ARM annonce ses Mali-G51 et Mali-V61 sous architecture Bifrost

ARM poursuit sa forte évolution en terme de performances sur ses architectures de coeurs Cortex. Mais ses laboratoires de recherche et développement ne s’arrêtent pas là et travaillent également sur d’autres pistes. En particulier sur les solutions graphiques embarquées que sont les Mali. Ces deux nouveaux Mali-G51 et Mali-V61 utilisent la nouvelle architecture ARM Bifrost.

C’est sur le secteur des circuits graphiques qu’ARM a le plus de concurrence. De nombreuses solutions existent et peuvent s’associer à des coeurs Cortex. Chez PowerVR, Nvidia ou Qualcomm pour n’en citer que quelques unes, des circuits différents des Mali traditionnels sont déployés sur des dizaines de références. ARM doit donc faire évoluer sans cesse ses solutions pour répondre à la pression de ces nombreux laboratoires qui proposent des coeurs concurrents. Les Mali-G51 et Mali-V61 sont prévus pour relever ce défi.

Mali-G51-GPU

Plus tôt dans l’année, ARM annonçait un nouveau circuit graphique avec le Mali-G71. Une  solution haut de gamme qui proposait pour la première fois cette nouvelle architecture Bifrost.

Mali14 C’est désormais le tour de deux solutions plus classiques d’entrer sur le marché avec le Mali-G51 conçu pour les solutions de réalité virtuelle comme les casques VR et autres machines visant des très hautes définitions. Ainsi que le Mali-V61 qui semble parfaitement adapté à un marché de TV Box avec de grosses compétences de codage et de décodage en UltraHD dans les formats H.265 et VP9. Les deux circuits ne sont aujourd’hui qu’annoncés, ils rentreront sur le marché au cours de l’année 2018 au sein de nouvelles puces.

Bifrost

L’ARM Mali-G51 se distingue non seulement par ses performances mais, comme d’habitude, le concepteur de processeur se préoccupe grandement de son efficacité énergétique. Ainsi, elle est annoncée comme 60% plus efficace énergiquement que le Mali-T830 tout en étant 30% plus compacte. Elle prendra en charge les dernières API en date dont le l’OpenGL ES 3.2, l’OpenCL 2.0 et Vulkan. Il prendra également en charge les formats vidéo du FullHD à l’UltraHD. Plus d’info sur la page de la solution chez ARM.

Mali-V61-4K-120Hz

L’ARM Mali-V61 propose un autre type de développement avec une architecture qui peut se déployer dans différentes combinaisons. Avec une solution qui peut s’intégrer en 1 à 8 cœurs, le processeur graphique permet d’atteindre des capacités plus ou moins élevées. Ainsi une solution ne comprenant qu’un seul coeur Mali-V61 pourra prendre en charge du 1080p à 60 images par seconde tandis qu’une solution 8 coeurs permettra d’atteindre des définitions UltraHD à 120 images par seconde.

armvpugpu03

Entre ces deux extrêmes, tout un panel de fonctionnalités qui pourront s’adapter aux desiderata du fabricants ou aux pré-requis des matériels à équiper. Une solution mobile devra compter entre son affichage et son autonomie pour trouver le bon équilibre. Une solution 1 ou 2 cœurs serait suffisante. Une TV Box,  par contre, pourra demander entre 2 et 8 coeurs suivant son objectif d’affichage et le prix que le constructeur voudra proposer. Dès 2 cœurs, le Mali-V61 saura décoder de la 4K mais à 30 images par seconde. A partir de 4 cœurs, il prendra en charge ces fichiers à 60 images par seconde.

Vp9-vs-H.265-Video-Quality

La puce saura gérer les formats 8 et 10 bits en H.265 comme en VP9. Mieux, il saura prendre en charge ses cœurs de la même manière en encodage qu’en décodage à ces formats, ce qui le rendra probablement très intéressant pour des applications de pause dans le direct, d’enregistrement ou de vidéo-conférence en VP9 au sein de TV Box mais sera également utile pour d’autres développements. Des cameras embarquées dans des quadricoptères, des capteurs photos au sein de smartphones ou de tablettes ou des matériels plus professionnels.

Tout le détail de cette nouvelle puce est disponible sur les pages d’ARM et sur leur blog.

Des détails (très techniques) sur la nouvelle architecture graphique Bifrost sont également disponibles.

Source : CNX Software

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*