Asus ExpertBook B5 : un 13.3″ pouces paré pour le télétravail

Annoncé fin juillet, l’Asus ExpertBook B5 B5302F et sa déclinaison Flip OLED B5302F sont des ultrabooks fins et légers sur lesquels Asus a mis l’accent sur les nouveaux besoins de vidéo conférence.

Equipés de dalles 13.3 pouces, les ExpertBook B5 sont proposés dans deux variantes. Le premier, le B5302C,  est un ultraportable assez classique avec une charnière standard et une dalle FullHD antireflet IPS 100% sRGB. Il est également décliné en version OLED avec, alors, une colorimétrie Pantone 100% DCI-P3. Mais c’est le second engin, la variante « souple » que j’ai croisée à l’ITPartners. 

Asus ExpertBook B5

L’Asus ExpertBook B5 B5302F est en effet monté sur une charnière s’ouvrant à 360° qui proposera les modes « tente » et autres usages en format tablette que ces engin ont désormais popularisés. L’idée pour Asus est de permettre à des métiers mobiles d’embarquer un engin sur le terrain mais également de répondre aux besoins en terme de télétravail. Toute la philosophie de ces machines est donc liée à ces aspects.

Asus ExpertBook B5

Les deux solutions sont identiques dans l’esprit et dans la technique mais celle-ci est tactile et profite d’un nouveau revêtement anti reflets proposé par Asus. Un revêtement assez surprenant et efficace car on n’est pas habitué à des dalles de ce type quand on parle d’écran capacitif.

Asus ExpertBook B5

Comme toujours avec les écrans anti-reflets, il ne faut pas s’attendre à un traitement absolument neutre et absorbant la totalité de la lumière. Sinon ce ne serait pas un écran. Mais contrairement aux solutions tactiles habituelles qui sont de vrais miroirs, il faut vraiment orienter l’affichage face à une source lumineuse pour en souffrir. La lumière est diffusée par la dalle et non pas reflétée comme d’habitude. Lorsque l’on s’abstient de regarder des spots au travers de son écran, on n’a donc pas ces reflets classiques d’un environnement lumineux où l’on se voit en permanence dans l’écran. Le résultat est équivalent à une dalle normale mais ce modèle conserve des capacités tactiles complètes. 

Asus ExpertBook B5

Cela donne un engin assez étonnant puisqu’on hésite à manipuler l’affichage au départ et puis, finalement, en basculant le modèle en mode tablette on découvre le meilleur des deux mondes. Le point intéressant étant que les utilisateurs du portable en mode classique, ceux qui ne voient pas forcément l’intérêt du tactile, ne seront pas punis par une dalle brillante liée à cette implantation. Cela fait de cet ExpertBook B5 une solution assez originale qui devrait contenter tout le monde.

Asus ExpertBook B5

D’un point de vue plus technique, l’engin est équipé de puces Intel Tiger Lake Core i5-1135G7 ou Core i7-1165G7. Des solutions quadruple coeur et octuple thread qui embarquent un chipset graphique Intel Xe et qui fonctionnent dans un TDP de 28 Watts. Ils sont ici associés à 4, 8 ou 16 Giga-octets de mémoire vive soudés directement à la carte mère que l’on pourra faire évoluer grâce à un slot de DDR4 libre jusqu’à 48 Go. 

Le stockage est, quant à lui, confié à une solution de SSD PCIe NVMe de 256, 512 Go ou 1 To en PCIe 3.0 x4. A noter qu’un second slot SSD PCIe NVMe libre est également présent pour ajouter un second stockage et proposer des fonctions RAID. Pas mal pour un engin de si faible gabarit, L’ExpertBook B5 pèse 1.2 kilo et mesure 30.9 cm de large pour 21.06 cm de profondeur et 1.69 cm d’épaisseur.

Asus ExpertBook B5

La connectique est plutôt complète avec à droite un port Antivol Kensington Lock, un HDMI 2.0b plein format et un port USB 3.2 Gen2 qui rentre tout juste dans l’épaisseur du châssis. Un port jack audio combinant casque et micro et le bouton d’allumage, déplacé sur la tranche de l’engin pour répondre à l’usage en mode tablette. Ce bouton embarque un lecteur d’empreintes digitales pour une reconnaissance biométrique.

Asus ExpertBook B5

A gauche, on découvre deux ports Thunderbolt 4 au format USB Type-C prenant en charge les fonctions complètes de ce type de solution : Charge en Power Delivery, Ethernet, vidéo et données. L’engin pourra donc piloter trois écrans externes en UltraHD.

Asus embarque également un petit port Ethernet Gigabit qu’il combine avec un adaptateur livré pour pouvoir brancher facilement l’engin en mode filaire. A noter que la marque annonce une grande résistance des ports avec des tests allant jusqu’à 15 000 branchements et débranchements pour les ports. Un détail important pour de nombreux utilisateurs qui se sont retrouvés un jour avec un HDMI ou un USB à moitié ou totalement décroché de la carte mère au bout de quelques années.

Suivent un bouton de volume et des LEDs fournissant des informations au sujet du fonctionnement de l’engin. L’ExperBook B5 est bien évidemment compatible Wifi6 et Bluetooth 5.0.

Asus ExpertBook B5

Le clavier est classique avec quelques fonctionnalités originales. On retrouve un chiclet rétroéclairé standard de prime abord avec une course de touche de 1.5 mm et une résistance aux éclaboussures. Un jeu de touches fléchées un peu écrasé par le reste du dispositif et un ensemble clavier proposé dans un léger renfonctmement du châssis.

Asus ExpertBook B5

Sans pavé numérique physique, la marque propose son NumberPad 2.0 qui se retrouve sur ce stand de salon face à son plus gros problème. Il est illisible. Le rétro éclairage qui fait apparaitre des chiffres pour transformer ce pavé tactile en pavé numérique est bien trop faible pour faire face aux spots qui illuminent l’engin, rendant la solution impossible à utiliser sans faire une ombre au dessus avec la main… Asus persiste avec cette idée mais je n’ai jamais vraiment vu de gens l’utiliser, elle est trop peu pratique et naturelle pour être utile.

Asus ExpertBook B5

Mais le clavier cache également des touches nouvelles. Asus a placé sur ses ExpertBook B5 un jeu de fonctions dédiées à la vidéo conférence permettant de couper la caméra et le micro logiciellement indépendamment. De faire une capture d’écran, d’activer ou de désactiver la réduction de bruit ambiant pilotée par une IA ou d’ouvrir le panneau logiciel MyAsus. Des fonctions pratiques pour les personnes de plus en plus en télétravail et que la marque met en avant.

Asus ExpertBook B5

La webcam 720p est également munie d’un œilleton physique permettant de l’obstruer facilement. Elle bénéficie elle aussi de fonctions d’IA pour éliminer le bruit de l’image et déboucher les zones sombres et mieux détailler votre flux vidéo.

Asus ExpertBook B5

Dernier point lié à la vidéo conférence, Asus a intégré au dos de l’engin un petit logo ExpertBook qui accueille une LED qui s’illuminera lorsque vous lancerez une session de vidéo. L’idée est de signaler à vos collègues que vous êtes en réunion pour ne pas qu’ils viennent vous déranger ou vous apostropher. Les fonctions de réduction de bruit aidant, il semble tout à fait possible de tenir une réunion en open space…1

Asus ExpertBook B5

L’autonomie annoncée est dépendante de votre choix de batterie. Deux modèles sont annoncés, un 2 cellules de 33 Whr et un 4 cellules en 66 Whr. La seconde batterie est censée apporter jusqu’à 14 heures d’autonomie à l’engin et on peut imaginer que le premier atteindra la moitié de cette durée. Asus propose une charge rapide permettant de retrouver 34% de son autonomie en 39 minutes de connexion au chargeur USB Type-C livré.

Les Asus ExperetBook B5 sont livrés sous Windows 10 et feront la bascule gratuitement vers Windows 11 à la sortie de celui-ci, les engins sont en effet compatibles avec les éléments requis par Microsoft pour en profiter.

Au final c’est une assez belle surprise, ce modèle tactile gomme tous les « défauts » du tactile. Il n’est ni vraiment plus épais ni plus lourd que le modèle classique, il n’a pas un écran inutilisable en pleine lumière et ses propositions sont assez censées dans une optique de travail en mobilité. L’ensemble est très bien fini, agréable à prendre en main et manipuler et si certains éléments paraissent encore gadget comme le NumPad, l’ensemble est plutôt solidement bâti.

Un bel engin pour tous les usages pro d’un PC classique avec pas mal de performances et de belles possibilités d’évolutivité tant en mémoire qu’en stockage en plus des fonctions Thunderbolt 4 complètes en mode sédentaire. Séduisant.

Comptez 1599.95€ pour la version Core i7-1165G7 16Go 1 To FullHD IPS chez Materiel.net.

1299.95€ pour la version Core i5-1135G7 8/512 Go FullHD IPS  toujours chez Materiel.net

 

Notes :

  1. Ce qui me parait difficile à vivre pour vos collègues mais rassurez vous, le portable est résistant aux chocs.

Pas de Pub
7 commentaires sur ce sujet.
  • 1 octobre 2021 - 17 h 34 min

    Il est intéressant de remarquer le contraste entre les capacités RAM/SSD proposées par cet engin (à partir de 4Go/256Go, minimum qui est souvent la norme à cause des contraintes budgétaires imposées par les directions d’achat!), au prix déjà élevé, et les capacités de 16Go/512SSD qui deviennent une norme milieu de gamme courante en marché intérieur chinois (cf. un autre article du site daté du même jour).

    Et, entre nous, un équipement avec 16Go de RAM et 512Go de SSD, c’est ce qu’il faut pour travailler/naviguer/voire jouer confortablement de nos jours, en ayant une certaine marge de puissance pour l’avenir.

    A croire que le marché occidental est une caisse de bonnes poires !

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 18 h 16 min

    Est-ce que ça ne fait ça qu’à moi ?

    des pc portable à 1500 €, des téléphones portables à 1500 €, des voitures moyennes à 30000, 40000 € qui deviennent la norme (on trouve beaucoup plus cher)

    la vache, plus d’un mois de salaire pour l’informatique :-(

    quand on voit la durée de vie de ces produits, ça pique quand même

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 19 h 36 min

    @ eugene,
    Sans parler du « backmarket » presque aussi cher que le neuf…

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 20 h 27 min

    @Eugene ; non je te rassure moi aussi je trouve que le prix d’un pc n’est plus lié à son équipement mais bien au prix que la marque pense que nous pensons devoir payer ! J’écris sur un portable lenovo payé neuf 1736 euros chez carrefour outlet ! Et question équipement puissance il est à a norme actuelle. Donc faut pas acheter. Mais à mon sens Lenovo pense que c’est ta société qui va t’acheter cette machine pour ton télétravail. D’où un prix « pro ».

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 20 h 27 min

    Petite coquille 173 euros et pas 1736 :)

    Répondre
  • 2 octobre 2021 - 17 h 26 min

    @ eugene : « la vache, plus d’un mois de salaire pour l’informatique :-(  »

    Si c’est pour un usage perso, ce genre de produit ne visent clairement pas le gars qui gagne 1500€ par mois… Idem pour les smartphones à 1500€.
    Pour un usage pro, c’est pas exorbitant pour une entreprise qui en achète plusieurs pour ces cadres et qui bénéficie du coup de tarifs préférentiels.

    Bref, pour dire qu’il y a une clientèle pour ces produits. Comme il y a une clientèle pour les produits 2 voir 3 fois moins cher. C’est ce qu’on appelle la loi de l’offre et de la demande.

    Répondre
  • 3 octobre 2021 - 16 h 24 min

    720p la webcam pour une machine orientée télétravail, c’est plus que pingre !

    Ma Surface Go 2 pourtant pas spécialement dédiée télétravail dispose d’une webcam 1080p. Laquelle mini machine dispose aussi de deux micros pour rendre les communications et le télétravail plus fiable.

    Et c’est mieux d’avoir une meilleure définition pour un détourage propre des intervenants avec les applis de visioconférence qui proposent de substituer au fond un autre habillage. Idem pour faire l’incrustation fond vert avec des applications comme OBS.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *