Oculus Link offre aux casques VR Oculus Quest un lien vers votre PC

Est-ce que Oculus tient enfin la recette pour faire pénétrer massivement la VR dans les foyers ? Sa technologie Oculus Link permet de transformer le casque autonome Oculus Quest en un engin compatible PC.

Oculus Link, c’est le chaînon manquant entre un ordinateur classique et l’Oculus Quest. Le casque VR autonome de la marque. L’Oculus Rift S est une autre solution conçue pour fonctionner avec un ordinateur personnel, mais le Quest a été imaginé à la base comme une solution 100% autonome, indépendante de toute autre machine pour fonctionner.

2019-11-21 12_22_17-minimachines.net

Oculus Quest

Et c’est ce qui fait sa force d’ailleurs. En étant autonome, le Quest produit un écosystème étanche dans lequel les développeurs peuvent travailler en maîtrisant tous les éléments de l’équation. Du prix de leur développement au fonctionnement de celui-ci, indépendamment de la machine qui l’exécute. Il est toujours difficile de travailler sur un logiciel complexe adapté à la VR sans savoir si les données seront bien calculées par le PC qui doit les prendre en charge. A l’inverse, sur un système fermé et  toujours identique comme une console ou un casque comme le Quest, le développeur sait parfaitement à quoi s’attendre d’un point de vue performances et peut donc optimiser son offre.

Mais désormais, grâce à un développement supplémentaire baptisé Oculus Link, il est possible de greffer son casque autonome à un PC. Vous pourrez ainsi profiter des jeux développés pour les casques Rift sur vos Quest.

Ça n’a l’air de rien mais c’est un vrai changement de stratégie pour Oculus. Avec cette nouvelle possibilité, la marque ouvre de nouvelles perspectives pour ses développeurs comme ses clients. Certains vont choisir  Quest dans un premier temps faute d’avoir un PC suffisamment musclé pour prendre en charge des jeux Rift… Mais en faisant évoluer leur machine dans le temps, ils pourront profiter d’un meilleur rendu et donc accéder à un catalogue plus varié.

Les deux casques ne sont pas identiques, le Quest est actuellement plus intéressant et mieux défini que le Rift S. Le casque Oculus Quest propose une définition de 1440 x 1600 pixels à 72 Hz par oeil grâce à des affichages OLED. Le Rift S de son côté se contente d’un 1280 x 1440 pixels par oeil et surtout d’un affichage LCD classique. Il pousse par contre la fréquence d’affichage à 80 Hz ce qui semble un bien maigre avantage technique. Les deux sont proposés à partir de 449€. Un prix fixe pour le modèle nécessitant un PC, un prix de base pour le Quest autonome en version 64 Go de stockage. Un modèle 128 Go est proposé pour 100€ de plus. Il va sans dire que le Rift S vit ses derniers jours. Soit Oculus propose une nouvelle version avec une meilleure définition ou des éléments plus intéressants techniquement, soit la marque fait totalement disparaitre cette offre de son catalogue. Transformant alors l’appellation “Rift” en une marque de jeux VR.

En pratique, le public intéressé sera confronté à choisir entre un engin 100% autonome qui pourra changer de pièce, être transporté, partagé ET et être utilisé avec un PC pour les applications les plus exigeantes ou une solution nécessitant forcément un PC performant pour fonctionner. D’un point de vue technique, la mise en place de Quest consiste à… enfiler son casque. La connexion à un PC nécessitera de lui ajouter un simple câble USB 3.0 pour faire fonctionner Oculus Link. La version Rift S nécessite un câble USB et une sortie DisplayPort. 2 câbles au lieu d’un. A noter que ce câble devra évidemment être long et de qualité pour fonctionner correctement, on imagine mal un câble classique de 1.5 mètre vous donner assez de liberté pour fonctionner. 

2019-11-21 12_21_18-minimachines.net

Cette évolution de l’offre avec Oculus Link est très intéressante à suivre, si au premier abord elle n’ouvre pas spécialement la porte à un plus large public puisqu’elle ne change pas le ticket d’entrée des casques VR en les laissant au même prix, elle réconcilie les deux mondes. Ceux d’un univers autonome avec Quest et ceux dédiés au PC avec Rift. Cela va encourager les développeurs à travailler au portage de leurs titres et réconforter les acheteurs qui se demandaient vers quelle voie aller. Avec cette offre, Oculus combine les avantages des deux solutions et gagne en cohérence et en confiance.

Source : Oculus


Soutenez Minimachines.net !
10 commentaires sur ce sujet.
  • 21 novembre 2019 - 14 h 14 min

    Dire que j’ai pris le rift s car mon pc le permettais ..
    Du coup j’hésite a le revendre ….

    Répondre
  • 21 novembre 2019 - 20 h 43 min

    J’ai une question “optimisation mat/démat”:
    Est ce la solution Shadows+Quest peut fonctionner et quelle serait les cons?
    Sachant que le pros du pc gamer dématérialisé pour 13€ par mois est déjà énorme de mon point de vue
    Thx à la commu!

    Répondre
  • 22 novembre 2019 - 18 h 26 min

    Waow ce bide..
    @Pierre un avis?

    Répondre
  • 22 novembre 2019 - 22 h 02 min
  • 23 novembre 2019 - 9 h 59 min

    Oui ça fonctionne avec Shadow
    Et Shadow développe son propre moteur de stream pour la VR en ce moment.

    Répondre
  • 24 novembre 2019 - 10 h 27 min

    Merci les gars

    Répondre
  • 24 novembre 2019 - 12 h 16 min

    J’utilise mon quest avec shadow assez régulièrement via virtual desktop. Attention il faut installer virtual desktop via side quest pour que cela fonctionne, la version du store est bridée.
    Il y a quelques limitations, par exemple je n’arrive pas à accéder aux applis occulus car le qu’est n’est pas reconnu comme un rift (j’imagine que cela changera avec le lynk) mais toutes les applis steam fonctionnent.
    Par contre il faut absolument passer par un WiFi 5ghz pour une expérience confortable

    Répondre
  • 26 novembre 2019 - 15 h 09 min

    > Est ce la solution Shadows+Quest peut fonctionner et quelle serait les cons?

    L’augmentation de la latence peut provoquer des nausée lors de déplacement ou de mouvment de la tête.

    A noter aussi que le quest demande un bon cable usb-c, l’officiel étant vendu 79$ (soit plus de 100€ ttc) et n’est pas compatible avec toutes les applis. La compatibilité hors store oculus n’est pour le moment pas garantie, et seul 6 cartes graphique nvidia sont supporté. Je n’aime pas le riftS (d’ailleurs sous-traité par occulus, preuve de leur engagement dans ce produit), mais il peut avoir son intérêt, moins cher (si on a déjà le pc) et plus compatible.

    Répondre
  • Cid
    28 novembre 2019 - 13 h 04 min

    J’me posais la question de la compatibilité en mon casque Microsoft et Shadow. Des infos ? Merci.

    Répondre
  • 2 décembre 2019 - 22 h 22 min

    @merill: Cela marche bien entre mon occulus quest et mon shadow PC en passant par la fibre et par un routeur wifi, donc avec un cable sur un PC en local je ne vois pas pourquoi cela ne marcherait pas. Je joue à plusieurs jeux Steam sans aucun soucis avec virtual desktop (dont fallout 4 VR par exemple) …

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *