AMD Advantage : la plateforme bonus de la marque

AMD Advantage est la nouvelle plateforme mobile orientée gaming de la marque, dans le jargon technique, on appelle cela un Design Framework. Il s’agit d’un ensemble de points qui garantit aux utilisateurs un certain niveau de performances et de confort.

Nvidia a lancé Max-Q, Intel a son Project Evo, AMD a désormais l’AMD Advantage. L’idée est toujours la même, à mi chemin entre opération marketing et enveloppe technique, proposer un repère permettant au client d’être sûr de ce qu’il achète.

L’AMD Advantage mélange d’ailleurs un peu des deux autres projets de ce type, AMD a pris chez Nvdia comme chez Intel, ce qui est logique puisque la marque propose et des processeurs et des circuits graphiques. 

La plateforme propose un minimum garanti pour le client d’une solution AMD : un certain niveau d’autonomie, une garantie de qualité d’affichage, des normes de chauffe ou de réactivité. L’idée est toujours la même, espérer que cela serve de repère au client final pour qu’il repère et choisisse cette plateforme plutôt qu’une autre et cela avant même de s’intéresser à une marque spécifique. Intel a été un des pionniers de ce genre de développement technico/marketing en informatique mobile avec la plateforme Centrino au début des années 2000. Promue par une énorme campagne publicitaire en partenariat avec différentes marques, Centrino a assuré à Intel une visibilité énorme sur le marché. En magasin, cela s’est traduit par une arrivée massive de clients qui voulaient avant tout “un portable Centrino”. L’étiquette avait un effet rassurant et déclenchait l’achat, ce qui était tout l’objectif de la création de ce label.

En 2021, l’AMD Advantage jouera le même rôle, l’idée étant de compter que l’expertise partagée par les sites web ou le  “copain-qui-s’y-connait” et qui va dire “prenez telle ou telle plateforme” quand on lui posera la question de qu’est ce qu’il faut acheter ?

2021-06-02 13_50_48

La grosse différence entre AMD Advantage et la plateforme technique EVO d’Intel, c’est la très claire spécialisation d’AMD vers les machines de jeu. L’ensemble des éléments garantis par la solution concernent le loisir et non pas d’autres postes. Cela a quelques effets de bord sur l’ensemble de la machine mais la cible est clairement le “gamer”. Tous les postes classiques d’un PC mobile sont pris en compte : son affichage bien sûr, mais également sa réactivité, sa connectique, sa chauffe, sa puissance, son autonomie, le bruit qu’il génère et ses composants.

2021-06-02 13_51_18

Premier point, la plateforme est 100% AMD. Pour  obtenir le label, il faut avoir un processeur et une solution graphique de la marque et utiliser ses pilotes. Il n’est pas possible d’avoir une solution Nvidia qui soit compatible avec le label. C’est à la fois la force et la faiblesse d’AMD sur ce poste. La force car la marque va pouvoir proposer un ensemble qu’il maitrisera de bout en bout, ce qui permettra des optimisations maitrisées. La faiblesse parce que Intel et Nvidia vont pouvoir joindre toutes leurs forces dans la bataille. Des forces techniques en faisant coexister la solution technique EVO avec Max-Q. Et des forces marketing en juxtaposant leurs campagnes de pub.

D’un point de vue technique, AMD avance déjà que la conjugaison des différents éléments donne d’excellents résultats. Une plateforme Ryzen + Radeon RX 6000M donnera de meilleures performances qu’une plateforme Intel + Radeon RX 6000M. La technologie AMD Smartshift permettant de trouver le meilleur résultat possible dans l’emploi des deux puces AMD. L’emploi du système Smart Access Memory fonctionne de la même manière avec une synergie des différents composants de la marque. Au final, ce sont des performances en plus pour l’utilisateur qui sont garanties par la plateforme.

2021-06-02 13_51_42

D’autres points techniques sont soulevés avec, en particulier, un accent mis sur l’affichage. On retrouve l’évidente technologie Freesync de la marque mais également des garanties de rafraichissement, de latence, de luminosité, de technologie de dalle et même de garanties colorimétriques.

2021-06-02 13_51_55

AMD Advantage garantit également d’autres postes. Certains sont des évidences comme l’emploi d’un stockage de type SSD PCIe NVMe. On imagine mal une machine gaming haut de gamme en 2021 qui sorte en SATA… D’autres sont des promesses plus intéressantes comme une garantie d’efficacité du refroidissement. Le clavier des machines ne devant, par exemple, jamais dépasser les 40°C en jeu, du moins sur les touches ZQSD… Autre point, une garantie de 10 heures d’autonomie sur batterie mais attention, uniquement en lecture vidéo et non pas en lançant un jeu 3D exigeant…

Au final, AMD Advantage annonce des éléments intéressants pour les joueurs : la garantie d’une plateforme capable de proposer une excellente jouabilité, de bons affichages, une réactivité convaincante et d’autres éléments techniques. Mais c’est clairement plus une boussole pour l’acheteur qu’un élément qui révolutionnera leur expérience. Depuis quelques trimestres déjà, les machines susceptibles de recevoir les solution Radeon RX 6000M, sont pourvues de composants au niveau. On a déjà parlé du SSD NVMe qui est devenu la norme mais d’autres postes sont également de plus en plus communs comme les écrans à haut rafraichissement ou les dalles proposant une colorimétrie calibrée en usine.

La grosse difficulté pour AMD sur cette plateforme technique face à Intel et son EVO est son manque de services extérieurs au duo processeur/circuit graphique. Là où Intel promet des éléments comme le Thunderbolt, le Wifi6 et bientôt de la 5G… En plus des fonctions graphiques proposées par le Max-Q de Nvidia, AMD a bien du mal à trouver des alternatives.


Pas de Pub
Un commentaire.
  • 2 juin 2021 - 15 h 36 min

    En bref ca sera une certification pour une plateforme 100% AMD.

    Et comme d’habitude les fabriquants de PC portables ne vont pas suivre en masse en sortant juste un ou deux modèles dans leur gamme.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *