ASMEdia lance son contrôleur USB 4.0 et c’est une bonne nouvelle

Le ASM4242 est le premier contrôleur USB4 lancé par ASMedia, le fabricant Taiwanais vient de faire certifier sa puce auprès de l’USB-IF.

ASMEdia est une filiale d’Asustek Computer, toujours un grand fabricant de carte-mères et à la tête de nombreuses solutions d’équipements pour celles-ci. Son ASM4242 est un circuit permettant d’ajouter de l’USB 4.0 à une machine ou via une carte externe. Si les fabricants peuvent compter sur le Thunderbolt 4 d’Intel à partir de certaines gammes de processeurs, beaucoup d’engins n’ont pas droit à ce type de connectique par défaut. 

L’actuelle puce ASM3242 a démocratisé l’USB 3.2 2×2 dans beaucoup de machines

Comme lors de l’apparition de l’USB 3.0, le début de la commercialisation du format USB 4.0 sera réservé à des engins haut de gamme avec, pendant un assez long moment, une persistance de l’entrée de  gamme sur les formats USB 3.0. Mais, à terme, au fur et à mesure que les tarifs des composants nécessaires à ce type d’implantation se démocratiseront, la majorité des machines basculera vers l’USB 4.0. Ce processus classique passe par l’apparition de solutions concurrentes et l’arrivée d’ASMEdia sur le segment fait partie de cette évolution.

Son ASM4242 n’est d’ailleurs pas la solution la plus haut de gamme du marché. Au format PCIe 4.0 X4, la puce saura gérer une bande passante de 64 GBps, ce qui est beaucoup mais comme il s’agit d’un contrôleur double port, la solution ne pourra pas prendre en charge les 40 Gbps nécessaire à chacun d’eux en USB 4 Gen3. Cela suffira pour monter un port au maximum des capacités du format et un second port un peu moins rapide. A moins de glisser deux puces ASMEdia dans sa machine. La solution est câblée pour prendre en charge le DisplayPort et le Power Delivery et reste compatible avec les formats USB de générations précédentes et le Thunderbolt .

Dans tous les cas l’arrivée de solutions USB 4 est une bonne nouvelle pour le marché car, au contraire du Thunderbolt, cela va apporter un format ultra rapide  sans volonté de segmentation des solutions. Il sera destiné à la totalité des machines à terme. Quel que soit leur processeur embarqué, il sera possible de compter sur ce type de port pour épauler tous vos appareils externes. On peut s’attendre à trouver, d’ici quelques années, aussi normal d’acheter un engin sous USB 4.0 qu’une solution USB 3.0 aujourd’hui. A la petite différence près que les fonctionnalités de l’USB de dernière génération sont beaucoup plus proches d’un Thunderbolt que de l’USB actuel. Cela rendra possible de manière quasi universelle des fonctionnements aujourd’hui réservés aux machines plutôt très haut de gamme. Cela ouvre des perspectives de travail transparent sur stockage externe, de charge rapide, de déploiement de cartes graphiques externes et autres usages rendus possibles par le format.

Source : Digitimes

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

26 commentaires sur ce sujet.
  • 20 mai 2022 - 12 h 03 min

    L’idée pour moi ce serrait d’avoir par exemple un mini pc branché sur un écran par un unique câble par lequel transiteraient l’image, le son, les données et l’alimentation. Est-ce le cas pour ce nouvel usb ?

    Répondre
  • 20 mai 2022 - 12 h 30 min

    @Dadoo: techniquement réalisable, il y a déjà des produits du genre, notamment les Studio Display d’Apple mais ils restent assez rares encore.

    Dans le pire des cas, il suffit d’intercaler un dock USB3/4 ou Thunderbolt. Ça rajoute une alim mais on arrive au même résultat : 1 câble USB-C côté PC et c’est tout.

    Répondre
  • 20 mai 2022 - 12 h 35 min

    Pour ce qui me concerne, le Graal en USB, je l’attends depuis le 20e siècle, quand j’avais vu la pub pour ce robinet USB à brancher sur son ordinateur connecté à Internet, et qui permettait de remplir une bouteille de rouge. Malheureusement, pour une obsucre question de « débit », l’objet n’avait jamais trouvé le chemin des boutiques.

    Peut-être qu’avec l’USB 4 et l’Internet à haut débit, je peux reprendre espoir ?..

    Répondre
  • 20 mai 2022 - 13 h 47 min

    L’USB4 intègre la spécification Thunderbolt 3 sans que les périphériques ne soient forcément tous compatibles (ceux qui nécessitent des adresses mémoires fixes sous 4Go par exemple), la majorité devrait l’être cependant.
    Le plus intéressant est ici que ASMedia est le fournisseur de propriété intellectuelle de certaines technologies des jeux de puces AMD (contrôleurs SATAN AHCI par ex) et que cela permet d’envisager l’emploi de l’USB4 dans les contrôleurs de plateforme dès processeurs Ryzen.
    L’ASM 4242 a une ou deux dizaines de mois de retard par rapport aux annonces de sorties initiales mais si sa doc reste introuvable, il est bien inscrit au registre de l’USB IF garantissant sa certification

    Répondre
  • hle
    20 mai 2022 - 15 h 15 min
  • 20 mai 2022 - 17 h 43 min

    @SebM: Si j’ai bien suivi, l’année a été difficile pour certaines marques comme ASMedia. Entre les problèmes de matière première et les grosses difficultés a trouver de la place sur les chaines de gravure pour des équipements moins rentables que les puces « premium » cela n’a pas été simple.

    Répondre
  • 20 mai 2022 - 20 h 09 min

    @hle : thx.

    Répondre
  • 20 mai 2022 - 22 h 31 min

    @Pierre Lecourt: Je ne sais pas mais ça semble vraisemblable en même temps les circuits integrés ASMedia ne sont pas produits sur les processus d’intégration les plus raffiné -les « leading edge processes »- et TSMC, le fondeur ou fabricant est un actionnaire important; mais, comme son concurrent JMicrpn, les chiffres d’affaire 2020 et 2021 ont décru.
    Il y avait aussi un problème de transition de leur offre essentiellement basé sur des ponts PCIE->SATA et USB-SATA, avec un entêtement sur des solutions USB 3.2 2×2 (deux canaux, 4 fils dans 1 cable USB-C par exemple) qui n’ont pas intéressé grand monde, pour finir par tourner vers des choses plus complexes des prolongateurs, des commutateurs PCIe ou des solutions sur mesure (ASIC). Bref, l’entreprise tente de monter en compétence et c’est pas simple car ce sont des marchés plus étroits en volume et qui nécessitent de fort investissement en R&D mais avec des marges plus élevées.
    Pour les matières premières je n’en sais rien et je ne sais même pas qui est le contractant TSMC ou ASMedia dans le contrat, si c’est TSMC les volumes de matières premières sont noyés dans la masse des clients.
    En l’espèce, je subodore que le problème était plus un soucis de R&D et la validation selon la spécification cumulée avec une contrainte budgétaire due au mauvais résultats des ventes.

    Répondre
  • 21 mai 2022 - 3 h 26 min

    Hello et merci pour cet article et pour la présentation d’ASMedia. Si je ne dis pas d’erreur, j’ai un adaptateur permettant de convertir un SSD M.2 en « clé USB », ce qui est reconnu en tant qu’ASMedia et j’ignorais que c’était une filiale d’Asustek.

    Répondre
  • 23 mai 2022 - 14 h 56 min

    @SebM:
    C’est exactement ce qui est prévue. D’après des documents piratés, au contraires des APU mobiles Rembrandt et Phoenix, les prochains processeurs Zen 4 desktop n’intégreront pas de contrôleur USB4 natif (ce qui a été confirmé ce matin par Lisa Su).
    A la place, AMD a prévu 4 lignes PCIe supplémentaires sur Raphael, qui pourront être connecté à un contrôleur USB4 externe sur certaines cartes-mères (haut de gamme).

    Le voici donc enfin, ce mystérieux contrôleur sur lequel AMD comptait s’appuyer, pour ses prochaines plateformes AM5 :)

    Répondre
  • 23 mai 2022 - 19 h 14 min
  • 24 mai 2022 - 9 h 56 min

    @TiTi: Ma conjecture, clairement basée sur pas grand chose, est que comme le produit d’ASMedia (en fait Xiangshuo Technology Limited) est très en retard et donc il manque de validation et n’est pas encore formulé en license d’intégration de propriété intellectuelle (un bloc intégrable dans autre chose et validé par le fondeur TSMC). J’avais pu croire à son inclusion directe dans le morceau de circuit intégré d’entrée sortie présent notamment dans les processeurs Ryzen 7xxx. Peut-être le sera-t-il plus tard sur les produit AMD dénomés Dragon Range, Phoenix ou leurs successeurs?

    En terme de concurrents annoncés sont un contrôleur PLDA (un filiale de Rambus), un de Cypress mais ils semblent avoir connus leur propre algarades.

    Dans le groupe des annonces publiées hier, seul Asus s’avance avec un unique modèle doté d’USB4; les dates de sorties sont dans 4-6 mois sans rien préciser des composants et ils peuvent corriger la fiche technique à tout moment (ca ne serait pas la 1ere fois…). Au contraire, leur ambiguïté actuelle (non câblage de tous les ports PCIe sur les cartes, tout en sachant que pour annoncer l’USB4, la solution sous-jacente doit avoir été validée par l’USB-IF), leur permet éventuellement de la proposer sur d’autres modèles; pareil pour les autres Taïwanais (Gygabyte, Asrock, Biostar, MSI…).

    Je finis par me dire que du retard à été pris par tout le monde dans ce domaine. Seul Intel a des solutions prêtes mais elles sont difficilement employables sur d’autres plateformes pour des raisons techniques et commerciales. Il faudra voir si Apple décide d’intégrer cette interface et quand.

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 12 h 17 min

    @SebM:
     » J’avais pu croire à son inclusion directe dans le morceau de circuit intégré d’entrée sortie présent notamment dans les processeurs Ryzen 7xxx. Peut-être le sera-t-il plus tard sur les produit AMD dénomés Dragon Range, Phoenix ou leurs successeurs? »
    Pourquoi en aurait-ils besoin? AMD possède déjà sa propre IP USB4 (ou peut-être est-ce une licence, allez savoir…): les APU Rembrandt en son d’hors et déjà équipé, tous comme les prochains APU monolithique Zen4, Phoenix.
    Mais pour une raison qui leur est propre, ils ont décidé de ne pas en équipé les APU à chiplet (Raphael et Dragon Range).
    Ça viendra certainement avec Zen 5, mais on en a encore pour un moment…

    Parmi les autres documents volés, il y avait ce tableau:
    https://www.notebookcheck.biz/Une-fuite-de-documents-d-AMD-confirme-la-presence-de-GPU-integres-dans-la-prochaine-generation-de-processeurs-Socket-AM5.556576.0.html#7797340
    Type 1 et type3: 20 lignes pcie et USB4 intégré: ce sont les Rembrandt-G et Phoenix-G (version desktop).
    Type 2: pas d’USB4 mais 28 lignes: c’est Raphael (et sa variante laptop: Dragon Range)

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 14 h 36 min

    @TiTi: AMD n’a fait certifier aucun composant à ce jour supportant l’USB4 et je doute fort qu’ils aient développé des bibliothèques pour ce type de composant en interne, en tout cas cela irait contre tout ce qu’à fait AMD ces dernières années.

    Pour le reste et malgré les annonces, je n’ai aperçu aucun Ryzen 6xxx (Rembrandt) actuel revendiquant d’USB4: regardez bien ni le Asus Zenbook S-13, ni AMD directement pour le AMD Ryzen 9 6980HX, problème de certification, gravure qui ne marche pas temporaire ou momentanément.
    La presse s’est emballée, sur des fuites, mais personne n’a vu ou testé ces fonctions et AMD lui même a toujours été ambigu: pourquoi y a-t-il un produit AMD Family 19h Model44h ? où est-il ? l’USB4 sera interne ? externe ? ça a été pareil pour les Raphaël, on a eu des modèles avec de l’USB4 sur les fuites, des modèles sans PCIe 5.0 aussi, la réalité veut qu’aucun n’est sorti ou annoncé aujourd’hui.

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 19 h 41 min

    Effectivement, Rembrandt semble être décliné en plusieurs modèles (40h, 44h), et seule le second aura l’USB4 activé. Pour autant, je reste persuadé qu’ils n’utilisent qu’un seul et unique masque de gravure. Tous le reste n’est qu’activations de fonctionnalités, par des « fusibles » ou micro-code.
    Maintenant, pourquoi aucun portable n’est encore sortie en 44h, je ne saurais le dire (d’ailleurs je ne l’avais même pas remarqué jusqu’à ce que vous le soulignez).
    Pour autant, le support de l’USB4 avait été officialisé par AMD lors de leur présentation des 6000H (par exemple sur cette slide officielle, dans cet article https://wccftech.com/amd-focusing-linux-optimizations-thunderbolt-usb4-connectivity/)

    Par contre, pour Raphael, je n’avais vu passé aucune fuite mentionnant un support probable de l’USB 4, hormis sur ces leak de Gygabite, par une solution externe. Et pas un mot sur l’USB 4 lors de sa présentation cette semaine. Preuve officielle qu’il n’en aura pas en interne.

    Pour le PCI Express, d’après les fuites, les plans originaux d’AMD était de segmenter le marché: PCIe 4.0 pour les Zen 4 desktop (comme le mentionne les documents que j’ai posté) et PCIe 5.0 pour les Epyc et Threadripper.
    Heureusement, Intel est venu mettre son petit coup de pression, en dégainant son 5.0 dès la fin de l’année dernière. Et comme AMD possédait déjà l’IP 5.0 (intégré dans l’IODie des grosses machines), une année semble leur avoir été suffisante pour revoir leur plans et sortir Raphael équipé en Gen 5.

    D’ailleurs c’est peut-être pour ça qu’ils ont sortie un 3ème chipset X670 Extrem, sans doute le seule en PCIe 5.0 (pour ses lignes secondaires). A l’origine, la nouvelle plateforme AM5 devait commencer sa carrière en 4.0, et ce chipset ne devait sans doute pas être au programme.

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 20 h 02 min

    Je n’ai pas trouvé de die-shot annoté, mais sur cette autre slide officiel, ça semble assez claire que l’USB4 de Rembrandt fait parti intégrante du chip, et n’est pas un composant externe.
    https://www.pcgameshardware.de/screenshots/970×546/2022/02/Ryzen-6000-Mobile-Tech-Day-Seite_01_Seite_04-pcgh.jpg
    Maintenant, pourquoi 5 mois plus tard aucune machine n’est encore sortie avec de l’USB4, ça reste un mystère.
    Mais Lenovo a annoncé les siens pour très bientôt:
    https://www.lenovo.com/gb/en/thinkpadz?orgRef=https%253A%252F%252Fwww.google.com%252F
    Vous les trouvez, dans votre registre de certifications?

    Le HP Elite book 845 également
    https://www.amd.com/en/products/ryzen-pro-processors-laptop

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 20 h 06 min
  • 24 mai 2022 - 21 h 22 min

    Oups, je reposte mon avant dernier message, pas passé visiblement:
    Je n’ai pas trouvé de die-shot annoté, mais sur cette autre slide officiel, ça semble assez claire que l’USB4 de Rembrandt fait parti intégrante du chip, et n’est pas un composant externe.
    https://www.pcgameshardware.de/screenshots/970×546/2022/02/Ryzen-6000-Mobile-Tech-Day-Seite_01_Seite_04-pcgh.jpg
    Maintenant, pourquoi 5 mois plus tard aucune machine n’est encore sortie avec de l’USB4, ça reste un mystère.
    Mais Lenovo a annoncé les siens pour très bientôt:
    https://www.lenovo.com/gb/en/thinkpadz?orgRef=https%253A%252F%252Fwww.google.com%252F
    Vous les trouvez, dans votre registre de certifications?

    Le HP Elite book 845 également
    https://www.amd.com/en/products/ryzen-pro-processors-laptop
    (et du coup, ici: https://www.amd.com/system/files/documents/product-brief-hp-elitebook-845-g9.pdf)

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 21 h 44 min

    Oups, je reposte mon avant dernier message, qui visiblement n’était pas passé:

    Je n’ai pas trouvé de die-shot annoté, mais sur cette autre slide officielle, ça semble assez claire que l’USB4 de Rembrandt fait parti intégrante du chip, et n’est pas un composant externe.
    https://cdn.mos.cms.futurecdn.net/TJXzDwjNTtBNwbA7Gfxk6o-970-80.jpg.webp
    Maintenant, pourquoi 5 mois plus tard aucune machine n’est encore sortie avec de l’USB4, ça reste un mystère.
    Mais Lenovo a annoncé les siens pour très bientôt:
    https://www.lenovo.com/gb/en/thinkpadz?orgRef=https%253A%252F%252Fwww.google.com%252F
    Vous les trouvez, dans votre registre de certifications?

    Le HP Elite book 845 également
    https://www.amd.com/en/products/ryzen-pro-processors-laptop
    (et donc ici: https://www.amd.com/system/files/documents/product-brief-hp-elitebook-845-g9.pdf)

    Et en fait, sur cette autre slide, il est bien annoncé en petit caractère une arrivé un peu tardive de l’USB4, pour ce printemps. La fenêtre est encore ouverte :-)
    https://cdn.mos.cms.futurecdn.net/465pLDDvNEYqj8UEBq7wsX-970-80.jpg.webp

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 21 h 44 min

    @TiTi: Je me vois obliger d’insister et de spéculer à mon tour:
    -d’une part aucune des sources dont vous parlez, et qui ne sont pas fiables (la source n’est pas identifié formellement , ce qu’elle publie n’est authentifié) et de seconde main (elle reprend une nouvelle issue du autre source qui publie une nouvelle, rien d’officiel pour l’entreprise qui produit) n’affirme que AMD offrira un USB4 intégré. Le diaporama de présentation d’AMD cité, authentifié lui, parle d’USB4 mais pour la plateforme donc il peut être interne ou externe et sur ces diapos est toujours précisé que les informations ne sont pas engageantes et reflètes les projets mais pas les engagements futurs du fabricant.
    -la réalité, pour le HP 845 G9 est que la reference à l’USB4 a disparu, contrairement à l’annonce de janvier que vous avez présenté. Il en est de même pour plusieurs autres que j’ai regardé ces derniers jours.
    -aucun processeur issu de la famille Rembrandt et sorti , en vente, testable aujourd’hui n’a d’USB4 intégré à la solution AMD.
    -mon hypothèse est qu’AMD a souffert d’un soucis d’intégration de l’USB4, pour l’instant les erratas de la plateforme Family 19h, d’avril 2022, ne semble pas indiquer de soucis sur les accès DMA ou dans la translation d’adresse de l’IOMMU qui pourrait être responsables du problème; j’en déduis qu’AMD souffre soit d’un problème de certification, soit d’intégration d’un bloc issu d’une tierce partie, soit si la solution était physiquement externe à un problème du fournisseur (et nous ramène au contrôleur ASMedia ASM4242, très en retard et suspecté, sans certitudes, d’être une pièce du puzzle sur laquelle souhaitait s’appuyer AMD). On verra si le modèle 44h est une édition nouvelle, un nouveau masque assurant ce fonctionnement mais il peut sortir dans 1 an…

    Toujours est-il qu’aujourd’hui pas USB4 officiel et donc pas d’encapsulation de PCIe sur un port USB-C pour les plateformes AMD dans chaque machine.

    Répondre
  • 25 mai 2022 - 10 h 10 min

    Je mentionnais les slides, pas forcément les articles qui les présentent. Sauf pour la fuite de Gygabite, qui elle évidement n’a rien d’officielle, toutes les autres slides sont toutes parfaitement authentiques. Vous les retrouverez dans la vidéo à la fin de cet article, lors de la présentation des 6000H au CES en janvier derniers. Elles apparaissent toutes derrière la speakrine, qui n’est autre que Lisa Su, la PdG d’AMD.
    https://www.phonandroid.com/ryzen-6000-mobile-amd-annonce-ses-nouveaux-processeurs-pour-pc-portables-30-plus-puissants-que-les-ryzen-5000.html

    Mais vous avez peut-être raison, on retrouve sur reddit de nombreuses machine qui se désistent sur cette caractéristique. Comme vous le dites, AMD doit probablement rencontrer un problème de mise au point ou de certif de dernière minute, sur sa stack usb, qui nécessitera probablement un masque de révision et prendra un peu plus de temps.
    A surveiller dans les mois à venir…
    Ca mériterait une enquête par un site spécialiser, pour savoir ce qui se joue.

    Répondre
  • 25 mai 2022 - 10 h 57 min

    Mais vous avez tout à fait raison les diaporama sont des productions officielles AMD, mais je vous laisse lire les détails du pavé situé à la 1 seconde de la vidéo qui en dit long sur la valeur du contenu particulièrement sur des produits vaporeux à venir (tout le monde a fait naufrage au moins une fois dans ce problème dans ce secteur d’activité). D’autre part les communautés en ligne sur le sujet (nous en incarnons une ici) ont tendance à lire l’horoscope dans le marc de café et à s’auto-intoxiquer avec (je lève la main…) et font rarement machine arrière.

    D’ailleurs, d’après ce que j’ai lu, AMD n’a jamais affirmé clairement l’intégration de l’USB4 dans le produit Ryzen (pour Rembrandt et Raphael) mais c’est la plateforme qui était mentionnée donc toutes les options étaient possibles.

    Après et vous avez largement raison, tous les fabricants de PC ont officiellement annoncés en janvier 2022 des machines sur Rembrandt intégrant l’USB4 d’où les nombreuses feuilles de spécification ou de présentation qui mentionne la norme; AMD en parlait beaucoup comme vous le dites et le montrez mais force est de constater qu’aujourd’hui rien, nada, niet. De plus la mention semble disparaître très vite de toute la communication sur les machines. Et donc il sera intéressant de voir à posteriori qu’elle fut la ou les natures de ce quiproquo.

    Après mon point général sur l’USB4, et donc une verion spécifique du Thunderbolt 3, en général c’est que son intégration et le découplage de la plateforme Intel entraîne tout un tas de problème d’architectures notamment par rapport aux accès mémoire, à l’intégration électrique de 3 plateformes (USB 3.0, PCIe, DP) même si les couches physique ne sont pas si distantes. De plus ses choix d’intégration sont impactant pour les futures plateformes de la marque donc les ingénieurs doivent beaucoup réfléchir à ce qu’ils choisissent de faire et comment. Les composant s isolés comme l’ASM4242 ne gère pas ces problèmes c’est à la plateforme qui les intègrent de les traiter.

    Répondre
  • 26 mai 2022 - 12 h 58 min

    En tout cas, pour les machines de bureau, ça semble se confirmer (même si ça reste toujours à l’état de rumeurs): c’est bien de cette puce ASM4242 qui équipera les prochaines cartes-mères AM5 pour leurs fonctions USB4 (me demandais si ça ne pouvait pas être une solution concurrente, mais non).
    https://substackcdn.com/image/fetch/f_auto,q_auto:good,fl_progressive:steep/https%3A%2F%2Fbucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com%2Fpublic%2Fimages%2Fc11947df-28fa-44df-9c0f-55142218f797_6083x2097.jpeg
    https://www.angstronomics.com/p/site-launch-exclusive-all-the-juicy?s=r
    Et c’est aussi ASMedia qui s’occupera des extensions de connectivités, avec son Promontory 21 faisant office de chipset.

    Répondre
  • 27 mai 2022 - 14 h 47 min

    Ce qui est sur pour Rembrandt (AMD Ryzen série 6000), c’est que vu la quantité d’allées et venues sur la liste de diffusion du noyau Linux, il y a eu dans les exemplaires de développement (Engineering Sample) avec de l’USB4 actif et intégré à un moment. Mais des modifications substantielles et non abouties du micrologiciel sont encore en cours de test, ainsi que du code Linux le supportant.

    Répondre
  • 1 juin 2022 - 9 h 36 min

    Le composant ASM4242 est disponible a l’achat sous 90 jours en très faible quantité autour de Shenzen auprès de semi-grossiste, cela signifie que les fabricants de cartes-mères y ont accès, que le produit a été fabriqué, mais qu’il y a peut-être une limite de quantité.

    Répondre
  • 1 juin 2022 - 9 h 41 min

    Pour ceux nécessitant un éclaircissement, Shenzen est en face de la presqu’île d’Hong-Kong, c’est le principal centre d’échange de composant électronique en Chine continentale, et le principal lieu de conception des produits électroniques chinois (tous les fabricants de cartes-mères du monde y achètent des composants et y ont des usines ou des sous-traitants, mêmes les taïwanais).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *