Banana Pi BPI-R2 Pro : vers un routeur OpenSource sous RK3568

La carte Banana Pi BPI-R2 Pro est conçue pour construire votre propre routeur maison autour d’une solution logicielle OpenSource.

La Banana Pi BPI-R2 Pro ressemble à une carte de développement traditionnelle si ce n’est qu’elle propose 5 ports Ethernet au lieu du port Gigabit habituel. La raison de ce choix est simple, au lieu d’être une solution de développement classique, il s’agit d’une base de travail pour fabriquer son propre routeur maison.

Equipée d’un SoC Rockchip RK3568 quadruple coeur Cortex-A55 associé à un Mali-G52, la Banana Pi BPI-R2 Pro dispose de 2 à 4 Go de mémoire vive LPDDR4 et 16 Go de stockage eMMC. Deux éléments soudés qui constituent les composants de base du système. 

Mais la marque ne change pas ses habitudes et propose un ensemble de fonctionnalités et de connecteurs assez vaste pour adapter au mieux votre projet. On retrouve donc un port M.2 2230 pour ajouter une solution Wifi ou 4G. Un port M.2 2242 pour un premier stockage supplémentaire et une connectique SATA 2.0. Les 40 broches GPIO classiques sont disponibles mais également un double port USB 3.0, une sortie HDMI, un eDP, des MIPI et DSI, un capteur infrarouge,  un micro, un jack et connecteurs pour ventilateur et enceintes. L’alimentation se fera via une prise jack qui pourra être secondée par un batterie. Le tout disposera d’une horloge interne alimentée par une pile bouton classique pour rendre le système programmable.

Sous la carte, on retrouvera des lecteurs pour MicroSIM et MicroSDXC. Un ensemble très complet donc mesurant 14.8 cm de large pour 10.05 cm de profondeur. La Banana Pi BPI-R2 Pro est annoncée comme compatible avec différentes distributions Linux comme Ubuntu 21.04, Debian 10 ou OpenWRT 21.02. Elle se veut être une solution de travail pour concevoir son propre routeur avec, évidemment, d’autres fonctions avancées.

La solution pourra aussi bien prendre en charge des éléments de gestion de trafic réseau que des contenus multimédia avec sa sortie HDMI et de quoi la piloter à la télécommande. Elle est également prête à prendre en charge des éléments externes via ses broches GPIO et peut donc servir de solution domotique. Annoncée pour la fin du mois de mai, elle devrait couter moins de 100€.

Une belle évolution depuis la BPI R64 qui proposait en 2019 le même concept autour d’un SoC MediaTek MT7622.

Banana Pi BPI R64 : une carte pour construire votre routeur

Source CNX-Software

 

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

4 commentaires sur ce sujet.
  • 12 mai 2022 - 15 h 07 min

    Je crois que je vais me laisser séduire par ce produit.

    Répondre
  • 12 mai 2022 - 15 h 48 min

    Plus encore que le RK3568, c’est le switch MT7531BE et son bon support qu’il faudra regarder dans une optique routeur.

    Ce que je trouve dommage, c’est que ce switch semble offrir 5 Eth 1GB (1xWAN ; 4xLAN) et 1 2.5GB, qui doit ici être connecté direct au RK3568… sur 1 de ses 2 ports 1GB et qui sera limité à cette vitesse pour l’usage vers le SoC principal et partagé en prime si une carte wifi est montée sur un port M.2 ou PCIe.
    CAD qu’on perds bêtement sur un usage interne carte le potentiel du port 2.5GB qui aurait été (sauf impossibilité liée au switch, pas regardé en détails) mieux utilisé vers un 2.5GB sortant de la carte!

    Car autant le multi-GB va rester pour qq années encore peu utile vers un poste de travail typiquement relié à ce routeur (les PC à le proposer restant rares à la vente et plus encore en usage), autant en coeur de réseau cela peut déjà limiter les goulots d’étranglement entre 2 routeurs/switch sur un LAN et éviter de s’emmerder à agréger des liens (quand y’a la place de passer 2 câbles…).

    Répondre
  • 12 mai 2022 - 15 h 52 min

    J’attendrais le même en archi RISC-V pour me lancer ;-)

    Répondre
  • 13 mai 2022 - 16 h 06 min

    On a une idée des perf ? La première carte de ce style de chez Banana Pi, ne brillait pas pour son débit réseau. De bonnes perfs et le support de pfSense serait sympa !
    Bon, pour pfSense, c’est pratiquement mort, mais je le trouve tellement mieux fini et plus complet que openWrt…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *