Argon One, un boitier pour projets Raspberry Pi 4 sédentaires

Vous voulez utiliser une solution Raspberry Pi 4 comme PC, comme machine pour piloter une imprimante 3D, comme console de jeu rétro ou simplement comme média center ? Le boitier Argon One est une excellente solution.

Ce boitier Argon One au châssis en aluminium propose plusieurs éléments qui en font une excellente solution pour embarquer vos cartes de développement. Non seulement il sécurisera votre montage mais son format, son design et ses fonctionnalités éviteront de transformer celui-ci en une “pieuvre” de câbles.

Argon One

Le Argon One est totalement réalisé en aluminium. Ajouré pour laisser circuler l’air dont a besoin son système de ventilation, il permettra par la simple dissipation thermique du métal de gérer une bonne partie de la chaleur dégagée par la carte embarquée. A l’intérieur, on retrouvera en effet un petit ventilateur qui servira à maintenir une température adéquate.

Argon One

Le métal en lui même est extrudé pour venir coiffer le SoC des cartes ainsi que leur module de mémoire. Grâce à ce système, conjugué avec la ventilation active, les cartes pourront être employées au maximum de leurs performances. A droite, on remarque le support qui va venir coiffer les broches de la carte. On note également la présence de broches notifiées IR in et out pour piloter une éventuelle solution infrarouge.

Argon One

L’idée principale de ce boitier, c’est le développement de cette carte qui vient s’enficher sur la Raspberry Pi 4 afin de déporter les deux ports MicroHDMI et la sortie audio A/V. On note au passage que le port USB Type-C servant d’alimentation à la carte n’est pas exploité. Le boitier est en effet directement alimenté par ses broches. 

Argon One

Ce format de boitier fermé n’empêchera pas d’utiliser les broches de votre carte de développement. un petit panneau magnétique permet de venir chercher celles-ci sans avoir besoin d’ouvrir l’appareil. Un système de passe câble permettra de tirer les broches vers vos différents montages en gardant la Pi4 à l’abri de la poussière.

Argon One

L’Argon One a le bon goût de proposer une reprise des broches sérigraphiées sur son châssis pour plus de lisibilité. La carte qui les propose en reprise ici est en plus colorée pour faciliter l’identification de chaque élément.

 

Argon One

Mais ce n’est pas le seul intérêt de ces boîtiers, les Argon One disposent en effet d’une connectique interne qui permet de récupérer les différents connecteurs vers l’arrière du châssis au lieu de les avoir dispersés sur tous les côtés. Ainsi, on pourra intégrer la carte sur un meuble télé, devant une imprimante 3D ou sur un bureau sans avoir une jungle de câbles partant en tous sens. 

Argon One

Un bouton de démarrage physique, situé sur la partie arrière également permettra de démarrer votre montage comme un PC traditionnel. Mais également de l’éteindre proprement en cas d’usage de votre carte sans écran. Pour une solution Octoprint destinée à piloter une imprimante 3D par exemple, cet Argon One devient un précieux allié. Il peut être allumé et éteint sans avoir recours à un clavier pour une exploitation depuis un autre appareil.

Argon One

Le lecteur de cartes MisroSDXC est, quant à lui, disponible à l’avant pour pouvoir changer de système facilement. Le dessous du Argon One propose des patins anti-dérapants pour éviter qu’il ne glisse par le poids des différents câbles attachés. L’ensemble du boitier est plus imposant que les solutions habituelles créées pour ce type de cartes de développement. Avec 10,8 cm de large pour 9,8 cm de profondeur et 3,5 cm d’épaisseur à son point le plus haut, ce boitier joue une autre carte que l’habituelle volonté de compacité de ces solutions.

Argon One

Le boitier Argon One est disponible chez Kubii au tarif de 26.95€. Il se trouve également sur Amazon à 32.99€. Il est vendu en kit à monter et à assembler autour de vote carte Raspberry Pi 4.

Source : CNX Software

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
20 commentaires sur ce sujet.
  • 5 mai 2020 - 17 h 33 min

    Ils ont perdu l’occasion de convertir les ports (ou au moins un port) HDMI vers du taille pleine. Un peu dommage il faudra toujours un adaptateur derrière ou un câble adapté.

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 17 h 39 min

    @Benoitb: bof, autant acheter un câble MicroHDMI – HDMI directement :)

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 18 h 29 min

    Je trouve le prix plus que correct oO
    Si la qualité de fabrication est au rendez-vous (ne serait-ce qu’à la vue des photos, ça à l’air propre.) c’est un super produit.
    Un peut d’accord avec Benoitb, un port hdmi plein avais la place ^^ (au moins 1 :p ); mais c’est pour chipoter :o)

    Répondre
  • luc
    5 mai 2020 - 19 h 09 min

    Moi, je dis : bravo, c’est vraiment bien pensé et pas trop cher.

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 20 h 06 min

    Boîtier en effet fort agréable et bien pensé, dommage malgré tout qu’il n’y ai pas une version pour héberger un disque dur, c vraiment difficile de trouver un bon boîtier pi et disque….

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 20 h 59 min

    belle trouvaille :-)
    cela change des boitiers hors de prix qui ne sont que… de simples boitiers.

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 21 h 14 min

    Je l’ai depuis 2 semaines et ce que je peux dire c’est ouah !
    Très qualitatif, juste un coup de lime sur l’emplacement RJ45.
    Le Pi4 ne chauffe pas, tout le corps du boitier dissipe la chaleur.
    Le ventilo est peut être un peu bruyant, mais ne s’est déclenché qu’une fois. Et je n’avais pas mis les pads thermiques.
    J’ai pas réussi à faire fonctionner la sortie IR.
    Par contre, avec un capteur TSOP4838, je le pilote avec n’importe quelle télécommande.
    Du coup j’hésite :
    – Soit il remplace mon serveur NAS/backup/MQTT/MotionEye/OpenVPN… (merci l’USB 3).
    – Soit il remplace mon media center (qui deviendrait mon serveur)
    J’hésite :)

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 21 h 44 min

    Il a l’air bien, mais je suis inquiet du bruit du ventilo. J’en ai un de taille équivalente et c’est l’horreur, le truc fait un bruit non seulement trop fort (plus que mon PC de semi-gamer avec sa vidcard) mais aussi super aigu et frénétique, tres désagréable, inutilisable en fait. Je préférerais un gros ventilo de boitier, pas un petit de chipset.

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 21 h 45 min

    @Neutrino: Merci du retour, tu sais si il y a une solution VESA pour le fixer à un support ?

    Répondre
  • 5 mai 2020 - 23 h 14 min

    Commander, produit parfait j’ai le même pour le rpi 3

    Répondre
  • 6 mai 2020 - 12 h 12 min

    C’est vrai que, pour une fois, le prix est correct !
    Un boitier mignon et intelligent, dispo direct sur Amazon sans fdp à 30€.
    C’est vrai que ça change de tout ce qu’on voit passer !

    Répondre
  • 6 mai 2020 - 12 h 33 min

    Même si pour l’instant je n’ai que des Pi3, j’apprécie que des fabriquants sortent des boitiers pratiques et de qualité.
    Ici la manière de déporter l’audio et la vidéo corrige habilement ce qui est pour moi un des gros défauts d’ergonomie de toutes ces framboises. La façon dont les GPIOs sont laissés libres d’utilisation sans pour autant sacrifier le design de l’objet témoigne d’une vraie réflexion, contrairement à la simple découpe habituelle…
    Seul bémol relevé par Benoitb, pas de HDMI plein format. C’est en effet dommage mais vu la taille du boitier il aurait fallu empiler les deux prises d’affichage l’une sur l’autre. Certainement pas courant comme connecteur, alors qu’avec les deux mini HMDI directement sur le PCB on reste sur du standard bien maitrisé…

    Bref, le jour où j’aurai besoin d’un Pi4 je pense que ça sera dans ce boitier…

    PS:@Pierre Lecourt: je ne sais pas si c’est à cause de ton article mais il n’y a déjà plus de stock chez Kubii :D

    Répondre
  • 6 mai 2020 - 13 h 16 min

    @Iron_Momo: Oui c’set sympa de voir une vraie reflexion et pas juste une opportunité a saisir.

    Répondre
  • 6 mai 2020 - 17 h 53 min

    Bonjour, y a-t-il des tests comparatifs de boitiers passifs (ou avec un ventilo mais débrayable comme ici) pour le raspberry pi ?

    C’est difficile de choisir sur le seul critère de l’efficacité d’évacuation thermique, entre le Argon One, flirc, celui que tu mets souvent en lien Pierre, etc.

    Répondre
  • 6 mai 2020 - 20 h 33 min

    J’ai également ce boitier depuis 6 mois, acheté sur AliExpress, et il est simplement génial – l’intégration est exceptionnelle ! C’est le meilleur boitier pour le raspberry Pi4 (il existait d’ailleurs déjà une version pour le Pi3).

    Pour occasionnellement tester un montage sur GPIO, tout en ayant une apparence de miniPC (d’ailleurs, pour du web + bureautique avec une distri type manjaro, ça le fait parfaitement). Attention, le ventilo nécessite une install qui ne fonctionne que sur Raspbian, mais pas sur les autres distributions (mais il n’est pas nécessaire). Son comportement est d’ailleurs configurable (vitesse de rotation / température).

    Non, il n’est pas VESA par contre.

    Comme dit, effectivement, il ne chauffe pas. un raspberry à 2GHz fonctionne sans déclencher le ventilo.

    Sinon, attention, pour l’IR, la LED et module pas implantés. Il faut les rajouter soi-même si besoin (petite économie, ils ont dû penser que ce serait utile quoi marginal dans l’usage).

    Les LED du raspberry son également parfaitement exploitées (et se retrouvent visible en transparence au milieu du boitier à l’avant).

    @stefanless : oui, dans le mag du raspberry pi, il y avait un test de différents boitiers (dont celui-ci d’ailleurs).

    Si vous avez besoin d’un boitier pour le Raspberry pi 4, foncez !

    Répondre
  • 7 mai 2020 - 2 h 00 min
  • Mat
    11 mai 2020 - 15 h 20 min

    Bonjour,
    Je suis intéressé par ce boîtier car je vais sans doute remplacer mon pi 3B par mon pi4 comme media center. Il se trouve que j’ai également une carte HiFiBerry sur le GPIO du pi 3B et je me demande si cette carte pourra être laissé sur le boîtier sans problèmes. En effet, je vois que le GPIO est déporté dans la bonne orientation et accessible, mais je ne vois pas de système de fixation pour la carte fille.
    Quelqu’un a déjà essayé ? Et quid du bruit avec le capot du GPIO enlevé ?
    Merci et bonne journée
    Matthias

    Répondre
  • 26 mai 2020 - 12 h 07 min

    […] de années et plus particulièrement à destination des Pi 4 ces derniers temps. On se souvient du Argon One que je vous présentais au début du mois et qui montrait déjà une belle réflexion autour des […]

  • 26 mai 2020 - 18 h 35 min

    Bonjour,

    @Montague:
    l’installation du script pour piloter le boitier Argon One sur Manjaro est expliquée ici :

    https://forum.manjaro.org/t/how-to-install-argonone/113990/23

    Il faut suivre les étapes détaillées dans le post de hectorkvs à la lettre. Je l’ai fait sur mon RPi4 + Manjaro + Argon One et ça fonctionne parfaitement.

    Bonne soirée.

    Hpot

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 14 h 23 min

    @Benoitb: Je trouve aussi que c’est une occasion manquée pour qu’il soit parfait à la vue du reste de la connectique. Evidemment, je dis cela parce que je n’ai pas un usage multi-moniteurs.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *