c’est d’étudier, d’inventer et de résoudre des problèmes
    simples ou complexes, c’est ça qui m’amuse… qui m’épanouis !
    Faire continuellement, les mêmes choses trop simples et ennuyeuses, et
    parfois stupides, je ne tiens et ne tiendrais pas très longtemps…

    Dell fait parti de mes constructeurs favoris… car ils sont doués !
    Ils ont une très bonne politique commercial… très carré, bien structurée !
    Mais ce qu’ils font globalement ne correspond malheureusement pas à ma philosophie.

    Ma philosophie est beaucoup plus proche de celle de Xiaomi,
    tout en étant beaucoup plus innovant !

    Car je trouve que Xiaomi n’est globalement assez peu innovant,
    ils se contentent de jouer le rapport Qualité/Prix…
    Ce qui leur permet de connaître le succès qu’ils connaissent !
    J’aime acheter du Xiaomi, mais tout leurs produits ne se valent pas…
    Et il y a des secteurs ou ils sont bien meilleurs que d’autres…

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 21 h 02 min

    Il est magnifique le xps 15,côté esthétique, rien à redire ou presque, ils ont quasiment amélioré tous les petits défauts ergonomiques. Par contre c’est quoi l’intérêt de ne pas avoir mis les 3 usb c en thunderbolt 3 hein ??? Surtout à ce tarif, ils déconnent pas un peu là.? Tout comme si vous voulez le bel écran 4k tactile et bien avant on pouvait le choisir sans forcément acheter le modèle le plus cher, là on dépasse les 3000€ faciles, je suis xps 15 depuis un moment, j’ai l’avant dernière avec pratiquement tout ça en dehors de l’esthétique, j’étais en train de vendre le mien pour acheter celui là et bien non ça ne se fera pas, ils se tirent une balle dans le pied à faire ça, laissez nous plus de choix…. Car là ben non, je vais juste acheter 2to de ssd ultra rapide et 32go de mémoire et c’est reparti pour des années et seulement 500€

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 22 h 29 min

    J’ai un XPS 13, et pour le design, je trouve que c’est plutôt bien voire très bien fini. Le mien a presque 3 ans (i7 8e génération), la rigidité de la coque est suffisante pour être transporté tous les jours (je suis consultant, donc chez des clients) et je me déplace à moto, donc la machine est assez exposée au froid / chaud / accidents (de moto, ca arrive), et elle est toujours opérationnelle cette machine. J’ai juste du changer, récemment, le ventilateur qui commençait à faire du bruit. Le SAV Dell en demandait une fortune en réparation (dépassement de la garantie d’1 mois, comme par hasard ;p), ma boite m’a proposé de remplacer par un lenovo serie T, mais grâce à tous nos sites chinois préférés, j’ai pu commander 3 ventilos pour moins de 50 balles frais de port inclus.
    Après, concernant Dell, ce que vous achetez c’est un SAV qui marche pas mal du tout, et pour du matos pro, ca compte. Ils viennent sur place (ou que vous soyez), ils démontent, diagnostiquent et opèrent s’il faut remplacer des éléments. J’ai eu le cas, sur un ancien modèle, à faire appel au SAV, le type est arrivé, a monté toute la machine, a changé la carte mère, tout remis en place, j’ai récupéré une machine opérationnelle en 45 min. C’était top.

    Répondre
  • 14 mai 2020 - 22 h 31 min

    Ha et pour le pavé numérique, mon frère qui est expert comptable, trouve que c’est indispensable. Moi qui suis dans l’informatique, ca ne me sert pas du tout. C’est assez spécifique, je trouve, le fait d’utiliser le pavé numérique : ca a un intérêt quand on tape vraiment beaucoup de chiffres dans la journée.

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 0 h 10 min

    @Nicolas Lewandowski: Heu… non. J’utilise presque exclusivement le pavé numérique pour taper les chiffres. Et je ne suis pas dans la comptabilité, je code.

    J’utilise plus facilement les chiffres en haut du clavier sur un clavier suisse, mais sur un clavier français ou belge, je suis pénalisé en cas d’absence du pavé numérique.

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 0 h 26 min
  • 15 mai 2020 - 2 h 03 min

    “Quand je dis que je peux me comparer à Elon MUSK ou Léonard De VINCI,
    je ne peux malheureusement être jugé que par des personnes qui
    ont déjà un très bon niveau de compréhension globale !
    Et honnêtement, ce genre de personnes sont rares…”

    “Je suis un concepteur, un créateur, je dois rêver…
    Mon plaisir, c’est d’étudier, d’inventer et de résoudre des problèmes
    simples ou complexes, c’est ça qui m’amuse… qui m’épanouis !”

    Les ravages du confinement ….

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 2 h 12 min

    Ah sinon merci Pierre pour cet excellent article sur ces excellentes machines

    J’avoue avoir hésité à passer sur PC (bon, j’ai pas hésité très longtemps hein) et si j’avais sauté le pas, c’est surement un Dell XPS qui aurait retenu mon attention. Au final je suis sur un Macbook Pro 16″ qui est, à mon avis, et après 6 mois d’utilisation intensive, un laptop exceptionnel, un redoutable outil de travail, un bien bel objet, et une machine très attendue au vu du fiasco des modèles précédents (clavier papillon non fiable, énormes problèmes thermiques engendrant du throttling, boutons ESC et ON/OFF intégrés dans la touch bar, GPU moisi, etc).

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 3 h 01 min

    @AlxV: J’avoue que pour avoir plusieurs amis graphistes, designer qui ont sauté le pas du 16″, les échos que j’ai pu en avoir font état d’un engin exceptionnel. Malheureusement je ne suis pas du tout un expert Apple, j’aurais du mal a le prendre en main réellement objectivement et avec le même recul qu’un PC…

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 4 h 31 min

    @Nicolas Lewandowski:
    Oui je pense comme toi, y a des gens qui vont hurler de ne pas avoir de pavé numérique parce qu’ils s’en servent vraiment, mais je pense que la majorité des gens ne s’en sert que très ponctuellement, ce qui n’en empechera pas un grand nombre d’hurler par principe.

    Je suis vraiment heureux de voir le retour de 17″ en haut de gamme, c’est un format vraiment chouette quand on bosse avec beaucoup de fenetres ou de programmes en même temps ET qu’on a besoin d’une petite mobilité au sein de son lieux de travail.
    Moi qui bosse en labo de recherche, avoir une grande dalle sur une bécane que je peux transporter entre les salles de manips, les salles de réunions, les conferrences rooms, sans sacrifier la qualité de l’affichage car ici qualité XPS (c’est parfois essentiel d’avoir une excellente colorimétrie quand on annalyses des images en recherche)…
    A ce 17″ je dis: OUI OUI OUI!!!!
    (me reste plus qu’à convaincre mon chef de claquer de la tune… c’est pas gagné…)

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 9 h 33 min

    @Nicolas Lewandowski: Je ne suis pas comptable non plus et pourtant la pavé numérique est indispensable pour moi (adresses IP et calculs fréquents). Depuis, presque 20 ans maintenant Je n’utilise que des Dells Precision (la version Pro du XPS en quelque sorte). Si ils suppriment aussi le pavé numérique sur les Precision, vu que je ne suis pas fan du pavé externe, je crains de devoir aller voir dans une autre crémerie.

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 9 h 35 min

    @Neurobioboy: D’un point du vue pro, ce qui peut convaincre, c’est le support sur site en 24 heures de Dell…

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 13 h 01 min

    Ce que je trouve vraiment dommage, c’est qu’on ait pas le choix d’une petite carte graphique comme une MX350, voir d’aucune carte graphique.
    Si un besoin plus important est nécessaire, un eGPU pourrait prendre le relais quand on le veut.
    On baisserait la chauffe, le prix et on gagnerait en autonomie.
    C’est d’autant plus dommage que les states ont la possibilité de commander le XPS sans GPU Nvidia.
    Quel dommage que cette option ne soit pas disponible ici.

    Ça reste une bien belle machine !

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 13 h 29 min
  • BEN
    15 mai 2020 - 14 h 22 min

    j.DEBON, tu dis :

    “D’une façon, on a tous des domaines de prédilections différents, et de faits,
    nous sommes tous complémentaires, car on ne peut pas tout faire,
    ni être le meilleur en tout… c’est comme cela, c’est la vie !”

    En effet, belle rhétorique, le discours bien soutenu et motivé , mais ô combien de fautes d’orthographe…

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 14 h 31 min

    @J. DEBON:
    Tout ça pour …
    Parce que je ne vois pas trop …
    Mais bon Dell est une entreprise majeur dans l’informatique et le principal fournisseur de nombreuses entreprises en équipement informatique (PC, serveurs, écran, PC portable, …)
    Ils innovent en faisant ce qu’ils savent déjà faire mais en l’améliorant.

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 14 h 35 min

    14nm

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 15 h 13 min

    Ha en effet, j’étais passé à côté. Merci Timothey ! Il resterait plus qu’à proposer la batterie 86Wh avec.

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 16 h 04 min

    Un petit commentaire sur la question du pavé numérique

    Ce genre de machine, avec un tel CPU, et un tel GPU, est ce que l’on appelle une “station de travail portable”. C’est tout sauf un laptop bureautique, c’est une machine prévue pour avaler du montage vidéo 4K, de la composition musicale avec des logiciels très lourds, de la 3D (modeling, texturing, rendu, etc), de l’archi, de la CAD, de la post prod audiovisuelle, etc, etc

    Je parlais du Macbook Pro 16″… c’est son concurrent direct

    Ce sont des machines comme toutes grosses et lourdes (vs le marché actuel innondé de laptops fins et légers) qui sont pour la plupart du temps … utilisées sur un bureau, avec un ou deux très grand écrans, des stockages externes (SSD, boitiers RAID, NAS, reseau 10GbE) et … un clavier et une souris

    Donc la question du pavé numérique se pose rarement

    Elles offrent l’avantage, contrairement à une tour PC, d’être déplacées facilement d’un bureau à l’autre ou de pouvoir travailler en mobilité (indépendants, intermittents du spectacle, freelances, etc), mais on est loin du laptop qui traine dans le fond d’une petite sacoche

    Les pavés numériques sont présents sur d’autres gammes d’ordinateurs, moins dotés en composants, plus accessible en prix, mais je vous assure, quand on achète une telle machine, ce n’est pas pour l’utiliser seule sans rien du tout, ou alors ponctuellement, et pour des usages exploitant des médias, on préférera toujours des bon haut parleurs qu’un pavé numérique. Dell a fait un bon choix et je le répète, majoritairement, le clavier de l’ordinateur n’est pas utilisé, c’est un vrai clavier filaire qui fait le taf, et lui, il a un pavé numérique.

    Répondre
  • 15 mai 2020 - 16 h 12 min

    … c’est par ailleurs tout le problème du Macbook Pro 16″ : il propose une touch bar en lieu et place de la ligne de touches de fonction, mais je n’ai quasiment jamais vu un graphiste, un monteur, un motion designer, un musicien, etc travailler uniquement sur l’écran 16″

    Toujours, il y a un bureau, un 2e écran, une souris ou une tablette graphique et … un clavier. Et la touch bar, elle ne sert quasiment à rien, à moins de se contorsionner pour accéder aux raccourcis des apps qui bien souvent, sont obscurs et peu utiles

    Sachant qu’elle a engendrée, à sa sortie, un surcout de 300€ sur les laptops, et sachant que 4 ans après, le nombre d’utilisateurs satisfait de la touch bar se compte sur les doits d’une main … bref … Apple quoi

    Répondre
  • 16 mai 2020 - 4 h 29 min

    @Timothey Mendes:
    Je sais pas ce qu’il prend, mais c’est de la bonne! A l’occasion je veux bien tester une mini dose, par curiosité. Mais pas plus, ca à l’air bcp trop puissant!

    Répondre
  • 16 mai 2020 - 4 h 42 min

    @AlxV:
    Je sais que c’est pas la cible prioritaire, loin de là, mais je t’assure que en tant chercheur, qui navigue entre les salles de manip et les paillasses, le num pad est bien bien bien pratique, et pour mon type d’usage, on fait tourner des trucs assez gloutons en mobilité, et la qualité de la dalle est vraiment importante… et on fait des trucs relou genre remplir des tableurs excel manuellement comme des brutes durant les manips… vraiment le num pad est super pratique pour nous. Mais nous sommes un usage de niche (encore que m^eme si on a pas tous des besoin identiques, il y avait environ 8 millions de chercheurs toutes disciplines et secteurs confondus dans le monde en 2013 selon l’UNESCO).

    Répondre
  • JLM
    16 mai 2020 - 17 h 05 min

    Merci pour cet article Pierre.
    J’attends un 17 pouces depuis plusieurs années pour changer mon vieux Asus 15′.
    Bon ok, c’est surement de la qualité et y a surement aussi des petits défauts (comme dans tous les modèles), mais bon le fait que le prix commence à 1999 euros, ça pique !!! Ils le savent qu’on va rentrer dans une crise, ou c’est la mode geekApple ?

    Répondre
  • JB
    16 mai 2020 - 18 h 57 min

    Prochaines étapes pour l’évolution ? Pour moi 2 pistes qui apportent vraiment beaucoup et donnent des facteurs clés de succès vraiment décisifs dans toute la belle offre existante aujourd’hui :

    1/ Le bruit effectif de la machine en régime nominal. Je suis sur le dernier Acer Swift 1 (valeur octobre 2018 : 450€) qui est fanless et VRAIMENT silencieux (aucun ventilo et un SSD donc pas de grattements de disque dur non plus). Cette machine est clairement une machine peu puissante en rien comparable aux performances des Dell listés ici. Le point que je veux mettre en avant est le confort du ZERO BRUIT, qui est vraiment génial au quotidien. De plus comme il n’y a aucune ventilation / bouches d’aération, le laptop peut-etre utilisé posé sur un lit / matelas / surfaces qui d’habitudes conduisent à de la chauffe / à de l’ingestion de poussières.

    2/ L’autonomie de ces bécanes puissantes.

    Répondre
  • 16 mai 2020 - 19 h 13 min

    @JLM: Je suppose (en fait je suis bien certain) que les engins ont été mis en chantier et calibré des mois avant que l’on parle du moindre pangolin dans l’actualité :) Ceci explique surement cela. Après Dell a également d’autres PC et proposer ce genre de machine a toujours été la proue d’un grand navire pour la marque.

    @JB: Je suis bien d’accord avec toi, le silence est un argument décisif et quand on y a goûté c’est très dur de revenir en arrière.

    Répondre
  • JLM
    16 mai 2020 - 23 h 18 min

    @JB et Pierre : vous pensez que même dans certaines configurations de début de gamme, ce sera bruyant ce Dell xps 17 ?

    Répondre
  • 16 mai 2020 - 23 h 23 min

    @JLM: Non, elles devraient avoir la place pour respirer.

    Répondre
  • 25 mai 2020 - 10 h 22 min

    Mais on ne souligne pas assez…LE RETOUR DU 16/10 !!!!!!!!!

    Répondre
  • JLM
    13 juin 2020 - 21 h 34 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *