Lancez de vraies boules de feu avec Arduino

Les cartes Arduino ont de multiples usages mais en général on les emploie sur des montages sédentaires. Il existe bien sûr de nombreux schémas mobiles avec ce type de solution. Mais je n’en avais jamais croisé pour lancer de vraies boules de feu !

Attention, ne faites pas ça chez vous ! Ou alors uniquement si vous savez précisément ce que vous faites. Ce montage avec des cartes Arduino est drôle mais il est surtout très dangereux. On ne manipule pas du gaz propane sans précautions et cela n’est pas aussi anodin qu’une bataille de pistolets à eau.

Il ne s’agit ici ni plus ni moins que de créer deux minuscules lance flammes a intégrer au bout de vos bras. Ils ne seront pas activés par une gâchette ou un autre mécanisme mais par la détection de vos mouvements par des cartes Arduino.

2017-07-31 20_45_13-

Un accéléromètre est associé à la petite carte, c’est lui qui déclenche la dépression qui libérera du gaz de votre bras vers l’extérieur et allumera un petit éclair grâce à un système Piézoélectrique.

2017-07-31 20_45_31-

De ce fait, un geste trop mou, pas assez énergique, ne déclenchera pas le lancement de gaz. Cela serait  trop dangereux pour l’utilisateur qui pourrait déclencher à tout moment cette expulsion. Regarder sa montre reviendrait à griller son voisin le plus proche et se gratter la tête ruinerait probablement votre investissement coiffeur pour un bon moment.

2017-07-31 20_47_06-

Je me doute que peu de vous seront réellement intéressés par le montage tel quel, à moins de vivre dans une zone vraiment salement infestée par des moustiques ou de viser un cosplay hyperréaliste de Ryu pouvant faire un Hadoken. Mais l’idée d’un déclenchement via un accéléromètre est bonne et pourrait être utile dans d’autres usages. Le code source utilisé et les schémas nécessaires pour monter tout cela avec des cartes Arduino sont disponibles sur hackster.io.

 

5 commentaires sur ce sujet.
  • 31 juillet 2017 - 21 h 55 min

    Je trouve que c’est un excellent sujet pour commencer à apprendre la programmation. Là les bugs de payent cash. On doit mieux se souvenir de des erreurs ;-)

    Répondre
  • 31 juillet 2017 - 23 h 54 min

    Excellent 😉 je te dis pas.la.pression sur celui qui se charge de programmer l accéléromètre 😃
    Bon projet pédagogique 😃

    Répondre
  • 1 août 2017 - 9 h 05 min

    @Laurent Simon: Aie, déjà 2 fautes de frappe dans un texte de 2 lignes…ça sent la brûlure au 3ème degrés !!! ;-)

    Répondre
  • 1 août 2017 - 9 h 37 min

    Des effets spéciaux pour spectacles, on remplace un bouton par un mécanisme automatique. AMHA, il faut une petite expérience en pyrotechnique pour avoir l’idée de tester un accéléromètre avec du gaz inflammable ;)

    Répondre
  • 1 août 2017 - 9 h 58 min

    @wul31: en relisant mon commentaire, je crois que je risque le bûcher…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *