En Bref : Non, Copilot+ n’est pas réservé aux puces ARM

Suite à mes précédents billets sur les PC boostés à l’IA de Microsoft, vous êtes plusieurs à m’interroger sur l’existence d’un PC Copilot x86.

En très bref, Microsoft n’est pas fou. 99.99% du marché actuel du PC portable est composé de PC x86 signés par des puces AMD et Intel. Il y a fort a parier que cette situation continue sur cette lancée pour les années à venir. Ne pas lancer des PC Copilot x86 serait se tirer une balle dans le pied.

Minimachines-05-2024

Si la présentation de l’IA maison de Microsoft se fait autour des puces Snapdragon X de Qualcomm, cela n’est pas un pré requis. Des PC Copilot x86 vont également très vite arriver.

Microsoft ne va pas cautionner le développement de son IA, point névralgique d’une énorme bataille technique et commerciale pour les années à venir à la condition d’un achat d’un PC équipé d’une puce occupant 0.01% de parts de marché actuel. Même avec beaucoup de chance et d’excellents retours, au vu des prix annoncés pour les futurs PC sous SoC Qualcomm et de l’ambiance assez morose actuellement, je doute que les parts de marchés de cette gamme dépasse les 1 à 3% à la fin de l’année 2024. Autrement dit, cautionner le succès de Copilot+ à ARM serait suicidaire pour toute la stratégie commerciale autour de l’IA chez Microsoft. Ce qui ne serait pas bien malin puisque son rapprochement avec OpenAI semble avoir laissé Google et Facebook comme des lapins pris dans les phares de Chat GPT. Cela faisait longtemps que Microsoft n’était pas dans un tel rapport de force.

Du reste, jamais le papa de Windows ne précise que son IA maison nécessite la présence d’une puce ARM. Les prérequis affichés sont clairs. Pour avoir la certification Recall par exemple, il faudra au minimum :

  • Un PC Copilot+
  • Un processeur avec 8 cœurs logiques
  • 16 Go de mémoire vive
  • 256 Go de stockage

Mais ce PC Copilot+ pourra aussi bien être équipé d’un SoC Qualcomm qu’une puce Intel ou AMD. Sans aucun distinction du moment qu’il suit les préconisations de la présence d’un NPU et du bon nombre de cœurs.

Microsoft le dit lui même en clair sur son site. Une note de blog détaille très bien l’arrivée de PC Copilot+ sous processeurs Intel et AMD. Il est déjà temps de tordre le coup à cette idée reçue. Microsoft n’est pas idiot, il ne va pas engager son avenir en terme d’IA avec une gamme de produits dont personne ne connait le succès en terme de ventes à l’avenir.

Donc oui, il va bien y avoir des PC Copilot x86.

Microsoft annonce Copilot+, une IA intimement mêlée à Windows


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

18 commentaires sur ce sujet.
  • 21 mai 2024 - 17 h 14 min

    Cela va être intéressant de voir comme une base (par exemple Asus Vivobook S15) se comporte avec une base x86 et une base ARM.

    Et quid du différentiel de prix s’il y a un ecart significatif entre les 2 platformes ?

    A supposer que les constructeurs intègre des composants équivalents

    Répondre
  • 21 mai 2024 - 19 h 43 min

    et pour les modèles les plus anciens je suppose qu’il y aura un marché de dongle ia

    Répondre
  • Alf
    21 mai 2024 - 22 h 14 min

    J’avais bien noté la compatibilité Intel et AMD lors de l’annonce des nouveautés.

    Mais le point qui m’interroge davantage, c’est la barre des 40 TOPS qui a été martelée à plusieurs reprises pendant la présentation.

    Sur les nouvelles machines avec Qualcomm pas de soucis, il me semble que c’est 45 TOPS. Sur les prochaines puces Intel/AMD, je suppose qu’ils ont l’info bien en amont et qu’ils ont mis le paquet sur le NPU pour avoir le droit à la gomette.

    Sur les PC qui ont déjà 2-3 ans et qui n’ont pas de NPU, j’imagine que c’est mort, les performances en simulant le NPU avec un CPU/GPU seraient soient trop mauvaises, soit trop consommatrice d’électricité (j’imagine le GPU haut de gamme monter à 300W pour faire le même résultat que le NPU de 5W).

    Mais quid de l’entre-deux avec les puces actuelles qui ont bien un NPU, mais pas assez puissant pour atteindre la barre fatidique ? On leur refuse net les fonctionnalités, ou ils auront de faire joujou avec l’IA aussi, mais sans la belle gommette qui faire vendre ?

    Je m’interroge aussi que la compatibilité avec les Tensor Cores des cartes graphiques Nvidia de la génération « RTX », il me semble que c’est peu ou prou un NPU, mais Microsoft n’a pas mis de logo Nvidia dans sa présentation,
    contrairement à Intel et AMD.

    Répondre
  • 21 mai 2024 - 22 h 59 min

    @Alf: Ca n’intéresse pas spécialement Microsoft dans un premier temps… Le but est de vendre une nuvelle gamme .Peut être que dans un second temps, comme pour Windows 11 , les pré requis techniques seront abaissés à de NPU moins puissants. Microsoft et ses partenaire constructeurs ne sont pas spécialement intéressés par des anciens produits, ils préfèrent que tout le monde rachète.

    Le seul risque serait, comme pour l’adoption de Windows 11, que tout le monde boude leur offre d’IA.

    Pour Nvidia, je suppose que des solutions d’exploitation des Tensors seront un jour disponibles effectivement.

    Répondre
  • Alf
    22 mai 2024 - 0 h 03 min

    @Pierre Lecourt: C’est dingue comment ils sont doués pour aliéner leur base de clients fidèles.

    Il y a peu encore, même si j’ai déjà utilisé une pelletée de distrib Linux sans avoir de soucis majeur, ça me semblait inenvisageable de me passer de Windows (le 10 en tout cas).

    Et puis mon PC de travail a eu le droit au passage Windows 11 il y a quelques mois. Je vais pas m’étaler sur les bugs/complication d’UI que je rencontre à longueur de journée, mais ce que je vois pendant la journée de boulot me donne absolument pas envie d’avoir ça sur les PC perso.

    Et le nouveau Microsoft Teams aussi. Réécrit de zéro pour utiliser soit disant moins de ressources, il consomme tout autant de RAM qu’avant, il n’utilise plus le centre de notifications de Windows (bien joué la coopération inter-équipes chez Microsoft), et les appareils « certifiés MS Teams » (genre le Microsoft Audio Dock) ne sont plus compatibles et ne seront probablement jamais mis à jour pour refonctionner correctement. Quel gâchis.

    M’enfin bref, vu le prix des nouvelles machines, et les promesses relativement floues d’avantages concrets pour le client, je suis pas sûr que ça fasse un succès phénoménal cette histoire la.
    Ils auraient mieux fait de laisser tout le monde gouter aux joies de l’IA, pour ensuite leur dire « tu vois cette barre de chargement qui dure 4 minutes sur cette nouvelle fonction que tu aimes bien ? Si tu achètes un nouveau PC, ça tombera à seulement 5 secondes… imagine la sensation de vitesse !! »
    Je pense que ça serait bien plus vendeur que « Mais si tkt frère, fais confiance, l’IA c’est trop de la balle, viens donc claquer 1 SMIC pour remplacer ton PC qui marchait encore très bien »

    Répondre
  • 22 mai 2024 - 9 h 26 min

    @Alf:

    Pour les ordres de grandeur je crois que c’est ~30TFLOPS / 200 W pour une RTX 4070 et ~44TFLOPS / 285 W pour une RTX 4070 Ti Super

    Les 45 TFLOPS magique c’est pour une puissance cumulée CPU/GPU/NPU où NPU seuls ?

    Répondre
  • Max
    22 mai 2024 - 10 h 00 min

    Salut, pour les soft et hard makers, l’IA est un relai de croissance obligatoire, et comme écrit @Pierre Lecourt le but c’est de tout racheter en neuf. Le client particulier qui achète un ordi tous les dix ans ce n’est pas leur souci. Les problèmes techniques de compatibilité de « vieilles » machines non plus. La solution c’est si tu veux être de ton époque, achète du neuf.
    Perso j’ai arrêté d’acheté des machines depuis ~ un an, je recycle et je fais durer jusqu’à ce qu’une version « officiellement » compatible IA soit définie clairement. Surtout pas des procs « récents » de 2 ou 3 ans, des séries 11 et 12 d’Intel par exemple. Ça va être obsolète très vite.

    Répondre
  • 22 mai 2024 - 10 h 53 min

    @Max:
    1- Je suis super dubitatif sur l’IA qu’il veulent mettre a toutes les sauces. Deja, que MS sorte un Explorateur de fichiers avec des tabs, un Mail avec une unified Inbox, un driver USB qui plante pas quand on le charge bcp et longtemps…
    2- si il y en a et que ca marche et que ca sert a quelquechose (3 chances de mettre Paris en bouteille), je le veux plutot sur mon tel et ma tablette que sur mon PC, et je ne suis pas sur d’en vouloir deux.
    3- concrètement, ca va faire quoi pour moi ? Actuellement la dictée vocale Google n’est pas capable de transcrire un texto sans faire 4-5 fautes absurdissimes, et il veulent faire des choses en plus ? Je leur fais pas confiance pour mes impots !

    Pour moi, on est sur le même créneau que la 3D, puis la crypto, puis la AR/VR: faire mousser un truc pour faire croire une future croissance folle pour chopper des $$. Quand le capital des gogos sera épuisé et qu’il faudra facturer les utilisateurs pour payer les factures nVidia et EDF, on se rendra compte que la grosse majorité des gens sont pas motivés à payer pour euh… « avoir de l’IA » ?

    Bon, apres, si c’est Scarlett Johansson qui me lit les news le matin, on peut discuter… Y’a besoin d’IA pour ca ?

    Répondre
  • Alf
    22 mai 2024 - 11 h 23 min

    @calvin: Attention, il ne faut pas confondre les unités.
    Les FLOPS sont des opérations de calcul à virgule flottante, genre 3.1456… x 2.71828 , et c’est souvent exprimé avec le format float32, donc avec une précision de 32 bits.
    Pour l’IA par contre, il me semble que c’est plutôt des calculs sur des int8, donc des nombres entiers sur 8 bits (de 0 à 255 ou de -128 à +127), c’est pour ça que la puissance des NPU est exprimée en OPS à la place.

    Ce ne sont pas les mêmes zones du silicium qui travaillent, donc c’est dur de comparer.

    Par exemple sur wikipedia : https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Nvidia_graphics_processing_units#RTX_40_series
    Je vois par exemple que la RTX 4090 a une puissance de calcul de 82 TFLOPS en float16 sur les cœurs CUDA, mais 330 TFLOPS en float16 sur des opérations de type tenseur. Je sais pas comment ça marche exactement derrière, mais je suppose que ça compare la puissance des cœurs CUDA qui doivent très complet pour gérer pleins d’opérations avec la puissance des Tensor Cores qui doivent être dédiés spécifiquement au calcul des tenseurs et rien d’autre.

    Une autre page intéressante : https://en.wikipedia.org/wiki/Meteor_Lake#NPU
    Dans le CPU Intel mobiles dernier cri, il y a déjà un NPU, la page indique : 11 TOPS sur le NPU, 5 TOPS sur le CPU et 18 TOPS sur le GPU, donc un total de 34 TOPS en faisant tout tourner ensemble.

    Côté Qualcomm, il me semble que les 45 TOPS c’est juste le NPU seul, et qu’en sollicitant CPU/GPU ça fait encore plus de TOPS.

    Répondre
  • Max
    22 mai 2024 - 13 h 23 min

    @Olivier Barthelemy : je suis ok avec tout ça, mais il n’y aura pas le choix… C’est comme le passage de DOS à Windows, du 33t au CD, de la VHS au DVD à la VOD… etc.
    Dans le dernier cas les films ne sont pas meilleurs, ni moins bons, mais « l’expérience utilisateur » est un argument massue, l’autre étant qu’il n’y a plus de VHS ni de magnétoscope.
    A part ça, personnellement, et pour l’utiliser depuis un moment sous la forme de machine learning et autres, je suis convaincu de l’utilité de l’IA. Pas pour tout c’est sûr, et le monde n’en sera pas meilleur pour autant.

    Répondre
  • Max
    22 mai 2024 - 13 h 49 min

    lu dans Le Monde du jour :

    l’entreprise de finances suédoise Klarna, où une IA a géré deux tiers des demandes entrantes en relation client. Le score de satisfaction s’est légèrement amélioré, et surtout le temps de résolution moyen des problèmes est passé de 11 minutes et 30 secondes pour l’humain à 2 minutes et 40 secondes pour l’IA, qui peut potentiellement remplacer 700 emplois à temps plein. Mais Klarna se réserve pour l’instant de le faire, afin de ne pas envoyer de mauvais message à la société.

    La dernière phrase vaut son pesant de cacahouètes ! Pas besoin d’IA pour comprendre que la réserve ne va pas s’éterniser.

    Répondre
  • Cid
    22 mai 2024 - 17 h 25 min

    Ce « Copilot+PC Certified » me fait penser aux stickers sur les PC qui n’ont rien de plus qu’un autre PC sans sticker…

    Répondre
  • 23 mai 2024 - 10 h 48 min

    La grande question est celle du besoin. ma femme, prof, utilise toujours un PC portable sony de 2013, sous windows 10 désormais. En ayant changé le HDD par un SSD, il est aussi rapide sur des taches lambda (internet / word etc) que mon pc gaming qui vaut 2 smic. il démarre même plus vite !
    Bref, elle ne voit pas l’intérêt de changer et elle a raison.
    Donc cette incursion de l’IA sur les PC a-t-elle un sens ? Ne va-t-on pas modifier des trucs qui marchent juste pour forcer l’IA en local et de nouvelles machines?

    Répondre
  • 23 mai 2024 - 11 h 29 min

    @ThierryLR: En fait, la question n’est pas dans le besoin, elle est dans le renouvellement « naturel » du parc. Parce que si on en croit les annonces de Microsoft, AMD, Qualcomm, Nvidia, Intel ou Apple : toutes les machines qui sortiront dorénavant auront un NPU intégré. Et toutes pourront piloter une IA.

    Que l’utilisateur s’en serve ou pas… Le fait que la proposition soit là n’oblige personne à s’en servir.

    La seule contrainte pour ta femme et son PC de 2013 est de rester sous Windows. Avec l’arrivée de la voiture balai Windows 10 qui va cesser ses mises à jour techniques et de sécurité, Windows 11 sera le seul échappatoire Microsoftien. Elle héritera donc d’un PC compatible IA puisque son PC de 2013 ne devrait pas pouvoir gérer Windows 11 (encore que).

    Le marché n’a pas de logique d’usage, le marché à une logique de consommation.

    Répondre
  • 23 mai 2024 - 20 h 44 min

    Je pense qu’il y aura des alternatives avec des ia online qui permettront de garder son pc

    Répondre
  • 24 mai 2024 - 13 h 56 min

    A quand Copilot sous Linux ?

    Répondre
  • 26 mai 2024 - 13 h 27 min

    Bonjour,

    pourquoi ai-je le sentiment que cette plate-forme Snapdragon arm est une arnaque ?

    Je n’en ai aucune preuve dans un sens où un autre,c’est juste une intuition, peut-être stupide…

    Votre avis ?

    Répondre
  • Luc
    26 mai 2024 - 13 h 42 min

    @Etienne: ou des cartes PCIe ~ M2.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *