AOOSTAR WTR Pro : la nouvelle référence de NAS-PC ?

Les Aoostar WTR se présentent comme des NAS-C, des machines proposant de multiples solutions de stockage mais également un équipement de MiniPC.

Les Aoostar WTR Pro seront déployés en deux catégories à une date encore interminée. Les premiers seront basés sur des puces Intel Alder Lake-N comme le Intel N100. Les second sous processeurs AMD Ryzen. Les deux offriront des capacités de stockage évoluées.

Les Aoostar WTR Pro reprennent le concept proposé par les fameux MiniPC R1 et R3. Des solutions qui proposent d’embarquer deux baies de stockage 2.5 ou 3.5″ SATA avec un materiel de MiniPC. Ces modèles déjà commercialisés connaissent un grand succès puisqu’ils permettent de piloter de multiples usages. Ils offrent des capacités de MiniPC classique, de NAS, de petit serveur mais également de stockage multimédia ou de gestionnaire domotique. Leur faible prix et la communauté qui s’est bâtie autour d’eux ont assuré leur succès.

Le Aoostar WTR Pro sous Intel N100 avec 4 baies SATA3

Les Aoostar WTR Pro reprennent la même idée mais la poussent plus du côté du NAS-PC et du serveur maison que des autres usages. Les entrailles techniques ne sont pas spécialement différentes et le WTR Pro propose un Intel N100 et 4 baies 3.5″ SATA tandis que le Aoostar WTR R7 Pro embarquera un Ryzen 7000 pas encore déterminé et 6 baies 3.5″ SATA.

Le Aoostar WTR R7 Pro sous Ryzen 7000 avec 6 baies SATA3

Cette augmentation du nombre de baies se conjugue avec une évolution du nombre de ports M.2 2280 embarqués. Si sur la version N100 il n’y aura qu’un seul port ML.2 2280 NVMe pour du stockage, le modèle R7 Pro embarquera 6 ports NVMe PCIe M.2 2280. Et donc 12 unités de stockage au total. Avec deux ports Ethernet 10 Gigabit et deux Ethernet 2.5 Gigabit, elle offrira de quoi construire d’autres choses qu’un MiniPC classique. On peut imaginer des fonctions serveur très avancées, des solutions de stockage de type NAS avec des RAID évolués mais également des gestionnaires de contenus performants. Autant pour se monter un stockage dans les nuages personnel que pour piloter un serveur de contenus multimédia, par exemple. Avec la possibilité de contrôler finement l’outil logiciel qui pilotera le tout.

Si cela ouvre plus de perspectives cette évolution aura un effet secondaire sur le tarif des engins. On s’éloignera probablement assez vite des tarifs des MiniPC 2 baies qui sont très bien placés. Le R1 sous N100 16/512 Go avec deux baies se retrouve souvent à moins de 250€. Le R3 sous Ryzen 7 5700U avec 32Go et 1 To est à 375€ en ce moment. On devrait donc grimper vers des tarifs plus élevés sur ces modèles et intéresser une autre partie de la population. La marque avait prévu de sortir la version AMD de cet engin sous Ryzen 7 5800U mais semble avoir changé d’avis.

La petite vidéo nous donne pas mal d’infos sur les machines même si il ne s’agit ici que de la version N100 avec des fonctions plus limitées notamment en stockage. On découvre par exemple le bouton de démarrage (et d’extinction) caché sous le modèle de la marque. Un détail intéressant puisqu’il évitera toute manipulation malheureuse qui pourrait entrainer la déconnexion de son serveur distant.

Sur ce modèle la connectique ne se fait pas à l’arrière mais sur le côté gauche de l’engin quand on l’a face à soi. La partie arrière est libre probablement pour assurer une bonne ventilation pour l’engin. 

La connectique de ce modèle sous N100 est complète et ressemble à celle d’un MiniPC classique. On retrouve deux Ethernet dont on ne connait pas les capacités pour le moment. Un USB Type-C avec PowerDelivery et DiplayPort, un lecteur de cartes MicroSDXC, une sortie vidéo DisplayPort et une autre en HDMI, deux USB 3.x et deux USB 2.0 type-A. Un port jack audio combo 3.5 mm et une entrée d’alimentation externe complètent le dispositif. 

Cette disposition de côté aura évidemment un effet pervers, les câbles sortiront du côté de l’engin ce qui ne sera pas idéal par rapport à un MiniPC classique. Mais il ne s’agit pas vraiment d’une solution pensée pour être allumée et éteinte chaque jour. Plutôt une machine que l’on laisse allumée 24H/24 dans son coin. Il est donc probable que l’on puisse positionner l’engin d’une manière adaptée.

La ventilation arrière en extraction est confiée à un gros ventilateur qui permettra de garder les baies 3.5″ au frais. Ce genre de ventilation offre un débit important sans avoir besoin de tourner très rapidement et évite donc d’avoir trop de nuisance sonores.

Sous la machine, enfin, on découvre une trappe permettant de changer la mémoire vive montée sur son unique slot, normal pour cette version N100 qui ne supportera que du monocanal. Il sera possible de basculer cet Aoostar WTR Pro vers 32 Go de mémoire vive. Si cela n’est pas indiqué chez Intel qui limite son N100 à 16 Go maximum, les tests montrent que les modules de 32 Go sont parfaitement gérés. On note également la présence du slot M.2 2280 NVMe et d’un second slot n M.2 2240 pour un module sans fil.

De l’autre côté de la carte on retrouve sans doute quelque chose comme ceci. Il s’agit ici d’un prototype de cette série N100 avec une carte contrôleur et le processeur au centre et les baies 3.5″ sur les côtés.

Mise à jour du 02/07/2024 : La marque a publié une vidéo qui présente l’installation des disques sur ce modèle. On y voit en détail l’implantation de l’engin.

Je n’ai pas de date ni de prix pour ces modèles pour le moment Je viens d’apprendre que le Modèle N100 sera mis en prévente en Chine au 1er Juillet à partir de 279$ HT. Je suis certains que ces engins vont intéresser beaucoup de mes lecteurs. Avec la perspective de pouvoir monter le  système de son choix et assez de puissance pour de multiples containers, ces solutions sont extrêmement intéressantes pour énormément d’usages. Les Aoostar WTR Pro sont une montée en puissance de cette idée d’un NAS-PC pour la marque et les deux modèles ont leurs avantages. Le N100 aura pour lui une très faible consommation pour de bonnes performances serveur. La version AMD sera de son côté plus performante et offrira une énorme capacité de stockage mais consommera plus. 

A suivre !


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

21 commentaires sur ce sujet.
  • 28 juin 2024 - 13 h 21 min

    Tout cela rappelle les HP proliant MicroServer N54L et de l’énorme succès qu’ils avaient eu.
    De souvenirs je l’avais eu à 120 euros avec une offre de remboursement. J’en avais profité pour changer la mémoire

    Répondre
  • 28 juin 2024 - 13 h 41 min

    Personnellement j’avais opté pour un boîter type NAS sans la carte mère.
    Au moins ça permet de le garder des années en faisant évoluer le matériel à l’intérieur si besoin.
    Boîtier In Win IW-MS04
    Moins beau mais bon, pas bien grave.

    Répondre
  • 28 juin 2024 - 13 h 43 min

    @Spyke: Oui c’est le même esprit. Un marché délaissé par les grandes marques.

    Répondre
  • 28 juin 2024 - 14 h 53 min

    Pour un novice (comme moi), ne faudrait-il pas mieux un NAS déjà logiciellement équipé type Asustor, Syno ou autre ??
    Je conçois l’intérêt pour un user avancé qui va installer un système à la carte selon son usage, mais sinon…

    Répondre
  • 28 juin 2024 - 14 h 59 min

    @eeegr: Si c’est pour un NAS pur et dur , oui probablement qu’une solution clé en main est mieux. Là ça t’offre plus de possibilités mais il faut doper ses compétences.

    Répondre
  • 28 juin 2024 - 15 h 30 min

    @Spyke: je suis entrain de dépoussiérer le mien pour changer le dd de l os vraiment trop maigre..

    Répondre
  • BBO
    28 juin 2024 - 16 h 01 min

    Je suis probablement un peu hors-sujet, mais le look me rappelle l’Asus Terminator ; j’ai eu un T2 puis un T3, sur le principe à l’époque (déjà) des barebone. Mon T3, processeur AMD, avait la particularité d’accepter le JBOD, j’avais donc 2 DD identiques pour un volume unique avec un temps d’accès confortable – encore une fois, à l’époque…

    Répondre
  • 28 juin 2024 - 16 h 45 min

    Entre ces modèles et les uGreen, e marché des NAS est en train de bouger. Et c’est une bonne chose.

    Merci pour cet article.

    Répondre
  • 28 juin 2024 - 16 h 46 min
  • 28 juin 2024 - 17 h 37 min

    @eeegr:
    Oui, l’avantage, surtout avec Synology, s’est son système ultra simple de gestion DSM
    Le billet parle plus au semi-expert/expert qui souhaite de la flexibilité hardware et software

    Répondre
  • 28 juin 2024 - 17 h 43 min

    Ah ! De la concurrence pour le Jonsbo N2 :-)
    Belle bête mais j’ai déjà fabriqué mon propre boitier ITX, il faut juste que je me décide à finir l’installation… ;-)

    Répondre
  • 28 juin 2024 - 18 h 22 min

    Cela présage du nouveau sur les cartes mères spécialisées NAS ! A voir si les bios sont complets pour optimiser tout ça !

    Les Ryzen série U semblent être le bon point d’équilibre pour les utilisateurs limités par le N100 en Mono Barette et ses lignes Pcie trop peu nombreuses!

    Répondre
  • 28 juin 2024 - 18 h 31 min

    J’ai déniché récemment une carte mère de NAS en 5600u/5800u/5825u (15w) avec :
    2 SODimm DDR4
    2 2.5Gb en Intel i226
    2 SATA
    2 ports M2 2280
    1 miniPcie
    1 M2 ekey
    Et alimentation DC jack ou 4PIN ATX.
    Ça coche toute les cases (sauf l’AZERTY :) !

    Allez, manquent a la rigueur le port SD et SIM.
    CHF216.69 en 5600u
    https://a.aliexpress.com/_Ez8QASF

    Répondre
  • 29 juin 2024 - 0 h 12 min

    formidable ! j’attends la version finale du choix du processeur AMD, car le N100 est trop bas en perf

    Répondre
  • 29 juin 2024 - 0 h 13 min
  • 30 juin 2024 - 9 h 44 min

    J’ai l’impression que le NAS « dans le cloud » arrive en bout de souffle, et plein d’offres NAS @home reviennent sur le devant de la scène. Oui, de la concurrence pour SYno, mais de belles opportunités de pouvoir se remonter un jour un NAS moderne à prix contenu.

    Répondre
  • 30 juin 2024 - 10 h 58 min

    @StarDreamer: Je ne pense pas du tout que les stockage Cloud soient en déclin, au contraire. Ce qui a changé c’est le public, le grand public, qui a justement compris qu’il y avait un intérêt a stocker dans un NAS perso ses données. Cela ne concerne pas tout le monde mais pas mal de jeunes apprennent le fonctionnement théorique des NAS à l’école. Cela devient plus facile d’accès avec des solutions logicielles qui évoluent, les prix sont plus abordables et les besoins augmentent (smartphones, multiples PC, paperasse dématérialisée etc) du coup l’usage d’un NAS perso est devenu une habitude plus fréquente.

    Perso j’ai NAS + cloud pour mes sauvegardes. Et je pense que c’est la meilleure solution.

    Répondre
  • 13 juillet 2024 - 15 h 05 min

    […] with four 3.5-inch SATA bays and one M.2 2280 NVMe slot for up to 2TB of storage. According to MiniMachines, the AMD build will offer six 3.5-inch SATA bays and six NVMe PCIe M.2 2280 slots, but there are […]

  • 13 juillet 2024 - 15 h 07 min

    […] with four 3.5-inch SATA bays and one M.2 2280 NVMe slot for up to 2TB of storage. According to MiniMachines, the AMD build will offer six 3.5-inch SATA bays and six NVMe PCIe M.2 2280 slots, but there are […]

  • 13 juillet 2024 - 15 h 12 min

    […] with four 3.5-inch SATA bays and one M.2 2280 NVMe slot for up to 2TB of storage. According to MiniMachines, the AMD build will offer six 3.5-inch SATA bays and six NVMe PCIe M.2 2280 slots, but there are […]

  • 13 juillet 2024 - 15 h 13 min

    […] with four 3.5-inch SATA bays and one M.2 2280 NVMe slot for up to 2TB of storage. According to MiniMachines, the AMD build will offer six 3.5-inch SATA bays and six NVMe PCIe M.2 2280 slots, but there are […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *