Antmicro : une carte OpenSource pour Snapdragon 845

La nouvelle carte Antmicro est une solution Open Source accueillant un SoC, pas du tout Open Source, Qualcomm Snapdragon 845.

Antmicro s’est spécialisé dans la création de cartes mères industrielles très documentées et ouvertes, pouvant accueillir des solutions externes… beaucoup plus secrètes et difficiles à manipuler. Ainsi la dernière carte en date propose un support pour ajouter à ses fonctions de base une carte fille Quectel SA800U-WF qui embarque un SoC Qualcomm Snapdragon 845  associé à 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage. Une solution qui propose également un module Wifi5 et du Bluetooth 5.0.

Antmicro : une carte OpenSource pour Snapdragon 845

L’idée pour Antmicro, c’est de proposer un produit parfaitement documenté pouvant servir de plateforme pour l’élaboration de diverses solutions techniques. Kiosque, affichage numérique, robotique ou autre intégration, la carte pourra communiquer facilement avec tout type de solution externe et cela même si le SoC Qualcomm reste parfaitement imperméable à toute tentative de pilotage Open Source.

La carte Antmicro propose une foule de connecteurs avec, pour commencer, un Ethernet Gigabit, une sortie HDMI, des ports USB Type-A et Type-C en USB 3.0, un lecteur de cartes MicroSDXC, des interfaces MIPI CSI-2 pour brancher des capteurs photo et même un connecteur M.2 pour ajouter un SSD. La carte pourra être alimentée par une solution Power Delivery en USB Type-C mais également via PoE, une alimentation dédiée ou même une batterie pour des solutions mobiles.

Le travail de Antmicro est autant logiciel que matériel, de telle sorte qu’en branchant la carte fille, les solutions logicielles Android 9 et Android 10 prendront en charge nativement les connecteurs proposés. La carte pourra également aider les diverses tentatives de portage en cours de la solution Snapdragon 845 sous Linux à aboutir plus facilement.

Aucune date de disponibilité précise ni aucun tarif n’ont été publiés pour le moment, mais si le projet vous intéresse, la page Github est déjà disponible et très détaillée.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

5 commentaires sur ce sujet.
  • 7 avril 2022 - 18 h 01 min

    récemment j’ai vu un port de windows 11 sur l’ODIN Pro qui embarque le même SOC donc ça laisse présager la même chose pour cette carte.
    vraiment intéressant pour se fabriquer un miniPC, et se rapprocher d’une machine à la mac M1 sous arm.

    Répondre
  • 7 avril 2022 - 20 h 40 min

    @Etienne: sous linux, certains smartphones snapdragon 845 sont intégralement pris en charge avec, la possibilité de les affublé d’un hub pour une utilisation desktop 😉

    Répondre
  • 7 avril 2022 - 22 h 42 min

    @Etienne: y a quand même un gap technologique avec le M1, dés solutions ARM existe déjà suffit de partir d’une Soc de tablette, là on est plutôt sur des terminaux de type borne sncf pour valider un trajet, enfin je sais pas, mais pour un minipc y à plus simple

    Répondre
  • 9 avril 2022 - 16 h 45 min

    @samuel, oui on est loin d’un M1.
    Mais pour des usages modérés ça doit passer.
    Après la M1 a probablement une meilleure finesse de gravure et une plus grosse enveloppe thermique à 15w qui malgré tout reste refroidi passivement sur un MB Air.
    Je ne sais pas s’il y’a du matériel plus puissant en Arm capable de faire tourner un OS comme linux, je serais intéressé en tout cas.
    Pour l’instant en dehors d’Apple, je vois peu d’alternative. Peut-être les futurs snapdragon gen 1 qui semblent prometteurs

    Répondre
  • 9 avril 2022 - 21 h 44 min

    @Etienne: A regarder du côté des cartes sous rockchip 3588 ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *