Hack d’une console Sony PS2 en machine portable ultrafine

La Sony PS2 a beau avoir de belles années derrière elle, la console garde des afficionados et Millomaker est un de ceux-ci. Le vidéaste a fabriqué la PS2 la “plus fine du monde” et nous dévoile sa méthode.

La Sony PS2 ou Playstation 2 est sortie en Mars 2000 au Japon, elle vient donc de fêter ses 21 ans il y a peu. Un âge avancé en informatique puisque trois autres générations de consoles successives sont sorties depuis chez le constructeur. Il n’empêche, la console a gardé pas mal de cachet et un catalogue de jeux emblématiques qui a toujours des fans.

 Sony PS2

C’est surtout une excellente proie pour que le vidéaste Millomaker s’en empare et décide de modifier sa Sony PS2 pour la rendre portable. Un défi de taille au sens propre comme au figuré car il désire non seulement la transformer en engin mobile mais également en faire le modèle le plus fin au monde. Ce qui n’est vraiment pas un exercice facile.

Il détaille donc, dans sa longue vidéo, comment il y est parvenu. Les erreurs commises et les tours de passe passe électronique employés pour contourner les divers problèmes rencontrés. Attention, certaines images peuvent choquer. Entre le tronçonnage de la carte mère, le passage au papier de verre, les étapes difficiles de doute et de questionnement, les livraisons infructueuses et autres problèmes, les étapes de production et d’impression 3D du châssis… c’est une vraie saga étalée sur plusieurs mois qui nous est présentée.

Avec 3H40 de jeu possible sur batterie, une charge en USB Type-C Power Delivery qui permet de jouer en même temps qu’on la recharge et une épaisseur de 22 mm, c’est une vraie Sony PS2 portable et surtout un projet magnifiquement porté par son auteur. Bravo à lui et merci à John pour l’info. 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Pas de Pub
29 commentaires sur ce sujet.
  • 2 avril 2021 - 17 h 04 min

    Avec la fermeture des stores PS3, PS Vita, PSP il va avoir un marché à prendre.

    Répondre
  • 2 avril 2021 - 20 h 02 min

    Ce qu’il y a de dommage en informatique, c est que la nostalgie nous éloigne de la nouveauté.

    Répondre
  • 2 avril 2021 - 20 h 59 min

    Encore un truc que j’adore, en soit, une PS2 de poche ne me fait pas grand chose mais tout le chemin parcouru est juste énorme et hyper inspirant!
    @Samuel Genissel: J’avoue ne pas te comprendre, si la PS2 est des plus datée, la démarche de Millomaker, comme d’autres, est bien encrée dans la nouveauté, concevoir les périphériques, imprimante 3D, etc…. faire neuf avec du vieux mais sur de la technologie de pointe, qui, il y a encore peu de temps, était inaccessible aux lambdas… Le DIY high-tech!

    Répondre
  • 2 avril 2021 - 21 h 53 min

    Bel exercice, mais je suis un peu sceptique: une machine ARM avec un bon émulateur va faire presque aussi bien

    Répondre
  • 2 avril 2021 - 22 h 13 min

    @Samuel Genissel: Je crois qu’un jeune homme capable de ce genre de travail, d’y consacrer autant de temps, autant de réflexion et d’énergie, est plus porteur de nouveauté qu’un autre.

    Répondre
  • 2 avril 2021 - 22 h 27 min

    Il est impressionnant. Bravo à lui, monter ce genre de projet ça demande des compétences en électronique, en mécanique, en impression 3D, en compréhension de la partie thermique, en décoration, etc.

    PS : petite remarque concernant le design de l’électronique par Sony… le youtuber a pu découper tout ce qui était autour du “coeur” de la PS2, ce qui montre que les ingés chez Sony ont imaginé le PCB d’une manière intéressante.

    Répondre
  • 2 avril 2021 - 22 h 32 min

    @prog-amateur: Je me demande si ce n’est pas pour rapprocher les éléments importants. Question de performances.

    Répondre
  • 2 avril 2021 - 22 h 41 min

    A ce propos, suis-je le seul à penser que la 3D de la plupart des jeux des consoles de 6ème génération, une fois mise à l’échelle bien comme il faut, n’a pas trop mal vieillie (du moins au point de ne plus être regardable) ?

    Répondre
  • 3 avril 2021 - 1 h 00 min

    Certains on eu des bonus sur leurs fiche de perso à la création! :-o
    Chapeau!

    Répondre
  • 3 avril 2021 - 8 h 48 min

    Super boulot. Impressionnant.

    En plus, ses vidéos sont bien faites. Agréables à suivre.

    Répondre
  • 3 avril 2021 - 8 h 57 min

    Il a réinventé la PSP :D

    Répondre
  • 5 avril 2021 - 15 h 32 min

    Bah, je sais pas, autant d efforts, de temps, d attentions, pour reprendre le concept d une Switch, 3 après, qui eMule déjà une partie des jeux, je sais ce n est pas pareil…, Mais c’est après beaucoup de projets similaires.
    Bien sûr la réalisation est propre, limite plus professionnel que bien des projets en crowdfunding.
    En fait c est juste que pour produire du nouveau, il faut être nombreux et des tempéraments opposés ( Wozniak jobs, allen Gates, ) et c est toujours ce qui manque un peu dans les projets Open Source, crowdfunding ou génie dans son garage,on reproduit du même en libre, en mieux, mais rarement du nouveau, mais c est normal, le self made man est une illusion, il a a toujours des équipes dernière un génie. Voilà.
    C était juste un constat, je vous présente mes excuses.

    Répondre
  • 5 avril 2021 - 15 h 46 min

    @Samuel Genissel: Ce que j voulais dire c’est que construire des édifices géniaux sans des bases solides c’est illusoire. Je ne sais pas quel âge a ce jeune homme mais l’exercice est une base solide, il a tout le temps pour construire l’édifice. Et puis le coup du gars tout seul dans son garage à la Jobs/Wozniak a pu exister en informatique mais il est impossible maintenant. Quand les deux compères ont sorti Apple c’était l’Eldorado, il y avait tout a faire. Désormais il faut des milliers d’ingénieurs pour lutter contre les milliers d’ingénieurs en face.

    Répondre
  • 5 avril 2021 - 23 h 39 min

    J’ai pris le temps de lire la video ce coup ci
    Le bonhomme est tout sauf un débutant
    – il découpe un PCB à priori multicouche double faces, à première vue sans plan, et sans shooter aucun organe vital
    Conclusion, il a des plans (issue de reverses fait par d’autres sur internet), ou pire encore, il a lui même déduit les plans de l’implantation est des reliefs de pistes sous jacentes
    – Il à un matériel de niveau élevé pour un simple hobbiste
    – ils est rompu à l’usage des microcontrôleurs
    – il maitrise parfaitement le placement routage de circuits denses
    J’ai un pote qui travaille à ce niveau là, lui dans l’audio pour ce qui est du privé, et dans de l’optronique de pointe au niveau pro.. Et, avec le sabordage de la filière électronique en france dans les années 2000, c’est devenu extrêmement rare
    Bravo donc sur la forme

    Après sur le fond… ils ‘est fait du mal…je maintiens qu’une carte ARM aurait fait le job…

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 0 h 31 min

    @Bastien B.: Oui une carte ARM aurait fait pareil, mais c’est comme les gens qui bossent bénévolement depuis 30 ans pour reconstruire un château fort à la manière des gens d’autrefois. Ils savent qu’une grue et un bulldozer sont plus rapides et pratiques. Mais ce n’est pas la même formation ni le même apprentissage.

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 8 h 16 min

    +1 @Pierre Lecourt

    Le plus important n’est pas le résultat final (quoique quand même), mais le chemin pour y arriver, en effet.
    Une PS2 portable peut être banale en soi, mais finalement, ce n’est PAS tout un chacun qui peut le faire, eu égard aux connaissances & compétences qu’il faut pour réaliser ce type de projet.

    Un émulateur sur plateforme ARM, mouais…, c’est d’un banal.
    Non, le plus bandant, c’est de reprendre le matériel de SONY et de prouver à SONY que s’ils avaient bien voulu se bouger le popotin, ils auraient pu le faire … et … dirais-je (osons une digression) … sortir “autre chose” que la pauvre PS1 mini (aka Playstation Classic).
    Blague à part, ma main à couper, si SONY le vendait officiellement ? Il y a/aurait un marché énorme.
    (sans parler du souci de la démat des jeux, mais on doit bien pouvoir faire un playstation store… ah , ça existe déjà ?)

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 8 h 57 min

    @rapht: ce qui est comique par rapport a ton commentaire, c’est que et bien Sony l’a fait…ça s’appelle la PSP et elle c’est plutôt bien vendu à l’époque vu qu’il en ont écoulés plus de 75 millions d’exemplaires…

    mais actuellement, un marché énorme ? euh non pas vraiment car dans ce cas la PS vita n’aurait pas fait un flop, les smartphones ont tués le marché des consoles portables.

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 9 h 11 min

    @rapht: @Pierre Lecourt: @Pierre,Raph, j’en suis parfaitement conscient même si le parallèle est … euh Bizarre: Guedelon c’est de l’archéologie expérimentale sur la reconstruction d’un château aux standards dit Philippiens (quadrangulaire, bordé de 4 tours rondes et d’une tour porte, avec ou sans donjon, sans ici en l’occurrence) parce que les bonshommes de l’époque avaient un usage limité de l’écriture (heureusement pour les cathédrales, il y avait des architectes de meilleur calibre, et certains plans nous sont parvenus). Miniaturiser une PS2 c’est plus de l’exercice de style
    Non pour moi le “se faire mal” c’est surtout à propos du tronçonnage de la carte. Si il n’avait pas les plans et qu’il a fait ça en suivant un tuto, il avait alors 9 chance sur 10 de fumer la carte
    Sans parler du fait que si tu as la moindre modif de code à faire, la programmation du processeur historique de celle ci, le fameux “emotion engine” est une séance de torture pour les neurones

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 10 h 23 min

    @steph, est-ce que la VITA avait le même catalogue de jeux que la PS2 ?
    et la question n’est pas vraiment là, la question est plutôt “arriver à miniaturiser une console mythique qu’est la PS2”

    @Bastien, non, il ne se fait pas du mal, au contraire, je dirais même qu’il s’est fait un super plaisir à la fin, quand son projet pouvait enfin fonctionner ! ;-)
    et oui, il faut de la connaissance et des nerfs d’acier. bref : chapeau bas, l’artiste !
    ah et il ne faut pas pleurer pour la mobo de la PS2, il doit encore en rester dans ce bas monde ;-)

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 10 h 32 min

    @Pierre Lecourt: Je trouve la situation actuel un peu bof, on vend une technologie “sans limite”, mais il ne faut jamais gratter beaucoup (même moteur de recherche depuis 20 ans, transition lente et difficile de la plateforme x86, alors qu’il y a 20 ans, on parlai déjà de la supplanter, bon ok y a des quadri-coptaires… mais personne n’ a encore imaginer un jeu avec(autre que le franchissement d’anneau de superman 64), un quidditch de drone (la dernière innovation “d’always computing” le petit drone selfie était pas mal aussi)…
    Bref on a la techno, sans le savoir de masse, avec les copyright (au sens contreproductif à la société et donc à sa liberté, pas au sens il faut que le cassos squatte la maison de madame michu pour que naisse la dictature du prolétariat…) et sans les doux dingues béni de l’effet bonaldi.
    Mais c’est clair que ce projet il est indispensable qu’il figure sur son cv, …. c ‘est classe.

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 10 h 57 min

    @Bastien B.: Le parrallèle est surtout à l’échelle. Si ce jeune homme fait ce qu’il fait c’est pas passion et moins par recherche académique. Mais le résultat est l’apprentissage et cela me semble une démarche pertinente dans tous les cas :)

    Dire à quelqu’un qui fait cet apprentissage : Une carte ARM aurait fait la même chose, c’est gommer tout l’intérêt de la démarche et je trouve cela dommage car trop réducteur. C’est juste mon avis.

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 10 h 58 min

    @Génissel Samuel: bon après il faut pas non plus favoriser l’idée que la technologie:” c’est des gadgets jetables”, alors que cela contient pleins de métaux qui nécessitent beaucoup de ressources…
    Bon là niveau ressource on peut pas faire mieux, c’est de l’artisanat avec des matériaux industriels afin de produire un prototype fini…(c’est un concept à diffuser la notion de prototype, par exemple le cinéma est une industrie du prototype, qui n’a pas du tout les mêmes contraintes qu’une industrie de masses)

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 11 h 11 min

    @Pierre Lecourt: Oui, je comprends, et le but de mon commentaire n’état pas de lui enlever du mérite, bien au contraire (je n’ai même pas le 5e de son savoir faire, bien qu’éléctronicien de formation). Mon raisonnement était plutôt qu’avec le même travail de prototypage, y compris concernant la carte microcontrôleur gérant les joycon, il pouvait in fine sortir un prototype plus proche de l’industrialisation (même si ce n’était pas le but, juste “histoire de”)
    Le tronçonnage de carte, même si il implique que pour ne pas se foirer, il ait du soit avoir, soit “reconstituer” les plans n’est pas la partie qui apporte la plus grande “plus value” à son projet. A titre perso, je pense que la plus value est aussi et surtout dans son travail d’intégration et de recréation des périphériques manquants, travail qu’il aurait tout autant dû mener avec un sbc (*PI ou autre) du commerce

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 11 h 46 min

    @Bastien B.

    Ben justement pour m’intéresser pas mal à l’émulation, il n’existe pas d’émulateur PS2 performant sur ARM (hors monde Android)

    Et il n’existe pas non plus le moindre SBC ARM qui serait capable d’émuler la PS2 au niveau puissance demandée (hors smartphone)

    Encore moins en portable, le N2/N2+ par exemple peut émuler la gamecube (beaucoup beaucoup moins gourmande que la PS2 en émulation) mais pas la PS2 et tourne en 24W en plus

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 13 h 05 min

    @Voljega: !?Ok, autant pour moi je dois avouer que je n’ai pas étudié ça en détail plus loin que des bricoles sur RPI (qui rame sur une simple N64)…Après effectivement pas si surprenant: Si l’emotion engine était une horreur à programmer, il doit être aussi une horreur à émuler.

    N2, N2+, je présume que tu parles des ordroid? Vu qu’ils ont à peu près ce qu’il se fait de plus puissant en SBC ARM (hors trucs vraiment barbares), en effet…

    Et si le quad coeur A73 ne la N2+ s’en sort pas, il ne faut pas s’attendre à ce que l’hexacoeur RK3399 2-A72/4-A53 de la tinker2 d’asus à laquelle je pensais (6 coeurs mais de rang inférieurs en terme de perfo) fasse mieux (surtout si l’émulateur ne tire pas partie d’un vrai multithreading)… ET là je dois avouer que si c’est pour tapper dans du SBC X86, plus coûteux avec une console qui sert de radiateur, ça perd franchement de son intérêt
    Quoique… la lattepand peut être?
    ?

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 14 h 44 min

    @Pierre Lecourt: Un gros +1 pour le parallèle, je fais parti de ces illuminés de bénévoles :D

    Répondre
  • 6 avril 2021 - 17 h 09 min
  • 6 avril 2021 - 20 h 59 min

    @Madwill: J’avais zappé les khadas en effet, et effectivement on est sur 2 A53 en plus par rapport au N2+… Mais est ce que ça change grand chose? vu que la tâche d’émulation, chronophage, va vraisemblablement être poussée sur un ou plusieurs A73 (même vitesse d’horloge) si l’ordonnanceur sait en tirer partie…
    En fait plusieurs données s’empilent
    – process de FAb: tout le monde chez TSMC ou presque
    – fréquence d’horloge: ça se tire la bourre
    – archi choisie et ordonnanceur
    – GPU
    – et la façon dont tout est pris en charge dans le noyau
    Je n’ai pas de benchmark en tête, mais la pression du marché étant ce qu’elle est, les prix étant les mêmes à 20 euro près j’imagine mal la vim3 et la N2+ se démarquer franchement … Mais peut être que je me trompe

    Mais pour revenir au fond j’ai toujours le problème du découpage à la scie… sur de simples sbcs on est déjà à 2couches par face avec des vias,… alors imaginez une playstation. je ne peux pas croire qu’il l’ai fait à l’intuition ou en confiance devant un TUTO. ce qui veut dire qu’il est soit très doué, soit très bien renseigné, soit les deux
    Du coup selon moi il n’en demeure pas moins qu’on est loin d’une méthode “largement reproductible”

    PS: Une petite pique de curiosité pour la lantronix, mais là on est sur un autre calibre … je serais étonné que ce soit l’ordre de grandeur du prix d’un RPI

    Répondre
  • 10 avril 2021 - 20 h 30 min

    Pas si mal… La PS2 reste pour l’instant la console la plus vendu au monde…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *