Asus VivoPC , une prise en main vidéo du nettop

Découvert au Computex, l’ Asus VivoPC et sa VivoMouse reviennent à l’écran au travers d’une vidéo de prise en main qui détaille un peu mieux les fonctionnalités et la construction du nettop. On y découvre une machine d’un genre nouveau, entre le PC, le NAS et le media center.

Sous un châssis en aluminium brossé comme les dernière productions de la marque, l’ Asus VivoPC est une objet légèrement différent des nettops habituels. Avec 19 cm de côté pour 5.62 cm de haut, il est compact mais il embarque directement dans son châssis une solution audio SonicMaster ce qui le rend absolument autonome  comme média center.

Asus VivoPC

On ne sait toujours pas quelle puce sera intégrée à cette machine, le très haut de gamme parait improbable au vu du format, juste une certitude l’ Asus VivoPC sera équipé d’un processeur signé Intel.

La machine peut par contre prétendre a embarquer jusqu’à 16 Go de mémoire vive sur 2 emplacements So-Dimm accessibles et un stockage au bon vouloir de l’acheteur puisque l’engin dispose d’un emplacement compatible avec des stockages 2.5 ou 3.5 pouces classiques SATA III.

La connectique est riche, avec 2 ports USB 3.0, 4 ports USB 2.0, une sortie HDMI et une sortie VGA. 3 prises jacks sont disponibles pour gérer une sortie casque, une sortie ligne et une entré micro. Une sortie optique S/PDIF permettra également de récupérer un signal sonore numérique. Un port Ethernet est également de la partie, malheureusement en 10/100, pour compléter le Wifi 802.11ac et le Bluetooth 40 de l’engin.

Toujours pas d’idée de tarif ni de disponibilité de l’Asus VivoPC : Pour la rentrée scolaire ? Le tarif évoluera probablement en fonction des processeurs, mémoires et stockages embarqués. Asus aurait probablement une bonne idée a proposer cet engin facilement accessible en barebone, laissant à l’utilisateur la possibilité de recycler les composants de son choix.

Source : Notebookitalia

2 commentaires sur ce sujet.
  • 12 juillet 2013 - 21 h 30 min

    Quelques regrets:
    – la fente de la face avant ne sert pas à mettre un lecteur DVD-bluray.
    – le bloc d’alimentation est externe (bien pour la température, pas bien pour un électro-ménager “home appliance”).
    – la carte vidéo intel via HDMI va causer bien des déboires (j’en sais quelque chose, croyez-moi).
    – pas de récepteur infrarouge pour télecommande.

    Tout compte fait, on se demande quel peut être l’avantage face à un Mac Mini (par exemple) qui offre une alimentation interne et une télécommande.

    Répondre
  • 13 juillet 2013 - 3 h 26 min

    faut voir ce que va donner la vivo mouse, y’a de l’idée !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *