Asus Chromebook Flip C302 : Vers des Chromebooks haut de gamme ?

Le CES 2017 sert de plateforme de lancement pour l’Asus Chromebook Flip C302. Un Chromebook 12.5″ haut de gamme puisqu’il propose toute une panoplie de fonctions et de composants évolués généralement introuvables sur ce type de machines. Asus en profite pour élever son tarif assez haut. L’engin sera commercialisé à 499$.

Vu d’Europe, et en particulier de France, cet Asus Chromebook Flip C302 ressemble presque à une grosse erreur de stratégie. Vendre un Chromebook dont le prix de base est de 500$ semble difficile sachant que c’est le tarif de certains engins moyen de gamme sous Windows 10 chez nous. Mais c’est mal prendre en compte l’état du marché US.

Asus Chromebook Flip C302

Les Chromebooks n’ont pas la côte en Europe, on en a déjà parlé. En France c’est encore pire, après une courte exposition au public au tout début de leur lancement, ils ont disparu des rayons qui sont bien sagement revenus au “tout Windows”. Alors proposer un engin sous ChromeOS au même tarif voir plus cher que des machines sous l’OS de Microsoft nous parait bien étonnant, aussi performant soit t-il.

L’Asus Chromebook Flip C302 est un joli bébé de 30.4 cm de large pour 21 cm de profondeur et 1.37 cm d’épaisseur. Un engin convertible en mode tablette qui propose un écran de 12.5 pouces qui affiche en 1920 x 1080 pixels grâce à une dalle IPS. Ses performances devraient être très correctes avec un processeur Intel Core M-6Y30 embarqué de base et une solution Core M-6Y75 en option. La mémoire vive sera déployée en 4 et 8 Go ce qui peut paraître beaucoup pour un engin de ce type mais il s’agit probablement d’une provision pour faire fonctionner les applications Android en multi-tâche par dessus ChromeOS.

Asus Chromebook Flip C302

Le stockage sera décliné en 32, 64 et 128 Go de eMMC, pas de SSD donc mais un stockage soudé à la carte mère. Le wifi est en 802.11ac associé à un bluetooth 4.2. Pas de port vidéo ni de réseau RJ45 mais la machine propose deux ports USB 3.1 type-C qui pourront être reliés à un dock permettant ce type de connexion. Un lecteur de  cartes SDXC est présent et l’ensemble profite d’une batterie 2 cellules  39 Wh.

Asus Chromebook Flip C302Asus Chromebook Flip C302

Enfin, l’Asus Chromebook Flip C302 pèse 1.2 Kg et pourra donc se transformer en tablette en posant dos à dos son écran et son clavier, une solution qui a fait ses preuves et qui permettra de retrouver l’écosystème Android de manière plus habituelle qu’en surplombant un jeu de touches. Le clavier est, à ce propos, de type chiclet et il est rétro-éclairé.

Asus Chromebook Flip C302

Reste la grande question, qui va acheter cet engin en Europe ? Probablement pas grand monde. La machine n’est pas spécialement en cause, même si s’offrir un Chromebook convertible sur une base de core M avec 4 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage ne parait pas fou pour 499$, le souci vient bien d’ailleurs. ChromeOS n’a pas réussi à s’implanter avec la même vigueur en Europe qu’aux US. Les ventes n’ont pas suivi et le grand public n’a pas pu suivre l’évolution et les avantages de la solution de Google. Aujourd’hui, peu de revendeurs veulent entendre parler de ces engins et ils ne laissent plus d’espace en rayon pour les essayer.

Je connais pas mal de monde qui est passé à ChromeOS et qui ne s’en porte pas plus mal mais, alors que le système a fait un tabac outre atlantique, en particulier dans le milieu de l’éducation et sur les  campus, les Chromebooks restent une rareté en Europe. Il est donc probable que cet Asus Chromebook Flip C302 ne soit même pas commercialisé chez nous.

22 commentaires sur ce sujet.
  • Zak
    4 janvier 2017 - 11 h 55 min

    Pour moi la grande force des Chromebook c’est surtout les specs de la machine à petit prix car on s’affranchit du prix de la licence Windows. Mon Toshiba CB2 a 4 GB de RAM et un écran 14″ Full HD, tout ça pour 250€, il n’y avait rien de comparable dans cette gamme de prix.

    Là rien ne fait rêver pour ce prix, contrairement au Chromebook Pixel qui malgré un prix excessif offre une belle machine avec de vraies performances, qui se retrouvent complètement exploitables une fois que l’on installe une distribution Linux plus classique.

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 13 h 11 min

    J’ai eu 2 chromebook par le passé (HP 14 pouces et Asus c300 13,3 pouces) et, alors même que je suis informaticien de passion (depuis 30 ans) et de profession (depuis 18 ans) j’avoue que j’en était satisfait :
    Rapides, quasiment sans entretien, ils étaient devenus mes ordinateurs principaux dans le foyer.

    Je pense qu’il y a surtout eu un énorme déficit d’image, plus qu’un manque d’intérêt : aucune campagne marketing, posez la question autour de vous : personne ne sait ce que c’est… Forcément lorsqu’il faut passer à l’achat, c’est plus compliqué.
    Alors pour 500 $/€, qui osera acheter cette… étrangeté ?

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 14 h 08 min

    Pierre as-tu vu passer l’info sur le Chromebook AR 13 CB5-312T-K6TF Acer sous w10? je me demande si il s’agit d’une erreur ou bien d’une gaffe.
    Parceque quand on va sur la fiche produit il est indiqué chromeOs,
    [URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=507362Capture12.jpg][IMG]http://img11.hostingpics.net/thumbs/mini_507362Capture12.jpg[/IMG][/URL]

    puis quand on compare avec tous les Chromebook de cette gamme, il apparait bien avec w10…

    [URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=132286Capture13.jpg][IMG]http://img11.hostingpics.net/thumbs/mini_132286Capture13.jpg[/IMG][/URL]
    en gros Acer prépare surement des machine ARM sous w10 le tarif reste le même que la version chromeOs
    @+

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 14 h 13 min
  • 4 janvier 2017 - 14 h 13 min

    @yanos: Pas vu mais je pense que c’est juste un mauvais copié collé ^^

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 14 h 30 min

    Personnellement j’attends surtout de ce CES le fameux Samsung Chromebook Pro en 3:2 avec support Wacom!

    Ne me dites pas qu’il ne sera pas commercialisé en Europe…

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 14 h 57 min

    Les vendeurs n’ont jamais voulu d’un produit qui ne leur rapportait rien (à part des accessoires genre housse et souris…) et Google ne fait pas de promotion.
    Mais bon, 500 euros pour ce modèle, c’est beaucoup trop cher…pour moi! 350 euros suffisent pour un chromebook 12 pouces tactile avec 4 go de ram et 32 de SSD soudés. Ok si pas de HDMI, on utilise Google Cast, mais pour le reste, un céleron suffit…je ne connais pas d’applis qui nécessité des CoreXX (merci de m’informer).

    La France a une attitude paradoxale vis à vis de Google: c’est le moteur de recherche le plus utilisé, et de loin, mais les gens associent quand même Google à la mainmise sur leurs infos privées. Du coup, un ordi Google, houlala ! Pareil pour Android, 80% des ventes !

    Pour moi, le seul frein technique à ChromeOS reste l’impossibilité d’imprimer en local (et de scanner, mais c’est moins difficile à contourner. Bien sur, de plus en plus d’imprimantes sont compatibles Google Print, mais sur ce point, Google se montre trop gourmand en voulant scanner nos impressions. C’est dommage, car du coup, beaucoup d’utilisateurs qui sont séduits par le bas coût, la rapidité, l’autonomie, la sécurité et la simplicité des Chromebooks s’arrêtent net quand on leur dit qu’ils ne pourront pas brancher leur imprimante.

    En tout cas, je préfèrerais que les élèves aient des chromebooks que des tablettes, plus chères (Apple), plus fragiles et ne disposant pas de navigateurs complets (Chrome est complet sous ChromeOS, c’est pas la version Android, on a même accès à Flash).

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 15 h 42 min

    c’est dommage, comme son grand frère, on l’a pas vu :(
    mais ça monte en gamme et reste correct en prix

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 15 h 48 min

    Pour commencer c’est vrai qu’il n’y a pas vraiment de communication sur les réels avantages de chromeOS mais à qui la faute ? Tout ce qu’on peut lire de la part des journalistes, en France, à propos de ces machines et constamment négative !!!
    Exemples: il y a pas beaucoup de stockage! on peut rien faire sans une connexion internet!
    Et même là sur votre propre article!!! a quoi sa sert autant de puissance et pourquoi faire de belle machine sous entendu sa sert à rien !?!?
    Vous donnez tout simplement pas envie de découvrir ces machines avec ce genre d’ articles, d’ailleurs, je suppose qu’il n’y a pas grand monde qui les lises.
    Moi ce genres de machine haut de gamme sous chromeOS je les attends avec impatiente depuis longtemps ! Et je ne suis pas le seul connaisseur à les attendre, certes on est pas des millions en France mais comme je l’ais dis au début à qui la Faute ?
    Soyez objectif et parler de tous les avantages qu’ils permettes à 80, 90% des utilisateurs, c’est simple je conseil ces machines à quasiment tout mon entourage surtout ceux qui ne veulent pas se prendre la tète avec des virus, des paramétrages compliqués, des mises à jour des installation d’application qu’on utilise souvent qu’une fois ou 2 dans l’année. et croyez moi tout ceux à qui j’en ai conseillé en sont super satisfait et pour certain, les ont depuis plus de 3 ans et il n’ont pas eu de problèmes ni de ralentissement toujours aussi véloce qu’au début.
    Et pour finir je voudrais répondre à cette article pour dire que oui sa sert !!! d’une part pour avoir une belle très belle finition pour ne pas avoir à rougir face à des gens qui on de la CA.. devant les yeux et ne vois qu’Apple et sont prêts à débourser au minimum 1200€ que pour çà !! mais aussi la puissance pour pouvoir faire tournez des applications android plus ou moins gourmandes et avoir un peut de marge pour ne pas avoir de ralentissement ! alors oui je suis prêt à payer moitiez moins chère q’un MacBook pour avoir de la qualité à tous les niveaux !!!

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 16 h 27 min

    @ToToaDa: Je suis désolé mais sous chromeOS pour le moment je ne vois pas l’intérêt de passer à 8 Go à part faire grimper la note ou du moins la justifier. A 499$ pièce en 4Go/32Go il faut des arguments pour pouvoir faire grimper l’engin vers 599€, 699€ ou plus.

    Je ne vais pas cacher ce fait pour tomber dans un excès de positivisme inverse et pourtant j’indique l’éventualité d’une exploitation sous android…

    Expliquer que les choix du constructeur ont un sens pour ne pas rougir face a des concurrents n’a pas de sens justement. On n’achète pas un PC pour rouler des mécaniques mais parce qu’il correspond à un besoin.

    Enfin, avant de porter des attaques directes contre votre serviteur, il serait bon de regarder ce qu’il écrit dans son ensemble : Ses tests des Chromebooks comme ses avis sur le sujet et sur la politique de commercialisation de ces engins.

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 16 h 49 min

    Bonjour, j’avais une petite question sur les chromebooks en général (d’autant que celui-ci correspond parfaitement au type de machine que je cherche)
    Est-il possible de faire à minima de l’édition de texte hors connexion, et se resynchroniser plus tard ?

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 16 h 54 min

    @degoedel: Oui, sans soucis.

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 21 h 03 min

    bon ben je vais contredire l’avis, semble t-il général, mais perso je trouve cet OS affreux ! j’ai une chrome box et c’est juste l’enfer ! faire un système performant est une chose mais ignorer les fondamentaux de l’ergonomie en est une autre ! bref, ça marche bien, mais quelle prise de tête !passer 5min pour trouver comment ouvrir l’explorateur de fichier, ça me saoule ! et le mode off line n’est pas si évident que ça……..donc pas cher, plutôt performant mais pas pour tout le monde (et je n’ai pas 80 ans et pas totalement débile)

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 21 h 22 min

    Il faudrait que Google refasse une campagne marketing autour de cette nouvelle génération de chromebooks, centrée autour de la compatibilité avec le PlayStore.

    Si les gens comprennent que les chromebooks c’est le navigateur qu’ils utilisent tous les jours sur leurs PC et les applications qu’ils utilisent tous les jours sur leurs smartphones, tout ça avec un clavier, un écran tactile et un stylet, alors je ne vois pas pourquoi ils ne seraient pas séduits.

    Bon, il faut quand même que les développeurs adaptent leurs applis Android pour que l’expérience utilisateur soit bonne.

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 2 h 09 min

    le plus des chromebook c’est le 0 gestion…. très grosse économie d’argent dans le système scolaire et entreprise….

    la majorité du développement de nos jours se font pour des applications web… et c’est là que de tel machine prend tous son sens

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 8 h 52 min

    @033x: ???? sérieusement ? c’est beaucoup plus intuitif que sur Windows ou MacOs pour ma part (et je n’ai pas 80 ans et pas totalement débile non plus !)… et le mode sans connexion je ne vois pas trop ce que vous voulez dire puisqu’il se fait tout seul… comme sur n’importe quel ordi… avec une MAJ de vos fichiers sur le cloud une fois que vous avez retrouvé une connexion internet…

    bref moi j’attends avec impatience ces nouveaux chromebooks qui permettent d’utiliser android en plus… j’espère seulement que cela ne gâchera pas leur autonomie, leur rapidité/fluidité et leur longévité… pcq sincèrement mon Acer c720p reste toujours formidable avec 2Go et 3 ans dans les dents…

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 13 h 52 min

    Très bon article, tout est dit. Personnellement, j’achèterais volontiers ce modèle pour remplacer mon vaillant Acer C720P, mais je crains qu’il ne soit jamais vendu ici faute de marché…

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 14 h 14 min
  • Sbc
    5 janvier 2017 - 19 h 29 min

    Bonjour
    Je voudrais bien mais je ne trouve pas de W10 tactile, 360, avec mini un M3, clavier rétro éclairé et en plus joli pour ce prix! Une idée?

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 11 h 22 min

    J’ai le R13 d’Acer depuis quelques mois. Encore pas mal de travail à faire pour une réelle intégration du Playstore sur les Chromebook. C’est pour ça que Google prend son temps à mon avis.
    Testé dans le canal développeur, certaines applications refusent de s’installer, d’autres de se lancer car redimensionnées. Impossibilité de lancer un clavier alternatif (Swiftkey ou Swype) qui ne font qu’ouvrir les paramètres de saisie de Chrome OS, pas mal de bug concernant le copier-coller (impossible à réaliser au pavé tactile sur les appli Android, obligeant à passer par l’écran tactile et l’appui prolongé), etc.

    Je trouve l’apport du tactile assez limité sur Chromebook sauf pour quelques manipulations (pinch to zoom, fermer ou redimensionner une fenêtre) qui viennent “naturellement”. Vu le poids de la machine, je ne l’ai quasiment jamais utilisée en mode tablette même sur les applis Android.

    Une évolution géniale des Chromebook serait de passer au détachable avec un dock clavier et grosse batterie + écran tactile pleinement compatible avec le Playstore, ce qui se rapprocherait d’un Android mis à jour pendant 5 ans avec l’intégration d’un vrai navigateur.

    En l’état, Chrome OS est génial, et je l’utilise de plus en plus.

    Répondre
  • 22 février 2017 - 10 h 00 min

    Pour avoir lu pas mal de test comparatif :
    Il semble que Google dispose enfin d’un bon OS alternatif associé a des machines enfin performante .

    En toute franchise ,je suis assez déçut par mon dernier achat de PC sous Windows 10 .
    Je reconnais que j’ai pas acheté la machine la plus performante de chez ASUS sauf que le fabricant a construit une daube sur petit processeur AMD en concurrence d’un petit PC sous CELERON N *****.

    J’ai regarder hier ,le classement des meilleurs Chromebook 2017 ,deux ACER sous Celeron :
    Le premier en 14 pouce avec un écran full HD ,le second en 13 pouces .
    Pour 350 euros ces Chromebooks semblent bien finis ,seule défaut l’absence de port carte SD ou TF .

    Désirant remplacer ,une tablette et mon mini PC ASUS X 205 ,l’achat d’un CHROMEBOOK me semble intéressant .

    Répondre
  • 21 mars 2017 - 9 h 45 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *